Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede joeldelmas le Sam 31 Mai 2008 11:13

bernardlepirate a écrit:
soul94 a écrit:En gros (ça c'est pour le piratos :siffle: ) je monte à 85%fcm et je descend à donf, récup sur le plat.
C'est quand même la vitesse de descente qui est primordiale, et c'est cet exercice qui casse le plus lors des trails longs.

Le "gros", tu auras l'occasion de juger de la taille de son posterieur fin juin :boxe: :boxe: :boxe:

85% FCM :quoi: sur un trail de 100 bornes :cartonR:

Pour ma part, je m'entraine à 75% FCM et je récupère dans les descentes (à 10km/h quand même).
Mon genou ne me permet pas ou plutot je ne prend pas le risque de dévaler les descentes.

De plus comme le faisait remarquer :quoi: Nicolasgasgas peut être mais je ne sais plus où, le temps gagné avec beaucoup de risque en descente ne compense pas le temps perdu en monté :super:
Merci de me prouver le contraire :love: :siffle: pendant que je recherche le petit calcul sur la proposition inverse :sos:


Le Pirate plus-grimpeur-que-descendeur



J'approuve totalement ce que tu dis.
- cardio sur un ultra trail : de 65 à 75% en continue, c'est bien suffisant pour le commun des mortels. Si tu vises (si tes capacités le permettent) le premier tiers du classement, de 70 à 85%. Plus, c'est suicidaire! :cartonR:
- descentes à fond = plus de jambes pour les relances. Il faut s'entraîner à bouffer de la descente en souplesse. Mon "crédo": pas de choc, pas de risque, pas de stress.
Je descends beaucoup plus en souplesse qu'il y a quelques années, et je n'ai rien perdu en efficacité. C'est toujours la vitesse de montée x2 ou à peu près. En revanche il faut bien travailler l'enchaînement descentes / relances / montées en entraînement. On s'aperçoit très vite que ça va beaucoup mieux après des descentes "maîtrisées".

Le Joël plus descendeur_que_grimpeur :chinois:
joeldelmas
 

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede bernardlepirate le Sam 31 Mai 2008 12:02

Merci Joel :super:
Le terme "casser de la fibre" me fait froid dans le dos :exite:
Il n'y a qu'avec Stanish que j'accepte d'avoir mal :maitre:


SOUL,

C'est koa les BOP :quoi:

Le Pirate
Avatar de l'utilisateur
bernardlepirate
 
Messages: 1229
Inscription: Ven 12 Oct 2007 12:48
Localisation: la froidure du grand Nord

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede cloclo le Sam 31 Mai 2008 15:12

bernardlepirate a écrit:C'est koa les BOP :quoi:


En terminologie "Papyesque" (issue du triathlon, je pense):

TOP: Top of Pack
MOP: Middle of Pack
BOP: Bottom of Pack, soit le fond du peloton.

De toute façon, mieux vaut être dans le BOP que de bâcher :langue:
cloclo
 

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede jojo57 le Mar 3 Juin 2008 10:09

electron a écrit:Par contre , en compétition tu dois laisser parler tes sensations sans te brider avec le cardio...
Voili-voilou (pas taper pas taper...)

Effectivement ma démarche est dans le sens que tu détailles: test d'effort fait , utilisation du cardio pour apprendre à se connaitre , apprendre une allure et la relier à des sensations . Puis des vérifications ponctuelles .
Mais sur certaines compétitions , si je m'écoute , je pars trop vite et ne tiens pas la distance . Par exemple l'année dernière au marathon de Zermatt justement je n'ai pas suivi ce que me dictais mon cardio car je me sentais bien et me suis bien plantée : grosse galère à partir du km 25 . Pas assez d'expérience en course de montagne pour me passer d'une aide et la seule aide qui me parait adaptée est le cardio car au niveau allure ......???? :oops:
Bon ! pas taper parce que c'est toi ! :rigoler:
Dernière édition par jojo57 le Mar 3 Juin 2008 20:25, édité 2 fois.
Jojo

Demain est un autre jour
jojo57
 
Messages: 342
Inscription: Lun 15 Oct 2007 16:07

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede electron le Mar 3 Juin 2008 16:08

Sauf qu'à mon avis, tu apprendra beaucoup plus en te plantant une fois pour de vrai qu'en passant ton temps à te redresser à coup de cardio...

Rien ne vaut l'expérience, hors si tu te brides au cardio, tu apprends beaucoup moins...en tous cas l'apprentissage se fait différement.

Combien d'entre nous ont appris beaucoup en se plantant en course... ??? Si tu supprime cette partie de l'apprentissage, (et sans être maso) tu perds probablement quelque chose d'important
electron
 

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede steph_run le Mar 3 Juin 2008 17:42

jojo57 a écrit: si je m'écoute , je pars trop vite et ne tiens pas la durée


Ah moi aussi ça m'arrive souvent, pis après je m'endors en 2 min :oops:
"Notre route est droite, mais la pente est forte." (JP Raffarin, Abandon au Trail de Matignon)
Avatar de l'utilisateur
steph_run
Administrateur du site
 
Messages: 932
Inscription: Lun 15 Oct 2007 05:30
Localisation: Ile de la Réunion

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede jojo57 le Mar 3 Juin 2008 20:32

electron a écrit:Sauf qu'à mon avis, tu apprendra beaucoup plus en te plantant une fois pour de vrai qu'en passant ton temps à te redresser à coup de cardio...

C'est quoi se planter pour de vrai ? ? ? On peut se planter pour de faux ?
Jojo

Demain est un autre jour
jojo57
 
Messages: 342
Inscription: Lun 15 Oct 2007 16:07

Re: Comment préparez-vous les côtes, les trailers

Messagede nikolas le Dim 8 Juin 2008 20:50

electron a écrit:Sauf qu'à mon avis, tu apprendra beaucoup plus en te plantant une fois pour de vrai qu'en passant ton temps à te redresser à coup de cardio...

Rien ne vaut l'expérience, hors si tu te brides au cardio, tu apprends beaucoup moins...en tous cas l'apprentissage se fait différement.

Combien d'entre nous ont appris beaucoup en se plantant en course... ??? Si tu supprime cette partie de l'apprentissage, (et sans être maso) tu perds probablement quelque chose d'important


Je ne pense pas que ça soit totalement vrai non plus. Chaque fois que tu prépares un objectif tu dois recommencer tout ça alors..... une course pour te planter avant d'avoir les bonnes sensations??

On fait une course de prépa avant l'objectif non pas pour se planter et apprendre mais bien trouver ses marques.

Les pulsations vont t'aider pour la course prépa à ne pas partir trop vite et comme information que tu pourras coupler avec tes sensations au moment de ta course à objectif.

Tu prends l'exemple de personnes qui courent très ( trop souvent) et qui peuvent se permettre de se planter.

Si tu fais un prépa correcte, ta phase de spécifique doit t'apprendre à connaitre ton rythme, la course préparatoire te permet de régler les sensations avec le concret et ensuite tu fais ta course.
nikolas
 

Précédente

Retourner vers Trail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité