Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Modérateur: Equipe Comptes rendus

Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede manitas le Lun 29 Oct 2007 21:16

Aujourd’hui , le serre file est mon pote du premier jour .
Je craque : ça fait une heure que nous sommes partis et j’ai envie de faire demi tour mais en pensant à la descente que nous avons eu au départ , je renonce
Maintenant il ne sera plus possible de rejoindre l’arrivée autrement qu’à pied ..Nous atteignons péniblement un refuge où il n’y a personne mais un peu d’ombre permet de reprendre des forces ; J’ai une honte terrible de faire subir au serre file mon rythme d’escargot . Je cours dès que je peux mais quand une nouvelle montagne apparaît il faut se résoudre à grimper comme on peut
Justement en voila une qui se profile de montagne : après avoir trempé la casquette pour espérer un peu de fraicheur , je prends mon courage à deux mains : il va falloir atteindre cette passe qui se trouve tout la haut ; après une ½ H d’ascension j’aperçois mon pote serre file qui rattrape un coureur : j’ai une petite chance de grapiller une place …
Il me faudra au moins autant de temps pour atteindre la passe où le coureur précédent est bien là à reprendre son souffle
Nous prenons le temps de causer quand tout à coup nous rejoignent un autre coureur accompagné de la femme serre file qui m’avait suivi le premier jour : il se sont perdus en chemin et il a fallu qu’ils courent à une rythme infernal pour nous rejoindre …comme quoi qui va piano !!
le paysage est vraiment magnifique mais malheureusement il est impossible de rester ici
Une descente infernale nous attend : infernale et périlleuse . Il va falloir passer sous des rochers , eviter de faire un faux pas pour éviter de plonger dans le précipice
Aucun parcours au monde n’est aussi dur et dangereux !
Je serai le dernier des trois coureurs à repartir et très vite je vais regouter à la solitude accompagné de mon pote serre file
Plusieurs heures vont se passer avnt que je rejoigne le coureur précedant qui est vraiment à la rue
A son niveau mon pote serre file me dit : « il en a vraiment marre Bruno »
Oui j’en ai marre , je ne prend aucun plaisir , je ne peux pas courir il faut juste rejoindre la fin de l’étape
Quand tout à coup se présente une espèce d’allée forestière : eh je suis un coureur de 24 H moi : quand je suis mort je peux ressusciter … et voila ça y’est je cours ..
Enfoiré qu’il e dit mon pote avec son accent du midi
Nous allons courir comme ça pendant près d’une demi heure laissant peu de chance à mon compagnon de derrière de me rejoindre : nous tombons après une descente très caillouteuse sur l’organisateur de la course qui nous dit que le camion est là
4 coureurs attendent car au programme il y a une montée de 1000 m suivi d’une descente et à l’heure où nouis sommes c’est de la folie de poursuivre l’aventure car la nuit va bientôt tomber et là …. Pourtant un coureur est parti il y a près d’une heure et lui devra affronter seul et à la frontale ce parcours dantesque ( Pour l’anecdote , il rejoindra la fin de l’étape à minuit !!!!)
Pour nous le retour se fera en camion
Je suis épuisé et j’envisage de ne pas prendre le départ demain si je n’ai pas repris du poil de la bete

Nuit à l’hotel après un énorme repas à parler course ..
Ce sera la première nuit récupératrice depuis le départ




***** 4 ème journée : 54kms annoncés , 4000+, 3300-
L’organisateur a décidé de faire 2 départ : le premier pour les meilleurs à 7 H 00 , le deuxième se fera à 30 bornes d’ici à partir d’un col pour les coureurs les moins rapides
Pour moi , je déclare forfait pour cette étape : je n’ai pas envie de m’écoeurer et je préfère faire la 5 ème étape après avoir récupérer
J’assiste donc au départ des 6 premiers coureurs puis j’accompagne le 2 ème groupe jusqu’au 2 ème départ
Je vais passer cette journée à accompagner l’organisation et à les aider à installer le bivouac situé en pleine nature …
Cette étape sera fatale à un coureur qui devra etre évacué en hélicoptère après avoir été victime d’un malaise

***** 5 ème journée : 33km prévus , 1868+, 3255-

Le départ va commencer par l’ascension de la dernière montagne dont le sommet culmine à 2134 m Pour moi l’ascension se passe plutot bien : cette journée de repos et cette nuit récupératrice m’ont fait le plus grand bien
Arrivé en haut meme si le vent glacial rafraichit , on arrive en émergeant de la brume à jouir du magnifique paysage
C’est le moment de se taper une descente où s’entremêlent rocher , cailloux et éboulis dans les quels il faut gérer les glissades : ma relative fraicheur me permet de doubler des concurrents moins habiles dans les descentes . Un cependant m’accroche et nous allons ensemble rester plusieurs heures profitant ainsi de maintenir un petit rythme mais aussi de parler de différentes courses autour du monde
Le terrain devient plus « roulant » mais il ne faut rien exagérer : il n’y a pas un mètre sans cailloux et ceux-ci n’ont qu’une idée : vous tordre la cheville ou vous faire trébucher ce qui nécessite une attention de tous les instants
Nous tombons au bout d’un certain temps sur un compagnon d’infortune qui a un sacré coup de mou : profitons en pour en faire l’heure de la pause
En repartant tous ensemble nous atteindrons une route et un village ( assez touristique d’ailleurs ) où une camionette de l’organisation nous attend , remplissant à l’occasion nos camels
Je repars le premier et juste après le village , j’ai un doute sur l’itinéraire : demi tour de 500 mètres qui me démontrera que … je ne m’étais pas trompé .
Je repars et peu de temps après je suis rejoins et doublé par plusieurs coureurs
La fin ne sera qu’une longue descente sans le moindre repis au niveau revetement
Quand j’atteind la route qui mène à la fin de cette aventure , il fait encore jour mais plus pour très longtemps
Je ferai le dernier kilomètre en marchant alors qu’enfin le sol permet d’avoir une allure de coureur : mais j’en ai marre car je suis parti de puis près de 12 H depuis ce matin et il est vraiment temps que cette aventure se termine
Je serai classé avant dernier , ravi d’avoir vu d’aussi magnifiques paysages d’avoir rencontré des compagnons de route passionnant mais épuisé et convaincu de ne jamais avoir vécu une aventure aussi dure et aussi dangereuse dans ma vie.
Dernière édition par manitas le Ven 2 Nov 2007 13:11, édité 2 fois.
manitas
 

Re: quelque part en france et en septembre ( suite et fin )

Messagede leonard le Jeu 1 Nov 2007 21:11

Mais c'est quoi Bruno? Tu as refait le Verdon? ...5 étapes? :etonne:

En tout cas bravo d'avoir serré les mâchoires quand c'était dur et d'être aller au bout, bonne expérience en vue de la TG :bravo: :vainqueur: :oui/
leonard
 

Re: quelque part en france et en septembre ( suite et fin )

Messagede manitas le Jeu 1 Nov 2007 21:48

leonard a écrit:Mais c'est quoi Bruno? Tu as refait le Verdon? ...5 étapes?

le verdon a coté c'est de la rigolade !
C'était un peu plus au sud , genre là où les ministres font un conseil délocalisé .... tu vois ?
manitas
 

Re: quelque part en france et en septembre ( suite et fin )

Messagede eric14 le Jeu 1 Nov 2007 22:40

la Corse.... pas mal pour les vacances :oui/ :oui/ :oui/
eric14
 

Re: quelque part en france et en septembre ( suite et fin )

Messagede BeaujolaisRunner le Ven 2 Nov 2007 08:29

Salut Bunor
Frustrant de suivre ta course sans savoir ... de quelle course il s'agit. Merci à Léo d'avoir posé la question ...

Bon, n'extrapole quand même pas trop, dans tes cogitations, ce raid "corsé" avec la TG : La TG est plus plate et plus roulante (et en plus c'est en France ...), avec rien que du bon bitume pour tes jambes de circadiens :)

Bonne journée
Cordialement
Beaujo'
BeaujolaisRunner
 
Messages: 382
Inscription: Mer 31 Oct 2007 16:15

Re: quelque part en france et en septembre ( suite et fin )

Messagede manumds le Ven 2 Nov 2007 15:24

manitas a écrit:
leonard a écrit:Mais c'est quoi Bruno? Tu as refait le Verdon? ...5 étapes?

le verdon a coté c'est de la rigolade !
C'était un peu plus au sud , genre là où les ministres font un conseil délocalisé .... tu vois ?


Salut Bruno,

J'ai lu le CR, mais je ne comprenais pas de quelle course il s'agissait.
Ah, le GR 20, ça me brancherait bien à faire.
En tous les cas, je devrai retourner en corse en vacances cet été, en espérant y faire un trail.

BRavo pour cette belle balade.
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 9539
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede bernardlepirate le Sam 3 Nov 2007 06:44

Bravo et merci :bisous:

Déjà avant de courir, le GR20 faisait parti de mes rêves les plus fous :ange:

Le Pirate
Dernière édition par bernardlepirate le Sam 3 Nov 2007 10:42, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
bernardlepirate
 
Messages: 1229
Inscription: Ven 12 Oct 2007 12:48
Localisation: la froidure du grand Nord

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede BrunoHeubi le Sam 3 Nov 2007 07:31

manitas a écrit:Aucun parcours au monde n’est aussi dur et dangereux !

Ne dis pas cela, l'imagination de l'homme est sans limite :stop:
Bruno_mais_kesté_allé_foutre_dans_une_telle_galère ?
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede manitas le Sam 3 Nov 2007 08:28

BrunoHeubi a écrit:Aucun parcours au monde n’est aussi dur et dangereux !

Ne dis pas cela, l'imagination de l'homme est sans limite
Bruno_mais_kesté_allé_foutre_dans_une_telle_galère ?


C'est mon avis mais c'était aussi celui des gens présents dont beaucoup avaient fait le grr l'utmb le verdon l'annapurna mandala trail ...

Kes que je suis allé foutre là bas ? J'en sais rien mais je ne regrette rien au contraire ; en plus , plus ça va et plus je suis heureux de faire des trucs comme ça ( Comme il y a 15 jours où j'ai eu des bouffées de bonheur au 30 ème quand je courais le marathon de Vannes ) ( Et comme à l'idée demain d'aller courir le trail de St Nolff : mais là les cotes ne m'effraient plus beaucoup )

Au fait tu as vu qu'on parle de toi dans la feuille de chou de la TG ( La pression va monter petit Heubi !!!!
manitas
 

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede manitas le Sam 3 Nov 2007 08:29

bottle a écrit:...
Est ce la course organisée par Cap'Orn ?
A+

Voui c ça
Et puisque tu veux tout savoir , mon serre file favori était Bernard Constant de Cahors lui aussi !
manitas
 

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede BrunoHeubi le Sam 3 Nov 2007 19:23

manitas a écrit:Au fait tu as vu qu'on parle de toi dans la feuille de chou de la TG ( La pression va monter petit Heubi !!!!

Heu .. non
C'est où :?:
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede dio le Lun 12 Nov 2007 11:42

salut Brunor de manitas ,
je viens juste de lire ton cr (maintenant que le forum est rapide je commence à apprécier)
mais quel horreur !et tu aimes ça en plus!
j'ai relevé ça comme phrase:
"Quand tout à coup se présente une espèce d’allée forestière : eh je suis un coureur de 24 H moi : quand je suis mort je peux ressusciter … et voila ça y’est je cours .."
merci!
ps:je serai à Séné l'an prochain et pour te faire plaisir je ferai une perf
(a mon niveau bien sur)
dio
 

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede nicolasgasgas le Lun 12 Nov 2007 16:27

manitas a écrit:Kes que je suis allé foutre là bas ? J'en sais rien mais je ne regrette rien au contraire ;


Salut Bruno,

j'ai participe en 2002 au GR11 en Espagne, organise aussi par Didier Chaussade,
en remplacement du GR20 initialement prevu, mais annule (il avait eu pas mal de
pressions locales, que l'on appelle aussi des menaces, pour aller faire mumuse
ailleurs qu'en Corse).

A l'epoque, on etait 100 sur la ligne de depart, donc beaucoup plus (3x), et
l'inscription etait carrement bon marche (400Euros pour une semaine loge/nourri).
Je crois que c'etait la premiere fois qu'il organisait un raid de cette nature, et ca
avait ete un beau bordel : pas vraiment de balisage, donc du paumage a la louche,
des kilometrages et deniv annonces ("topo" dixit) tres tres loin de la realite (genre
2000m+ prevus et 3800 releves par les Sunto des survirors !). Pour sur c'etait
sympa, mais un poil leger cote orga ... Ceci dit, il avait bien assure pour le transport
des effets personnels ainsi que le cote bouffe/dodo (le principal, quand on a couru
toute la journee ... et souvent bien plus longtemps que ce que qui etait prevu !)

Je constate avec plaisir qu'il a reussi a mener a bien le projet "GR20", notamment
en reduisant l'effectif coureur, mais quid de l'organisation ? Je me doute bien
qu'avec sa structure il ne rivalise pas avec l'UTMB, mais grosso modo, est-ce qu'on
peut y aller les yeux fermes, ou vaut-il mieux le gerer comme si on le faisait en OFF
(partir avec l'IGN, qui aura ete etudiee au prealable, concernant notamment la
presence des points d'eau, se faire son propre profil, sa propre estimation de
kil, prevoir de la bouffe en plus, ... etc). Je ne cherche evidemment pas ici a le
discrediter, mais au contraire a faire un etat des lieux, que j'espere positif !


Tchao.
Nicolas.<a la recherche de courses petit format voire OFF pour 2008>.com
nicolasgasgas
 

Re: Intégrale du GR 20 en 5 jours ,en septembre ( suite et fin )

Messagede manitas le Lun 12 Nov 2007 20:44

nicolasgasgas a écrit:Salut Bruno,
Je constate avec plaisir qu'il a reussi a mener a bien le projet "GR20", notamment
en reduisant l'effectif coureur, mais quid de l'organisation ? Je me doute bien
qu'avec sa structure il ne rivalise pas avec l'UTMB, mais grosso modo, est-ce qu'on
peut y aller les yeux fermes, ou vaut-il mieux le gerer comme si on le faisait en OFF
(partir avec l'IGN, qui aura ete etudiee au prealable, concernant notamment la
presence des points d'eau, se faire son propre profil, sa propre estimation de
kil, prevoir de la bouffe en plus, ... etc). Je ne cherche evidemment pas ici a le
discrediter, mais au contraire a faire un etat des lieux, que j'espere positif !


Tchao.
Nicolas.<a la recherche de courses petit format voire OFF pour 2008>.com


Salut Nicolas
Concernant Didier , je ne vais pas t'en parler car pour moi le GR c'était : tu prends tes responsabilités et t'assume ; toutefois ça n'a pas été vécu pareil par tout le monde
Il y a quand même eu un accident sérieux puisqu'un coureur a été évacué en hélico sans que l'organisateur ne soit au courant : autant te dire que du coté de la famille du coureur , ça a été vécu comme une certaine négligence ; j'étais ce jour là avec l'organisation et aucun téléphone ne captait !!! Mais est-ce normal que quand on organise , on ne soit pas en mesure de répondre à un des concurrents en difficulté : je te laisse répondre mais à mon point de vue , il ya négligence de ce coté

Pour en revenir au GR 20 , c'est très particulier : la corse ce n'est pas les alpes : certains endroits du GR 20 sont inaccessibles en dehors de l'hélico : donc pas de véhicule suiveur ( auto ou moto ) . Donc ravitaillement impossible : mais on est prévenu au départ et cette année il y avait de l'eau dans toutes les sources : donc ce n'est pas le désert

Enfin la Corse est peuplé de Corses : il y a les habitants et ceux qui gèrent le GR Ces derniers n'apprécient pas qu'on se balade sur "leurs " terres sans guides et avec un équipement léger à coté des randonneurs qui ont leur maison sur le dos

Alors ma conclusion : l'organisation a été là pour assurer le transport des sacs d'une étape sur l'autre , pour accueillir les arrivants à l'étape ( à condition que ceux ci ne soient pas trop rapides ... ) , pour s'occuper de l'hégergement aux étapes
Autrement , une fois que tu as quitté l'étape , tu te débrouilles pour arriver à l'autre bout et d'ici là , tu ne peux compter que sur toi

Si tu es d'accord avec ça , vas -y , tu ne le regretteras pas
De mon coté , c'est comme ça que je conçois ce genre d'aventure donc pas de soucis ; mais ce n'est pas l'avis de tout le monde

A ta dispo pour en reparler

Maintenant si tu viens courir à Séné , tu seras chouchouté comme tu peux pas l'imaginer mais c'est aussi une autre aventure ...
manitas
 


Retourner vers Ultra trail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité