Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Modérateur: Equipe Comptes rendus

Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede steph28 le Mar 25 Déc 2007 18:20

Origole 2007 : chronique d’une galère annoncée


Je savais, par 3 copains qui l’avaient faite en 2005, que cette course était très dure. Avec mes 2 trails de Chevreuse de jour et celui de nuit, je connaissais assez bien la partie du parcours la plus pentue.



Après avoir retrouvé la joyeuse bande dans un gymnase où on était de plus en plus à l’étroit, on allait poser pour les photos à l’extérieur.

Avec Jean-Pierre, on s’était mis d’accord pour faire au moins une boucle ensemble, voire 2 boucles. Mais je lui avais dit aussi que je ne voulais pas trop galérer dans la gadoue et que j’étais prêt à abandonner si ça devenait trop dur.

On partait donc pour une boucle de 25 km plutôt plate (300 m de D). Personne ne s’attendait à avoir autant d’eau sur le parcours, ou plus précisément, aussi peu de terre dans une forêt :pleurer: ! JP s’est placé devant moi et je l’ai suivi à la trace pendant toute cette 1° boucle ; les sensations étaient bonnes pour tous les 2 ; mais qu’est-ce que j’ai eu froid aux pieds dans cette eau glacée ! Nous avons tenu un bon rythme sans forcer toutefois ; 2 h 40 pour les 25km.

Après un changement de tenue en haut et de chaussettes (en bas), un petit tour au ravito et on repart. Mais, si pour JP ça va, moi, j’ai des douleurs qui apparaissent un peu partout : j’ai trop forcé dans le marécage et j’ai du mal à lever les pieds :boulet: . Je reste un peu derrière JP, puis je le laisse partir, sans le prévenir ; il est en tête d’un petit groupe ; moi, je suis seul en pleine nuit, dans une forêt sans chemin, à chercher la rubalise. Je marche beaucoup et je me dis que je vais être repris par Didier et Henri ; ça sera plus cool ainsi.

Au bout d’un très long moment, je rattrape enfin un coureur arrêté : c’est JP qui prend racine : ça doit faire 10 minutes qu’il m’attend :pompom: ; je reprends espoir et on repart en courant tous les 2. Mais je coince à nouveau ; JP m’attend plus loin : je n’arrive pas à m’en défaire ! Le terrain est très glissant, pentu (800m de D pour 25 km) et en dévers : c’est la 1° boucle du trail de Chevreuse. Le moral en reprend un coup quand on passe devant la salle d’Auffargis : je me croyais presque arrivé, mais il nous reste 4 à 5 bornes. Je n’en peux plus, j’ai trop mal ; je cours un peu , mais JP va plus vite ; je lui dis d’y aller, car on risque d’être hors délai en arrivant après la barrière horaire ; je pense à arrêter à l’arrivée de la 2° boucle :nonnon: car je sais que JP va finir en courant et je ne veux pas être un boulet qui ne prend pas de plaisir.



On a perdu au moins 40 places sur cette boucle. Je suis à nouveau seul et je vois des frontales qui arrivent derrière moi ; je me remets à courir et j’arrive dans la salle où je vois Florence, Martine et JP en train de manger. Je vais directement le voir et lui demande s’il repart seul ou s’il m’attend ; il me dit qu’on finit ensemble : super :smack: ! je ne vais pas abandonner ! Mais je dois me dépêcher pour repartir.



Changement de fringues et de chaussures ( c’est super d’être au sec), ravito rapide :trinque: et on repart, le casse-croûte en main ; puis j’avale un doliprane (mon compagnon de l’UTMB) et, incroyable, on repart en courant à 10 km/h ! Le terrain est plat, le vent est dans le dos, il fait jour ; on commence à doubler des gars seuls et on s’emballe tellement qu’on loupe une rubalise ; on perd plus de 5 minutes, je fais 1 km en plus et on retrouve le chemin :boom: ; on reprend les gars qui nous sont repassés devant. Et on ne va pas arrêter de courir et de doubler des gars encore moins frais que nous. JP est déchaîné ( comme dans la montée de Bertone, Philippe comprendra !) : il ne veut pas que les gars que l’on double s’accrochent à nous ; alors il relance à chaque fois, en leur plaçant une mine ; je reviens sur lui à chaque fois, plus en douceur mais en forçant l’allure.

A chaque fois que l’on court, on loupe le chemin : 3 fois, on se rallonge un peu pour mieux repartir. On distance encore 2 gars qui pensent qu’on n’est pas sur le bon chemin : nous, on fonce ; c’est à mon tour de placer une fusée pour les lâcher :siffle: .



De retour sur la route, on double encore 3 gars ; on alterne marche/course et on entre en ville ; je salue Rémy Mercier (organisateur du trail de Chevreuse) qui fait ses courses et on entre ensemble dans le gymnase. Il est 10h36 ; je suis heureux d’être enfin arrivé, reconnaissant envers JP :maitre: ; avec Danye, on avait mis 50 minutes pour le faire repartir de Courmayeur à l’utmb ; maintenant, entre lui et moi, le score est de 1 à 1 :super: !



Dans les gradins, il y a Didier et Henri, douchés et reposés : ils ont été arrêtés par l’organisation à la fin de la 2° boucle ; c’est dommage, car ils auraient pu finir la 3° sans problème ; mais ils ont perdu trop de temps dans la 1° et sont arrivés 15 minutes trop tard à la fin de la 2°.



Résultats : on était environ 160 au départ ; on finit 45° et 46° sur 61 arrivants ; il y a plus de 60 % d’abandons, comme à chaque année sur cette course ; si on n’avait pas doublé une dizaine de gars sur la dernière partie, on serait arrivés les derniers ! Je pense qu’on a fait une « grosse » course, et ça a renforcé notre amitié avec JP; de bon augure pour le Raid 28 !



A noter que nos filles ont aussi très bien couru sur le 25 km : Florence en V1 et Edith en V2 montent sur le podium ; Isabelle ne s’est pas noyée non plus sur cette course extrêmement difficile ; quant à Martine, elle accompagnait sa fille et une copine, qui faisaient leur baptême de coureuses sur ce trail : bravo pour leur courage, il y avait plus facile comme course pour débuter.
:merci:
steph28
 

Re: Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede BrunoHeubi le Mar 25 Déc 2007 18:47

Bravo à toi :super:
J'ai rencontré dimanche le vainqueur V2 de la course qui est aussi l'organisateur su Sparnatrail ;
"Je me suis régalé !" m'a t'il dit.
Les marnais ont fait un carton sur cette course.
Mais comme les récits sont différents d"un coureur à l'autre :siffle:
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede patate le Mar 25 Déc 2007 19:48

Salut steph
On a pas du se voir mais on était pas très loin l'un de l'autre on a du faire les 25 premiers en 2H35 je crois avec ZEB et on a fini en 10H16 et je rejoins parfaitement ton analyse, très dur et donc bravo a toi pour avoir fini cette course et j'ai été comme toi j'ai souvent pensé arrêté.
Bravo encore et au plaisir de te serrer la paluche

Noël et tite patate
Amicalement Noêl et tite patate et gros godo
729,0 km en 2019
1 169,9 km en 2018
923,7 km en 2017
877,5 km en 2016
1 359,8 km en 2015
1 254,7 km en 2014
1 794,0 km en 2012



http://backagain.over-blog.com
Avatar de l'utilisateur
patate
 
Messages: 4265
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 06:17
Localisation: Montoir de Bretagne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -7,40

Re: Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede steph28 le Mer 26 Déc 2007 19:48

Il galope pas mal, le sieur Paroli; mais ça manque de boue à Epernay!!! J'y reviendrai un jour...

Sinon, Bisounours, on s'est fait doubler par 3 gars dans la 3° boucle, au moment des montées /descentes, car mon acolyte (et presque alcoolique) refaisait son lacet, juste avant de passer au-dessus du pipe-line; peut-être était-ce toi?
Au plaisir; pour moi , ça sera le Raid 28, avec une petite surprise pour Bruno :maitre:
steph28
 

Re: Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede steph28 le Jeu 27 Déc 2007 20:20

En regardant les résultats de + près:

1° boucle 2° boucle 3°boucle et place finale

Noël Bizeul 32° 46° 35°

JC Paroli 50° 25° 19°

Bottle 34° 58° a mis le clignotant

Steph W 46° 65° 46° encore!

JC Paroli est parti comme un diesel; il gagne 25 places dans la 2° alors que j'en perd 19 en marchant; je suis 46° en reprenant des places grâce aux abandons
steph28
 

Re: Origole 2007: boue, chutes et autres plaisirs

Messagede BrunoHeubi le Sam 29 Déc 2007 12:46

steph28 a écrit:Au plaisir; pour moi , ça sera le Raid 28, avec une petite surprise pour Bruno :maitre:

Je crains le pire :siffle:
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51


Retourner vers Ultra trail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité