Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Modérateur: Equipe Comptes rendus

Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede petit Franck le Mer 20 Juil 2011 17:02

bonjour

voici mon recit de la course l'integrale de gerard denis ce week end c'etait super j'ai fini 6 eme en 34h58 , mais d'abord un grand bravo et un grand merci a mes 3 accompagnateurs Jean Andre et Catherine car si j'ai reussi la course c'est grace a eux aussi :D :D et je sais par exeperience que c pas facile d'etre accompagnateur

c est une course de 243.2 kms en aller retour on part devant le phare de roscoff au nord du finistere on va djusque mousterlin dans le sud du dinistere et on remonte au nord pour revenir a roscoff

le parcours c donc un aller retour il y a 2500 de d + pour 243.2 kms beaucoup disent que c beaucioup de denivele en fait c'est un format spartahtlon d'apres l'organsateur c'est a dire que 243.2 kms pour 2500 de D + c'est une course qui ressemble au spartathlon

le delai de course est de 42 heures alors qu'au aspartathlon c 36 heures et jean benoit l'organisateur annonce des le briefing que tout le monde ne sera pas finisher car c'est vrai que c dur et j'arrive a la salle le vendredi soir c'est la premiere fois que je sens que vais pas y arriver car c'est la premiere fois que je fais une course aussi longue sans dormir

j'ai peur de pas arriver a dormir alors je me couche tres tot vers 21 heures car je sais que le lendemain il faudra etre frais pour pouvoir passer du temps sans dormir

j'ai rencontre les 3 accompagnateurs jean est venu me recuperer a la gare de Morlaix c pratique d'avoir pu venir sur une coruse en train en effet le train rennes morlaix n'est pas cher :D :D et aussi je suis content d'avoir trouve un ultra pas trop loin de chez moi :D :D

les accompagnateurs sont 3 ils se sont proposes de m'accompagner grace a jean benoit et ils prendront finalement 2 voitures j'avais achete des galettes de riz et ils ont de l'eau pour me ravitailler pendant la course

donc le lendemain c le depart a 6 heures du matin le temps est maussade mais pas trop de pluie je pars les accompagnateurs n'ont pas le droit de suivre les coureurs pendant les 6 premiers kilometres je pars a un rrythme assez tranquille ( 10 km / h ce qui est assez tranquille lorsqu'on est frais le matin ) et curieusement personne ne suit :!: :!: je ralentis mais je suis toujours en tete de course au bout de 5 kms :!: :!: jean benoit qui fait le flechage me demande " tu sais que tu es parti pour une course qui va durer plus de trente heures ? " poui je sais mais en fait je prends de l'avance car je sais que la nuit sera dure alors quitte a prendre de l'avance au moins le kilometrage restant au moment ou il fera nuit sera moins eleve en plus je fais souvent du cyrano , jean benoit me dit "atention ne t'eloigne pas trop du reste des coureurs " mais jusqu'au km 15 je suis en tete mais en fait les gens sont tous partis tres tranquille mais les premiers ont accelere par la suite

je ne me ravitaille pas trop au debut car je suis bien je prends juste de l'eau pour eviter de perdre du temps j'ai une bouteille d'eau a la main ce qui me permet de boire vraiment quand j'en ai enve sans perdre de temps beaucoup m'ont dit que ca serait mieux d'avoir une porte bidons ou un camel bag mais j'ai jamais compris comment marchait ces appareils la donc je mets la bouteille d'eau dans la poche de mon short ou je la tiens a la main

plusieurs corueurs me doubeltn mis la pluie augmente c de plus en plus dur

a un moment je vois un panneau au sol " gege 43.2 / 200 " en fait ca veu dire u'on a fait 43.2 kms et qu'il en reste 200 a courir mais la pluie a augmente et la je suis avec nadine weiss une femme super forte en coruse a pied et la l'idee de devoir faire encore 200 kms avec une pluie comme ca c'est assez dur mentntalement alors j'annonce a nadine que si je finis j'offre le champagne a feucherolles en 2012 ! ( nadine Weiss organise un 24 heures a feucherolles en mai 2012 ) en fait je pense que je finirai pas et comme je reve de finir je sais que si jamais je finis ca sera un miracle donc j'offrirai le champagne , donc puisque j'ai fini je tiendrai la promesse , j'offrirai le champagne a feucherolles en mai 2012 8) 8)

les paysages sont jolis malgre la pluie on passe le point culminant du parcours au km 46.6 on est 260 metres d'altitude bien sur c'est pas tres ahut compare aux alpes mais les montees s'enchainent et c'est ca qui est dur ce sont des petits casse pattes

le premier ravito officiel est au km 57 donc la je prends des galettes de riz des accompagnateurs et je prends quelques trucs au ravito mais je m'arrete pas tres longtemps , en effet on m'a dit qu'il vaallait mieux ne pas s'arreter trop longtemps ni se changer quand il pleuvait car ca seravit a rien car de toute facon tu es mouille donc pourquoi se changer ? en plus si on s'arete trop longtemps c'est un coup a ne pas pouvoir repartir j'ai quelques douleurs au pied mais la aussi mieux vaut pas regarder comme m'a dit quelqu'un une fois " tu mets tes chaussures au debut de la course tu les enleves a la fin uniquement mais tu ne t'arretes pas pour regarder quand tu as mal pendant la course car sinon mentalement tu pourras pas repaertir ( sauf bien sur si la douleur etait atroce par contr eje pense qu'il vaut mieux s'arreter voire abandonne rplutot que de continuer ) heuresement la ca va encore a peu pres :D :D

les accompagnateurs me donnent de l'eau environ tous les 5 kilometres ils me proposent de rapprocher les points d'eau mais ca me derange pas d'avoir la bouteille d'eau sur moi

je leur demande souvent si ca va en fait la question les surprend car ils me disent que c'est plutot a moi qu'il faut demander ca mais pour avoir ete accompagnateur sur paris colmar je sais que c tres dur aussi d'etre accompagnateur peut etre plus dur que coureur donc c important de demander aux accompagnateurs comment ils vont car c'est aussi dur que etre coureur

la pluie est toujours aussi forte parfois ca se calem un peu parfois ca tombe encore plus fort mais on est toujours mouilles vers le km 75 il y a une grosse cote c'est vraiment dur cette pluie moralement de se dire qu'on est meme pas au tiers de la course 3coureurs me doubleent m'encouragent et l'un d'eaux dira ensuite a un autre " il est cuit " ( en parlant de moi )

heuresement ils se trompent car je vais repartir et ils me proposent de courir un peu avec eux en fait ils veulent finir la course a 3 ce sont 3 amis qui vont essayer de faire les 243 kms ensemble et finir ensemble malheuresement un seul finira et les 2 aurtres abandonneront :cry: :cry:

comme le parcours est en aller retour en fait vers le km 110 je croise les premiers coureurs qui eux sont a peu pres au km 135 enf ait puisque pour eux c deja le retour c un peu dur se se dire qu'il faut encore faire l'aller retour jusque mousterlin mais bon on est plus tres loin de mousterlin j'aarrive au ravito de mousterlin qui est a mi parcours vers 21 heures on en est a 15 heures de course a peu pres puisque il est 21 heures vu que je suis plus fatigue que au depart je m'arrete pas mal ( 10 - 15 minutes ) pour manger meme si c pas forcement terrible de s'arreter trop longtemps d'apres ce qu'on m'a dit mais au moins je me ravitaille bien et au retour je suis un peu mieux pour repartir c le soir il pleut plus et comme on est dans le sud du finistere on sent qu'il fait meilleur que dans le nord du finistere il y a meme un peu de soleil c agreable

au retour en fait je croise les coureurs de l'aller je leur souhaite bon courage car ca doite tre dur pour eux aussi surtout que la nuit commence a tomber et que c le moment le plus dur pour pas mal de gens

comme je m'etais prepare au fait que ce soit dur finalement ca sera moins dur que ce que je m'imaginais et moins dur enf ait que l'apres midi car de temps en temps la pluie s'arrete

je redouble les 3 coureurs avec qui j'avais ete pendant l'aller ils ont l'air pas trop en forme je leur demande si ils ont besoin d'aide mais ca va encore malheuresment un seul des 3 finira et les 2 autres abandonneront juste apres

apres je repasse a brasparts vers 7 heures du matin il ya une grosse descente un peu avant le ravito et l'arrivee a ete tres longue car juste apres la grosse descetne on passe devant un magasin d'alimentation canine ecrit "wouaf alimentation canine wouaf !" et je croyais qu'a ce moment la d'apres l'aller on etait deja arrivee mais enf ait non comme j'etais en forme a l'aller ca m'avait paru plus court mais au retour c su^per long et on voit les panneaux dans l'autre sens " alimentation canine wouaf !" et en plus j'ai l'impression que les panneaux me nargguent avec ce "wouaf ! " sans arriver au ravito de brasparts

pas mal de calvaires et d'eglises seules sur le oparcours on a travserse un village de 750 habitants avec 2 eglises

apres brasparts c le matin donc ca va mieux je recours de temps en temps on arrive a saint sauveur on est a 36 kms de l'arrivee il y a pas mal de trafic sur la routte surtout que c l'heure de la messe et que sur la route il y a plein de gens qui vont a la messe ou boire un cafe le dimanche matin a saint sauveur donc il faut faire attention

les 20 derniers kilometres seront assez durs mais bon ct l'arrivee vbientot mais j'ai beaucoup marche

je finis 6 eme je sus content surpris qu'il y ait eu quand meme presque 50 % de abandons

j'ai vu roger qui avait abandonne a la etoile savoyarde et qui a anouveau abandonne a l'integrale de gerard denis acause de une douleur au genou alors je jlui dis que je suis tres decu qu'il abandonne a chaque fois les courses vu qu'il est fort en course a pied j'espere qu'il va finir une course au lieu d'abnadoner c dommage car il a du portentiel

voila j'ai invite un des accompagnateurs au resto le dimanche soir car les 2 autres etaient fatigues un grand merci a eux car ils on t refuse toute participatrion ' a l'essence donc ca leur a coute cher en temps et en essence ne plus apres je suis reste chez catherine la dame qui m'a accompagne car elle me tropuvait super gentil alors j'ai ete visiter brest et on a remange ensemble le lundi soir et le mardi soir et je suis rentre a rennes que ce matin

en plus jean m'a accompagne il est investi dans une association qui aide les autistes asperger et iol va m'aider m'inserer car il m'a fait decouvrir certains trucs

au retour par contre jean m'a depose a saint brieuc ce matin car il bossait a saint brieuc et du coup comme j'avais le temps je suis revenu en stop et a lamballe par hasard je suis tombe devant un magasin avec ecrit " nombreux produits bio et sans gluten , liquidation du magasin tout doit disparaitre " du coup je me suis arrete mais j'avais pas beaucoup de place dans le sac et en plus il restait peu de produits sans gluten j'en ai pris un peu mais pour ceux que ca interesse qui sont pas loin de Lamballe si vous cherchez des produits bio ou des produits sans gluten il en reste un peu , il y a 20 % de reduc sur certains articles et 50 % sur d'autres

jean connait quelqu'un qui est en train de faire une travsersee de la france pour l'autisme et il m'a propose de l'accompagner sur les dernieres etapes et l'arrivee a brest la semaine prochaine , en fait le gars qui fait ca s'appelle Gwen il me connait par internet et peut m'aider car en fait son projet ca ressemble un peu au projet que j'avais fait de faire paris colmar pour les dunes d'espoir mais lui c'est super bien organise il s'est prepare ce projet depuis 2 ans donc bravo a lui il court 85 kms par jour :!:

j'espere que les ampoules se sont pas infectees coment on peut voir quand une ampoule s'infecte merci par avance pour vos reponses

bonne journee

franck derrien
Avatar de l'utilisateur
petit Franck
 
Messages: 9068
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Le Squale le Mer 20 Juil 2011 18:54

coucou

bravo franck quelle course
je t envie de pouvoir enchainer comme tu le fais et avec les performances qui suivent en plus... :maitre:
une belle leçon

bravo encore.....
quelle est ta prochaine course?

:smack:
vincent
Le Squale
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Gouzy le Mer 20 Juil 2011 19:27

Bravo Franck, tout parait si simple, tu n'as peur de rien en course à pied! C'est un bonheur de te lire... J'adore et j'envie ta fraîcheur sans artifice!
Gouzy fan de Franck !
Gouzy
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede pascal P le Mer 20 Juil 2011 19:43

Bravo Franck,
Tu es epoustoufflant. :super:
C'est vrai que lorsqu' on lit tes CR, ça à l'air vraiment simple de courir. Mais 243 k en 35 H.
Chapeau bas :maitre: .
___________________________________________________________________________

L'abus de modération nuit gravement à la santé.
Pascal @ UTL α ° §
Avatar de l'utilisateur
pascal P
 
Messages: 2176
Inscription: Mer 20 Mai 2009 12:59
Localisation: Les Bordes dép.36

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Didier le Mer 20 Juil 2011 20:43

Salut Franck,

Bravo pour ta course. Je suis admiratif devant ta facilité à enchaîner les courses l'une derrière l'autre. Rien ne te fait peur dans la distance, tu pars serein et après tu gères, Chapeau. :maitre: :super:
A bientôt pour ton prochain CR.
Didier
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede stephane35 le Mer 20 Juil 2011 21:38

Franck

J'ai eu le plaisir de te voir courir sur le 24H de Rennes, habitant sur le coin. J'ai pu mettre un visage sur ces CR que tu nous adresse :pompom: J'ai aussi, grace au journal local Ouest France, pu te connaitre davantage :wink:
J'avoue etre fasciné par le bonhomme que tu es :chinois: Le plaisir à lire tes CR est du pure bonheur :super:

Mais attention, penses à ménager un peu ta monture :boom:

Au plaisir de te rencontrer dans le coin pour une sortie :hello:
stephane35
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede patate le Jeu 21 Juil 2011 04:59

Francky
Tu sais déja ce que je penses de ton cr et ta course je te l'ai déja dit :wink: mais bravo encore et au plaisir de te croiser avec tite patate :mrgreen:
Amicalement Noêl et tite patate et gros godo
729,0 km en 2019
1 169,9 km en 2018
923,7 km en 2017
877,5 km en 2016
1 359,8 km en 2015
1 254,7 km en 2014
1 794,0 km en 2012



http://backagain.over-blog.com
Avatar de l'utilisateur
patate
 
Messages: 4265
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 06:17
Localisation: Montoir de Bretagne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -7,40

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede ilford le Jeu 21 Juil 2011 09:33

j'ai suivit la course en voiture et accompagné un coureur que j'aime beaucoup (forfait sur blessure au 187 ème kilomètres)

je t'ai croisé en voiture du coté de la piscinne de fouesnant...

pas de doute ton compte rendu est super objectif: il fait meilleur dans le finistère sud où je réside que dans le nord finistère :super:

ce n'est pas rien ce que tu as fait vu les conditions météos et le parcours avec ces cotes et dessentes...

de bon augure pour ta suite :wink:
ilford
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Pascal le Jeu 21 Juil 2011 12:40

Bien joué Francky, t'es un killer :maitre:
9,3 km, 1h00 en 2020 (40e/40)
3 234,6 km, 287h12, 28 839 m D+ en 2015
3 466,5 km, 368h21, 23 584 m D+ en 2014
2 916,0 km, 333h00, 22 881 m D+ en 2013
3 182,0 km en 2012
Avatar de l'utilisateur
Pascal
Administrateur du site
 
Messages: 4364
Inscription: Mer 16 Jan 2008 22:00
Localisation: La Chapelle Saint Mesmin (45)

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede renaud45 le Jeu 21 Juil 2011 16:32

Bravo pour ta course ou plutôt tes courses et le/les CR qui suivent, tu sembles encaisser tous ces enchainements sans trop de bobos tant mieux. :super:

Encore bravo pour cette perf :maitre: :chinois:

A la prochaine :hello:
Renaud45
Avatar de l'utilisateur
renaud45
 
Messages: 2001
Inscription: Ven 30 Oct 2009 14:57
Localisation: dadonville (45)

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Tonio le Jeu 21 Juil 2011 17:30

:bravo: :bravo: Qui dire, sinon qu'apparemment, tu semble commencé à maitriser une bonne gestion de course. Celle-ci t'as mener jusqu'à l'arrivée avec une bonne stratégie fixé dès le départ. D'après ce que j'en ai entendu dire, la Gégé n'es pas aussi évidente que le Sparthathlon, donc la porte est ouverte pour une future participation vu le temps que tu as mit. Chapeau Franck.
La victoire de la course sur soi-même !
Avatar de l'utilisateur
Tonio
Administrateur du site
 
Messages: 13280
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 00:17
Localisation: Lorrain rural de Paris, là où il y a le labo anti-dope
Sexe: Homme
VMA: 8,0
IE: -4,10

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede jbj le Jeu 21 Juil 2011 20:29

De l'avis assez général, la GéGé s'est révélée difficile par la répartition de son dénivelé, tout en répétitions de bosses courtes et parfois très sèches. La météo exécrable a dégommé quelques coureurs qui se sont retrouvés frigorifiés mais globalement, la majorité ne semble pas avoir souffert du froid. Face aux 35-40° et à la morsure du soleil souvent rencontrés au Spartathlon, les températures douces et l'humidité constante secouent certainement moins l'organisme qui, en Grèce, doit absorber de très grandes quantités de boissons, ce qui peut être source de problèmes. J'ai revu quelques Finishers de la GéGé qui n'ont même pas de courbatures 3 jours après. C'est insensé. Quelques-un arrivés dimanche soir étaient au travail lundi matin, d'autres dès l'après-midi.

Ceux qui vont tenter de doubler GéGé + Spartathlon à 2 mois et demi d'écart pourront se risquer à une comparaison des 2 épreuves : Gilles Pallaruelo, Juan-Carlos Pradas, Laurent St-Martin, Stéphane Madec et Thierry Adeline.

Une fois de plus Franck a été étonnant et j'espère qu'il courra le Spartathlon un jour. Il a en tout cas séduit pas mal de gens ce week-end dont les 3 suiveurs qui se sont occupés de lui et l'ont gardé chez eux quelques jours après la course. Ils ont déjà prévu de se revoir prochainement à l'arrivée de Gwen Le Ny qui traverse actuellement la France à raison de 80 km/jour et qui arrivera à Brest le 29 juillet. Il est prévu que Franck l'accompagne sur ses dernières étapes.

Vu la façon satisfaisante dont tout s'est déroulé, il serait fort étonnant que la GéGé ne soit pas renouvelée. Mais pas en 2012 (Le roadbook est disponible pour qui souhaiterait se faire cette jolie traversée du Finistère Roscoff-Mousterlin en solo).
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10656
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede BrunoHeubi le Dim 24 Juil 2011 14:06

jbj a écrit:Vu la façon satisfaisante dont tout s'est déroulé, il serait fort étonnant que la GéGé ne soit pas renouvelée. Mais pas en 2012 (Le roadbook est disponible pour qui souhaiterait se faire cette jolie traversée du Finistère Roscoff-Mousterlin en solo).

Quoi qu'il en soit cette vague de course par étapes qui est en train de submerger le petit monde de l'Ultra à l'inverse d'un tsunami en le faisant croitre toujours plus est un vrai bonheur.
Et comment ne pas remercier ici les pionniers ? :maitre:
Si, quand j'ai gagné les 100km de Millau, j'ai clamé dans l'enthousiasme de ma folle joie que nous étions tous les fils de Cottereau, je voudrais dire ici à quel point je suis reconnaissant à JBJ d'avoir su initier ce mouvement.
Je suis trop raisonnable pour sauter sur tout ce qui se court mais quel plaisir de pouvoir choisir parmi toutes ces épreuves. Plus belles les unes que les autres et toutes avec un parcours et une histoire unique. Aucunes ne se ressemblent. Il va falloir vivre vieux pour toutes les faire (sauf à s’appeler Jean-Jacquer Moros :clown: )
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede jbj le Lun 25 Juil 2011 00:03

Bah, je n'ai fait que lire La Grande Course de Flanagan qui m'a donné envie de copier la TransAmerica à l'échelle - a priori raisonnable - de ce tout petit pays ô combien magnifique et parsemé de routes perdues qu'est la France, et, sans le grain de folie, l'expérience d'ultramarathonien et le soutien de Christophe Rochotte, rencontré dans un dortoir du Spartathlon, je n'aurais jamais osé. J'avais eu aussi auparavant une inoubliable expérience du voyage itinérant en courant grâce au grain de folie d'un certain Michel Marguinot qui a également sa part de responsabilité. Et puis, sans les 15 pionniers complètement cinglés qui ont répondu présent à la première édition de 2001 et le soutien du magazine VO2 qui s'est déplacé pour sortir un reportage et des photos mémorables qui ont donné envie à plus d'un de se lancer sur la Transe Gaule, tout aurait pu s'arrêter très vite.

Il est vrai que j'avais tout de suite dit que j'espérais que cette première donnerait à d'autres des idées d'autres courses par étapes. Il aura fallu un peu de temps pour que ça décolle mais on dirait que le mouvement est lancé. En même temps, je reste persuadé qu'une certaine confidentialité est nécessaire pour ne pas tomber dans les travers des courses de masse.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10656
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Gouzy le Lun 25 Juil 2011 00:45

Je rentre de mon 26è Marvejols/Mende et j'y ai vu devinez qui ?






















un extra-terrestre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!







































Franck !!!!!!!!!!!!!!!!!






:maitre: :maitre: :maitre:
Gouzy
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede BrunoHeubi le Lun 25 Juil 2011 15:43

jbj a écrit:Bah, je n'ai fait que lire La Grande Course de Flanagan qui m'a donné envie de copier la TransAmerica

Ben oui, les idées géniales naissent souvent comme ça : "je n'ai fait que .."
Mais encore faut-il le faire...
Des tas de gens ont lu la grande course de Flanagan :siffle:

Alors moi je te dit merci quand même.
Je te l'ai dit à l'arrivée et je le répète ici. Même si j'ai du être tellement imbuvable durant 18 jours que mes accompagnateurs ne veulent plus en entendre parler, j'ai vécu sur la TG une tranche de vie épaisse comme un bon tournedos de mon ami le boucher de Pauillac (vin compris :wink: ) et dont je ne suis pas prêt d'oublier le goût unique :chinois:
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede jbj le Lun 25 Juil 2011 22:58

Merci Bruno, t'es gentil. Un peu dommage que cet esprit de compétition (dont il est difficile de se défaire) ait cassé les pieds de tes suiveurs au point de ne plus vouloir en entendre parler. Offre-leur 3 semaines de vacances en camping-car à travers la France !

Je reconnais qu'il fallait un peu de culot pour proposer une course sur 18 jours (c'est pourtant court en comparaison d'une TransAmerica) mais il était difficile de traverser la France en moins de 18 jours et je pense que c'est le symbole de cette traversée de la mer à la mer qui a accroché l'intérêt. Le seul risque était d'avoir 3 ou 4 inscrits et une première édition mort-née, mais de toute façon sans aucun risque financier par rapport à d'autres épreuves qui se mettent la pression vis-à-vis de sponsors qu'on a trop tendance à présenter comme indispensables. Il semblerait qu'on peut aussi organiser des manifestations intéressantes comme la Transe Gaule, l'Ultra Trace de St-Jacques, la 442.195 en Eure-et-Loire ou l'Etoile Savoyarde sans sponsors ni trompettes, où les participants financent les frais d'organisation à travers le montant de leur inscription, à des coûts qui restent raisonnables. On connaît quelques courses truffées de sponsors et partenaires qui coûtent nettement plus cher...
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10656
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede jbj le Mer 27 Juil 2011 08:51

Après les 6 Jours d'Antibes (23e, 606 km) , l'Etoile Savoyarde (12e) et l'Intégrale de GéGé (6e), Frank Derrien est inscrit sur les 350 km de l'Ultra Canal de Nantes à Brest (350 km non-stop du 5 au 8 août). Après les 6 Jours d'Antibes (2e, 775 km), le Raid du Golfe du Morbihan (13e) et l'Intégrale de GéGé (4e), Christian Efflam idem. Ils sont fous, ces Bretons !

Trois femmes et 14 hommes inscrits : http://www.yanoo.net/index.php?load=news&key=1120,
on y retrouve le rare Pascal Martin, vainqueur de la dernière Intégrale de Riquet.
Dernière édition par jbj le Mer 27 Juil 2011 15:30, édité 1 fois.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10656
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Gouzy le Mer 27 Juil 2011 09:13

jbj a écrit:Après les 6 Jours d'Antibes (23e, 606 km) , l'Etoile Savoyarde (12e) et l'Intégrale de GéGé (6e), Frank Derrien est inscrit sur les 350 km de l'Ultra Canal de Nantes à Brest (350 km non-stop du 5 au 8 août

+ Il a couru dimanche dernier la classique Lozèrienne Marvejols/Mende en 2h06' !!! :maitre:
Gouzy
 

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede petit Franck le Dim 22 Mar 2020 15:09

Je remonte les bons souvenirs
30 heures de pluie sur 35 heures de course
Avatar de l'utilisateur
petit Franck
 
Messages: 9068
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Mon récit de l'Intégrale de Gérard Denis (243,2 km)

Messagede Bultaco le Dim 22 Mar 2020 15:15

petit Franck a écrit:Je remonte les bons souvenirs
30 heures de pluie sur 35 heures de course

30 heures de pluie sur 35 heures de course : il n'y a que les Bretons pour considerer
que ca peut etre un bon souvenir :mrgreen:

Nicolas.

PS : c'est une blague pour les Bretons, mais parce contre, tu as parfaitement raison de chercher
des bons souvenirs plutot que de lire les pages FB anxyogenes :super:
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 4995
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)


Retourner vers Courses ADDM

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité