Page 2 sur 2

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Jeu 24 Avr 2014 19:31
de Pat71
Pascal a écrit:Peux-tu expliquer le différence stp ?
J'imagine que - comme pour les sports co - il faut déduire les arrêts de jeu. La VS étant la vitesse de la partie courue et l'AS celle-là moins les arrêts de jeu.

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Jeu 24 Avr 2014 19:35
de Pascal
Bonsoir Superpapa,

Je pense de toute façon que tu as intérêt à inclure des séances à allure marathon dans ta prépa 12h00.

Il me semble que c'est tout bon pour améliorer son endurance sur le long sans trop se "faire mal" !

Donc oui, je pense que tu peux travailler les deux, il faudra juste adapter la durée en focntion de la période et de la course que tu prépareras.

A+ Pascal

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Jeu 24 Avr 2014 19:36
de Pascal
Pat71 a écrit:
Pascal a écrit:Peux-tu expliquer le différence stp ?
J'imagine que - comme pour les sports co - il faut déduire les arrêts de jeu. La VS étant la vitesse de la partie courue et l'AS celle-là moins les arrêts de jeu.



Je vois bien de quoi tu parles Pat ! :rigoler:

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Jeu 24 Avr 2014 19:49
de Superpapa
Pascal a écrit:Bonsoir Superpapa,

Je pense de toute façon que tu as intérêt à inclure des séances à allure marathon dans ta prépa 12h00.

Il me semble que c'est tout bon pour améliorer son endurance sur le long sans trop se "faire mal" !

Donc oui, je pense que tu peux travailler les deux, il faudra juste adapter la durée en focntion de la période et de la course que tu prépareras.

A+ Pascal


Bonsoir Pascal,
Merci de ton avis. Il s'ajoute à ceux qui déjà ont, dans les grandes largeurs, validé l'esprit du plan. (je n'oublie pas de rendre à B.Heubi la paternité qui lui revient : superpapa ne saurait endosser plus que son lot :wink: )
A moins d'un retournement de situation je vais rester sur ces postions, j'irai jusqu'à faire deux marathons d'ici septembre : 1ere moitié VS12h, second semi AS42 pour le plaisir ! Je le mets en gras et en bleu car après les courbes, calculs et autres logarithmes du post "soutenir sa VMA"que je ne puis digérer, je me rabats sur l'essentiel.
On verra bien ! Au pire je changerai de crémerie pour le 12h suivant :clown:

:hello:

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Jeu 24 Avr 2014 20:11
de Nine14
Pascal a écrit:
Pat71 a écrit:
Pascal a écrit:Peux-tu expliquer le différence stp ?
J'imagine que - comme pour les sports co - il faut déduire les arrêts de jeu. La VS étant la vitesse de la partie courue et l'AS celle-là moins les arrêts de jeu.
Je vois bien de quoi tu parles Pat ! :rigoler: :rigoler: :rigoler:

Plus besoin de réponse. Tu as compris ! :rigoler: :rigoler: :rigoler:

Re: Travailler deux allures cibles à l'entraînement

MessagePosté: Mer 21 Mai 2014 23:45
de Nine14
Pascal a écrit:
Nine14 a écrit: (attention à ne pas confondre VS (Vitesse Spécifique) et AS (Allure Spécifique)), ).


Bonjour Nine,

Peux-tu expliquer le différence stp ?


Yes, je savais que j'avais une question à laquelle je n'avais pas répondu avec le sérieux requis.

Oui, il ne faut pas confondre AS et VS.

La VS, il semble que ce soit Bruno Heubi qui l'ai définie en premier dans son livre "Courir Longtemps" ou il indique que "la VS est la vitesse Spécifique de la prochaine compétition à préparer, c'est à dire la vitesse moyenne espérée pour cette prochaine course".

A un instant T, on n'a donc qu'une VS car on n'a qu'une première prochaine course.

Par contre, à un instant T, on a un niveau physiologique donné, et déduit de ce niveau tout un éventail d'allures allant de la VMA jusqu'à la vitesse des 24H ou même plus.

Cet éventail d'allures peut donc être appelé AS (allures spécifiques) et permet de codifier assez simplement des vitesses à courir dans le cadre de plans de préparation de courses.
Je ne sais pas qui en premier a appelé ces allures des AS.

Il y a des AS en fonction de la distance (AS10K, AS21K, AS42K, AS100K, ..) ou des AS en fonction d'une durée (AS24H, AS12H, AS1H, ...)
Pour éviter les ambiguïtés, il serait intéressant de toujours ajouter la nature de l'allure, par Km donc ASxxK ou par durée soit ASxxH ou ASxxM ou ASxxJ.

Moi, historiquement, il y a plus de 10 ans déjà, j'ai introduit la notion de VMxx : V comme vitesse, M comme Minute et xx comme durée en minutes.
D'où mon vocable VM6 (la VMA) ou VM60 (le seuil anaérobie), la VM180 (le seuil aérobie, la dernière vitesse d'endurance), etc .....; Je pourrai maintenant les appeler ASxxM.