CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Modérateur: Equipe Comptes rendus

CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede vieuxLion le Mar 9 Oct 2018 21:20

Le Spart, c'est magique.

Avant la course:
Ça a commencé dès le survol de la mer Égée avant Athènes.
On pouvait voir sur la mer les moutons caractéristiques de conditions venteuses, qui étaient écrêtés par le souffle. Je dirais force 3 à 4.
En attendant dans l'aéroport pour prendre possession de la voiture de location, on entend une question en Français. Une touriste cherche son agence de loc. MdR, nous la retrouverons à l’hôtel des Français. Il s'agit d'Ana Lourenço, la seule fille du Team France: le monde de l'ultra est petit, n'est ce pas?

On retrouve les autres du Team France le soir, puis toute la journée de préparation. Récupération du dossard, Briefing, répartition des affaires dans les drop bags.

Durant le petit footing de 10km le matin, le long de la mer, le vent est présent, mais supportable.. pendant une heure. Il forcira pas mal dans l'après midi, et on est inquiet de devoir supporter ça pendant 36 heures.

Je partage la chambre avec William Guillot. Pour lui aussi c'est son premier Spartathlon. Une chambre de bleus. Contrairement à moi, il n'a pas de suiveur, et il me semble très préoccupé par la course.

Les prévisions météo sont maussades, de la pluie en journée et il faut en tenir compte pour le contenu des drop bags.
Je ne sais pas combien de drop bags il a fait, le Will, mais tout son lit en est couvert. De mon côté, j'en ai 2, que des vêtements, plus mes sandales et le drapeau français déposés au dernier CP, à 2,4km de la fin.
Premier drop bag au CP32 (km 112) que j'espère franchir avant la nuit. J'y ai placé ma frontale, un T-shirt manches longues et une veste étanche pour la nuit.
Le deuxième drop bag est posté juste avant la montagne (km 160), avec des chaussures de rechange et un t-shirt court, à revêtir au petit matin (que je crois)

Le départ
Le départ aura lieu le lendemain, à 7h00 devant l'acropole.

Le lever est donc vers 4h45 pour aller déjeuner à 5h.
L'atmosphère est magique devant l'acropole de nuit. Elles tournent, les caméras vidéos, y crépitent les appareils photo et les smartphones.
Dès le départ, on se sent dans une course de grands. Imaginez vous, parti à 9,5km/h (allure de 228km au 24H) pour une épreuve aussi longue... et placé dans les derniers. Nous passons la ligne de départ, en marchant, 1mn36s après la libération.
William, qui courrait juste à côté de moi, s'arrêtera pisser au bout d'une demi heure, et s'est fait dépasser par la voiture balai. Attention à l'élimination prématurée!

Pendant les 30 premiers kilomètres, fidèle à ma stratégie, j'utilise ma foulée de marcheur (j'appelle ça le "fake
running"). Elle est extrêmement économique et me permet de bouger à près de 10 km/h quand même.
Je suis surpris de ce faux plat montant qui dure une dizaine de km. Je ne l'avais pas remarqué sur le profil. Mais bon.

Passage au CP 4 (km 19,5): 2h02 classement 333e

Rien à dire jusqu'au CP11 (km42,2) : 4h19, classement 304e.
Je ne suis pas déçu de ce temps au Marathon, mes jambes n'ont encore rien fait.
Je porte un bidon à la ceinture et grille la plupart des ravitaillements. Je ne m'arrête que pour refaire le niveau.
Il pleut et l'on ne ressent pas la soif. Je bois, mais pas trop.

CP18 (km 65,5) : 6H54, classement 279e
La pluie s'étant calmée, j'ai replacé mon goretex dans ma banane à la ceinture.
Je l'ai vite remis lorsque cette pluie s'est remise à nous refroidir.
Nous avons le grand plaisir de passer le canal de Corinthe.
Sur le petit pont qui l'enjambe, un petit arrêt s'impose pour savourer. Déjà le tiers du parcours. J'en reviens pas . Mes jambes n'ont encore rien fait.

Tout de suite après, au CP22 (km 80) : 8h35, classement 264e
C'est un CP important. Je vais marquer un arrêt nourriture.

Je cherche mes suiveurs pour avoir un vêtement qui me protégerait du vent pendant mon repas, car nous sommes trempés. Mais je suis tout seul. Je prends des pâtes, un yaourt et m'assied sur un banc pour les manger tranquillement. Je cherche à bien profiter de ce moment et stoppe entre 15 et 20mn. Je trouverai mes suiveurs au CP suivant. Chouette, mais je n'ai besoin de rien.

Au CP28 (km 100,1) 11h06, classement 255e
Je suis assez satisfait de ce temps de passage, je m'étais imaginé une douzaine d'heures. Tout va bien.

Au CP30, je demande à mes suiveurs de me passer la frontale de secours au CP suivant. En effet, vue la forte pluie et les grosses flaques sur la route, je préfère assurer une bonne vision dans le crépuscule pour calculer la trajectoire la moins trempée.

au CP32, la nuit vient de tomber. J'ai mon drop bag et ma frontale. Je prends une soupe, me change avec le t-shirt sec et remet mon goretex trempé (mais confortable). Je règle mon arrêt sur 15 à 20mn. C'est ma dose de récupération.

Pendant tous ces km, je peste intérieurement contre ces trombes d'eau qui ne nous lâchent pas. On nous apprend qu'il y en a pour toute la nuit. Il faut prendre son mal en patience. Je me marre car je reconnais souvent les mêmes coureurs en les doublant. Voilà ce que ça fait de s'arrêter longtemps.
Ils sont emmitouflés comme c'est pas possible, et courent en faisant flac flac!
Je repense à la Jogle, faite en Mars-Avril... au moins cette eau de Grèce est plus chaude! [cherche le positif]

Au CP35 (km 123,3) 14h16, classement 226e
Toujours de la pluie... mais ce n'est pas le pire.
Vous savez quoi? Il y a des portions de route complètement submergées par les eaux. On en a parfois jusqu'aux mollets.
Dans ces cas là, je marche car on ne voit pas où on pose les pieds. Vus les quelques nids de poule rencontrés, on aurait vite fait de se fouler la cheville.
De la boue et des gravillons sont charriés par le torrent. Et vous savez quoi? Ils se font un plaisir de rentrer dans les chaussures et même dans les chaussettes, en passant par l'espace à coté de la malléole. Grrr ça m'oblige à multiples reprises à m'arrêter pour retirer chaussures et chaussettes. [il faut retourner les chaussettes pour en extirper les gravillons]

Le bon coté est que ça fait des assouplissements des cuisses. Est-ce pour cette raison que je ne sens toujours pas mes jambes?
Enfin, je note pour une prochaine fois qu'il faut prévoir des chaussettes qui montent plus, voire des guêtres.

Au CP47 (km 160) 19h43, classement 137e.
c'est le pied de la montagne.
Je ne touche pas à mon drop bag. Il n'est que 3h du matin, je ne vais pas m'équiper pour la journée.
Grosse surprise pour la partie "trail", qu'est ce que ça monte, et cela ne tarde pas à glisser. Entre boue et pierres ruisselantes de flotte, mes chaussures à semelle de route ne tiennent pas. Je ferai l'escargot et me ferai doubler par plus de 10 concurrents, ça me fait drôle car depuis le début, cela ne m'était pas arrivé. Le vent forcit au fur et à mesure que l'on grimpe... parfois à pic. Un brouillard épais nous fouette la figure et le reste. J'assure parfois mes pas avec les mains tellement je redoute de trébucher et de me retrouver 20 mètres plus bas sur les pierres (on a quand même 160 bornes dans les pattes). Heureusement que le parcours est indiqué avec les bougies et des lampes. Ils ont même rajouté de la ru-balise pour nous cette année.

Arrivé en haut, je prends une soupe. Je ne peux m'empêcher de remercier les bénévoles d'être ici pour nous. Je leur dis que ce sont elles les héroïnes. Rester là dans ces conditions est très fort. MERCI.

Au CP52 (km171) 21h53, classement 123e.
On arrive à Nestani.
Quand je vois tous ces coureurs qui font la descente et me doublent {splach, splach splach], je pense qu'il va y avoir des dégâts au niveau des quadriceps, pour certains. Moi, je suis obsédé par la foulée minimaliste que j'ai développé avec de nombreux footings en sandale. Je sais comment courir en descente en économisant mes quadris. Je n'oublie pas non plus que les 35 derniers km sont en descente selon le profil de course fourni par l'organisation.
Des éclairs et coups de tonnerre nous tiennent éveillés. On commence à avoir peur car les silhouettes détrempées qui se dressent dans la campagne doivent attirer la foudre...

Bon, ca y est. J'ai un coup de mou. J'ai froid, un peu sommeil et manque d'énergie. J'ai pourtant pris une soupe
toutes les 2 heures environ pendant la nuit. En cherchant un peu les ravitaillements qui en proposaient. La prochaine fois, je noterai ces détails, car je suis carrément tombé en panne. Je marche pour me refaire, mais il fait froid. Mes gants sont trempés, et tout le reste aussi. Je me force à trottiner de temps en temps pour me réchauffer... et reste dans cet état pendant environ une heure et demie. C'est là ma plus grosse erreur. Je le savais pourtant ! Pendant mes 6 jours ou 48h, je refuse catégoriquement de "faire de la m....". Je m'arrête avant de consommer bêtement des heures à ne pas avancer. Le pire, c'est que je me fatigue et me refroidit... pas très lucide le gars !
Arrivé au ravito suivant. Mon suiveur me suggère de me changer, et c'est ce qui me sauve. Merci Michel. Je passe mon t-shirt sec et mon gortex de rechange (celui que j'ai acheté en 2012).
Je prends un café chaud et attend bien sagement 20mn (ration de récup).

Quand je ressort du CP, je vois tout de suite que je suis un autre homme. Un concurrent se tient à un arbre pour descendre les trois marches alors que je les mouline sans aucun souci.
Je calculerai tout en courant que j'ai rattrapé les 20mn d'arrêt en à peine plus de 3 km.

Au CP57 (km 186), je passe en 23h56 et suis très satisfait de ce 1er 24h. Je ne le sais pas, mais le premier est déjà arrivé depuis une heure !

Au CP60 (km 195,5) 25h15, classement 107e
C'est là que j'avais prévu de mettre le turbo (dans ma stratégie cachée).
Mais à ce moment là, le vent forcit et devient gelé.
Le vent plaque cette eau gelée au niveau du cou, et ça descend dans le dos. On n'a pas besoin de ça. Je marche en serrant mon col sur mon cou, pour éviter l'eau froide de rentrer. J'ai la tête dans les épaules. Je ne tiens plus, je calcule alors que ce goretex est vieux, la membrane ne me protège pas. Heureusement, bientôt mon suiveur me passe mon poncho,. Je l'avais glissé dans mon sac au dernier moment, avant de partir de France, en pensant bien ne pas m'en servir en Grèce.
Les conditions sont apocalyptiques. J'ai un mal fou à déplier le poncho et à me glisser dedans sans qu'il s'envole, et moi avec. Je ne sais pas combien de temps j'ai mis pour l'enfiler et boutonner les boutons pression. Je ne l'avais jamais essayé avant. Grrr. Je suis très impressionné en observant les autres coureurs. Ils sont dans des tenues improbables pour la Grèce. Ils marchent tous sur l'eau et dans l'eau. Les torrents ne traversent plus
la route, ils SONT la route.... Et encore des arrêts pour retirer les gravillons avant qu'ils ne t’entament les pieds... Grrr tu parles d'une accélération...
Après quelques minutes, j’hallucine ! Le vent s'inverse complètement et devient chaud. Il s'agit d'une expérience unique. Le cyclone nous passe dessus. Vas y donc maintenant avec ton accélération! Je suis très content de tenir le 9km/h sur la fin. Je me courbe pour avoir moins de prise au vent. Mais je double encore des marcheurs (ceux qui ont vraisemblablement fait les descentes).

CP69 (km 226) 29h32, classement 83e
Mon suiveur me demande si tout va bien. Je lui dis qu'il n'a qu'à m'attendre à l'arrivée, que je n'ai plus qu'un semi marathon. Et je me réjouis d'avoir gardé des forces pour cette partie, surtout quand je dépasse ces excellents coureurs partis bien devant moi, et que je vois marcher avec difficulté.

Arrivé à Sparte, je ne vois plus les indications au sol, il faut dire qu'il y a une sacré épaisseur de flotte sur les routes. Personne non plus dehors pour nous encourager ou nous indiquer la route (y sont tous planqués, au sec, dans leur maison). Alors je décide de m'arrêter et d'attendre le prochain concurrent. Et j'ai de la chance, une voiture de pompier ,e tarde pas à se montrer? Elle accompagne un coureur, il connait le parcours car il est de Sparte. Une deuxième voiture nous rejoint, puis des vélos et tout un cortège. Je propose à l'ami grec de faire une arrivée commune (j'adorais ça sur la Transe Gaule) mais il refuse. Je vais néanmoins suivre le cortège. Il me fera faire un beau tour de ville hors du parcours pour passer devant chez les pompiers et me recevoir toute la flotte des lances à incendie dans la tronche. C'est bon, je l'ai mon baptême du Spartathlon.

Enfin l'arrivée, je vois la statue de Léonidas.
Je reste attentif car une grosse poubelle collective est emportée par une bourrasque et traverse la route devant moi. J'aurais facilement pu plonger dedans... mais ça suffit comme bizutage (et pis y avait même pas de Grec éboueur LOL).

J'ai sans doute battu le record de brièveté pour la la remise de la couronne d'olivier. Comme le Grec était 10 secondes derrière moi, ils m'ont remis la coupe d'eau, la couronne, puis m'ont tiré vers la tente pour le lavage de pieds. Tout ça en 5 secondes. Pas de photo, pas de jeune fille en toge (les pauvres).

Du coup, comme ce souvenir est trop décalé par rapport à ce que je m'imaginais, j'y retourne l'année prochaine... OBLIGÉ

Ça tombe bien, ma qualification directe m'a offert trois tickets : me voila bon pour 2018, 2019 et 2020. Je n'ai que le dossier à envoyer (et pris d'office).

Classement final : 73e en 31h48mn

Vive le Spartathlon, c'est magique.
Transe Gaule 2016, Deutschland Lauf 2017, Via Iberica 2017, Jogle 2018, Spartathlon 2018.
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=167197
http://bases.athle.com/asp.net/athletes.aspx?base=resultats&seq=4851495048514554445544554257&saison=-1
plus lente, plus rasante, mais plus forte [non citius, non altius, sed fortius]
Avatar de l'utilisateur
vieuxLion
 
Messages: 645
Inscription: Jeu 3 Déc 2015 15:37
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede petitange le Mar 9 Oct 2018 21:37

CR très sympa. Bravo encore vieuxlion ! :trinque:

PS: tu viens faire ton décrassage en Espagne ?
petitange
 
Messages: 885
Inscription: Sam 23 Aoû 2008 19:45
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede vieuxLion le Mar 9 Oct 2018 21:41

petitange a écrit:CR très sympa. Bravo encore vieuxlion ! :trinque:

PS: tu viens faire ton décrassage en Espagne ?

Chuis pris. J'ai un Albi
Transe Gaule 2016, Deutschland Lauf 2017, Via Iberica 2017, Jogle 2018, Spartathlon 2018.
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=167197
http://bases.athle.com/asp.net/athletes.aspx?base=resultats&seq=4851495048514554445544554257&saison=-1
plus lente, plus rasante, mais plus forte [non citius, non altius, sed fortius]
Avatar de l'utilisateur
vieuxLion
 
Messages: 645
Inscription: Jeu 3 Déc 2015 15:37
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede spikeb91 le Mar 9 Oct 2018 22:23

Bravo, Vieux Lion !
Vu comme ça, ça a l'air si simple de courir :maitre: :maitre: :maitre:
2 570,0 km en 2018 18e/50
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3617
Inscription: Lun 1 Déc 2014 23:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede petitange le Mar 9 Oct 2018 22:29

spikeb91 a écrit:Bravo, Vieux Lion !
Vu comme ça, ça a l'air si simple de courir :maitre: :maitre: :maitre:


Avec vieuxlion, c'est toujours simple. Pour le suivre en revanche, c'est beaucoup plus compliqué !
petitange
 
Messages: 885
Inscription: Sam 23 Aoû 2008 19:45
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede ilford3 le Mar 9 Oct 2018 22:31

moi j'ai toujours les oreilles qui trainent

et j'ai hâte de pouvoir tester les pistes que tu nous donnes ( trop hâte à ton livre)

pour le reste, je te souhaite bientôt les 30h ...

sympa d'avoir partager des moments avec ton suiveur

il était là sur cette petite place de ?

je vomis et plus rien ne passe

mon coup de blues du sparth alors je n'avance plus ( tout aux sensations mon gps avait mal était chargé la veille par ma douce)

on est à presque 200 kilomètres de courses

puis je mange un truc? un morceau de banane? qui passe...

à ma chérie je lui tape dans les mains alors que juste avant j'étais à deux doigts de fondre en larmes

"on va aller la chercher avec les tripes..."

je repars aussitôt , ensuite je te dépasserai dans la nuit

puis cela sera ton tour et je ne te reverrai plus

:maitre: :maitre: :maitre:

je reste admiratif de ta gestion et de ta forme: v3 (je suis sans mots ..)

je sais par quoi tu es passé dans ce Spartathlon

tu étais un grand coureur jeune

tu n'as pas vieilli, tu es toujours ce même grand coureur :maitre: :maitre: :maitre:
ilford3
 
Messages: 428
Inscription: Ven 4 Déc 2015 11:59

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede jbj le Mar 9 Oct 2018 23:02

vieuxLion a écrit:Le Spart, c'est magique.
(...)
Du coup, comme ce souvenir est trop décalé par rapport à ce que je m'imaginais, j'y retourne l'année prochaine... OBLIGÉ

Ça tombe bien, ma qualification directe m'a offert trois tickets : me voila bon pour 2018, 2019 et 2020. Je n'ai que le dossier à envoyer (et pris d'office).

Classement final : 73e en 31h48mn

Vive le Spartathlon, c'est magique.
et 1er M60 :maitre: :maitre: :maitre: pour celle-là et pour l'ensemble de ton oeuvre. J'attends le livre...
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 8440
Inscription: Mer 14 Nov 2007 22:18
Localisation: 29

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede anilem54 le Mar 9 Oct 2018 23:09

épique, ta course, vieuxLion !!! Les conditions météo étaient vraiment extrêmes cette année...
Et quelle remontée impressionnante !
Un grand bravo...
anilem54
 
Messages: 34
Inscription: Mar 7 Fév 2017 22:31
Localisation: Rhodes, Grèce
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede petit Franck le Mar 9 Oct 2018 23:20

:maitre: :maitre: :maitre:
petit Franck
 
Messages: 6922
Inscription: Mar 6 Juil 2010 15:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Popol24 le Mer 10 Oct 2018 00:41

Ton CR me réconcilies avec la course à pied, et, comme je le dis à chaque fois après tes récits, tu nous
ouvre des portes fantastiques. Putain, un M.3, qualifié automatiquement jusqu'en 2020 (doit pas y en avoir des masses....), c'est cool, on peut voir loin grâce à toi, très loin.
Rien que pour ca, un grand merci :maitre:
Et sacré belle gestion, tout trankilou.
Ah ah, toi aussi tu avais repérer le CP 60 pour attaquer. C'est impressionnant le nombre de place
que l'on peut reprendre si on arrive frais à cet endroit. J'avais les jambes mais plus de gazoil....
C'est quoi cette histoire de livre, j'ai du louper un épisode ????
Et pour la petite histoire, encore mieux que ton gore tex, le sac poubelle.....
Bon, suffit juste de la garder jusqu'au bout....
Bonne récup et je vais suivre avec intérêt ta perf à Albi. J'aime bien ta façon de manger du km :wink: Ca paie !!
Bravo vieux lion :super:
PS : Oui c'est magique !! :love: , aucun doute
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 1712
Inscription: Sam 31 Mar 2012 21:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede fifi le Mer 10 Oct 2018 06:40

Vieux lion, mon héros :smack:
:trinque:
Avatar de l'utilisateur
fifi
 
Messages: 2012
Inscription: Dim 2 Jan 2011 20:12
Localisation: 67
Sexe: Femme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Hermagot le Mer 10 Oct 2018 11:29

RESPECT.
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 7944
Inscription: Lun 18 Mai 2009 19:13
Localisation: Grand-Est

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Cloclo le Mer 10 Oct 2018 11:34

Hermagot a écrit:RESPECT.

:plus1:
Christophe, la longueur de tes interventions semble inversement proportionnelle à leur vrai contenu :clown:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 3293
Inscription: Mer 12 Mai 2010 00:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede manumds le Mer 10 Oct 2018 12:19

Un début de lecture au petit déjeuner ce matin, une fin pour le repas du midi :mrgreen:
Magnifique, grandiose, géré de main de maître malgré l'apocalypse et les quelques erreurs.

Bravo champion, et avec trois tickets, cela ne peut que s'améliorer, enfin, faire mieux pour un gars de ta trempe est le minimum.
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 8505
Inscription: Mar 25 Sep 2007 12:46

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Samuel85 le Mer 10 Oct 2018 15:54

bonjour Jean Louis
Merci pour ce partage. Les courses se suivent et les conditions ne se ressemblent pas forcément...
30h guerrières, tu as un moral d'acier.

Bravo pour ta solidité et merci de l'apprendre...
J'y penserai ce week-end.

Samuel
Avatar de l'utilisateur
Samuel85
 
Messages: 86
Inscription: Mar 7 Fév 2017 14:59
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Hermagot le Mer 10 Oct 2018 16:03

Cloclo a écrit:
Hermagot a écrit:RESPECT.

:plus1:
Christophe, la longueur de tes interventions semble inversement proportionnelle à leur vrai contenu :clown:

C'est pas faux :mexicain:
Disons que j'ai peut-être (?) tendance à m'appliquer sur la forme (en ratiocinant et baragouinant à tort et à travers) tout particulièrement lorsque le fond devrait inciter à ne pas pondre la moindre ligne (et le post de Vissant, qui vit sans fond sans doute, me semble se prêter à ce petit jeu idiot).
Et inversement... Effectivement :chinois:
Bien vu :wink:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 7944
Inscription: Lun 18 Mai 2009 19:13
Localisation: Grand-Est

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede sergio95 le Mer 10 Oct 2018 17:40

félicitation Jean-louis,toujours aussi fort dans la tête et dans les jambes :maitre: :maitre: :maitre:
Avatar de l'utilisateur
sergio95
 
Messages: 227
Inscription: Sam 12 Jan 2013 17:26
Localisation: 95590
Sexe: Homme

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede christian77 le Mer 10 Oct 2018 22:11

Bravo pour ce beau retour qui te ressemble et nous montre la route. Au delà de la performance, il y a une vraie joie de courir en profitant de tout ce que l'instant vécu peut t'apporter. Un Spartathlon atypique par un spartathlète atypique. J'avais déjà envie d'y retourner, mais tu décuples ma motivation. N'en déplaise à certains cette course est hors normes et réserve toutes les surprises à ceux qui comme toi savent l'apprivoiser. Je suis comme d'autres ici, plein d'admiration pour le grand champion. :merci:
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 771
Inscription: Lun 9 Mar 2015 14:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,9
IE: -6,50

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede Oli89 le Jeu 11 Oct 2018 08:05

Bravo pour ta course et ta maîtrise, Jean-Louis.

Il y a un chiffre qui montre à lui-seul la difficulté des conditions météo et à quel point les coureurs ont souffert entre la 12e et la 20e heure en particulier.
Du début à la fin, tu as joué à Pacman, grattant une ou deux places par km... Sauf entre le km 123 et le km 160 où tu as gagné 89 places en seulement 5h30 et près de 40% des coureurs qui étaient devant toi!
Une sacrée hécatombe... à laquelle tu as échappé, grâce à un gros mental (et certainement ta fraîcheur), sans aucun doute.
Courir en décalé de A à Z à 360° https://www.amazon.fr/dp/197410169X/ref ... er+cabrera
Avatar de l'utilisateur
Oli89
Modérateur
 
Messages: 3100
Inscription: Sam 24 Sep 2011 20:02
Localisation: Metz

Re: CR Spartathlon 2018 VeuxLion

Messagede ilford3 le Jeu 11 Oct 2018 10:37

sans compter que vieux lion était moralement au stade + +: il alllait valider son premier spartathlon

au fur et à mesure je le voyais regarder son évolution et il en étais ravis

un bon stimulant :wink:
ilford3
 
Messages: 428
Inscription: Ven 4 Déc 2015 11:59


Retourner vers Courses ADDM

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité