Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Hermagot le Ven 22 Jan 2016 15:28

Yopla :pompom:
Dans 10 jours démarre, pour ma pomme, une nouvelle et énième préparation.

C'est pas toujours évident à tenir une préparation, surtout une prépa longue, avec de gros volumes et des intensités parfois soutenues.
Il convient donc, d'abord, de ne pas trop se planter dans le choix de son plan (si on suit un plan) et, ensuite, de savoir quand et comment l'adapter, à mesure qu'on avance, à l'écoute des sensations et au regard du relevé des entrainements.

Il convient sans doute aussi de bien définir ses allures de travail.

Et c'est là que je voulais en arriver : Comment établir ses allures de travail ?
Purée ! En voila une question qu'elle est bonne ! :mrgreen:

Premier élément de réponse, évident : les modèles tout faits - et tout faits jusqu'à étouffer, peut-être même, pour d'aucuns :siffle: - basés sur une VMA (plus ou moins) déduite d'un test de terrain (plus ou moins) valide et, éventuellement, un IE déduit de courses récentes (ça peut être utile quand on se prépare à un 100km plutôt qu'à un 1500m).
On tirera de ces données un plan comportant des séances de VMA (ou pas), d'EMA (ou pas... si l'objectif est surtou-ristique), d'allure spécifique et d'endurance/récup (pour utiliser une terminologie BH... sur le forum BH), avec des volumes définis et des allures traduites en % de VMA.

Vouimévoila... ces pourcentages diffèrent d'un coureur à un autre... même à caractéristiques physiques égales (VMA, IE, couleur des yeux et des chaussettes) car lesdites caractéristiques, bien que spécifiques au coureur, ne sont pas suffisantes pour traduire complètement sa spécificité.

Il faut donc ensuite affiner, personnaliser, ces allures.

Afin de mettre toutes les chances de son côté et de s'assurer du bien-fondé des allures travaillées à l'entrainement, il me semble important voire primordial d'ouvrir un poulet (pour lire dans ses entrailles les bonnes allures) ou bien, si on n'a pas de poulet ou de prêtre ou de cartomancienne sous la paluche, de chercher ailleurs des signes favorables désignant sans ambiguïté possible LES bonnes allures.

**************************
Or donc, nous voila, ma pomme et moi (on n'est jamais seul quand on se cause tout le temps), à devoir bientôt (dans 10 jours) entamer la prépa des 100km de Chavagnes... avec un plan, un brin tiré par les cheveux qu'on n'a plus, sur 14 semaines à 7 séances hebdo.
- 70 à 80% du volume hebdo en endurance,
- une séance de VMA, classique, le mardi (90 à 110% de VMA, sur des répétitions de 200 à 1500m).
- une séance - LA séance - d'EMA le jeudi (80% de VMA sur 3x16' à 3x56').
- et des séances d'allure spécifique incluant la sortie longue du week-end.

Comment être sûr qu'on a bien choisi/déterminé les allures et volumes de travail ?

Ah !
La réponse est dans la question : parce qu'ils ne sont pas seulement déterminés... mais aussi choisis.
Plus exactement : parce qu'ils sont d'abord grossièrement déterminés (i.e. en considérant que Pierre,
Paul et Jacques, ayant même VMA et même IE, auront intérêt à faire la même prépa)
et ensuite affinés en fonction de critères subjectifs (c'est à dire choisis).

A titre d'exemple, voici le cheminement que j'ai suivi pour arrêter les allures que je travaillerai au cours des 14 semaines à venir. Et surtout... pour faire en sorte que ces allures me soient "doublement familières", en correspondant non seulement à mes caractéristiques physiques (VMA, IE, ...) mais surtout à des symboles, anecdotes et clins d'oeil m'invitant à les faire miennes naturellement, par osmose :mexicain:

D'abord, donc, on part de fourchettes grossières établies au moyen d'un modèle personnalisé (au fil de 10 ans de courses, d'apprentissage et d'ajustements).
Et ensuite, on joue au jeu des déductions en cascade :pompom:
==> Une VMA de 3'14/km et un objectif sur 100km induisant un passage au marathon en 3h14
==> ==> Pi-Pi auto-prescrit
==> ==> ==> Miction surpossible ! (some kind of pleasant Cruise).
Ainsi, la mise en cohérence naturelle de ces données, au moyen d'un jeu de langage qui s'impose de lui-même (cot, cot, cot ? couic !), permet de se mettre en branle, en selle, en route, et en confiance, vers l'objectif de cette prépa Chavagnes 2016. Aucun scientifique ou scientologue ne viendra s'opposer à cette affirmation, comme j'ai à mes côtés Tom, l'égérie de cette prépa en quelque sorte :mexicain:

Mais revenons-en à cette foutue séance du jeudi... dont les 3x16' passeront comme un email à mon dentiste, mais les 3x56 peut-être/sans doute un peu plus péniblement :siffle:
Il est important, là aussi, de blinder cette allure en lui conférant, toujours par le recours au symbole, à l'anecdote, au private joke, une connotation chaleureuse, protectrice, farceuse, émulatrice :exite:
Yep ! Ce sera 4'04/km ! Soit pile-poil ce qui avait été annoncé au doigt mouillé, sans y avoir trop réfléchi, dans le projet de plan initial : l'allure marathon + 10sec/km.
4'04 ? Mais, c'est même pas rond !
Tu vas t'faire ch..., Magoo à faire tes comptes (passke j'te connais, tu vas les faire tes comptes).
Hey ! Non, ce n'est pas "rond" ! Mais c'est beaucoup mieux que ça : c'est parfait ! 4'04/km, c'est l'allure moyenne soutenue sur mon premier marathon (Paris 95, à 24 ans : 8 semaines à la Cottereau avec 3 à 4 séances hebdo) et le 4/04, c'est l'anniversaire d'une de mes nièces. Par devers moi, ça m'ennuyait de n'avoir qu'une mise en correspondance, avec ces deux "4/04". En bon géomètre, il me fallait une troisième occurrence pour pouvoir trianguler et asseoir tout ça sur des bases saines et solides (bien qu'on ne peut plus absurdes et absconses par ailleurs ; ça ne dérange pas).

Et au final, nouzyvladonc : les allures des séances de VMA, d'EMA et spécifiques sont établies à la seconde près au kilo, en cohérence avec les principaux modèles mathématiques de base, certes, mais SURTOUT avec un foutu et foutraque fil à la patte du caméléon qui me permet de les appréhender avec un sourire intérieur en coin et une confiance décuplée grâce au support apporté à leur insu par Tom, Eléa et Archimède.
Have a cup of TEA ? :trinque:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8479
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Bultaco le Ven 22 Jan 2016 16:44

Les mots me manquent ... :fou:

Bon courage (et a tes proches aussi :mrgreen: ) !

Nicolas. :smack:

:mrgreen:
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 4139
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede fifi le Ven 22 Jan 2016 17:26

Hébé..... c'est du lourd. :mrgreen:
ou quand la prépa de la prépa fatigue déjà autant que la prépa elle-même :fou:
Bonne prépa. :chinois:
fifi
 
Messages: 2149
Inscription: Dim 2 Jan 2011 19:12
Localisation: 67
Sexe: Femme

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Superpapa le Ven 22 Jan 2016 18:36

Salut,

C'est très intime comme post et en même temps ça parle aux autres. Se relancer dans une préparation difficile après son PB sur la distance, (pour gagner >2mn). C'est un moment délicat à aborder.
Un peu comme la troisième fois qu'on se ressert de la potée en sachant qu'on aurait eu assez avec la première...
Mais là, passer sous les 8h00, c'est un stimulant suffisant en soi (en plus du plaisir de se faire mal à l'entrainement sous la pluie et dans le froid :siffle: )

Bon courage,
:hello:
°°°°°°°°°°°°°
Kenti-Kentañ, Galoupat e brezhoneg !
Superpapa
 
Messages: 812
Inscription: Mar 13 Aoû 2013 11:07
Localisation: Bro Wened

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede jbj le Ven 22 Jan 2016 18:59

Du travail d'artisan digne d'un orfèvre.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Léonard le Ven 22 Jan 2016 20:04

Hermagot a écrit:Afin de mettre toutes les chances de son côté et de s'assurer du bien-fondé des allures travaillées à l'entrainement, il me semble important voire primordial d'ouvrir un poulet (pour lire dans ses entrailles les bonnes allures)

Moi c'est ça que je choisirais, les entrailles de la poulette :love: ...après (sous la couette) il est toujours possible de décider conjointement de l'allure à adopter, et même varier les allures, voire fractionner si on a la fibre! :mexicain:

Christophe tu m'inquiètes un peu, tu deviendrais méticuleux à ce point ou c'était pour animer le forum? :rigoler:
Léonard, *2005, @2013
Avatar de l'utilisateur
Léonard
Modérateur
 
Messages: 3213
Inscription: Jeu 2 Mai 2013 13:23
Localisation: Henvic (29670)
Sexe: Homme

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede spikeb91 le Ven 22 Jan 2016 21:14

:chinois:

Ici point d’asymptote ni de logarithme, népérien ou pas :nonnon:
Juste trois points (d'ancrage) nécessaires et suffisants pour faire passer un plan.

:chinois:
1 877,8 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4207
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Hermagot le Ven 22 Jan 2016 21:59

C'est à dire, Superpapa, que, cette année, on couple potée lorraine et choucroute... le tout arrosé de Champagne :siffle: Alors, le troisième service... :eek: :gerbe: :rigoler:

Sinon, j'aime bien l'interprétation Léonardienne de ma tentative d'enfant vaudou dans le jardin du bien et du mal. Ce fractionné-là à l'air sympa aussi. Peut-être même plus :quoi: J'vas m'renseigner :mrgreen:

Fifi : oui, c'est tout à fait ça :mrgreen: (sauf s'il s'agit d'un subterfuge - sacrément habile, le cas échéant - pour que la difficulté de la prépa paraisse négligeable en comparaison de l'effort à fournir pour la prépa de la prépa).

Spike, tu as sans doute déjà affiné tes allures, toi aussi. Au moyen de pareilles élucubrations, je n'en doute point. On en recause avant le 7 mai :mexicain:

:wink: :hello:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8479
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Popol24 le Ven 22 Jan 2016 22:19

C'est encore long pour aller loin ???
Sacré programme, beau défi et que dire du chemin prévu pour y parvenir !
Pi aie pi, pi pi, pi aie pi zoeuf pa pi yo po pi you;
cherche pas :trinque:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2125
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Pat71 le Sam 23 Jan 2016 06:01

Alors ...

Tiens, Des chiffres et des lettres mais sans les lettres, pour te rassurer au cas où. Ne me remercie pas.

VMA à 3'14.
EMA à 4'04.
3 - 14 - 4 - 4, quoi.


4x14=56, non ?
4-3=1, non ?
Et 56+1 ça ferait pas 57 ?
Et 57, c'est quel département ?
Image
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 8182
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Hermagot le Sam 23 Jan 2016 06:38

Imparable :mexicain:
Merci Pat :chinois:
Je me doutais que tu apprécierais à sa juste valeur :siffle: cette poésie des chiffres, au point peut-être d'y contribuer à ton tour, délaissant pour quelque temps encore celle des lettres qui va, je l'espère, faire très bientôt son grand retour dans tes inégalables introductions de Crash :chinois:
57 ? Un département ? Non, je vois pas :exclamation:
Mais un bel âge :chinois: Et qu'il fut beau d'atteindre, surtout pour qui habite mon année de naissance, au moment précis choisi par certain forestier pour mettre en correspondance son âge et son département de résidence. Vous rejouâtes ainsi, à vous deux, certain derby lorrain bien connu, éprouvé, mais qui va se complexifier à compter (ou à conter... passke y'a pas qu'les chiff(r)es dans la vie) de cette année. Ledit derby lorrain, devenant derby Acal, fera moins de bruit sans doute. Au gré des vents et des courants l'entendra-t-on peut-être encore parfois, furtivement, comme dans un rêve éveillé, bruisser dans le lointain de nos mémoires, auréolé de vapeurs et de sonorités grégoriennes, comme pour rappeler délicatement qu'il fut monLorrain avant d'être monAcal.
Mais... c'est une autre prépa que nous vous contons/comptons là :langue:
Oh, je t'ai ben vu, Pat, à tenter de me faire digresser :cartonJ:
Pat ça chez nous ! Que nenni ! :mexicain:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8479
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede Superpapa le Sam 23 Jan 2016 13:07

Hermagot a écrit:C'est à dire, Superpapa, que, cette année, on couple potée lorraine et choucroute... le tout arrosé de Champagne :siffle: Alors, le troisième service... :eek: :gerbe: :rigoler:


Ah les fameuses recettes à vomir de "Jacques Aubin", préparées dans son arrière cuisine ou sur un coin de table, un dimanche soir. Elles ne sont agréables qu'au Palais.
Et les clients payeurs qui dégustent !
Mes sincères condoléances,

excellent :chinois: :
Au gré des vents et des courants l'entendra-t-on peut-être encore parfois, furtivement, comme dans un rêve éveillé, bruisser dans le lointain de nos mémoires, auréolé de vapeurs et de sonorités grégoriennes, comme pour rappeler délicatement qu'il fut monLorrain avant d'être monAcal.
°°°°°°°°°°°°°
Kenti-Kentañ, Galoupat e brezhoneg !
Superpapa
 
Messages: 812
Inscription: Mar 13 Aoû 2013 11:07
Localisation: Bro Wened

Re: Importance du symbolique, de l'anecdotique, dans la "Prépa"

Messagede manumds le Sam 23 Jan 2016 20:58

Absent depuis un Bo moment du forum et même quand j'étais plus présent, j'avais du mal à suivre, mais alors là, c'est du lourd, très lourd, subtile, très subtile :mrgreen:
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 9256
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46


Retourner vers Carnets d'entraînement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité