Dopé, ceux qui se sont fait prendre par la patrouille

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: DOPAGE 2014

Messagede christian77 le Sam 2 Mai 2015 15:05

Je vois bien à quel point la question nous titille. La discussion qui a suivi mon interrogation sur la définition du dopage en dit long sur les représentations diverses et variées que nous en avons tous.
Au delà de toutes ces considérations et puisqu'il faut bien continuer à vivre et à faire du sport, il me semble que la question du dopage trouverait peut-être des solutions dans l'éducation des enfants.Elle nous concerne donc directement.
J'ai lu plus haut ce qu'est une substance dopante. Elle répondrait à 3 critères dont (arbitrairement vous en conviendrez et permettez moi de continuer à "philosopher" c'est-à-dire en quelque sorte, réfléchir (car réfléchir est une pratique heureusement autorisée, encore que parfois passée de mode...)) 2 seraient à "valider" pour être qualifiée d'illicite. Je persiste alors en disant que l'alcool répond au moins à deux des critères... et donc est illicite pendant une compétition sportive, ne vous en déplaise.Les réflexions visant à ne se focaliser que sur des aspects légaux sont donc vaines si elles ne sont pas prioritairement relayées par une vraie politique éducative et une réflexion sur la signification qu'on donne au sport à un gamin. Il n'y a qu'à observer certains parents se comporter autour des terrains de foot où leurs mômes courent après un ballon le samedi après-midi pour comprendre ce qu'il ne faut pas faire. Ce n'est que propos belliqueux et orduriers, condamnations de l'arbitre et autres imbécillités. L'objectif est toujours la gagne...à tout prix. Les gamins ont cette image du sport profondément enfoncée dans le cerveau, dès leurs premiers contacts avec l'activité sportive.
Nous pratiquons une activité où la plus grande partie du temps passé à pratiquer est celui que nous consacrons à l'entrainement. En gros nous passons plus de 90% de notre temps de pratique à nous entraîner. C'est probablement parce que nous aimons travailler que la compétition s'inscrit comme l'aboutissement d'un contrat avec nous-même. On le voit dans la course (la compétition) elle-même où les "concurrents" ne cessent jamais de s'encourager les uns les autres, finissent parfois main dans la main, façon détournée de refuser le classement... C'est cet état d'esprit qu'il convient de transmettre et non celui d'établir à tout prix des records ou de ramener des médailles.
Ce travail doit concerner les fédérations sportives et les gouvernements mais il doit résulter d'une volonté de la masse des sportifs qui constituent désormais en France au moins 20% de la population.
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019, U2B 2020.
3 016,8 km en 202011e/41
http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1433
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: DOPAGE 2014

Messagede jbj le Sam 2 Mai 2015 15:31

christian77 a écrit:Je vois bien à quel point la question nous titille. La discussion qui a suivi mon interrogation sur la définition du dopage en dit long sur les représentations diverses et variées que nous en avons tous.
Au delà de toutes ces considérations et puisqu'il faut bien continuer à vivre et à faire du sport, il me semble que la question du dopage trouverait peut-être des solutions dans l'éducation des enfants.Elle nous concerne donc directement.
J'ai lu plus haut ce qu'est une substance dopante. Elle répondrait à 3 critères dont (arbitrairement vous en conviendrez et permettez moi de continuer à "philosopher" c'est-à-dire en quelque sorte, réfléchir (car réfléchir est une pratique heureusement autorisée, encore que parfois passée de mode...)) 2 seraient à "valider" pour être qualifiée d'illicite. Je persiste alors en disant que l'alcool répond au moins à deux des critères... et donc est illicite pendant une compétition sportive, ne vous en déplaise.Les réflexions visant à ne se focaliser que sur des aspects légaux sont donc vaines si elles ne sont pas prioritairement relayées par une vraie politique éducative et une réflexion sur la signification qu'on donne au sport à un gamin. Il n'y a qu'à observer certains parents se comporter autour des terrains de foot où leurs mômes courent après un ballon le samedi après-midi pour comprendre ce qu'il ne faut pas faire. Ce n'est que propos belliqueux et orduriers, condamnations de l'arbitre et autres imbécillités. L'objectif est toujours la gagne...à tout prix. Les gamins ont cette image du sport profondément enfoncée dans le cerveau, dès leurs premiers contacts avec l'activité sportive.
Nous pratiquons une activité où la plus grande partie du temps passé à pratiquer est celui que nous consacrons à l'entrainement. En gros nous passons plus de 90% de notre temps de pratique à nous entraîner. C'est probablement parce que nous aimons travailler que la compétition s'inscrit comme l'aboutissement d'un contrat avec nous-même. On le voit dans la course (la compétition) elle-même où les "concurrents" ne cessent jamais de s'encourager les uns les autres, finissent parfois main dans la main, façon détournée de refuser le classement... C'est cet état d'esprit qu'il convient de transmettre et non celui d'établir à tout prix des records ou de ramener des médailles.
Ce travail doit concerner les fédérations sportives et les gouvernements mais il doit résulter d'une volonté de la masse des sportifs qui constituent désormais en France au moins 20% de la population.
Je suis d'accord avec tout ça et en particulier sur les vertus de l'éducation. Nos fédérations sportives (et la nôtre en particulier) pour lesquelles seul le nombre de licenciés et le tableau de médailles lors des championnats semblent compter, montrent à quel point le sport de compétition et le sport loisirs ne sont pas des parents proches. La complexité du sujet vient peut-être du fait qu'avec un dossard sur la poitrine nous autres pratiquons un "sport de compétition en loisir". Ce qui n'est pas le cas de Yohan Diniz et de ses semblables.

Mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse, ce qui me semble être un peu la tendance actuelle avec l'accroissement des pelotons et des "courses festives" : la compétition ce n'est pas un mot sale et se mettre minable dans le respect des règles pour "battre" un concurrent et gagner une place dans le classement n'a rien de malsain non plus et ne mérite pas d'être regardé de travers, que l'on soit sportif professionnel ou amateur. Celui qui a un problème avec cela ne devrait tout simplement pas porter de dossard.

L' ALCOOL (ÉTHANOL):
L'alcool est interdit en compétition seulement dans un certain nombre de sports tels que l'automobile, le motocyclisme, aéronautique, billard, karaté, ski, pentathlon, tir à l'arc, quilles. Le seuil de violation est de 0,10G/litre.
LES RISQUES: Dépression du système nerveux central ; accoutumance et dépendance ; détérioration des facultés psychomotrices.
Dernière édition par jbj le Sam 2 Mai 2015 16:21, édité 1 fois.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10834
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: DOPAGE 2014

Messagede jp75018 le Sam 2 Mai 2015 16:20

Je ne comprends pas cette focalisation sur l'alcool (je me dope souvent alors :pleurer: ). Pour moi l'alcool ne rentre dans aucun des 3 critères des produis dopants. A petite dose, il n'est pas dangereux pour la santé (voire bénéfique), je ne vois pas en quoi il serait contraire à l'esprit sportif (toujours sans en abuser), et il est prouvé qu'il fait plutôt baisser les performances que l'inverse. C'est un peu comme la musique en courant, un effet positif sur le mental qui en plus est très temporaire pour l'alcool (ce qui stimule est plus l'objectif d'avoir une :trinque: ), que l'effet de l'avoir bue qui est vite diurétique si on abuse. Après pourquoi pas un taux maximal (mais supérieur à celui des sports "dangereux"), genre 0,5 pour pourquoi pas éviter que quelqu'un se déshydrate, ou perturbe une épreuve en étant bourré! :rigoler:

Un autre produit, qui à mon avis pose plus de problèmes est la caféine qui est autorisée (qui je crois était aussi interdit il y a un certain temps), car un effet réel sur la performance est possible, sans parler que ça permet de lutter contre l'endormissement sur un ultra, et donc d'avancer plus vite, et ça peut aussi être dangereux à haute dose (effet diurétique là aussi). Après c'est comme l'alcool, on en trouve pas mal sur les ultras, que ça soit sous forme de Coca ou de café. :wink:

Après, il faut bien mettre une limite quelque part (liste de produits interdits), pourquoi ne pas interdire les gels énergétiques, poudres, ..., sans parler du matériel de la montre GPS, contention, et même les chaussures.

Pour ce qui est de la compétition, d'accord avec JBJ, il n'y a rien de malsain à vouloir gagner ou bien se classer en allant au bout de soi-même tout en respectant les règles et en étant fair play avec ses "adversaires", ça reste de la compétition, et si on veut juste participer sans faire trop d'efforts (c'est respectable aussi), il faut aussi respecter ceux qui veulent faire de la compétition, quelque soit leur niveau. Quand je lis un CR d'ailleurs, lire le CR de quelqu'un qui fait une course "en touriste" m'intéresse bien moins que lire celui de quelqu'un qui tente de réaliser une performance. :super:
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/41) -
[ (/47) - dont / en course ]
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: DOPAGE 2014

Messagede christian77 le Sam 2 Mai 2015 18:21

jp75018 a écrit:Je ne comprends pas cette focalisation sur l'alcool (je me dope souvent alors :pleurer: ). Pour moi l'alcool ne rentre dans aucun des 3 critères des produis dopants. A petite dose, il n'est pas dangereux pour la santé (voire bénéfique), je ne vois pas en quoi il serait contraire à l'esprit sportif (toujours sans en abuser), et il est prouvé qu'il fait plutôt baisser les performances que l'inverse. C'est un peu comme la musique en courant, un effet positif sur le mental qui en plus est très temporaire pour l'alcool (ce qui stimule est plus l'objectif d'avoir une :trinque: ), que l'effet de l'avoir bue qui est vite diurétique si on abuse. Après pourquoi pas un taux maximal (mais supérieur à celui des sports "dangereux"), genre 0,5 pour pourquoi pas éviter que quelqu'un se déshydrate, ou perturbe une épreuve en étant bourré! :rigoler:

Un autre produit, qui à mon avis pose plus de problèmes est la caféine qui est autorisée (qui je crois était aussi interdit il y a un certain temps), car un effet réel sur la performance est possible, sans parler que ça permet de lutter contre l'endormissement sur un ultra, et donc d'avancer plus vite, et ça peut aussi être dangereux à haute dose (effet diurétique là aussi). Après c'est comme l'alcool, on en trouve pas mal sur les ultras, que ça soit sous forme de Coca ou de café. :wink:

Après, il faut bien mettre une limite quelque part (liste de produits interdits), pourquoi ne pas interdire les gels énergétiques, poudres, ..., sans parler du matériel de la montre GPS, contention, et même les chaussures.

Pour ce qui est de la compétition, d'accord avec JBJ, il n'y a rien de malsain à vouloir gagner ou bien se classer en allant au bout de soi-même tout en respectant les règles et en étant fair play avec ses "adversaires", ça reste de la compétition, et si on veut juste participer sans faire trop d'efforts (c'est respectable aussi), il faut aussi respecter ceux qui veulent faire de la compétition, quelque soit leur niveau. Quand je lis un CR d'ailleurs, lire le CR de quelqu'un qui fait une course "en touriste" m'intéresse bien moins que lire celui de quelqu'un qui tente de réaliser une performance. :super:


Cher JP, j'ai insisté sur cet exemple juste pour dire qu'il ne s'agit pas d'un problème de substance ou de législation, mais d'un vrai problème symptomatique du fonctionnement de nos sociétés de la performance. Lorsqu'on parle de dopage, trop souvent on s'embarque sur le terrain technique des substances dont on détermine le caractère dopant ou non de façon arbitraire. Je suis comme toi, j'aime me taper une bibine (de préférence après la course).
Par ailleurs, j'ai insisté sur la nécessité de réfléchir à l'éducation qui est à mon sens le principal levier pour éviter le dopage. J'ai en tête mon gamin qui a littéralement fui son club de foot à l'âge de 10 ans pour les raisons que j'ai évoquées plus haut (violence verbale, recherche forcenée de la gagne au détriment des règles...).
Je précise que je suis un compétiteur farouche et que je n'ai absolument rien contre l'idée de compétition. J'ai toujours pratiqué un sport en pensant ma pratique dans la perspective d'une progression sans me fixer à priori de limite, mais je suis comme toi, je respecte les règles parce que mon seul adversaire c'est moi.
J'ai lu de nombreux compte-rendus que tu as publiés et au travers de tes écrits et de tes analyses tu démontres à quel point il est intéressant de se rendre responsable de sa propre progression. J'ai pu apprécier que dans les moindres détails tu t'imposes une conduite éthique comme par exemple ne pas te ravitailler hors-zone...alors que c'est si facile. C'est cette posture de compétiteur qu'il s'agirait de développer chez les jeunes plutôt que de leur faire miroiter l'or, l'argent ou le bronze...sans se préoccuper de leur enseigner que tous les moyens pour décrocher la timbale ne sont pas forcément bons.
Bon, sur ce je vais m'en taper une petite car je suis en pleine récup' :trinque:
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019, U2B 2020.
3 016,8 km en 202011e/41
http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1433
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: DOPAGE 2014

Messagede Pascal Pz le Sam 2 Mai 2015 19:06

Très agréable échange entre vous sur ce sujet du dopage, je partage vos remarques (JBJ, JP75018, Cristian 77)
Par contre, Christian pour l'homo érectus va voir mon post dans " sommes nous fait pour courir ? "
Avatar de l'utilisateur
Pascal Pz
 
Messages: 3051
Inscription: Sam 21 Mar 2015 11:26
Localisation: 40
Sexe: Homme

Re: DOPAGE 2014

Messagede jbj le Lun 4 Mai 2015 15:04

- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10834
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: DOPAGE 2014

Messagede J2J le Lun 4 Mai 2015 20:00

Commentaire d'un athlète de mon club (2h32min42s au marathon de Hambourg dernièrement) :
"Oh la belle équipe championne du monde de Relais, la main sur le coeur!
En chiffres : 4x100m courus en 37"38 avec en cumulé 4 contrôles positifs et 8 années de suspension pour dopage réparties sur trois coureurs (Gay 1 an - Rodgers 1 an - Gatlin deux contrôles positifs et 6 ans de suspension en tout). Rajoutons-y leur coach Dennis Mitchell (suspendu 2 ans à son époque de coureur) et nous arrivons à 10 années de suspension réparties sur 5 bonhommes. Record du monde ? Bravo Messieurs et vive le sport!"
2 579,9 km, 240h45 en 2020 (16e/41) - 10,72 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7743
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: DOPAGE 2014

Messagede spikeb91 le Lun 4 Mai 2015 20:09

J2J a écrit:Commentaire d'un athlète de mon club (2h32min42s au marathon de Hambourg dernièrement) :
"Oh la belle équipe championne du monde de Relais, la main sur le coeur!
En chiffres : 4x100m courus en 37"38 avec en cumulé 4 contrôles positifs et 8 années de suspension pour dopage réparties sur trois coureurs (Gay 1 an - Rodgers 1 an - Gatlin deux contrôles positifs et 6 ans de suspension en tout). Rajoutons-y leur coach Dennis Mitchell (suspendu 2 ans à son époque de coureur) et nous arrivons à 10 années de suspension réparties sur 5 bonhommes. Record du monde ? Bravo Messieurs et vive le sport!"


:gerbe:
1 999,9 km en 2020 27e/41
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4873
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: DOPAGE 2014

Messagede Kristen le Mar 5 Mai 2015 14:59

je dirais même mieux :gerbe: :gerbe: :gerbe: :gerbe:
Kristen
 

Re: DOPAGE 2014

Messagede manumds le Mar 5 Mai 2015 15:44

Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 9542
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

Re: DOPAGE 2014

Messagede Kristen le Mar 5 Mai 2015 15:51

je dirai que j'ai regardé Stade2 :mrgreen:
Kristen
 

Re: DOPAGE 2014

Messagede stephweb le Mar 5 Mai 2015 16:20

manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:

Que c'est grave.
Y Noha (élu personnalité préféré des Français à de multiple reprises) avais dit la même chose comme quoi il faut légaliser le dopage.

Voici un reportage qui été passé sur ARTE en 2010 pour ceux que ça intéresse :
Part. 1: http://www.dailymotion.com/video/xecfue ... e-1-3_tech
Part. 2: http://www.dailymotion.com/video/xecls2 ... e-2-3_tech
Part. 3: http://www.dailymotion.com/video/xecmc1 ... e-3-3_tech
Le reportage avais été tourné dans un labo anti-dopage. Leur conclusion est que le vrai dopage est l'argent.
Dernière édition par stephweb le Mar 5 Mai 2015 20:34, édité 1 fois.
Stephen.
Avatar de l'utilisateur
stephweb
Administrateur du site
 
Messages: 862
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 12:02
Localisation: Entre le 38 & Hossegor Beach
Sexe: Homme

Re: DOPAGE 2014

Messagede jbj le Mar 5 Mai 2015 17:10

manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:
Que la question mérite d'être posée et le sujet étudié. L'alcool est bien largement autorisé (mais son usage encadré) et c'est probablement mieux ainsi que de vivre sous la prohibition qui engendre le trafic.
http://spe15.fr/diniz-moulinet-ils-ont-marche-16-fois-ensemble/
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10834
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: DOPAGE 2014

Messagede Yayoye le Mar 5 Mai 2015 19:37

jbj a écrit:
manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:
Que la question mérite d'être posée et le sujet étudié. L'alcool est bien largement autorisé (mais son usage encadré) et c'est probablement mieux ainsi que de vivre sous la prohibition qui engendre le trafic.
http://spe15.fr/diniz-moulinet-ils-ont-marche-16-fois-ensemble/



Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?
Avatar de l'utilisateur
Yayoye
 
Messages: 424
Inscription: Ven 27 Jan 2012 10:06
Sexe: Homme
VMA: 17,0
IE: -5,70

Re: DOPAGE 2014

Messagede Cloclo le Mar 5 Mai 2015 20:29

Yayoye a écrit:Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?

Pas de problème, on va créer des centres de désintoxication à l'EPO :siffle: :sortir:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 4704
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: DOPAGE 2014

Messagede stephweb le Mar 5 Mai 2015 20:56


"Yohann Diniz qui affirme connaître Bertrand Moulinet guère plus qu’un vague cousin, la famille de la marche française s’est levée d’un bond pour crier au mensonge."
Oui c'est un menteur, ok, rien de nouveau. Mais il restera tout de même à jamais un héro - guérier qui à sauver le Monde aux yeux de ces fans.

"Yohann Diniz, le recordman du monde du 50 km"
Je croyais qu'on avais pas le droit de parler de record du monde dans cette discipline (étant donné que les juges ont une grosse influance sur les résultats, en étant parfois plus ou moins sévères).
De toute façon il se murmurerai que Diniz va faire sponsoriser son autobiographie (qui devrai pas tarder à sortir) par le Guiness World Records.


Yayoye a écrit:Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?

Quand on accepte le sport business, on est obliger d’accepter le dopage ainsi que d'autres dérives.
Ceux qui se disent être contre le dopage, ils ont qu'a arrêter d'y participer. Car ceux qui acceptent par exemple de participer à des courses à primes, ils participent à l'évolution du sport business (et donc du dopage).
Stephen.
Avatar de l'utilisateur
stephweb
Administrateur du site
 
Messages: 862
Inscription: Lun 8 Aoû 2011 12:02
Localisation: Entre le 38 & Hossegor Beach
Sexe: Homme

Re: DOPAGE 2014

Messagede Tonio le Mar 5 Mai 2015 21:34

jbj a écrit:
manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:
Que la question mérite d'être posée et le sujet étudié. L'alcool est bien largement autorisé (mais son usage encadré) et c'est probablement mieux ainsi que de vivre sous la prohibition qui engendre le trafic.
http://spe15.fr/diniz-moulinet-ils-ont-marche-16-fois-ensemble/


Et pourtant, l'alcool était considéré comme un dopant :oui/ ......... mais à l'époque des début du marathon dans les années ,1880 à 1910 :oui/ , il y a même une petite anecdote qui parle d'un coureur qui c'est fait prendre avec un ravitaillement sauvage, avec une petite coupe de champagne :oui/ , il faut dire qu'à l'époque, l'alcool était considéré comme un euphorisant :exite: , un peu comme les écouteurs de musique de nos jours ! :mrgreen:

Celà me fais penser à la caféïne, considéré comme dopant jusqu'en 2003, puis retirer de la liste, il faut dire que l'on retrouvait cette dite caféïne en vente libre dans les supermarchés du coin, le thé, le coca-colà et bien sûre, les tables de ravitaillement des courses. Qui a dit qu'on était pas dopé à l'insu de notre plein gré. :rigoler:
La victoire de la course sur soi-même !
Avatar de l'utilisateur
Tonio
Administrateur du site
 
Messages: 13419
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 00:17
Localisation: Lorrain rural de Paris, là où il y a le labo anti-dope
Sexe: Homme
VMA: 8,0
IE: -4,10

Re: DOPAGE 2014

Messagede Tonio le Mar 5 Mai 2015 21:47

stephweb a écrit:
manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:

Que c'est grave.
Y Noha (élu personnalité préféré des Français à de multiple reprises) avais dit la même chose comme quoi il faut légaliser le dopage.

Voici un reportage qui été passé sur ARTE en 2010 pour ceux que ça intéresse :
Part. 1: http://www.dailymotion.com/video/xecfue ... e-1-3_tech
Part. 2: http://www.dailymotion.com/video/xecls2 ... e-2-3_tech
Part. 3: http://www.dailymotion.com/video/xecmc1 ... e-3-3_tech
Le reportage avais été tourné dans un labo anti-dopage. Leur conclusion est que le vrai dopage est l'argent.


Et personne qui je crois avait eu un contrôle anti-dopage qui c'est révélé positif au THC ou L9, sauf que le protocole juridique du dopage n'était pas encore en cours à ce moment là, donc, pas sanctionnable !
La victoire de la course sur soi-même !
Avatar de l'utilisateur
Tonio
Administrateur du site
 
Messages: 13419
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 00:17
Localisation: Lorrain rural de Paris, là où il y a le labo anti-dope
Sexe: Homme
VMA: 8,0
IE: -4,10

Re: DOPAGE 2014

Messagede tot le Mer 6 Mai 2015 10:06

Cloclo a écrit:
Yayoye a écrit:Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?

Pas de problème, on va créer des centres de désintoxication à l'EPO :siffle: :sortir:



Non Cloclo, des salles de shout d'abord après on verra pour la désintox. Il faut respecter la chronologie STP :rigoler:
Tot_2@_α
On est tous différents... à chacun sa distance à chacun sa souffrance....l'accepter et le reconnaitre est le début de la tolérance.
Avatar de l'utilisateur
tot
 
Messages: 2149
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 20:15
Localisation: Bassin rennais

Re: DOPAGE 2014

Messagede jbj le Mer 6 Mai 2015 10:36

Yayoye a écrit:
jbj a écrit:
manumds a écrit:Et si deux scientifiques disaient qu'il faudrait légaliser le dopage, vous diriez quoi :quoi:
Que la question mérite d'être posée et le sujet étudié. L'alcool est bien largement autorisé (mais son usage encadré) et c'est probablement mieux ainsi que de vivre sous la prohibition qui engendre le trafic.
http://spe15.fr/diniz-moulinet-ils-ont-marche-16-fois-ensemble/



Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?
Le dopage pose un problème d'ordre moral mais n'est pas systématiquement dangereux pour la santé. Eddy Merckx vient de fêter ses 70 ans et a l'air en pleine forme (J'irais bien faire un tour à Bruxelles) et il y a des tas d'autres anciens sportifs dans son cas (d'autres ont peut-être eu moins de chance ; Anquetil, Fignon ou Florence Griffith-Joyner sont-ils décédés prématurément des suites du dopage ? rien n'est moins sûr).

Par ailleurs nous mangeons, buvons et avalons tous les jours des aliments, des boissons et des médicaments dont on peut se demander s'ils ne sont pas dangereux pour notre santé et certains le sont à coup sûr.

Alors un "dopage" autorisé et encadré médicalement (qui ne serait plus alors du dopage mais une assistance à usage sportif avec des limites légales qui seraient de toute façon dépassées par certains), pourquoi pas ? Il semblerait que ça le soit déjà dans certains sports aux USA.

Le dopage est sans doute plus une question d'état d'esprit et de morale que de dangerosité et il y a dans le sport des pratiques non interdites et pourtant plus dangereuses pour la santé que certains produits interdits et considérés dopants. Par exemple a prise régulière d'anti-inflammatoires non interdits avant, pendant et après les courses ou bien la prise de boissons énergisantes dont il semble qu'elles pourraient devenir dangereuses à haute dose.
Dernière édition par jbj le Mer 6 Mai 2015 13:37, édité 2 fois.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10834
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: DOPAGE 2014

Messagede Nine14 le Mer 6 Mai 2015 10:58

Yayoye a écrit:...Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?

J'aime bien, Jean-Pierre, ton approche avec les enfants.
C'est le meilleur test pour savoir si ce qu'on pense ou ce qu'on fait est correct.
Peut-on en parler (de ce qu'on pense et de ce qu'on fait) à nos enfants et le leur enseigner éventuellement ?
Si oui, c'est forcément correct.

Je ne parle bien sûr pas que du dopage.
__Signature__
Bonne année

Courses à venir si pas d'imprévu
2017 / 1 avr: 24H Portet; 27-mai: 100 km Chavagnes, 8-oct: 24H Vierzon
2018 / 100 km Millau ou Spart
Avatar de l'utilisateur
Nine14
 
Messages: 2346
Inscription: Dim 10 Nov 2013 19:28
Localisation: Livarot
Sexe: Homme
VMA: 15,0
IE: -5,40

Re: DOPAGE 2014

Messagede manumds le Mer 6 Mai 2015 11:37

jbj a écrit:Le dopage est sans doute plus une question d'état d'esprit et de morale que de dangérosité.


Ah, bon, et les rugbymen sud africains.
Avatar de l'utilisateur
manumds
Modérateur
 
Messages: 9542
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

Re: DOPAGE 2014

Messagede jbj le Mer 6 Mai 2015 11:57

manumds a écrit:
jbj a écrit:Le dopage est sans doute plus une question d'état d'esprit et de morale que de dangérosité.


Ah, bon, et les rugbymen sud africains.
il y a dopage et dopage (dopage = prise de produits interdits, qu'ils aient un incidence ou non sur la performance). On peut bien sûr se charger "à mort" mais je pense qu'on peut aussi prendre des produits utiles mais interdits, disons intelligemment, sans agresser son organisme plus que lorsqu'on soigne un gros rhume ou une rage de dents. Tout médicament qui soigne a aussi plus ou moins des effets secondaires, ce n'est pas pour autant que c'est néfaste pour la santé.
Fichiers joints
creapine.jpg
creapine.jpg (51.29 Ko) Vu 5183 fois
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10834
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: DOPAGE 2014

Messagede Bultaco le Mer 6 Mai 2015 14:44

stephweb a écrit: Quand on accepte le sport business, on est obliger d’accepter le dopage ainsi que d'autres dérives.
Ceux qui se disent être contre le dopage, ils ont qu'a arrêter d'y participer. Car ceux qui acceptent par exemple de participer à des courses à primes, ils participent à l'évolution du sport business (et donc du dopage).


Quel cynisme :gerbe:
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 4995
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)

Re: DOPAGE 2014

Messagede Bultaco le Mer 6 Mai 2015 14:58

Yayoye a écrit:...Vous accepteriez, si le dopage devient demain légal, que votre fille ou votre fils se dope à l'EPO, aux hormones de croissance ou encore aux stéroîdes, en sachant ce qu'ils engendrent sur la santé des sportifs?

Je suis assez d'accord ... :chinois:
J'ai des enfants qui font de la compet, certains a haut niveau ...
Et certains de leurs concurrents ont des comportements sujets a caution, meme jeunes
(que d'asthmatiques avec des dossards, quand meme ! Merci la ventoline ...).

Que les adultes fassent bien ce qu'ils veulent, qu'ils prennent des merdes pour finir un marathon en 3h13
au lieu de 3h16, cou une cyclo en 6h27 au lieu de 6h32, franchement je m'en fous, meme si je finis en
3h15 ou 6h30. Ils peuvent meme prendre le metro ou une bagnole si ca les chante !

Mais les gamins, non ! Et l'exempe est donne par les adultes, et c'est la que ca me gene ...

Je ne vais pas me lancer dans un grand debat pour savoir si les produits interdits sont plus ou moins
dangereux ou pas, si on peut accepter de les prendre avec precaution ou pas. S"ils sont interdits,
il y a des raisons, et des raisons de sante, validees, ou soupconnees, peut importe d'ailleurs.
Plus que la morale, c'est la surtout la sante de mes enfants qui m'importe.
Meme si le respect des regles est important aussi. Et pourtant on les transgresse tous plus ou moins
un jour ou l'autre. Que celui qui n'est jamais sorti des clous me jette la premiere pierre ...

Yannick Noah peut dire et faire ce qu'il veut, et ses gosses aussi : il n'est pas mon modele.
D'ailleurs, je n'ai pas vraiment de modele :mrgreen:

Nicolas.
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 4995
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Médical

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité