CR 24h Vierzon 2020

Modérateur: Equipe Comptes rendus

CR 24h Vierzon 2020

Messagede antony le Sam 21 Nov 2020 19:03

PREAMBULE
-------------

42 jours après la course, je prends enfin le temps de publier mon CR.
Ce n’est pas que je me manquais de temps pour l’écrire mais un plutôt un manque de motivation ou de fainéantise plutôt.

C’est indéniable aussi que plus les ultras passent et plus je vie chaque expérience très personnellement et cela est plus difficile de les partager… Comme si je voulais garder cela enfoui en plus profond de moi.
Une qualité des ultra marathoniens est l’humilité. Peut être que c’est aussi une forme d’humilité de ne pas publier de CR quand la course a été réussie.

Mais une autre des qualités est de partager ses expériences, sa stratégie, transmettre aux coureurs qui souhaitent se lancer.
Je n’aurai pas la prétention de dire que je suis expérimenté car je pratique le très long uniquement depuis septembre 2018, à peine de 2 ans avec un 100km, deux 24h, un UA bâché à 144km et un U2B 204km.

L’année 2020 est aussi une année très spéciale avec le nombre de courses annulées.
Je suis plutôt chanceux avec un 50km en off à Vesoul juste avant le premier confinement, encore un off avec l’U2B en juillet et enfin les championnats de France de 24h à Vierzon en octobre… juste avant le 2ème confinement !

Après avoir fini les 204km et 4800m de D+ de l’U2B en 33h, j’étais plutôt en pleine confiance avant de démarrer la préparation spécifique du 24h de Vierzon.
La préparation de l’U2B a été difficile avec un début de préparation sur tapis de course puis une blessure au mollet à gérer avec ma kiné tout en continuant à me préparer.

PREPARATION SPECIFIQUE
---------------------------

La préparation spécifique du 24h n’a rien à voir avec celle de l’U2B, j’ai beaucoup travaillé l’allure spécifique (6’35/km - 9,1km/h) des premières de course afin que cette allure soit maîtrisée et que je me sente à l’aise.

J’avais fait le choix de faire l’impasse sur les séances de VMA pendant cette préparation.

La semaine type de préparation (6 séances) était : une séance 1h allure 1, deux séances 1h30 allure 24h, une séance d’allure 3 (3x de 6’ à 18’), une séance d’allure 2 la veille de la SL (2x de 10’ à 45’), une sortie longue à allure 24h de 1h30 à 4h30.

J’avais trouvé prêt de chez moi un circuit en boucle d’un kilomètre comme le jour J.
C’est très important de faire en sorte de se rapprocher le plus possible des conditions de la course, de tourner en rond pour préparer son mental.
Sur ce point la j’avais déjà donné avec la préparation de Barcelone en décembre 2019 qui avait lieu sur une piste d’athlé !

J’avais prévu de ne pas utiliser le GPS de ma montre pendant Vierzon et de « laper » à tous les tours afin d’avoir des données les plus précises.
Le GPS est vraiment inutile sur une course horaire. L’important est de vérifier son chrono à chaque tour, se fixer deux ou trois endroits sur le circuit et de vérifier que l’on y passe au bon moment pour contrôler et régler son allure cible.

J’ai appliqué cette règle aussi pendant toutes mes séances à allure spécifique sur le circuit d’entraînement. Il faut arriver à se mettre en mode « robot », répéter toujours les mêmes gestes, les mêmes vérifications de temps passage et toujours au même moment.

Cette préparation est passée toute seule, j’avais même l’impression de  « ne pas travailler » tellement c’était « simple » et « sans effort ». J’ai même eu peur de « régresser » n’ayant pas inclut de VMA pendant la préparation.
Je suis assez précisément ma condition physique, ma fatigue et pics de forme avec différents outils. Les outils montraient tout de même une progression de ma condition physique mais beaucoup plus lentement qu’une préparation avec de la VMA ou comme l’U2B où le cardio était aussi beaucoup sollicité sur les séances de côtes par exemple.
C’est la diésélisation quoi… Heureusement j’avais tout de même 2 belles séances d’endurance aérobie qui permettaient de solliciter aussi le cardio.

OBJECTIF ET STRATEGIE
-------------------------

L’objectif que je m’étais fixé était de 190km. Je l’avais fixé au regard de deux éléments : ma première marque de 173km sur mon premier 24h à Barcelone et le fait d’avoir fini l’U2B en 33h (204km et 4800m d+).
La vitesse moyenne pour 190km sur 24h est 7,92 km/h soit 7’34/km.

Pour la stratégie, j’ai opté pour un départ à un peu plus de 113% de la vitesse moyenne soit 9 km/h et de la tenir sur les 4 premières heures, comme à l’entraînement.
Puis de la baisser graduellement afin d’arriver au moins à 100% à la 12ème heure et de ne jamais être en-dessous de 95% pendant les 12 dernières heures.
A Barcelone, j’avais eu une grosse fatigue vers 5h du matin donc j’avais prévu une baisse de régime.

Le tableau de marche était donc le suivant :
11h-15h : 36km (9km/h, 113,64% - 36km)
15h-19h : 34km (8,5km/h, 107,32% - 70km)
19h-23h : 32km (8km/h, 101% - 102km)
23h-03h : 28km (7km/h, 88,38% - 130km)
03h-07h : 30km (7,5km/h 94,7% - 160km)
07h-11h : 30km (7,5km/h 94,7% - 190km)

Les pauses devaient être les plus courtes surtout sur les 8 premières et fatalement un peu plus importantes pendant la nuit notamment pour gérer le changement de tenue et des ravitos solides un peu consistant.
N’ayant pas d’assistance, la tâche allait être un peu plus difficile notamment pour la préparation des bidons.

VEILLE DE LA COURSE
-----------------------

Comme je l’ai dit précédemment, je n’avais pas distance mon épouse n’ayant pas pu m’accompagner.
J’avais donc décidé de prendre le train plutôt que la voiture. Partant de Metz, le voyage allait durer 5h avec un changement à Paris.
En pleine pandémie, j’avais tout de même une belle appréhension dans le métro parisien et ne voulait surtout choper ce satané virus !
Le gel hydro à couler à flot pendant le voyage !

N’ayant pas pu prendre un hôtel en centre de Vierzon et proche du lieu de la course, un beau parking du hall d’exposition de Vierzon, très glamour !
Mais je ne venais pas faire de tourisme… de toute manière tourisme et Vierzon ne vont pas trop ensemble…
Mon hôtel était à moins de 2km du départ, heureusement il y a des bus à Vierzon et plutôt bien desservie.
Arrivé le matin, il a fallu tuer le temps à Vierzon dans ma chambre d’hôtel mais ce n’est pas plus mal de bien se reposer la veille avec ce qui m’attendait le lendemain.

JOUR J - AVANT COURSE
--------------------------

La nuit s’est plutôt bien passée. Le petit déjeuner fut très simple et rapide à l’hotel.
Direction le bus, pour être vers 8h30 au retrait du dossard. Seul, et bien tu trimballes ta grosse valise avec tout ton barda et ton ravitaillement !
Arrivé sur place, pas encore un seul coureur… Je prends mon dossard et c’est parti pour trouver ma table, les tables sont attribuées plutôt au hasard même si l’organisation avait autorisé des coureurs à réserver leurs places. Donc un peu fastidieux à la trouver. Je suis plutôt bien placé je trouve, plutôt au centre du hall, et assez loin des grandes portes d’entrée et sortie des coureurs pendant la course. Je me dis que cela sera surtout que ce positionnement sera important la nuit avec le froid.

Les coureurs commencent à arriver. Je peux enfin voir des coureurs que je connais et discuter un peu !
J’ai aussi la surprise de voir débarquer des coureurs du club d’athlétisme de Champigneulles où j’y ai quelques connaissances. C’est plutôt un point très positif car ils sont très sympas !

Le départ est à 11h mais le rassemblement des coureurs est prévu vers 10h30 car nous devons nous rendre en procession à la mairie où le départ sera donné par le maire de Vierzon.
Le premier tour est donc de la mairie jusqu’au hall d’expo qui le reste se fera sur le circuit d’un kilomètre du parking du hall.

LA COURSE
------------

Enfin, le départ est donné ! Je rentre directement dans ma bulle et je n’essaie bien entendu de ne suivre personne pour ne pas avoir une fausse allure dès le début.
Je sais que le moindre écart d’allure maintenu un peu trop longtemps sera préjudiciable pour la suite.
Les premiers tours de circuit me permettent de caler mes repères, vérifier à quels moments précis j’y passe afin de les mémoriser et de vérifier mon allure constamment.
Je n’oublie pas de « laper » à chaque passage sur le tapis de chronométrage et bien vérifier mon temps de passage.

Les 4 premières heures (11h-15h) se passent comme prévu. Les prévisions météo étaient justes et le temps était idéal pour moi.
Enfin je dis comme prévu, je fais tout de même un kilomètre de plus que mon plan de marche soit 37km au lieu de 36.
Je me dis qu’il ne faut pas se laisser aller car je vais payer à un moment donné ces kilomètres de trop.
J’ai réussi à limiter les temps de pause à seulement 1’18" sur ces 4 premières heures.

Les heures se suivent et se ressemblent, la configuration du circuit fait en sorte que l’on croise beaucoup de fois tous les coureurs.
C’est toujours l’occasion de se parler un peu et de se soutenir dans l’effort.
C’est aussi le championnat de France, il y a donc beaucoup de coureurs et surtout un sacré plateau avec les meilleurs coureurs et coureuses de 24h du moment !
C’est un plaisir de les voir progresser dans la course, se battre pour rester les premières places.

Au bout de 8h de course, il est 19h. La nuit commence à arriver, je suis plutôt bien, je n’ai pas froid pour l’instant.
Je remonte plutôt bien au niveau du classement général sans pour autant en faire un objectif particulier, je crois que je pointais autour de la 50ème place.
Je savais surtout que la nuit sera fatidique pour pas mal de coureurs, j’avais remarqué cela à Barcelone.
Sur ce bloc de 4h, je suis à environ 33,7km soit assez proche des 34km fixés. Tout va bien.
Au niveau des pauses, je me suis arrêté 6’13 sur ce bloc. Un peu trop…

Vers 20h, je me change pour ajouter une « couche » supplémentaire et mettre mes gants pour passer la nuit.
Une petite pluie commence à faire son apparition, elle était prévue donc je ne suis pas surpris.
Ce n’est pas une grosse pluie, pas besoin de se changer pour mieux se protéger de la pluie. Tout va bien.
Passage des 12h, et des 100km. Je n’ai fait que 29,3km au lieu des 32km prévus !
J’accuse un peu le coup mais je me dis que rien n’est perdu et je dis qu’à la fin je pourrais les rattraper si je suis en forme…
En fait, j’ai fait 8’49" de pause sur ce bloc. J’ai été trop long dans le changement de tenue !
Je me dis aussi que le km de trop du premier 4h a certainement fatigué un peu la machine.
Je reste serein et l’objectif est toujours atteignable.

J’entame le 4ème bloc (23h-03h). Il se passe bien car je fais les 28km comme prévu.
J’ai pris 11’17 de pause sur ces 4h. C’était prévu notamment pour bien s’alimenter notamment avec des aliments chauds (soupe, pâtes, etc).
Bien entendu je marche de plus en plus.

5ème bloc (03h-07h). Le tournant de mon 24h. J’avais prévu 30km sur ce bloc.
Malheureusement, 2 gros coups de fatigue pendant ce bloc. Je ne m’arrête pas pour dormir mais je somnole en marchant…
Le coca et le café m’ont permis de me rebooster deux fois pour ne pas sombrer dans les bras de Morphée !
Je termine se 5ème bloc avec 27,5km au lieu des 30 prévus !
Les différents arrêts pour prendre les cafés m’ont coûté 14’35 de pause. C’est beaucoup trop.
Pour rattraper mon retard, je dois maintenant faire 34,5km au lieu des 30 prévus sur le dernier 4h !
C’est faisable mais la fatigue musculaire est aussi bien installée… tout le monde est dans cette situation.
Le côté positif est que je pointe dans les 30 premiers je crois du classement sur 193 !

Le 6ème et dernier bloc (07h-11h) est assez difficile il faut lutter pour courir et je marche fatalement bien plus
Je sais que les 190km ne sont plus possibles mais l’envie et la motivation est toujours là !
Vers 9h20 je passe les 173km, je bats donc mon record perso de Barcelone. Je suis très content et cela veut dire que tous les kilomètres supplémentaires sont du bonus.
J’essaie de courir et marcher et faire le moins de pause possible mais c’est difficile.
La fin approche et je pose ma plaque à 11h à 185,08km soit la 29ème place au général sur 193.
Côté pause sur ce bloc 13’32.

APRES COURSE
----------------

Je prends mon temps pour récupérer un peu à ma table. Je m’allonge, surélève mes jambes et prend du sucre tout de suite.
Sur mon premier 24h et après l’U2B j’avais eu un malaise 30-40’ après la course et je ne souhaitais vivre cela surtout que j’étais seul.
Pas vraiment seul non plus avec tous les coureurs tout de même !
Je prends bien 15’ dans cette position. Mais il faut songer à ranger tout mon barda et je suis bien fatigué.
J’ai encore quelques forces (pas beaucoup) pour boire une demi-bière avec les copains pendant les podiums.
J’ai aussi eu la chance que l’un d’entre eux (Cloclo) me ramène en voiture à mon hôtel et m’évite ainsi de me battre pour trouver un taxi…
Arrivé à mon hôtel, je découvre que n’ayant pas de licence d’athlé « compétition » et uniquement « loisirs » je ne suis pas classé dans le championnat de France mais dans le classement « Open ».
Et là surprise, je suis 2ème sur 79 !

ALIMENTATION ET HYDRATATION
----------------------------------

Ma stratégie d’alimentation et d’hydration est assez simple. Tous les deux tours, j’attrape ma gourde sur ma table et bois plusieurs gorgées pendant le tour suivant et repose la gourde à la fin du tour.
J’alterne entre eau plate et boisson isotonique. L’alternance me permet de ne pas être dégoutté trop rapidement du gout sucré de la boisson iso.
Toutes les heures je prends au moins 250ml de St Yorre afin d’apporter des minéraux essentiels notamment du sodium.
Pendant la nuit, je prends du café et fin de course, j’aime aussi prendre du coca qui permet de redonner un peu de boost.

Côté alimentation, je suis un grand habitué de la banane. Toutes les heures je mange 1/2 à 1 banane.
Je complète avec des dattes séchées, des fruits secs, des amandes et des noix de cajou. J’aime aussi prendre du pain et peu de chocolat de temps en temps.
Pendant la nuit, j’ai pris du chaud servi par l’organisation comme de la soupe ou des pâtes.

CONCLUSION
--------------

Je n’atteints pas mon objectif de 190km mais je bats mon RP de 12km ! C’est très bien pour mon 2ème 24h et me conforte sur mes capacités sur ce format.
Ma stratégie était plus bonne même si je pense que j’ai été un peu trop rapide sur les 4 première heures (1km de trop).
Au total j’ai été 55’44 en pause sur 24h, c’est plutôt bien mais tout de même un peu trop. Mais en même temps je n’avais pas d’assistance pour m’aider à grappiller plusieurs minutes dans les pauses.

Mon prochain 24h sera à Brive le 13 mai 2021, cela sera encore le championnat de France et cette fois-ci j’ai déjà ma licence compétition !
Je monte la barre à 200km pour cette échéance. Je pense que j’en suis capable si je maitrise mieux les pauses.

A bientôt !
Antony
3 613,9 km en 2020 - Mes profils : Garmin - Strava - DUV - FFA
Avatar de l'utilisateur
antony
 
Messages: 252
Inscription: Ven 4 Jan 2019 07:56
Localisation: Metz
Sexe: Homme
VMA: 17,0

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede antony le Dim 22 Nov 2020 16:04

J'ai mis à jour mon post. J'avais oublié la partie sur l'alimentation et l'hydratation.

Antony
3 613,9 km en 2020 - Mes profils : Garmin - Strava - DUV - FFA
Avatar de l'utilisateur
antony
 
Messages: 252
Inscription: Ven 4 Jan 2019 07:56
Localisation: Metz
Sexe: Homme
VMA: 17,0

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede rsteph1 le Dim 22 Nov 2020 16:30

Salut Antony et merci de ton CR que j'attendais avec impatience!
C'est assez rigolo quand on compare nos deux courses et nos deux expériences... et j'aimerais bien connaître ton avis et celui des autres sur plusieurs points.
Tout d'abord, j'ai l'impression qu'on a la même vma (un peu plus de 17km/h?), nos vitesses d'EMA sont proches (4'10/4'15 au kil), sur un 50KM je devrais faire environ le même temps que toi à Vesoul l'an dernier. MAIS nos vitesses d'entraînement vs 24 sont vraiment différentes ! (5'30 vs 6'33!!!). Bon ok faut que je ralentisse mais j'ai l'impression que tu penses aller trop vite!

Pour ce qui est de la course, je me suis arrêté un peu moins de 30' soit le temps de faire 3km de plus que toi.
Les 4 premières heures: 40 vs 37
de 4 à 8: 36 vs 34
de 8 à 12: 34 vs 29 soit 110 vs 100
de 12 à 20 (je n'ai pas h16): 60 vs 55
de 20 à 24: 30 vs 30 soit 200 vs 185

Que tirer de tout ça? je ne suis pas sûr que tu sois parti trop vite. Pour ma part il faut vraiment que je ralentisse mes entraînement vs24 et que j'augmente mon volume car quand je vois que Karine Zeimer court à 5'45/km ses vs24 et que sa vs42 est à 4'30, j'ai un gros travail de volume à faire...

Quant à toi ne crois tu pas que tu devrais te rapprocher des 6' au kil à vs24?
Comment vas tu adapter ton entraînement pour Brives?

Merci encore pour ton cr et au plaisir de te lire.
rsteph1
 
Messages: 42
Inscription: Jeu 17 Jan 2019 20:11
Sexe: Homme
VMA: 17,5

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede Hermagot le Dim 22 Nov 2020 17:02

Super CR, Antony :super:

:merci: et aussi... :maitre: :super:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 9237
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede antony le Lun 23 Nov 2020 08:33

Salut Stéphane !

rsteph1 a écrit:Salut Antony et merci de ton CR que j'attendais avec impatience!

Merci ! Pluisieurs personnes l'attendaient. Il fallait bien un moment le sortir de ma tête :wink:

rsteph1 a écrit:C'est assez rigolo quand on compare nos deux courses et nos deux expériences... et j'aimerais bien connaître ton avis et celui des autres sur plusieurs points.
Tout d'abord, j'ai l'impression qu'on a la même vma (un peu plus de 17km/h?),

Plutôt 16,9-17km/h pour moi. On peut dire plutôt proche.

rsteph1 a écrit: nos vitesses d'EMA sont proches (4'10/4'15 au kil), sur un 50KM je devrais faire environ le même temps que toi à Vesoul l'an dernier.

Effectivement pour l'EMA, je suis dans cette zone. Sur 50KM, j'ai fait 4h08 (avec 3 arrêts pour problèmes digestifs de débutant...) j'étais parti sur une base de 4h et surtout passer le marathon en 3h20 (fait).

rsteph1 a écrit: MAIS nos vitesses d'entraînement vs 24 sont vraiment différentes ! (5'30 vs 6'33!!!). Bon ok faut que je ralentisse mais j'ai l'impression que tu penses aller trop vite!

Ce n'est pas que je pense aller trop vite mais j'ai simplement suivi ma stratégie et l'allure de mes 4-6 premières heures. Je pense que pour être économe il faut habituer son corps au maximum à l'allure visée. Pendant la préparation je n'ai pas trouvé non plus cette allure désagréable, je n'avais pas forcément envie d'accélérer.

rsteph1 a écrit:Pour ce qui est de la course, je me suis arrêté un peu moins de 30' soit le temps de faire 3km de plus que toi.
Les 4 premières heures: 40 vs 37
de 4 à 8: 36 vs 34
de 8 à 12: 34 vs 29 soit 110 vs 100
de 12 à 20 (je n'ai pas h16): 60 vs 55
de 20 à 24: 30 vs 30 soit 200 vs 185

Tu as bien maîtrisé le sujet ! Je fais 25' de pause de plus que toi. C'est certainement 3-4km de perdus pour moi.
Je ne pense pas que j'aurai dû courir plus vite au début car je n'aurai pas été cohérent avec ma stratégie et toute ma préparation.

rsteph1 a écrit:Que tirer de tout ça? je ne suis pas sûr que tu sois parti trop vite. Pour ma part il faut vraiment que je ralentisse mes entraînement vs24 et que j'augmente mon volume car quand je vois que Karine Zeimer court à 5'45/km ses vs24 et que sa vs42 est à 4'30, j'ai un gros travail de volume à faire...

Je pense que l'Indice d'Endurance et l'économie de course sont à mettre dans la balance. Karine doit être plus endurante que nous que moi c'est certain. Je sais que je progresse, sinon je n'aurais pas pu terminer l'U2B en 33h et améliorer ma marque sur 24h. Mais le chemin est encore long et nous sommes encore "jeunes" (43 ans pour moi). On peut encore largement progresser sur l'endurance. Un peu de travail de foulée et quelques kilos en moins (je fais 69kg pour 171cm), peuvent suffire aussi pour améliorer l'économie de course.

rsteph1 a écrit:Quant à toi ne crois tu pas que tu devrais te rapprocher des 6' au kil à vs24?
Comment vas tu adapter ton entraînement pour Brives?

Je vais partir plus sur une allure de 6'19/km pour ma future prépa de Brive et certainement adopter la même stratégie que Vierzon. Je donnerai des détails plus tard l'année prochaine. Même si l'article de Jean-Louis me fait réfléchir.
Rien n'est encore gravé dans le marbre.

Antony
3 613,9 km en 2020 - Mes profils : Garmin - Strava - DUV - FFA
Avatar de l'utilisateur
antony
 
Messages: 252
Inscription: Ven 4 Jan 2019 07:56
Localisation: Metz
Sexe: Homme
VMA: 17,0

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede christian77 le Lun 23 Nov 2020 12:24

Merci Antony pour ce CR si limpide et circonstancié. Il montre à quel point la rigueur paie. :super:
Tu as devant toi un sacré boulevard et je parierais qu'avec de l'expérience tu vas nous exploser tout ça.
Bon, c'est pas tout ça mais il faut que je fasse gaffe à pas te laisser filer au zob 2020! :wink:
Bravo et merci.
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019, U2B 2020.
3 589,4 km en 202010e/42
http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1475
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede antony le Lun 23 Nov 2020 12:28

christian77 a écrit:Merci Antony pour ce CR si limpide et circonstancié. Il montre à quel point la rigueur paie. :super:
Tu as devant toi un sacré boulevard et je parierais qu'avec de l'expérience tu vas nous exploser tout ça.

Merci. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre, la route est encore longue...

christian77 a écrit:Bon, c'est pas tout ça mais il faut que je fasse gaffe à pas te laisser filer au zob 2020! :wink:

Pas facile de rester dans le top10 en ce moment, cela pousse derrière moi :wink:

Antony
3 613,9 km en 2020 - Mes profils : Garmin - Strava - DUV - FFA
Avatar de l'utilisateur
antony
 
Messages: 252
Inscription: Ven 4 Jan 2019 07:56
Localisation: Metz
Sexe: Homme
VMA: 17,0

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede Popol24 le Lun 23 Nov 2020 15:18

:super:
Carré de chez carré :maitre:
43 ans en plus, le plus beau reste à venir :exite: :exite: :exite:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2480
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede J2J le Lun 23 Nov 2020 18:11

Popol24 a écrit::super:
Carré de chez carré :maitre:
43 ans en plus, le plus beau reste à venir :exite: :exite: :exite:

Je veux mon neveu : meilleure marque (en fait un 1èr aux France à Grenoble) en 2013, soit à 58 ans!
J'aurais du mal à partager un 24 heures comme beaucoup le font en calculant les allures, repos, alimentation.
J'ai gardé bien sur mes passages chaque heure et je pourrais chercher des excuses sur le pourquoi je n'ai pas fait plus que 160.372km : 2 arrêts très longs pour massages (1 heure au total), 15min pour me faire gerber,...
J'aurais même du faire 10km de moins si Manu Fontaine ne m'avait pas boosté une heure avant la fin.
Bref, je pense que je ne ferais plus jamais 160km, mais je compte bien tourner un peu en 2021 du côté de Brive, juste pour laisser une trace au moins dans mon nouveau club :clown:
En attendant des jours meilleurs....
3 254,5 km, 303h26 en 2020 (16e/42) - 10,73 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7836
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede Samuel85 le Lun 23 Nov 2020 22:44

Merci Antony pour ce partage.
Une belle, très belle performance sans assistance de surcroît.
Le tableau de marche plus tenu ne t'a t il pas inquiété ? Préoccupé?
Ou au contraire boosté ?
Une VMA comme celle-ci... effectivement même dans mes rêves les plus fous...

Bravo et toute la fougue de la jeunesse en plus!
Au plaisir de se croiser
Samuel
Avatar de l'utilisateur
Samuel85
 
Messages: 217
Inscription: Mar 7 Fév 2017 13:59
Localisation: Velizy Villacoublay (78)
Sexe: Homme

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede antony le Mar 24 Nov 2020 07:58

Samuel85 a écrit:Merci Antony pour ce partage.
Une belle, très belle performance sans assistance de surcroît.

Merci !

Samuel85 a écrit:Le tableau de marche plus tenu ne t'a t il pas inquiété ? Préoccupé?
Ou au contraire boosté ?

Plutôt préoccupé au début puis lorsque j'ai dépassé mon RP à 173km. Je me suis fait une raison et tous les kilomètres supplémentaires étaient savourés.

Samuel85 a écrit:Une VMA comme celle-ci... effectivement même dans mes rêves les plus fous...

Ce n'est pas dingue non plus :wink: et de surcroît il ne faut pas trop en faire une précondition pour réussir de belles choses... je crois bien que tu as terminé à petit truc qui s'appelle Mil'Kil' :wink: :wink: avec un diabète à gérer... :maitre: :maitre:

A bientôt !
Antony
3 613,9 km en 2020 - Mes profils : Garmin - Strava - DUV - FFA
Avatar de l'utilisateur
antony
 
Messages: 252
Inscription: Ven 4 Jan 2019 07:56
Localisation: Metz
Sexe: Homme
VMA: 17,0

Re: CR 24h Vierzon 2020

Messagede Noel le Mar 24 Nov 2020 09:15

Bonjour
Merci pour le CR, finalement tu t'en sors très bien. Tu as prévu une stratégie, et tu t'y es tenu; bien sur il a fallu s'adapter un peu mais 185 km pour 190 de prévu. Tu apprends bien et vite et je suis sur que tu iras encore plus loin la prochaine fois. Je regarde sur STRAVA et je vois tes entrainements qui sont rigoureux et ça paye
Bravo encore

Noel
Noël
Noel
 
Messages: 12
Inscription: Jeu 19 Nov 2020 13:46


Retourner vers Courses horaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité