Page 53 sur 63

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mar 18 Déc 2018 18:21
de jbj
SPE15 pète les plombs et donne des leçons : quelqu'un se penche sur l'apport éventuel d'une chaussure et de la technologie sur les perfs récentes, SPE15 répond dopage... Journalisme ou prosélytisme ?
http://spe15.fr/la-chaussure-nike-vaporfly-un-dopage-technologique/

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mar 18 Déc 2018 19:43
de petit Franck
Pour moi ca n est pas du dopage ou de la triche tant mieux pour les gens qui ont les moyens de se payer cette paire de chaussure ou qui se les font offrir si ca leur permet de ameliorer leurs performances

Bonne journée

Franck derrien

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mar 18 Déc 2018 20:30
de Popol24
Vient de lire l'article. Suis impressionné par le "creux" des chronos 2012. Seuls les 4 meilleurs ont amélioré leur chrono. Les autres ont tous pris 1 ou 2 minutes en plus :quoi: :quoi:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mer 19 Déc 2018 05:46
de Fabi
Et avant d'améliorer son chrono avec la Vaporfly, il faut déjà réussir à courir avec.
Pour les avoir eu en mains, elles sont impressionnantes de rigidité. Impossible de les plier à la main. :hein:
Il faut déjà un niveau exceptionnel sur marathon pour en profiter, avoir un cycle de jambe et une pose de pieds parfaits.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mer 19 Déc 2018 06:00
de Pat71
jbj a écrit:SPE15 pète les plombs et donne des leçons : quelqu'un se penche sur l'apport éventuel d'une chaussure et de la technologie sur les perfs récentes, SPE15 répond dopage... Journalisme ou prosélytisme ?
http://spe15.fr/la-chaussure-nike-vaporfly-un-dopage-technologique/
Cet article ne me choque pas. Au contraire.

Pour comprendre, un peu de lecture.

Qu'il y ait corrélation entre l'utilisation de cette chaussure et la baisse récente des chronos sur marathon, ça ne semble pas contestable.
Qu'il y ait un lien de causalité - c'est à dire que ces chaussures soient la cause de la baisse des chronos - rien ne l'a démontré jusqu'à maintenant.

Donc qu'on puisse penser que d'autres facteurs - dont le dopage - contribuent à cette baisse, il n'y a rien de choquant ; c'est simplement donner raison à la raison.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mer 19 Déc 2018 08:44
de stephweb
https://www.i-run.fr/chaussures_homme/R ... 63370.html

250€ la paire !
J'espère qu'on peut faire + de 3 000 km avec.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mer 19 Déc 2018 09:04
de jbj
Pat71 a écrit:
jbj a écrit:SPE15 pète les plombs et donne des leçons : quelqu'un se penche sur l'apport éventuel d'une chaussure et de la technologie sur les perfs récentes, SPE15 répond dopage... Journalisme ou prosélytisme ?
http://spe15.fr/la-chaussure-nike-vaporfly-un-dopage-technologique/
Cet article ne me choque pas. Au contraire.

Pour comprendre, un peu de lecture.

Qu'il y ait corrélation entre l'utilisation de cette chaussure et la baisse récente des chronos sur marathon, ça ne semble pas contestable.
Qu'il y ait un lien de causalité - c'est à dire que ces chaussures soient la cause de la baisse des chronos - rien ne l'a démontré jusqu'à maintenant.

Donc qu'on puisse penser que d'autres facteurs - dont le dopage - contribuent à cette baisse, il n'y a rien de choquant ; c'est simplement donner raison à la raison.
SPE15 a changé de ligne rédactionnelle l'an dernier et ne traite plus l'athlétisme que sous l'angle du dopage, c'est son droit bien sûr. Le problème c'est qu'à la moindre performance notable ou information digne d'intérêt, SPE15 se sent obligé d'en parler pour exister, et donc d'évoquer à chaque fois le dopage. Dans cet article creux et vide de toute recherche et travail journalistique sérieux, le journaliste tente de placer ses convictions. On a connu ceux qui écrivent pour SPE15 beaucoup plus inspirés, y compris quand ils parlaient de dopage mais pas seulement de dopage. Imaginons une seconde que Kipchoge, clairement qualifié dans cet article de tricheur dopé (et protégé, de leur point de vue) parce que ses 2h01'39 sont - ou paraissent - hors normes, soit clair, sain, soit un athlète et un marathonien d'exception comme on peut penser que Paul a Radcliffe le fut ?... Pour moi cet article c'est aussi de la diffamation envers un individu.

Le précédent article de SPE15 sur les auto-transfusions et un gain de performance supposé de 5% était encore plus creux que celui-ci et la semaine dernière c'était les 2h12' d'un marathonien français qui représentaient une progression franchement suspecte à leurs yeux. A trop en faire et, surtout, de façon superficielle, on peut aussi perdre de la crédibilité. C'est dommage parce que le sujet est intéressant.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Ven 28 Déc 2018 11:36
de grelots

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mer 2 Jan 2019 05:28
de Fabi

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Sam 5 Jan 2019 13:48
de jbj
la-ffa-ne-sanctionnera-plus-pour-dopage

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2018
Sofiane SELMOUNI – 1 AN – 3 no shows
Léa PLUMECOQ – 6 MOIS – heptaminol
Habib MOSBAH – 4 ans – EPO
Anouar ASSILA – 4 ans – Passeport biologique

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2017
Latifa SCHUSTER – 2 ANS – cocaïne
Nicolas FERNANDEZ – 4 ANS – EPO
Riad GUERFI – relaxe en 2017 – décision AFLD – 4 ans – Passeport biologique

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2016
Amandine GUYOT – 4 ans – Anabolisants
Kennedy KIPYEGO – 4 ANS – Anabolisants – réduit à 2 ans par l’AFLD
Mohamed HATTOUCHI – 4 ANS – EPO Cera

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2015
Bertrand MOULINET – 4 ANS – FG-4592 hormones peptides

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Dim 6 Jan 2019 09:26
de Tonio
jbj a écrit:la-ffa-ne-sanctionnera-plus-pour-dopage

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2018
Sofiane SELMOUNI – 1 AN – 3 no shows
Léa PLUMECOQ – 6 MOIS – heptaminol
Habib MOSBAH – 4 ans – EPO
Anouar ASSILA – 4 ans – Passeport biologique

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2017
Latifa SCHUSTER – 2 ANS – cocaïne
Nicolas FERNANDEZ – 4 ANS – EPO
Riad GUERFI – relaxe en 2017 – décision AFLD – 4 ans – Passeport biologique

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2016
Amandine GUYOT – 4 ans – Anabolisants
Kennedy KIPYEGO – 4 ANS – Anabolisants – réduit à 2 ans par l’AFLD
Mohamed HATTOUCHI – 4 ANS – EPO Cera

Les décisions anti-dopage de la FFA en 2015
Bertrand MOULINET – 4 ANS – FG-4592 hormones peptides


Oui, mais l'article dit aussi que c'est pour éviter certaine disparité entre Fédération Sportive, donc, peut-être rien d'anormale, histoire d'éviter quelques petites erreurs, genre BELHABOUS que la Fédération avait sanctionné à l'époque de 6 mois avant que l'IAAF via le TAS raméne la sanction à 2 ans.

Et puis cela évitera aussi quelques petites pertes de temps, j'ai en mémoire un athlète qui avait mentionné être licencié, alors qu'il n'avait pas renouveler sa licence sur la saison suivante, celalui a fait gagner 1 mois :exclamation:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Lun 7 Jan 2019 11:29
de Tonio

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 08:42
de grelots

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 14:24
de patate
Bonjour
Nos amis japonais ont le droit aussi à des suspicions, y compris Yuki Kawauchi :chinois:
http://spe15.fr/les-injections-de-fer-le-secret-des-marathoniens-japonais/

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 15:55
de grelots
Y a pas de raison :siffle:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 16:22
de patate
Et oui tout à fait Jean-Marc, pas de passe droit pour les tricheurs (si bien sur c'est avéré pour eux)

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 16:30
de grelots
Oui tout à fait Noël, car cela ne nous regardheu pas... :mrgreen:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 16:34
de Tonio
grelots a écrit:Il y a pas d'âge... :wink:
http://spe15.fr/un-cycliste-de-90-ans-c ... qse5EFOhl4


Zut, le Grelots m'a grillé :mrgreen: :rigoler:

Je venais d'avoir l'info via Bruno :smack: , VIVE les vieux débris :exclamation: :pompom: :trinque:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 17:21
de jbj
patate a écrit:Bonjour
Nos amis japonais ont le droit aussi à des suspicions, y compris Yuki Kawauchi :chinois:
http://spe15.fr/les-injections-de-fer-le-secret-des-marathoniens-japonais/
Bien sûr, personne n'y échappera... En attendant, le dopage est aussi parfois culturel, des pays comme la Russie ou le Maroc sont depuis longtemps leaders mondiaux incontestés en terme de nombre de cas de dopage avérés et, jusqu'à présent, le Japon reste encore à la traîne de ce point de vue-là, même si cela peut déranger ceux qui voient le dopage partout où il y a performance. On peut très bien comprendre que certains ne puissent pas accepter que les performances à répétition de Kawauchi puissent être réalisées à l'eau claire car c'est complètement hors norme et difficilement explicable de pouvoir enchaîner 12 ou 13 marathons à haut niveau tous les ans depuis bientôt 10 ans... Il y a donc 2 options : il est dopé jusqu'à la moelle ou alors Kawauchi est un phénomène paranormal. On peut choisir entre condamnation sans appel et présomption d'innocence.

Le problème de la généralisation des injections de fer sur des athlètes universitaires au Japon ne date pas d'aujourd'hui, la fédération japonaise d'athlétisme l'a déjà pointé en avril 2016 : http://japanrunningnews.blogspot.com/2016/04/jaaf-issues-warning-against-widespread.html. Ces injections à répétition sont certainement une démarche qu'on peut qualifier de dopante, potentiellement dangereuse, mais il faut rappeler que dans l'état actuel des textes ce n'est pas du dopage (l'injection de fer n'est pas interdite et il n'y a pas de niveau maximum de taux de fer dans le corps au-delà duquel on serait considéré "positif"). Selon certains avis, les athlètes japonaises auraient tendance à s'imposer des régimes alimentaires draconiens pour limiter leur poids, ce qui entraînerait des anémies fréquentes alors soignées par injections de fer.

Sous réserve, il n'y aurait eu en 2018 au Japon qu'un seul cas de contrôle antidopage positif en athlétisme, une athlète de 28 ans positive à la méténolone (stéroïde anabolisant) et suspendue 15 mois. Selon l'enquête, l'athlète aurait reçu des injections contenant le produit incriminé suite à une opération chirurgicale pour traiter un problème gynécologique. L'agence antidopage japonaise a accepté cette explication mais a suspendu l'athlète pour sa négligence à ne pas avoir informé le médecin qu'elle était athlète et pour sa négligence à ne pas s'être inquiétée elle-même du contenu de l'injection...
https://japanrunningnews.blogspot.com/2018/07/nakamura-on-positive-drug-test-i-had.html

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Jeu 10 Jan 2019 18:15
de grelots
Wait and see :hello:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Dim 20 Jan 2019 11:36
de jbj
Mise à jour des cas de dopage aux J.O. de Londres 2012 après re-testing : http://olympstats.com/2019/01/18/an-update-on-london-2012-doping-positives/

11 cas avaient été détectés durant les Jeux, 106 nouveaux cas l'ont été récemment grâce au re-testing. 85 des 121 contrôles positifs concernent des athlètes de l'ancienne URSS et 80 des cas (66%) concernent l'athlétisme. 44% des cas positifs ont révélé la présence de Turinabol, un stéroïde anabolisant initialement fabriqué en Allemagne de l'Est et indétectable au-delà de quelques jours après la dernière prise jusqu'en 2012.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Lun 21 Jan 2019 14:21
de Tonio
jbj a écrit:Mise à jour des cas de dopage aux J.O. de Londres 2012 après re-testing : http://olympstats.com/2019/01/18/an-update-on-london-2012-doping-positives/

11 cas avaient été détectés durant les Jeux, 106 nouveaux cas l'ont été récemment grâce au re-testing. 85 des 121 contrôles positifs concernent des athlètes de l'ancienne URSS et 80 des cas (66%) concernent l'athlétisme. 44% des cas positifs ont révélé la présence de Turinabol, un stéroïde anabolisant initialement fabriqué en Allemagne de l'Est et indétectable au-delà de quelques jours après la dernière prise jusqu'en 2012.


Oui, mais 1 cas Français quand même :exclamation: :cartonR:

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Lun 21 Jan 2019 14:39
de jbj
Tonio a écrit:
jbj a écrit:Mise à jour des cas de dopage aux J.O. de Londres 2012 après re-testing : http://olympstats.com/2019/01/18/an-update-on-london-2012-doping-positives/

11 cas avaient été détectés durant les Jeux, 106 nouveaux cas l'ont été récemment grâce au re-testing. 85 des 121 contrôles positifs concernent des athlètes de l'ancienne URSS et 80 des cas (66%) concernent l'athlétisme. 44% des cas positifs ont révélé la présence de Turinabol, un stéroïde anabolisant initialement fabriqué en Allemagne de l'Est et indétectable au-delà de quelques jours après la dernière prise jusqu'en 2012.


Oui, mais 1 cas Français quand même :exclamation: :cartonR:
1/121, on ne va pas se plaindre.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Mar 22 Jan 2019 10:53
de Tonio
jbj a écrit:
Tonio a écrit:
jbj a écrit:Mise à jour des cas de dopage aux J.O. de Londres 2012 après re-testing : http://olympstats.com/2019/01/18/an-update-on-london-2012-doping-positives/

11 cas avaient été détectés durant les Jeux, 106 nouveaux cas l'ont été récemment grâce au re-testing. 85 des 121 contrôles positifs concernent des athlètes de l'ancienne URSS et 80 des cas (66%) concernent l'athlétisme. 44% des cas positifs ont révélé la présence de Turinabol, un stéroïde anabolisant initialement fabriqué en Allemagne de l'Est et indétectable au-delà de quelques jours après la dernière prise jusqu'en 2012.


Oui, mais 1 cas Français quand même :exclamation: :cartonR:
1/121, on ne va pas se plaindre.


Il n'est pas préciser la fédération concerné, mais si c'est la FFA, on ne va pas tarder à savoir.

Re: Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

MessagePosté: Ven 1 Fév 2019 22:26
de jbj