Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede BrunoHeubi le Sam 15 Mai 2010 09:42

Pat71 a écrit:Je garde l'image du boss.
Magnifique, je pèse mes mots.
Qui a compris à un moment que ce ne serait pas son jour et qui a continué encore, des heures et des heures durant, à tourner, de moins en moins vite, de plus en plus héroïque. Lors de ce qui sera finalement son dernier passage sur la ligne, foulée étriquée, gestes mécaniques, il se bat avec les écouteurs de son MP3, tentant vainement de les maintenir sur ses oreilles. Mais le cerveau refuse maintenant d'éxécuter des ordres pourtant simples. Un écouteur tombe. Bruno ne sait plus où il est. Lui, pas l'écouteur. Dans cet instant, la seule chose qui importe est de le ramasser et de le fixer à nouveau à son oreille. D'essayer. Peu importe la course. Quelle course ? Plusieurs secondes passent. Le temps s'est arrêté. Il n'est plus coureur. Il n'entend plus nos encouragements. Il n'est plus à Brive. Est-il encore ? Remettre son écouteur sera son ultime effort. On ne le reverra plus sur le circuit.
En rire ? En pleurer ? Je choisis d'abord d'en rire. Puis plus discrètement quelques secondes plus tard ...
Hommage à celui grâce à qui on est là ce soir. Entre autres.

De retour à la maison, c'est toujours la même chose. Comme chaque fois, le lendemain, après des moments intenses que l'on vient de vivre et où on se dit " c'est passé trop vite. Je n'ai pas pu aller voir untel, remercier cet autre, partager avec elle, profiter avec lui... Je suis encore sous le choc de cet arrêt forcé où se mélange tous les sentiments. Il va me falloir quelques jours pour digérer, analyser. Et a l’heure actuelle ce n’est pas le moment. La seule chose qui me permet d’être en paix c’est que je sais pourquoi et comment j’en suis arrivé là…
Quand je suis sorti pour la dernière fois de la salle (je pense que c'est cet instant que tu décris si bien Patrice) j'ai fait quelques mètres sur la place et tout à coup, j'ai du me tromper de chemin car je suis retrouvé dans un endroit où il devait faire -30° :hein: Je ne suis mis à claquer des dents à trembler de partout en répétant comme un automate :" j'ai froid, j'ai froid, j'ai froid ... " A ce moment, le circuit repassant près de la sortie de la halle, j'ai hurlé à Patricia de me trouver ma veste de survêtement de l'équipe de France pour pouvoir en remettre une couche . J'étais encore assez vaillant pour refuser de faire demi-tour alors qu’il était si simple de passer sous cette barrière. Puis je suis parti en marchant très vite pour boucler de satané tour et remettre des épaisseurs. J'ai le souvenir et la sensation d'avoir été pendant cette ultime (mais je ne le savais pas encore) rotation d'un espèce de pantin désarticulé uniquement capable de marcher vite en frottant mes mains sur mes bras et décérébré juste capable de répéter ces deux mots " j'ai froid, j'ai froid, j'ai froid ... " Qu'il fut long ce tour.... j'avais l'impression d'être comme un nageur qui s'est lancé dans une traversée sans pouvoir faire demi-tour et sans l'assurance d'arriver de l'autre côté. Mais j'avais cependant toujours cette lucidité de résister à la tentation de passer sous les rubalises pour couper au cours afin de quitter la nuit, la solitude, le froid et rejoindre la lumière, les stands, la vie quoi ...
Quand je suis parvenu jusqu'au stand toujours en anonant " j'ai froid, j'ai froid, j'ai froid ... " j'ai touché le rivage. J'étais sauvé ! Pris dans les bras experts du staff et notamment de Christophe (l'extraordinaire) kiné qui a sorti l'arme fatale : le sèche-cheveux. Une couverture trouvée par Jean-Paul le médecin et une bouillotte artisanale confectionnée par François le podo et plus rien ne pouvait m'arriver. Bien sûr quand je m'abandonnais dans cette chaleur tellement réconfortante j'entendais bien Christophe me crier d'un ton qui ne laissait planer aucun doute sur ses intentions " Bruno, si t'ouvres pas les yeux, j'ten mets une.." et je m’empressais de m’exécuter comme un gosse qui respecte l’autorité. Mais c’est avant qu’il fallait écouter. Quand il me demandait si je n’avais pas froid, si je ne voulais pas me changer. Mais moi, gros malin, je ne voulais pas gaspiller d’énergie inutile à avoir trop chaud alors que justement, le peu qui me restait était dilapidé à lutter contre ce froid qui était en train de m’anéantir sournoisement. Je l’avais déjà entendue cette histoire du coureur qui refuse d’écouter. Hé bien voilà, à 50 ans je viens encore de prendre une bonne leçon d’humilité. Et encore heureux qu’ils m’ont changé presque de force à mes précédents arrêts, sinon, j’aurais continué de courir en short et débardeur par 2° !! :boom:
Là où c'est plus compliqué pour moi d'envisager des solutions, c'est sur l'aspect alimentaire. J'avais dit après L'Intégrale et Bergame que je n'avais pas un estomac de circadien . Ca se confirme. Mais pourtant, je crois maintenant qu'avec une approche à la fois scientifique et pragmatique,je peux reculer l'échéance de la panne d'essence. Puisque j'ai utilisé la métaphore du nageur, je peux affirmer que sans Anthony Berthou, je me serais noyé bien plus vite. Merci à lui (qui passe parfois sur ce forum :wink: )
Merci aussi à vous. Ceux qui sont restés derrière leurs écrans pour nous accompagner, ceux qui étaient au bord du circuit pour nous supporter. J'aurais voulu avoir un mot un signe un geste pour vous rendre ce que vous nous avez donné. Merci à ceux que je connaissais déjà bien sur, via le forum et les rencontres précédentes mais aussi à tous les autres dont les visages devenaient familiers au fil de tours et de leurs encouragements si réconfortants.
Merci, merci, merci !!
Au delà du résultat, une fois encore quelle belle tranche de vie je (nous, car je la partage avec vous) venons de nous offrir.
Le quotidien va vite reprendre le cours de notre vie mais cette parenthèse Briviste est à l'image de ce que nous offre notre sport. Il est sans doute extrême mais ce qu'il nous apporte aussi. Que ce soit sur le plan du physique ou des émotions. Et c'est pour cela que je l'aime tant...
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede zepp le Sam 15 Mai 2010 10:57

Salut Bruno.
Je n'étais pas à Brive mais derrière mon écran et j'ai aussi vibré à vos exploits à tous, et aussi à vos difficultés (Karine, Brigitte, toi). Il y aura forcément une prochaine fois pour toi, je n'en doute pas (et des propos sur les solutions à trouver montrent bien que tu t'y projetes déjà).
Comme l'a dit Pat71, merci à toi, d'avoir rendu possible que nous soyons 48 en même temps sur le forum pour l'Equipe de de France, d'avoir rassemblé autant de personnes autour de cette discipline si méconnue mais extraordinaire.
Zepp

1 126,1 km en 2013 - 1 481,0 km en 2012 - 2 168,0 km en 2011 - 1 894,0 km en 2010

Avatar de l'utilisateur
zepp
 
Messages: 1616
Inscription: Ven 24 Oct 2008 12:43
Localisation: Champigny-sur-Marne (94)
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -8,00

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede mbeylot le Sam 15 Mai 2010 11:03

Bonjour Bruno,

Je sais très bien que nos messages ne seront pas assez fort pour te réconforter complètement mais pour moi qui vais faire mon premier 24h la semaine prochaine à Séné, tu restes un exemple à suivre et tu restes ma référence en matière d'ultra.
C'est grâce à ton site et tes conseils que j'ai découvert la discipline.
Alors défaillance ou pas tu es à mes yeux un grand monsieur de l'athlétisme français avec une telle expérience que je suis sur que tu te relèvera de chaque échec pour écrire de belles pages de l'ultra français.

Moi je dis Bravo à toi et aux autres français.

Mathieu B.
mbeylot
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede christophe07 le Sam 15 Mai 2010 11:16

Salut Bruno,

TOUT peut arriver dans ce genre d'épreuve, le meilleur comme le pire....la moindre erreur se paie cash.
Ta faculté d'analyse et ton recul par rapport à la course vont te permettre de rebondir rapidement. :super:

Récupère bien, tu nous a fais vibrer et tu le fera encore......bientôt !

Christophe-fan-du-boss-et-de-l'équipe-de-FRANCE :pompom:
Christophe 1 082,8 km en 2017
Avatar de l'utilisateur
christophe07
 
Messages: 267
Inscription: Mar 15 Jan 2008 09:02
Sexe: Homme

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Papy13 le Sam 15 Mai 2010 11:22

BRAVO Bruno, beau Cr plain de lucidité aujourd'hui. A tout âge on fait des c........ malgré l'expérience, mais le risque de perdre des secondes qui en fait deviendront au final des minutes ou plus nous entraine souvent vers la mauvaise solution. après, on a un peu plus d'expérience et tu réagiras différement la prochaine fois. tu te feras certainement avoir par autre chose, comme tout le monde, mais bon, c'est humain. bravo pour ton courage et ta ténacité, car je suis sur que là, pour repartir ça a du être terrible.
Bise pour moi à Pat et a tes fidèles amis qui sont toujours là pour soutenir les coureurs. :hello:
Papy13
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede claude le Sam 15 Mai 2010 11:28

:merci: pour cette analyse de course...
Rendez-vous dans le Forez...et là cette promis...en plus des couvertures... nous aurons du charbon :wink:
Bonne récupération,
Avatar de l'utilisateur
claude
 
Messages: 928
Inscription: Lun 22 Sep 2008 19:11
Localisation: haut-Bugey (Ain)

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede eric14 le Sam 15 Mai 2010 12:15

J'ai suivi aussi derriere mon ecran,et j'etais vraiment peiné de voir ton kms a l'arret :pleurer:

je suis rassuré que ce ne soit pas une blessure :siffle:

il y aura d'autres courses :super:

et j'espere que tu aura suffisament recuperé pour le decrassage de dimanche matin :siffle: :siffle: :siffle:

A trés bientot

Eric :smack:
eric14
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede dio le Sam 15 Mai 2010 12:27

:smack:
nt
dio
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede manumds le Sam 15 Mai 2010 12:54

BrunoHeubi a écrit:
Mais c’est avant qu’il fallait écouter. Quand il me demandait si je n’avais pas froid, si je ne voulais pas me changer. Mais moi, gros malin, je ne voulais pas gaspiller d’énergie inutile à avoir trop chaud alors que justement, le peu qui me restait était dilapidé à lutter contre ce froid qui était en train de m’anéantir sournoisement. Je l’avais déjà entendue cette histoire du coureur qui refuse d’écouter. Hé bien voilà, à 50 ans je viens encore de prendre une bonne leçon d’humilité.
Au delà du résultat, une fois encore quelle belle tranche de vie je (nous, car je la partage avec vous) venons de nous offrir.
Le quotidien va vite reprendre le cours de notre vie mais cette parenthèse Briviste est à l'image de ce que nous offre notre sport. Il est sans doute extrême mais ce qu'il nous apporte aussi. Que ce soit sur le plan du physique ou des émotions. Et c'est pour cela que je l'aime tant...


Salut Bruno,

Et même avec l'expérience que tu as du long, même à cinquante ans, il est possible encore de faire des erreurs, d'avoir en quelque sorte un manque de lucidité, mais je pense aussi, que tu voulais certainement trop bien faire que tu en as oublié l'essentiel, il faut parfois savoir perdre du temps pour mieux en gagner, mais sur le papier et en parlant, c'est tellement facile à dire.
Tu as été au bout de toi même, tu as fais au mieux, les circonstances de la course en ont décidé autrement.
Comme tu le dis justement, d'ici quelque jours, la vie aura pris le dessus et heureusement.
Justement, j'étais entrain de cogiter sur la pratique du 24 heures, et c'est vrai que c'est un condensé de la vie, sans le sommeil.

Bonne récup et merci de nous avoir fait vivre un super moment même à distance.

Bien amicalement.
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 9481
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

ça ira mieux demain

Messagede manitas le Sam 15 Mai 2010 12:57

coucou Patron ,
je dis rien mais je t'ai suivi tu sais !
Et puis tu diras merci à Patricia qui m'a enoyé un petit SMS pour me faire part de tes déboires

Bon quand est-ce qu'on se refait un ti footing tous ensemble sur les bords de Vilaine ????? ( tu te rappelles ??? )

Je t'embrasse :smack:

Bruno l'autre
manitas
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Hermagot le Sam 15 Mai 2010 13:38

:maitre:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8651
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Chantou le Sam 15 Mai 2010 16:59

J'ai suivi la course derrière mon écran. Vous nous avez tous fait passer un super moment :pompom: malgré les difficultés.
Encore merci de nous avoir fait partager ton aventure :wink:
Bises à toute la famille :smack:
Chantou
Avatar de l'utilisateur
Chantou
 
Messages: 223
Inscription: Sam 23 Aoû 2008 18:00
Localisation: Genève

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede PA77 le Sam 15 Mai 2010 18:30

Le quotidien va vite reprendre le cours de notre vie mais cette parenthèse Briviste est à l'image de ce que nous offre notre sport. Il est sans doute extrême mais ce qu'il nous apporte aussi. Que ce soit sur le plan du physique ou des émotions. Et c'est pour cela que je l'aime tant...


Et c'est pour cela que nous l'aimons aussi et ceci grâce à toi.
Merci
Pierre-André

Les hommes pensent plus à avoir qu'à être
Avatar de l'utilisateur
PA77
 
Messages: 1209
Inscription: Lun 1 Sep 2008 10:33
Localisation: la ferté sous jouarre

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Cédric mury le Sam 15 Mai 2010 21:22

Quelle émotion, et quel champion tu fais, tu es mon idole, encore une fois sur 24 heures, c'est jamais écrit d'avance!! Tant de paramètres à prendre en compte!! Je me lance sur 24 heures le week prochain à Séné, je vais apprendre tous ça..

Bonne récup. ET ENCORE BRAVO BRUNO :wink:
Cédric mury
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Sébastien le Dim 16 Mai 2010 11:13

Terrible et impressionnant ce récit.

Je découvre ce qu'est l'ultra depuis cette année (comme spectateur !!!!) grâce à Bruno et je n'en reviens pas de ce dont est capable l'être humain(e)

Dire que je n'ai pas vu une ligne sur cette compétition dans "l'équipe" ou ailleurs

Ce sont tout de même des exploits plus impressionnants que Ribery avec Zahia !
Sébastien
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Vincent70 le Dim 16 Mai 2010 16:04

J'ai l'impression que plus la distance s'allonge, plus le corps et l'esprit sont mis à nu...
Et que la maitrise de son propre corps devient de + en + improbable. Un peu comme un funambule. Il suffit d'un rien... .
C'est ce qui fait effectivement la beauté de cette discipline. C'est ce que je ressents.
Chapeau à toi Bruno. :maitre:
Vincent70
 
Messages: 2558
Inscription: Ven 2 Oct 2009 20:16

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Chantal le Dim 16 Mai 2010 16:50

Comme avant la course où on ne sait quoi dire, quand les "bon courage", "bonne course", "merde" paraissent tellement insuffisants, les mots d'après-course sont tout aussi difficiles à trouver.

On a vécu à Brive des moments inoubliables, passant heure après heure par tout un éventail d'émotions, grâce à toi et avec toi, grâce et avec tous les membres de l'équipe de France.

On a assisté, impuissants, à ce qui t'arrivait. On a lu dans tes yeux et tes gestes que ça devenait à chaque tour plus difficile. Et puis il n'y a plus eu de tour suivant.

Lors de tes derniers passages devant nous, lorsqu'on te criait "allez Bruno" "allez Bruno, il faut tenir" je me disais "mais on est des monstres ! Il n'en peut plus et on exige de lui qu'il continue, encore et encore... il a le droit d'arrêter". Au tour suivant je te regardais passer sans pouvoir émettre un seul son. Ne plus te voir ensuite a été un sentiment mélangé : tristesse pour toi sachant tout l'investissement et l'envie qu'il y a derrière cette participation aux Championnats du monde, tristesse pour ta famille parce que je sais combien l'investissement et l'envie sont familiaux, mais aussi un soulagement de ne plus te voir en difficulté pour ne pas dire en détresse.
Comme les autres, je suis très fière d'avoir fait partie de tes supporters sur cette course. :love: Tu ne nous as pas déçus, sois-en sûr. :smack:

Récupère bien et à très bientôt pour une nouvelle Aventure :smack: et :smack: à toute la famille.
Chantal
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede L'Blueb le Dim 16 Mai 2010 17:06

Salut Bruno,

Très heureux du sort qu'ont connu Anne Cécile, Manu, Fabien, j'étais forcément triste de te voir finir comme ca ... décu pour toi vu l'investissement que tu as mis dans cette nouvelle préparation (merci au passage pour les infos périodiques sur ta prépa vi FB...) , mais pas décu en tant que supporter parce que tu as tout donné et comme ont dit , tu as "mouillé le maillot" . Je te souhaite de belles futures aventures avec cette EDF !

Amicalement. L'Blueb
L'Blueb
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede YOYO le Dim 16 Mai 2010 17:47

PUTAIN QU'C'ETAIT DUR!!!
Moi ignare des 24HEURES,j'en ai pris plein la gueule!!!
on les a vu partir la fleur au fusil , tous sourires et les débardeurs sortis
et puis au fil des heures, tout doucement, la fatigue est arrivée , bien sur SCOTT et SHINGO tournaient toujours comme des métronomes.
Bruno ne savait plus quoi manger, quand on lui disait de se couvrir, il nous disait qu'il avait presque trop chaud ( on aurait du l'habiller de force!!)on pourrait dire qu'on souffrait pour lui,mais ça serait lui manquer de respect
Alors la nuit est passée sans mon pote BRUNO et la motivation est revenue pour tous ces coureurs toujours là
Que d'images plein la tête
RIMA la petite blonde russe de 62ans qui nous salut quand on l'encourage par son prénom
AURORE la suédoise , qui nous dit qu'elle est moitié française
SUSSANAH l'australienne avec son dossard 1 qui courait comme une danseuse et qu'on encourageait sous le pseudo de pinksussana
et puis bien sur, nos françaises et français ANNE CE ,SYLVIE ,ANNEMARIE, FRANCOISE et les pauvres BRIGITTE et KARINE FAB ,STEPH,MANU,TITI,JACQUES et BRUNO
tellement d'images pleins la tête que j'aurai pas assez de 24h pour tout conter
ALORS MERCI A TOUS ET quelle belle leçon d'humilité
et aussi bon courage et bravo à tous ceux qui vont bientôt courir le leur CHANTAL,VINCENT, ZEB ,L'TIGROU et tous les autres
:merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci: :merci:
YOYO
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede grelots le Dim 16 Mai 2010 18:50

Bravo Bruno...
C'est pas passé ce coup ci....
Je sais que tu vas rebondir...
Content de t'avoir revu...
JM :hello:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9461
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede ceceisa le Dim 16 Mai 2010 20:30

Bruno,
tu as écrit quelquechose du genre "la course à pied est la chose la plus importante des choses secondaires". Je ne peux plus être d'accord avec ça. Pas après avoir suivi votre course à tous, pas après avoir vu l'investissement des uns et des autres, pas après ton récit, pas après tout ce que t'écrivent tes amis. Il y a trop d'humanité, trop de partage, et j'ose l'écrire, trop d'amour, dans tout ce qui se fait au travers de cette course à pied là, pour imaginer une seule seconde que ce soit une chose secondaire. Et l'essentiel est là.
Bruno, merci pour tout ça.
ceceisa
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede christelle le Dim 16 Mai 2010 20:33

Depuis ce week end Briviste ,beaucoup d'images,des flashs qui me reviennent sans cesse dans les yeux ,dans la tête et c'est d'ailleurs très agréable:
-des images de bonheur:les coureurs sont heureux d'être là à nous donner un super spectacle,leur spectacle.Merci pour ce beau spectacle.
-des images où l'on voit les coureurs en détresse mais qui vont jusqu'au bout de leur force,on se demande d'ailleurs où il puisse toute cette force pour pouvoir continuer,jusqu'à la dernière foulée coute que coute et là on se sent impuissant sur le bord du circuit on ne sait plus si on doit encore les encourager ou leur dire stop.
-des drôles d'images où l'on ne sait pas si le coureur prend encore du plaisir tellement il grimace,tellement il a une drôle de démarche,d'allure.Des coureurs dont on ne sait même plus s'il court en dormant ou dorment en courant(bizarre à voir).
-des rencontres avec des gens du forum ou d'autres spectateurs qui vous posent des questions sur la course parce ce qu'ils ne connaissent rien sur cette épreuve.
-et enfin des images d'émotion:quand vous encouragez les coureurs et qui ont les larmes qui coulent sur le visage car ils ont des douleurs et qu'ils veulent continuer pour leur équipe,les nerfs qui craquent car ils sont à bout de force,le défilé des athlètes avec le drapeaux de leur nation dans les derniers tours,les spectateurs qui se massent et qui les ovationnent,la Marseillaise lors de la remise des récompense.

Un grand merci à tous ces champions pour nous avoir offert ce si beau spectacle qui je pense restera longtemps gravé dans les mémoires.
Avatar de l'utilisateur
christelle
 
Messages: 104
Inscription: Jeu 22 Nov 2007 13:52
Localisation: BOUQUIGNY(51)

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Free Wheelin' Nat le Lun 17 Mai 2010 07:22

RESPECT, et ce, peu importe le résultat :wink: :chinois: :chinois: :chinois:
Free Wheelin' Nat
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede nicolasgasgas le Lun 17 Mai 2010 09:36

BrunoHeubi a écrit:
Pat71 a écrit:Je garde l'image du boss.
Magnifique, je pèse mes mots.



T'es le Boss, Bruno :maitre:
Et tu restes le Boss :chinois:

Ca serait si facile de te reposer sur tes lauriers et de te contenter de donner des conseils ...
Mais non, tu montes au creneau et tu mouilles le maillot, quitte a manger ta casquette ...

Etre le Boss, c'est pas forcemment etre devant par le chrono ou les kilometres ...
Ca aussi c'est etre le boss :super:

Tchao.
Nicolas.<encore une lecon donnee par le Patron :chinois: >.com
nicolasgasgas
 

Re: Brive : 1er retour sur un arrêt forcé

Messagede Didier le Lun 17 Mai 2010 21:39

Salut Bruno,

Respect :maitre: :maitre: :maitre:
Didier
 

Suivante

Retourner vers Brive 2010 - Chpt du Monde 24h

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités