Du volume jusqu'où ?

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'entraînement, osez le demander !

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Du volume jusqu'où ?

Messagede ilford3 le Dim 13 Mai 2018 20:22

à voir le dernier résultat de popol sur 24h :super: :super:

les volumes incroyables des meilleurs coureurs de 24h par semaine

je me dis qu'il faut pour l'ultra: manger du kilomètre

oui mais jusqu'où? sachant que le travail de la vie active prévaut avant tout

qu'elle progression faudrait t'il envisager pour s'améliorer? quid des périodes de repos?

ma seule piste est le livre de Cottereau intitulé le grand fond à style libre...
Dernière édition par ilford3 le Lun 14 Mai 2018 05:54, édité 1 fois.
ilford3
 
Messages: 428
Inscription: Ven 4 Déc 2015 10:59

Re: du volume jusqu'où?

Messagede le solitaire le Dim 13 Mai 2018 21:36

Il faut en manger, tu l'as dit. On ne peut que reconnaître que le travail paie
6 @ * & * 6 M © @ δ ²A ~ M ! 5 ~ http://statistik.d-u-v.org/getresultper ... nner=99640
Avatar de l'utilisateur
le solitaire
 
Messages: 1245
Inscription: Dim 1 Jan 2012 13:01
Localisation: marignane 13700
Sexe: Homme
VMA: 18,0

Re: du volume jusqu'où?

Messagede Lolo07 le Dim 13 Mai 2018 21:52

Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50à70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1310
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: du volume jusqu'où?

Messagede spikeb91 le Dim 13 Mai 2018 21:56

Lolo07 a écrit:Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50à70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas

Tu expliques ça comment ?
175,6 km en 2019 14e/40
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3892
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: du volume jusqu'où?

Messagede jbj le Dim 13 Mai 2018 22:00

ilford3 a écrit:à voir le dernier résultat de popol sur 24h :super: :super:

les volumes incroyables des meilleurs coureurs de 24h par semaine

je me dis qu'il faut pour l'ultra: manger du kilomètre

oui mais jusqu'où? sachant que le travail de la vie active prévaut avant tout

qu'elle progression faudrait t'il envisager pour s'améliorer? quid des périodes de repos?

ma seule piste est le livre de Cottereau intitulé la course de fond...
Roudaï semble être un contre-exemple à manger du kilomètre (Kouros aussi, si on en croit ses écrits) et il n'y a probablement pas de recette mais des individus différents qui peuvent arriver au même résultat par des voies différentes. Trouver sa propre voie, en fonction de son propre contexte (travail sédentaire ou physique) ? Sans oublier la voie spirituelle (Kouros) ?
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 8886
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: du volume jusqu'où?

Messagede Pat71 le Lun 14 Mai 2018 04:33

Lolo07 a écrit:Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50 à 70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas
Tout est dit. :chinois:
Chaque cas est, par définition, particulier.

La logique est évidemment de faire du volume. J'imagine que si on peut ajouter un travail de qualité, c'est aussi bien. Parce que le but d'une compétition - outre de prendre du plaisir :siffle: - c'est quand même d'arriver le plus vite possible.
Trouver l'équilibre entre volume et intensité, ça devrait être la recette en course à pied. Quelle que soit la distance.
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 7927
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: du volume jusqu'où?

Messagede JM77 le Lun 14 Mai 2018 05:41

Lolo07 a écrit:Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50à70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas




50 à 70 pour faire un 24 h?
Avatar de l'utilisateur
JM77
 
Messages: 601
Inscription: Mar 10 Avr 2012 17:40
Localisation: Lunel
Sexe: Homme

Re: du volume jusqu'où?

Messagede Oli89 le Lun 14 Mai 2018 06:19

jbj a écrit:
ilford3 a écrit:à voir le dernier résultat de popol sur 24h :super: :super:

les volumes incroyables des meilleurs coureurs de 24h par semaine

je me dis qu'il faut pour l'ultra: manger du kilomètre

oui mais jusqu'où? sachant que le travail de la vie active prévaut avant tout

qu'elle progression faudrait t'il envisager pour s'améliorer? quid des périodes de repos?

ma seule piste est le livre de Cottereau intitulé la course de fond...
Roudaï semble être un contre-exemple à manger du kilomètre (Kouros aussi, si on en croit ses écrits) et il n'y a probablement pas de recette mais des individus différents qui peuvent arriver au même résultat par des voies différentes. Trouver sa propre voie, en fonction de son propre contexte (travail sédentaire ou physique) ? Sans oublier la voie spirituelle (Kouros) ?


:plus1:

Et le piège, une nouvelle fois, serait de croire qu'il existe LA bonne méthode, sur ce sujet comme dans de si nombreux domaines... Alors qu'hormis quelques grands principes de base et de bon sens, c'est à chacun de trouver sa bonne méthode.
Courir en décalé de A à Z à 360° https://www.amazon.fr/dp/197410169X/ref ... er+cabrera
Avatar de l'utilisateur
Oli89
Modérateur
 
Messages: 3176
Inscription: Sam 24 Sep 2011 19:02
Localisation: Metz

Re: du volume jusqu'où?

Messagede Lolo07 le Lun 14 Mai 2018 06:43

JM77 a écrit:
Lolo07 a écrit:Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50à70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas




50 à 70 pour faire un 24 h?

Pour toutes les courses, même un spartathlon, ça passait
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1310
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: du volume jusqu'où?

Messagede Lolo07 le Lun 14 Mai 2018 06:48

spikeb91 a écrit:
Lolo07 a écrit:Tout dépend des personnes.
Il y a dix ans, 50à70km/semaine, c'était suffisant. Maintenant à 80/100km, ça ne suffit pas

Tu expliques ça comment ?

Ben, je ne sais pas trop, c'est bien là le problème.
Avant, je conservais un état de forme assez constant, maintenant j'ai des coups de barre monstrueux, des semaines entières à me trainer
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1310
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: du volume jusqu'où?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 07:09

Lolo07 a écrit:
JM77 a écrit:
50 à 70 pour faire un 24 h?

Pour toutes les courses, même un spartathlon, ça passait


Même ressenti que toi même si je ne suis jamais allé aussi loin dans les courses d'Ultra.

Aujourd'hui je pense que c'est juste, et je vais augmenter un peu la longueur des mes sorties... :chinois:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Pépère 56 le Lun 14 Mai 2018 07:37

Nous sommes tous différents, la difficulté est de croire en sa méthode d'entraînement. Je crois que l'on trouve naturellement sa méthode en pratiquant. Personnellement, je ne cours que 5 jours/semaine en bi-quotidien, jamais le week-end et jamais de sortie longue. Quand, je n'ai pas envie, je saute l'entraînement (ce n'est pas fréquent mais ça arrive). Je n'ai pas de programme d'entraînement, je vais au boulot en courant et je reviens en courant. Kilométrage maxi/semaine : 130km (pour le Spartathlon). Les compétitions ne sont que des épisodes de ma vie (sauf le Spartahlon qui est mon phare, ne hurle pas Charles :wink: ). J'ai la volonté de m'entraîner mais j'écoute mon corps et mon cerveau. Pas très sérieux, peut être, mais comme mon seul objectif est de finir, le chrono n'est pas important pour moi. Je suis abonné au groupetto et je fais avec et je m'y sens bien. En plus, je suis vieux :fouet:
Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill
Pépère 56
 
Messages: 87
Inscription: Jeu 8 Fév 2018 14:51
Localisation: MORBIHAN
Sexe: Homme

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 07:42

Pépère 56 a écrit:Nous sommes tous différents, la difficulté est de croire en sa méthode d'entraînement. Je crois que l'on trouve naturellement sa méthode en pratiquant. Personnellement, je ne cours que 5 jours/semaine en bi-quotidien, jamais le week-end et jamais de sortie longue. Quand, je n'ai pas envie, je saute l'entraînement (ce n'est pas fréquent mais ça arrive). Je n'ai pas de programme d'entraînement, je vais au boulot en courant et je reviens en courant. Kilométrage maxi/semaine : 130km (pour le Spartathlon). Les compétitions ne sont que des épisodes de ma vie (sauf le Spartahlon qui est mon phare, ne hurle pas Charles :wink: ). J'ai la volonté de m'entraîner mais j'écoute mon corps et mon cerveau. Pas très sérieux, peut être, mais comme mon seul objectif est de finir, le chrono n'est pas important pour moi. Je suis abonné au groupetto et je fais avec et je m'y sens bien. En plus, je suis vieux :fouet:


Intéressant comme approche :chinois:
Et tu as déjà participé/terminé le Spartathlon?
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede petit Franck le Lun 14 Mai 2018 07:48

Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien
petit Franck
 
Messages: 7661
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Lolo07 le Lun 14 Mai 2018 07:49

petit Franck a écrit:Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien

Non Franck
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1310
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 07:50

petit Franck a écrit:Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien


Des perfs peut être mais de belles perfs non...
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Pépère 56 le Lun 14 Mai 2018 07:51

Et oui, j'ai persévéré. Réussi à la 7ème tentative en 14 ans. J'étais intimement persuadé que je pouvais le faire sinon je n'aurais jamais insisté.Quand on à le bonheur d'avoir une qualif et si on est tenté, il faut y aller.
Je pourrais faire une thèse sur la "loose" au Sparte.... :wink:
Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill
Pépère 56
 
Messages: 87
Inscription: Jeu 8 Fév 2018 14:51
Localisation: MORBIHAN
Sexe: Homme

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 07:52

Pépère 56 a écrit:Et oui, j'ai persévéré. Réussi à la 7ème tentative en 14 ans. J'étais intimement persuadé que je pouvais le faire sinon je n'aurais jamais insisté.Quand on à le bonheur d'avoir une qualif et si on est tenté, il faut y aller.
Je pourrais faire une thèse sur la "loose" au Sparte.... :wink:


:chinois: :mrgreen:
Bravo :maitre:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede petit Franck le Lun 14 Mai 2018 08:00

Lolo07 a écrit:
petit Franck a écrit:Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien

Non Franck[/quote

Desole je n aime pas te contrdire et tu es une de mes idoles :maitre: mais si
Perso je ne peux pas m entrainer pour causes de soucis de sante ( insomnie apres entrainement et stress de s entrainer en groupe ) et j ai remarque que l entrainement etait negatif pour moi :boom:
Je precise que je ne suis ni un dope ni un tricheur et que tu es une de mes idoles :maitre: :maitre: :maitre: :maitre: :maitre:
Mon reve est de refaire des longues courses et finir le spartathlon :maitre:
Bien sur si ca se trouve je ne vais pas m entrainer et j abandonnerai comme un imbecile et dans ce cas j airais l air bete c est sur :cartonR:
Bonne journée
Franck derrien
petit Franck
 
Messages: 7661
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Pépère 56 le Lun 14 Mai 2018 08:06

Lolo07 a écrit:
petit Franck a écrit:Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien

Non Franck


A moins d'être "béni" par les Dieux (avec un D majuscule pour les hérétiques :wink: ), je ne suis pas sûr.
Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill
Pépère 56
 
Messages: 87
Inscription: Jeu 8 Fév 2018 14:51
Localisation: MORBIHAN
Sexe: Homme

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Pépère 56 le Lun 14 Mai 2018 08:13

petit Franck a écrit:
Lolo07 a écrit:
petit Franck a écrit:Tu peux tres bien faire de belles performances sans t entrainer aussi
Bonne journée
Franck derrien

Non Franck[/quote

Desole je n aime pas te contrdire et tu es une de mes idoles :maitre: mais si
Perso je ne peux pas m entrainer pour causes de soucis de sante ( insomnie apres entrainement et stress de s entrainer en groupe ) et j ai remarque que l entrainement etait negatif pour moi :boom:
Je precise que je ne suis ni un dope ni un tricheur et que tu es une de mes idoles :maitre: :maitre: :maitre: :maitre: :maitre:
Mon reve est de refaire des longues courses et finir le spartathlon :maitre:
Bien sur si ca se trouve je ne vais pas m entrainer et j abandonnerai comme un imbecile et dans ce cas j airais l air bete c est sur :cartonR:
Bonne journée
Franck derrien

Tu t'étais entraîné pour la 1ère édition de l'Intégrale Gégé ? Si l'entraînement te pose problème alors participe aux compétitons ultra sans entraînement et tu sauras. Qui sait, ce sera peut être le début d'une légende, "Franck, l'homme qui fini le Spartahlon sans entraînement". Ce serait top et pour le coup :maitre: :maitre: :maitre:
Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill
Pépère 56
 
Messages: 87
Inscription: Jeu 8 Fév 2018 14:51
Localisation: MORBIHAN
Sexe: Homme

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede petit Franck le Lun 14 Mai 2018 08:18

Non j ai jamais pu m entrainer quelque soit les ultras que j ai finis ( integrale de gege ou 24 heures etc.. )

Le spartahtlln est mon reve :maitre: je ne sais pas si je le finirai ou meme si je pourrai prendre le depart c est deja mon reve juste de finir

Alors j aurais presque envie de te dire bonne continuation et a bientot sur la ligne d arrivee du spartathlln :smack: :trinque: :pompom: :clown: :maitre:

Bonne journée

Franck derrien
petit Franck
 
Messages: 7661
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 08:21

Ce qui serait dommage Franck. Ce serait d'avoir réussit à se qualifier, avoir récupéré l'argent nécessaire au voyage, à l'hébergement et à l'inscription et ne pas se donner un minimum les moyens d'aller au bout :langue: :siffle:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede Pépère 56 le Lun 14 Mai 2018 08:40

grelots a écrit:Ce qui serait dommage Franck. Ce serait d'avoir réussit à se qualifier, avoir récupéré l'argent nécessaire au voyage, à l'hébergement et à l'inscription et ne pas se donner un minimum les moyens d'aller au bout :langue: :siffle:


Combien se sont entraînés comme des "malades" et n'ont pas fini. Si l'entraînement est trop pertubant et "impossible" pourquoi ne pas essayer sans. Il reste encore 7 mois avant la fin de l'année pour que Franck valide ou non cette théorie en participant à quelques ultras ......
Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill
Pépère 56
 
Messages: 87
Inscription: Jeu 8 Fév 2018 14:51
Localisation: MORBIHAN
Sexe: Homme

Re: Du volume jusqu'où ?

Messagede grelots le Lun 14 Mai 2018 08:41

Pépère 56 a écrit:
grelots a écrit:Ce qui serait dommage Franck. Ce serait d'avoir réussit à se qualifier, avoir récupéré l'argent nécessaire au voyage, à l'hébergement et à l'inscription et ne pas se donner un minimum les moyens d'aller au bout :langue: :siffle:


Combien se sont entraînés comme des "malades" et n'ont pas fini. Si l'entraînement est trop pertubant et "impossible" pourquoi ne pas essayer sans. Il reste encore 7 mois avant la fin de l'année pour que Franck valide ou non cette théorie en participant à quelques ultras ......



S'il réussit ce sera mon idole :maitre: :maitre: :maitre:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9193
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Suivante

Retourner vers L'entraînement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité