CR Ploëren de VieuxLion

Modérateur: Equipe Comptes rendus

CR Ploëren de VieuxLion

Messagede vieuxLion le Mar 6 Déc 2016 16:25

24 heures de Ploëren : un froid polaire


Ceci n'est pas un CR.

J'ai simplement mis le résultat de ma petite expérience personnelle pour éviter les mêmes bêtises aux autres. Si je les ai faites, d'autres sont susceptibles de les commettre.

J'ai beaucoup repensé pendant ces 24 heures à Jean-Louis Etienne, notre illustre explorateur des pôles.
En particulier, à ses conseils pour lutter (survivre) à des grands froids.
En gros:
- Principe 1 (P1): empiler les couches en fonction de son activité et de la température ressentie (vent compris donc...).
- Principe 2 (P2): bien se nourrir

Le but du multi-couches est de conserver un peu d'air chaud et sec (isolant) entre les couches.
-Les vêtements doivent donc être relativement amples
-Il faut avoir une couche externe coupe-vent.


Même si je n'ai pas trouvé les bons réglages, et très mal appliqué les principes, j'ai quand même appris un peu.
Beaucoup d'âneries commises, mais il est vrai que je n'ai quasiment aucune expérience comparable avec un froid pareil. Un 6 jours récent quand même...

1) Super bien pendant les 5 premières heures [12h-17h]:
un peu plus de 10km/h mais facile à réaliser car pas de grand froid à ces heures
===> "rien appris"

2) plus difficile sur les 2 heures suivantes, soleil couché [17h-19h] :
Des arrêts pour rajouter des couches (P1) et manger (P2) d'où les 9km/h de moyenne
===> plutôt baisser la vitesse pour éviter de transpirer que d'accélérer pour se réchauffer.

3) [19h-Minuit] pas trouvé le bon compromis : nombre de couche / vitesse.
J'ai ressenti le besoin de m'arrêter pour me réchauffer dans le gymnase et laisser respirer mes couches humides=> moyenne cata 7,2 km/h
<<Mon erreur à Moa>> J'aurais dû retirer les couches humides ET ralentir pour essayer de ne plus transpirer.
En fait, il faut adapter les couches à l'effort et l'effort aux couches (P1).
Par contre, j'ai bien pris le temps de manger (P2).

4) [Minuit-2h] Test de vitesse.
Je suis passé à 10km/h, et ça réchauffe sérieusement, la sensation est très agréable.
MAIS le problème est qu'avec ce froid et ce vent les calories consommées sont largement supérieures à la normale... et mon corps ne pourra pas tenir cette vitesse jusqu'au bout.
===> à moins d'avoir le niveau du 10km/h continu (je ne l'ai pas)... ralentir et ajuster ses couches.


5) [2h-4h] période cool (LOL)
arrêts longs nourriture/chauffage => moyenne Cata++ 6km/h
===> à ne pas faire... si l'on vise une perf. Sinon, c'est cool ;-)

6) [4h-7h] reprise de la course à 10km/h
et mêmes sensations que période 4
===> même ânerie, même diagnostic

7) [7h-10h] Arrêt chez les ostéopathes :
Trop charmantes et compétentes, puis 2h30 allongé avec mes vêtements humides (le c..)
===> toujours se changer en début d'arrêt

8) [10h-12h] les deux dernières heures.
Le soleil étant bien levé facilite le combat contre le froid.
Passage à la vitesse de croisière de 12km/h sans le faire exprès, petite pointe à 15km/h juste pour voir (et planter un beau record du tour au bout de 166 km!). Aucune gène aux jambes (merci les ostéos) - pas du tout l'impression d'avoir couru la veille.
<<WARNING Ici, faire attention si vous voulez tenter la même chose car je pense avoir des facultés de récupération plutôt bonnes, (récup complète avec 3h de coupure), expérience vérifiée lors d'un 6 jours récent.>>
Plus aucune de sensation de froid (tu m'étonnes à cette vitesse) et le pur plaisir de voir que toute son énergie sert à avancer et non à frissonner. Un beau finish en semi marathon.
===> Après en avoir "perdu" plusieurs, j'ai regagné une heure et me suis fait plaisir (très important quand même), mais rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Autre exemple qui me parait très réussi <<parfait?>>:
Sur la même course, notre cher Popol a bien su gérer et ne s'est pas plaint du froid autant que les autres.
Ce que je pense, mais à vérifier auprès de lui:
Il a su adopter dès le début un rythme qui ne devait pas (ou très peu) le faire transpirer.
Autre avantage, ce rythme est tenable beaucoup plus longtemps (24h et plus pour lui) et procure une juste chaleur.
Bien sûr, il avait apporté le mental qui va bien pour ne pas marcher plus d'une minute et ne pas se refroidir...
Chapeau MôoooSieur
Transe Gaule 2016, Deutschland Lauf 2017, Via Iberica 2017, Jogle 2018, Spartathlon 2018, et qualifié direct 2019.
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=167197
plus lente, plus rasante, mais plus forte [non citius, non altius, sed fortius]
Avatar de l'utilisateur
vieuxLion
 
Messages: 813
Inscription: Jeu 3 Déc 2015 14:37
Sexe: Homme

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede grelots le Mar 6 Déc 2016 16:32

Je vais pas en remettre une couche, mais merci pour ton retour d'expérience :mrgreen: :chinois:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9187
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Hermagot le Mar 6 Déc 2016 16:57

Chapeau, Vieux Lion :maitre:

J'attends, comme toi, bien que (ou puisque :siffle: ) n'ayant aucune expérience du 24h, les commentaires de Popol concernant les surcouches. Je me demande en particulier si son décompte en mode 3x8 (visant prinicipalement à embarquer dans l'airbus sans y laisser sa chemise... mais a priori... avec un bon syndicat, y a pas de raison que ça se passe mal) l'a amené, peut-être en vertu de l'élasticité des matériaux employés, à également permuter régulièrement ses 8 couches de bermudas :quoi:
NB : ça peut paraître bizôar comme question :oops: sans doute un vieux réflexe, une bête déformation professionnelle d'ex géomètre :exclamation: ça me travaille c't'histoire de triangulation des bermudas :hein:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8170
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede petit Franck le Mar 6 Déc 2016 17:15

:maitre: :maitre: :maitre:
petit Franck
 
Messages: 7652
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede manumds le Mar 6 Déc 2016 17:44

Intéressant vieux lion, ce retour d'expérience.
Pour ma part, je me rappelle de ce que m'avait dit maitre heubi on lors d'un 24 heures, j'étais trop couvert
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 8881
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Hermagot le Mar 6 Déc 2016 17:47

manumds a écrit:Intéressant vieux lion, ce retour d'expérience.
Pour ma part, je me rappelle de ce que m'avait dit maitre heubi on lors d'un 24 heures, j'étais trop couvert

Oui. Mais je me souviens aussi d'un 24h (un Championnat du Monde, je crois bien) où lui-même n'était pas assez couvert... comme quoi... c'est pas si facile, même avec l'expérience et la connaissance. C'est p'têt' bien d'ailleurs ce qui rend l'exercice intéressant (parmi d'autres facteurs).
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8170
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Superpapa le Mar 6 Déc 2016 20:23

salut,

Bravo à toi pour ta course et ta saison.
Je ne suis pas sûr que l'on soit tous logés à la même enseigne en ce qui concerne le froid, sa perception, le moment auquel on le perçoit, les raisons pour lesquelles on le ressent, le ou les moyen(s) d'y remédier. On ne transpire pas tous à la même intensité d'effort qui plus est.
A mon avis ce post te servira à toi, et certainement à quelques autres J.-L. Etienne, Charcot et Otzi compris. Mais il ne peut servir de référence pour tous.
Par exemple y'avait un gars en tee-shirt pendant quasiment tout le 12 heures (avec une coiffure bizarre). Il n'avait pas froid.
Enfin c'est mon avis.
°°°°°°°°°°°°°
Kenti-Kentañ, Galoupat e brezhoneg !
Superpapa
 
Messages: 812
Inscription: Mar 13 Aoû 2013 11:07
Localisation: Bro Wened

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Cloclo le Mar 6 Déc 2016 20:35

Superpapa a écrit:Je ne suis pas sûr que l'on soit tous logés à la même enseigne en ce qui concerne le froid, sa perception, le moment auquel on le perçoit, les raisons pour lesquelles on le ressent, le ou les moyen(s) d'y remédier...
Enfin c'est mon avis.

Et je le partage :plus1:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 3795
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Popol24 le Mar 6 Déc 2016 21:09

Très intéressant ce retour sur expérience.
Bon, mon point de vue la dessus Vais plus pouvoir dire de conneries maintenant....Si, un peu quand même :quoi: .
Je transpire pas mal. M'arrive de temps à autre de revenir de l'entraînement avec la première couche trempée (pourrait presque remplir un demi verre en essorant le tout :siffle: ), pareil pour le bas. D'autre fois non, ou moins et pas facile à expliquer le pourquoi du comment. Me suis jamais posé la question en fait.
Comme tout le monde, je n'aime pas avoir trop froid, ni trop chaud. Trop chaud, je transpire comme un cochon donc je perds de l'énergie inutilement. Trop froid pareil, perte d'énergie à se réchauffer. Putain, on avance vachement.... :boom:

Bon, j'ai pris le problème autrement.
Le bas, affaire réglée, je n'ai pas froid.
Après, j'ai protégé les points sensibles 24h/24h, mains cou et tête.
Donc gants en permanence, changés une fois pour mettre une paire "étanche" de D4, au top. Et la tête, me semble qu'on perd beaucoup d'énergie par la tête. Donc casquette d'entrée (il y a peu je me demandais pourquoi les mecs courraient avec une casquette quand il n'y avait pas de soleil.....), puis j'ai ajouté un tour de cou sur la tête plus la casquette.
Et un tour de cou en permanence, changé une fois.

Une fois ce point réglé, il ne reste plus qu'à gérer la transpiration et là, j'étais dans un week end faste. Le "bon" s'est enchaîné tout au long de ce week end. Bon, suis déjà redescendu de mon nuage après 2 jours de taf et je pense que c'était la course de ma vie, tout s'est enchaîné à merveille !!! Reproduire la même chose, chaud, très chaud là :boulet:
J'ai eu la chance de ne pas trop transpirer. Au départ avec trois couches et j'avais remonté les manches du coupe vent car trop chaud sinon. Pas esthétique mais efficace. Puis j'ai baissé les manches au bout de 2 à 3 heures.
Et après, pas gêné par le froid jusque vers la 7 ou 8 ème où je n'ai pas cogité longtemps pour me changer.

Juste la seconde couche de meilleure qualité et nikel jusqu'à l'arrivée. Juste une légère transpiration, week end faste je disais..... En gros ca donne celà : “La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi." Suis un peu dans ce cas :mrgreen:

Bref, ce qui me paraît le plus important :
- Protéger au max les points sensible
- Se changer dès que l'on est incommodé par l'état du t-shirt, ne jamais gardé un t-shirt mouillé à l'arrêt.
- Et ne pas se couvrir trop. 3 couches c'est le max pour moi. Après, chacun est différent.J'ai un collègue qui se balade toute l'année en bermuda et en t-shirt.......

Quand on se plante, on se rappelle pourquoi. Me suis retrouvé 2 fois frigorifié en course, limite de chez limite, une fois sur le passage en bateau lors de mon premier ultramarin et la seconde sur la diag :fouet: . Je vous assure que c'est très formateur :siffle: .
Voilà pour moi.

Bonne récup en encore bravo pour l'ensemble de ton oeuvre :chinois:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 1873
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede Nine14 le Mer 7 Déc 2016 12:15

vieuxLion a écrit:24 heures de Ploëren : un froid polaire


Ceci n'est pas un CR.

J'ai simplement mis le résultat de ma petite expérience personnelle pour éviter les mêmes bêtises aux autres. Si je les ai faites, d'autres sont susceptibles de les commettre.

J'ai beaucoup repensé pendant ces 24 heures à Jean-Louis Etienne, notre illustre explorateur des pôles.
En particulier, à ses conseils pour lutter (survivre) à des grands froids.
En gros:
- Principe 1 (P1): empiler les couches en fonction de son activité et de la température ressentie (vent compris donc...).
- Principe 2 (P2): bien se nourrir

Le but du multi-couches est de conserver un peu d'air chaud et sec (isolant) entre les couches.
-Les vêtements doivent donc être relativement amples
-Il faut avoir une couche externe coupe-vent.

...


Hello VieuxLion,
Content de t'avoir rencontré.

Merci pour ces conseils mais pour moi, il y a 1 autre point fondamental.
    Le haut du corps ne doit pas laisser échapper les calories.

Comment ?
    - en protégeant la tête, le front, les oreilles
    - en protégeant le cou

Perso, ma dernière couche était un épais blouson de cantonnier jaune, qui fermait bien au cou, avec un col doux en duvet, tout ça avec un épais tour de cou, un bandeau (oreille, front) et une visière en permanence.

Il m'arrivait d'avoir un peu froid (le maillot mouillé) mais je n'en ai pas souffert, du froid.
__Signature__
Bonne année

Courses à venir si pas d'imprévu
2017 / 1 avr: 24H Portet; 27-mai: 100 km Chavagnes, 8-oct: 24H Vierzon
2018 / 100 km Millau ou Spart
Avatar de l'utilisateur
Nine14
 
Messages: 2346
Inscription: Dim 10 Nov 2013 19:28
Localisation: Livarot
Sexe: Homme
VMA: 15,0
IE: -5,40

Re: CR Ploëren de VieuxLion

Messagede vieuxLion le Mer 7 Déc 2016 21:35

Nine14 a écrit:
Merci pour ces conseils mais pour moi, il y a 1 autre point fondamental.
    Le haut du corps ne doit pas laisser échapper les calories.

Comment ?
    - en protégeant la tête, le front, les oreilles
    - en protégeant le cou

Perso, ma dernière couche était un épais blouson de cantonnier jaune, qui fermait bien au cou, avec un col doux en duvet, tout ça avec un épais tour de cou, un bandeau (oreille, front) et une visière en permanence.

Il m'arrivait d'avoir un peu froid (le maillot mouillé) mais je n'en ai pas souffert, du froid.


Merci Nine de compléter la liste. T'es un PRO.
J'avais lu quelque part que l'on peut perdre 80% des calories par le haut, et que si l'on a froid aux mains, il faut se couvrir la tête. LOL

Même si ça me parait exagéré (les 80%), il faut absolument se couvrir cou et tête, on est d'accord.
Content de t'avoir aperçu et à la prochaine !
Transe Gaule 2016, Deutschland Lauf 2017, Via Iberica 2017, Jogle 2018, Spartathlon 2018, et qualifié direct 2019.
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=167197
plus lente, plus rasante, mais plus forte [non citius, non altius, sed fortius]
Avatar de l'utilisateur
vieuxLion
 
Messages: 813
Inscription: Jeu 3 Déc 2015 14:37
Sexe: Homme


Retourner vers CR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité