Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'entraînement, osez le demander !

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hikaru le Sam 4 Fév 2017 15:01

Hermagot a écrit:
Hikaru a écrit:
Ton tableau ......


:mrgreen:
Houla, houla... :hein: :sos: :mrgreen:
Ne nous méprenons pas, hein ! Ce n'est pas "mon" tableau :nonnon:

Ou bien seulement au sens où c'est par moi qu'il vient d'arriver sur ce forum (et c'est comme ça, sûrement, que tu l'entendais).
Voili-voilou ce qu'il me fallait préciser ici, Hikaru, pour couper court à tout malentendu :siffle: :wink: :smack:


C'est tout à fait dans ce sens que je l'entendais, même si ta manière d'aborder l'entraînement aurait très bien te pousser à torturer ces quelques chiffres pour en obtenir une substantielle substance et te les approprier pour les coefficienter ....

Mais je n'ai pas voulu dire autre chose que "ton" partage plutôt que "ton" tableau :wink:
Martial alias Hikaru
Hikaru
 
Messages: 1002
Inscription: Jeu 31 Jan 2013 09:13
Localisation: 70
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hikaru le Sam 4 Fév 2017 15:31

jp75018 a écrit:Daniels, Noakes et d'autres ont montré (mesures VO2max en labo vs performances) que la VO2max était un très mauvais prédicteur de la performance, on note des écarts de plus de 10% de VO2max sur 3000m (pourtant couru vers 100% VO2max chez l'élite) à performance égale, et jusque 20% sur marathon (où l'endurance aérobie entre aussi en ligne de compte). la VMA est déjà un moins mauvais indicateur, et même parfait sur le 3000m chez l'élite (forcément on est à 100%), l'écart sur marathon allant jusque vers les 10%.
Et oubliez la relation qu'on voit trop souvent : VO2max = 3,5 x VMA, qui n'est qu'une moyenne statistique comme peut l'être FCM = 220 - âge.
Ne confondez pas non plus VO2max labo et VDOT (Daniels). les montres donnent d'ailleurs plutôt une VDOT (en tout cas Garmin), mais appelée VO2max pour des raisons de Copyright...
La surestimation chez Garmin est d'autant plus forte que le coureur est endurant et diesel (chez un coureur très peu endurant on peut avoir un écart dans l'autre sens); Quand je susi au top de ma forme, Garmin me prédit 2h30 sur marathon... :clown: soit environ 20 minutes de moins que mon potentiel réel.


Merci pour tes explications !
En effet, en prenant la V02max Garmin comme une vdot on est plus proche des extrapolations (sic !) Garmin.
Bien sûr que vdot n'est pas vo2max. Je considère (j'espère sans trop me planter que vo2max = la cylindrée du coureur en terme de vitesse (donc peut être valable pour des distances courtes), et vdot = estimation du potentiel qui prend en compte une sorte d'IE). Je n'ai pas encore commencé ma dégustation de Daniels, mais cela ne saurait tarder.
D'ailleurs avec la table vdot et mes chronos, je suis plus proche de 52/53 que des 58/59 de Garmin.
La marge est quand même énorme
Tiens, pour pas faire trop de HS, on pourrait peut être parler des données Garmin et autres dans un autre post
Martial alias Hikaru
Hikaru
 
Messages: 1002
Inscription: Jeu 31 Jan 2013 09:13
Localisation: 70
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Sam 4 Fév 2017 18:10

spikeb91 a écrit:Puisque JP n'a pas l'air pressé de répondre sur le pourquoi du comment des séances de LS, je me permets de citer ce qu'il écrivait sur kikourou au mois d'aout :
"Pour revenir sur les séances de LS, l'objectif est de faire monter le taux de lactates (mais pas trop, d'où la vitesse SL2 sur les fractions rapides), puis de le faire redescendre à une valeur stable mais pas trop facilement (d'où SL1 sur les fractions lentes), et ainsi de suite pour solliciter la capacité de l'organisme à recycler ces lactates. Comme on ne mesure pas les lactates, on se sert de la FC (80% FCM pour SL1 et 90% pour SL2 en gros chez un coureur bien entraîné), ce qui est une approximation.
Le plus important est la partie SL1, car c'est bien la capacité à faire baisser la FC qu'on recherche sur cette séance. La partie SL2 peut effectivement être courue un peu plus vite (et moins longtemps), le tout étant de faire monter progressivement la FC vers 90% FCM (sans doute un peu moins bien entraîné), mais pas trop vite sinon le taux de lactates peut s'envoler et on perdra le bénéfice de la séance.
Pour la partie SL1, le tout est de parvenir à courir à une allure stable qui mène la FC à se stabiliser vers 80% FCM (ou un peu plus mais pas trop sur la fin de la séance) au bout de quelques minutes, la durée variant d'un coureur à l'autre et selon l'entraînement entre 2 et 4 minutes. Si sur la courbe de FC, la FC à SL1 n'est pas stabilisée, il faut allonger les portions à SL1. Si la FC se stabilise trop haut, il faut baisser la vitesse à SL1. Donc au début mieux vaut des alternances 2' SL2 / 4' SL1 pour aller vers 3' / 3' ensuite. Si on court sur piste, c'est plus simple et plus précis de prendre des distances qui tombent près de ces valeurs, sur route on peut bien sûr travailler en durée au GPS / cardio."

Comme le bonhomme est plutôt constant dans sa manière d'envisager la cap, je ne pense pas qu'il ait changé d'avis depuis.
JP, à toi :wink:

En attendant Jipé, :merci: Guillaume :chinois: :smack:
Je vais tenter ça (3x3x(800/700)) en me calant sur la vitesse (pas racheté de cardio depuis que le dernier m'a lâchement laissé tomber).
Ce sera donc 87%/77%. A suivre... :pompom:
:hello:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede christian77 le Sam 4 Fév 2017 18:29

Je rentre de ma première séance "test" en la matière. Je devais faire une séance au seuil (SL1) et du coup, j'ai profité de l'occasion pour changer un peu de modalités d'entraînement de mon endurance. J'ai fait la séance suivante :
2 blocs de 3x3'SL2/3'SL1 avec 1'10 de récup à allure 24h entre les 2 blocs.
J'estime (enfin, le logiciel de JP estime) ma SL1 à 4'52 et ma SL2 à 4'09.
Du coup mes fractions à SL2 ont oscillé entre 82 et 88%FCM et mes fractions à SL1 entre 81 et 86%FCM.
Ma FCM est de 172...

C'était la première fois que je faisais un tel travail et je suis allé sur la route (une portion plate que j'aime bien au milieu des bois et où j'ai l'habitude de fractionner...) au GPS donc.
J'ai un peu trop forcé au début et donc j'ai calé à la fin de la dernière série que j'ai écourtée pour rester qualitatif. De plus, à deux semaines d'un 24h, je ne voulais pas prendre le risque de trop "chauffer" la machine, car c'est ma dernière séance qualitative avant Athènes.
Au final, je trouve ce type de séance très motivante et plutôt agréable même si là j'étais pas au mieux. Je pense qu'en s'adaptant un peu on doit mieux maîtriser les allures.
J'ai bien senti la nécessité de se concentrer lors de la transition SL2/SL1 qui force à ne pas se "vautrer" dans une récupération salvatrice qui est de mise pour les séances "classiques" de fractionné.C'est sûrement là que réside une grande part du recyclage des lactates...
Bref, je pense que je vais incorporer ce type de séances dans mon prochain plan, car c'est très sympa. :cartonV: :merci:
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 923
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,9
IE: -6,50

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Sam 4 Fév 2017 19:49

spikeb91 a écrit:Puisque JP n'a pas l'air pressé de répondre sur le pourquoi du comment des séances de LS, je me permets de citer ce qu'il écrivait sur kikourou au mois d'aout :
"Pour revenir sur les séances de LS, l'objectif est de faire monter le taux de lactates (mais pas trop, d'où la vitesse SL2 sur les fractions rapides), puis de le faire redescendre à une valeur stable mais pas trop facilement (d'où SL1 sur les fractions lentes), et ainsi de suite pour solliciter la capacité de l'organisme à recycler ces lactates. Comme on ne mesure pas les lactates, on se sert de la FC (80% FCM pour SL1 et 90% pour SL2 en gros chez un coureur bien entraîné), ce qui est une approximation.
Le plus important est la partie SL1, car c'est bien la capacité à faire baisser la FC qu'on recherche sur cette séance. La partie SL2 peut effectivement être courue un peu plus vite (et moins longtemps), le tout étant de faire monter progressivement la FC vers 90% FCM (sans doute un peu moins bien entraîné), mais pas trop vite sinon le taux de lactates peut s'envoler et on perdra le bénéfice de la séance.
Pour la partie SL1, le tout est de parvenir à courir à une allure stable qui mène la FC à se stabiliser vers 80% FCM (ou un peu plus mais pas trop sur la fin de la séance) au bout de quelques minutes, la durée variant d'un coureur à l'autre et selon l'entraînement entre 2 et 4 minutes. Si sur la courbe de FC, la FC à SL1 n'est pas stabilisée, il faut allonger les portions à SL1. Si la FC se stabilise trop haut, il faut baisser la vitesse à SL1. Donc au début mieux vaut des alternances 2' SL2 / 4' SL1 pour aller vers 3' / 3' ensuite. Si on court sur piste, c'est plus simple et plus précis de prendre des distances qui tombent près de ces valeurs, sur route on peut bien sûr travailler en durée au GPS / cardio."

Comme le bonhomme est plutôt constant dans sa manière d'envisager la cap, je ne pense pas qu'il ait changé d'avis depuis.
JP, à toi :wink:

:merci: du rappel.

Pour compléter, et répondre aux question d'Hermagot :
Quand les faire ?
Vu que globalement une séance de LS est une séance de résistance douce (ou d'EMA selon le vocable utilisé), on peut donc la faire à de nombreuses occasions, les prérequis seraient d'avoir déjà fait quelques séances de résistance douce classique (blocs à allure constante, en progressif, ...) dont du SL1 afin de déterminer son allure à SL1 (80% FCM ou un peu en dessous), et d'avoir fait un peu de SL2 "light", genre 3 x 5' afin d'avoir mémorisé l'allure et de ne pas aller trop vite.
- En préparation générale (encore faudrait-il définir les phases d'entraînement, chacun ayant là encore son propre vocabulaire -pas fondamental, mais gênant à la compréhension-, mais surtout une vision totalement différente de ce qu'on devrait mettre dans cette "préparation générale" (en amont de la préparation spécifique donc), entre que de l'EF, de l'EF + du travail de "force" (mais sans trop solliciter le cardio), ça + de la résistance douce, des séances de VMA, ... ça serait un autre sujet (la périodisation de l'entraînement, qui n'a rien de révolutionnaire) passionnant (et plus fondamental que celui-ci) à aborder (fil à créer) car entre un Maffetone d'un coté, une prépa générale à la sauce FFA de l'autre, et des Daniels et autres Canova au milieu, il y a de sacrées différences... :fou:
- En préparation spécifique, le cas le plus intéressant étant la préparation marathon, vu qu'on fait le yoyo autour de l'allure marathon, donc encore plus intéressant, on peut remplacer un bloc d'allure marathon par un bloc LS. Par exemple: 3 x 25' allure marathon peut devenir 25' allure marathon + 4 x (3' SL2 + 3'SL1) + 25' allure marathon. Pour avoir testé ce type de séance, le dernier bloc à allure marathon semble quasiment plus facile que le 1er grâce au bloc LS qui est un peu plus dur.
Mais c'est aussi intéressant pour le semi, et surtout pour l'ultra (monter SL1 est intéressant pour aller plus vite en EF).
De petites séances de LS peuvent aussi être utlisées en entretien à la fois de SL1 et de SL2, un peu l'équivalent de l'allure marathon / endurance active, mais sans doute plus efficace et ça varie un peu.

Quelles séances type ?
L'idée est bien de maximiser le nombre d'alternances tout en faisant en sorte que la FC monte, et surtout descende suffisamment, donc dur de donner des durées / distances type, même si 3' est un bon ordre de grandeur. Pour le volume total, progression de rigueur comme pour tout, même volume que de l'allure marathon ou un peu moins (vu que c'est à peine plus dur), la limite dépendant des objectifs et des habitudes en kilométrage hebdo. Au départ il peut être bon d'allonger un peu SL1 (pour bien redescendre) et éventuellement de raccourcir un peu SL2 (du moins si pas au top et que le FC monte rapidement). Scinder en plusieurs blocs (récup courte de 2' suffisante) si le bloc dépasse 40/45', mais ça n'est pas une obligation.
L'idée est aussi d'ajuster la séance suivante en fonction des sensations et de la courbe de FC, donc la progression peut être plus ou moins rapide que l'exemple.
Une progression pourrait être (adapter en distances à 100/200m près sur piste pour tomber proche de ces durées)
- 3 x (2' SL2 + 4' SL1)
- 4 x (2' SL2 + 4' SL1)
- 5 x (2'30" SL2 + 3'30" SL1)
- 6 x (2'30" SL2 + 3'30" SL1)
- 6 x (3' SL2 + 3' SL1)
- 2 x 4 x(3' SL2 + 3' SL1)
- 2 x 5 x(3' SL2 + 3' SL1)

Quelle allure / FC pour SL2 et SL1 ?
Comme dit plus haut, mieux vaut déterminer SL1 au préalable à la FC (78/80% FCM sur un bloc d'au moins 20 minutes, prendre l'allure sur la fin en cas de dérive cardiaque), et éventuellement ajouter 5 à 10"/km, du moins sur les premières séances de LS. Par expérience, la FC peut avoir du mal à descendre au début.
Une autre solution est d'utiliser un calculateur d'allures (temps de soutien: 4h30), là aussi ajouter 5 à 10"/km.
Pour SL2, les calculateurs ou la moyenne entre l'allure 10K et semi (compétitions récentes) donne un résultat précis et fiable, alors qu'on peut avoir du mal à monter vers 90% FCM en 3 minutes quand on est bien entraîné...
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Sam 4 Fév 2017 20:30

Pour compléter les discussions, je joins 3 courbes de vitesse / FC pour une séance de 2 x 3 x (800m SL2 + 800m SL1), R=1'30"

- 1 réelle (séance que j'ai faite il y a quelques semaines), pas parfaite (SL2 un peu trop rapide), mais pas mal pour SL1.
LS-2x3x800m-800m_reel.png
Enregistrement réel (en violet : FC simulée à partir de la vitesse réelle)
LS-2x3x800m-800m_reel.png (318.83 Ko) Vu 3473 fois

- 1 idéale (obtenue avec simulateur de FC en mettant les bonnes allures)
LS-2x3x800m-800m_sim_ok.png
FC simulée avec respect SL2 et SL1
LS-2x3x800m-800m_sim_ok.png (123.7 Ko) Vu 3467 fois

- 1 foirée (obtenue avec simulateur de FC en mettant des allures trop élevées du genre 88% VMA / 78% VMA)
LS-2x3x800m-800m_sim_ko.png
FC simulée avec 102% SL2 et 105% SL1
LS-2x3x800m-800m_sim_ko.png (121.09 Ko) Vu 3467 fois

Sinon Christian77 a très bien résumé l'esprit de ce type de séance. :super: :chinois: J'aime bien en faire une (petite) à J-10 d'une compétition longue, y compris 24 heures. :cartonV:
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Sam 4 Fév 2017 20:39

jp75018 a écrit:En préparation spécifique, le cas le plus intéressant étant la préparation marathon, vu qu'on fait le yoyo autour de l'allure marathon, donc encore plus intéressant, on peut remplacer un bloc d'allure marathon par un bloc LS. Par exemple: 3 x 25' allure marathon peut devenir 25' allure marathon + 4 x (3' SL2 + 3'SL1) + 25' allure marathon. Pour avoir testé ce type de séance, le dernier bloc à allure marathon semble quasiment plus facile que le 1er grâce au bloc LS qui est un peu plus dur.

:super: :maitre: :merci: Jipé !
Je me note celle-là (cette base... à décliner) en vue de la prépa marathon de l'été :super:
Je comptais repartir sur le bon vieux plan Cottereau - End/Irma/Hero - sans rien y toucher... mais ça ajoutera un peu d'exotisme, de peps, d'ambiance... :exite: :pompom:
:merci:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Cloclo le Sam 4 Fév 2017 21:20

Bon, ces séances "lactate shuttle" ne sont rien d'autre que ce que les anglais appellent "alternating tempo run". De la lecture intéressante à ce sujet (désolé, c'est en anglais):
http://running.competitor.com/2014/06/t ... rate_52609
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 3863
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Tulcabo le Dim 5 Fév 2017 06:35

Cloclo a écrit:Bon, ces séances "lactate shuttle" ne sont rien d'autre que ce que les anglais appellent "alternating tempo run". De la lecture intéressante à ce sujet (désolé, c'est en anglais):
http://running.competitor.com/2014/06/t ... rate_52609

You can implement special lactate clearance workouts into your training to more specifically target this niche of your training.

That's it :super: :mrgreen: delighting the dog that sleeps in me :clown: Interesting indeed :mexicain:
Aussi... qu'allions nous quitter l'UE :hein: puisqu'on semble d'accord sur... à peu près tout :exclamation: :hein: :clown:
The goal is to spike lactic acid production with the faster mile and then train your body to efficiently process the lactate while still running at a more reasonable pace (marathon pace). This will help make you more efficient at reconverting lactate into energy on race day.

Oh, mais... y en a pour tout le monde :mrgreen: :pompom: :trinque: :hello: :smack:
Par contre... ici, l'allure de "récup rapide" n'est pas le seuil aérobie mais l'allure marathon :exclamation:
C'est tout de même 15"/km de différence :hein: Ca montre peut-être la difficulté à se mettre d'accord sur un pourcentage unique/universel de "VMA" ou de FCM à associer à cette "SL1". Non :quoi:
________________________________

Anyway :roll: :razz:

:merci: Cloclo
Lactatly, froggily yours :chinois:
Avatar de l'utilisateur
Tulcabo
 
Messages: 362
Inscription: Mer 14 Jan 2015 22:04
Localisation: Moselle (57)
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Dim 5 Fév 2017 07:30

A se demander si cette nouveauté ne va pas me pousser à refaire l'acquisition d'une ceinture cardio :quoi:
Si j'ai bien compris, la lecture des progrès s'avère plus nette en utilisant une courbe de fréquences cardiaque qu'en décryptant au doigt mouillé son propre sensationnomètre (pas encore inventé le sensationnographe... ou si, peut-être, dans les services de neurologie, mais ça coûterait bonbon et déshumaniserait encore un peu plus notre pourtant si belle pratique :langue: ) :siffle:

Hmm... Mouais... Yé mé tâté... Cake part, ça devient un peu pénible, à la fin, de faire la navette (hey ! je suis déjà bien entrainé alors ! :clown: ) entre les modes paléorunning, cardiorunning, chronorunning... :mexicain:
Mais, après tout (et avant la suite)... c'est sans doute un mal pour un bien :chinois:

Okay, ok, les gars. Je veux bien prendre en charge le Plan B :chinois: :trinque:
Je serai le candide candidat de la diversité : paléo, cardio, chrono, sexto, divino, pasta carbo... et tout le toutim' et t'as l'tuto :pompom:
François, tu peux rentrer à la maison. Laisse tourner le moteur, on se f'ra une petite sortie en endurance (24h ? ok, ça roule) dès que j'en ai fini avec ce premier meeting post passage de témoin. Allez, salut ma poule :smack:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede laurentsalo le Dim 5 Fév 2017 19:36

christian77 a écrit:J'estime (enfin, le logiciel de JP estime) ma SL1 à 4'52 et ma SL2 à 4'09.
Du coup mes fractions à SL2 ont oscillé entre 82 et 88%FCM et mes fractions à SL1 entre 81 et 86%FCM.
Ma FCM est de 172...


Content que le post servent bien pour tous :bounce:

Comme dit JP, en bas de tableau le SL1 correspond à l'allure marathon; mais il y a un logiciel/excel pour le calculer ? je suis preneur aussi. :hello:
laurentsalo
 
Messages: 23
Inscription: Dim 8 Jan 2017 11:02
Localisation: Valenciennes
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede spikeb91 le Dim 5 Fév 2017 21:18

laurentsalo a écrit:
christian77 a écrit:J'estime (enfin, le logiciel de JP estime) ma SL1 à 4'52 et ma SL2 à 4'09.
Du coup mes fractions à SL2 ont oscillé entre 82 et 88%FCM et mes fractions à SL1 entre 81 et 86%FCM.
Ma FCM est de 172...


Content que le post servent bien pour tous :bounce:

Comme dit JP, en bas de tableau le SL1 correspond à l'allure marathon; mais il y a un logiciel/excel pour le calculer ? je suis preneur aussi. :hello:

JP a donné une piste pour calculer SL1. Courir en continu sur une durée de 25/30' à 79-80% de FCM et noter l'allure pour laquelle la FC s'est stabilisée.
791,4 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3986
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede skippy7880 le Lun 6 Fév 2017 08:19

:pompom: :pompom:
Je l'ai fait hier , résultat --> 11 Km/Hr ald 12,3 prévu par le logiciel de JP .
Problème chez moi, je dois attendre un bon 35' et quelques accélération avant de pouvoir réellement travailler au cardio ... étant donné que je suis directement à 85 %FCM à l'échauffement, puis au fur et à mesure des km ca descend doucement :siffle:

En ce qui concerne mon étalonnage :
Vs 24 Hr - 8,4 Km/Hr --> 70 %FCM
SL1 --> 11 Km/Hr --> 78/80 %FCM
SL2 --> 86 %FCM pour une vitesse de 13 Km/Hr , je n'arrive pas à soutenir les 13,5 prévu chez JP :pleurer: , trop rapide alors que j'ai un test 6' à 15 Km/Hr :boom:,
Du coup je garde une plage qui va de 13 à 13,5 pour SL2

Je sens que ca va mieux depuis que je varie un peu plus mes allures :super:
VA donc falloir persévérer dans cette direction, même si psychologiquement j'ai l'impression d'être nulle part :rigoler:, et ca ne doit pas être qu'une impression :exclamation:
Respecte l'Embrunman et l'Embrunman te respectera
523,2 km, 67h33 en 2019 (30e/46)
2 305,4 km en 2017
2 264,5 km en 2016
1 759,3 km en 2015
1 254,3 km en 2014
http://statistik.d-u-v.org/getresultper ... nner=60827
Avatar de l'utilisateur
skippy7880
 
Messages: 470
Inscription: Ven 17 Avr 2009 20:44
Localisation: Waterloo (BE)
Sexe: Homme
VMA: 15,0

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Lun 6 Fév 2017 11:01

jp75018 a écrit:Quelles séances type ?
L'idée est bien de maximiser le nombre d'alternances tout en faisant en sorte que la FC monte, et surtout descende suffisamment, donc dur de donner des durées / distances type, même si 3' est un bon ordre de grandeur. Pour le volume total, progression de rigueur comme pour tout, même volume que de l'allure marathon ou un peu moins (vu que c'est à peine plus dur), la limite dépendant des objectifs et des habitudes en kilométrage hebdo. Au départ il peut être bon d'allonger un peu SL1 (pour bien redescendre) et éventuellement de raccourcir un peu SL2 (du moins si pas au top et que le FC monte rapidement). Scinder en plusieurs blocs (récup courte de 2' suffisante) si le bloc dépasse 40/45', mais ça n'est pas une obligation.
L'idée est aussi d'ajuster la séance suivante en fonction des sensations et de la courbe de FC, donc la progression peut être plus ou moins rapide que l'exemple.
Une progression pourrait être (adapter en distances à 100/200m près sur piste pour tomber proche de ces durées)
- 3 x (2' SL2 + 4' SL1)
- 4 x (2' SL2 + 4' SL1)
- 5 x (2'30" SL2 + 3'30" SL1)
- 6 x (2'30" SL2 + 3'30" SL1)
- 6 x (3' SL2 + 3' SL1)
- 2 x 4 x(3' SL2 + 3' SL1)
- 2 x 5 x(3' SL2 + 3' SL1)

:merci: again and :maitre: again
Ca semble une bonne idée, cette progressivité :mexicain:
Du coup, je vais p'têt' ben me chercher une piste de 333m partageant une de ses longueurs avec une piste de 444m accolée à la première - un 8, quoi - pour pouvoir tenter 6x(666m/888m) cette semaine :mexicain:
Pas sûr de trouver :clown: Dans le cas contraire, on jouera ça autrement... :wink: :hello:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede alberun le Lun 6 Fév 2017 23:58

SL1. Le cardio je prends. Mais pourquoi ps allure marathon
alberun
 

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede petit Franck le Mar 7 Fév 2017 00:00

:maitre: :maitre: :maitre:
Avatar de l'utilisateur
petit Franck
 
Messages: 7896
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede grelots le Mar 7 Fév 2017 08:06

alberun a écrit:SL1. Le cardio je prends. Mais pourquoi ps allure marathon

Salut Alberun :chinois:
Peux tu stp venir te présenter ici: viewforum.php?f=45
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9208
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Mar 7 Fév 2017 09:05

petit Franck a écrit::maitre: :maitre: :maitre:

:quoi: :quoi: :quoi:
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede petit Franck le Mar 7 Fév 2017 09:36

jp75018 a écrit:
petit Franck a écrit::maitre: :maitre: :maitre:

:quoi: :quoi: :quoi:


Je sais pas si c est a cause de mon handicap mais j ai rien compris aux discussions sur le lactate et le sujet sur kikourou qt encore plus complique bravo a vous tous car ce sujet est très complique a suivre d ou mes :maitre: Car que ce soit sur kikourou ou addm vous avez l air de bien maitriser vos sujets les longueurs des messages sont impressilnants et encore plus sur kikourou perso j arrive jamais a lire jusque au bout a caue de mon handicap :cartonR:

Bonne journée

Franck derrien
Avatar de l'utilisateur
petit Franck
 
Messages: 7896
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede grelots le Mar 7 Fév 2017 09:38

petit Franck a écrit:o j arrive jamais a lire jusque au bout a caue de mon handicap :cartonR:

Bonne journée

Franck derrien



Rassures toi Franck moi non plus :oops: :oops: :oops: :sortir:
Avatar de l'utilisateur
grelots
Modérateur
 
Messages: 9208
Inscription: Mar 25 Sep 2007 08:25
Localisation: 24
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -3,00

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Bultaco le Mar 7 Fév 2017 10:20

petit Franck a écrit: Je sais pas si c est a cause de mon handicap mais j ai rien compris aux discussions sur le lactate et le sujet sur kikourou qt encore plus complique bravo a vous tous car ce sujet est très complique a suivre d ou mes :maitre: Car que ce soit sur kikourou ou addm vous avez l air de bien maitriser vos sujets les longueurs des messages sont impressilnants et encore plus sur kikourou perso j arrive jamais a lire jusque au bout a caue de mon handicap

Non, Franck, ca n'est pas cause de ton handicap. :smack:

Pour comprendre, il faut suivre attentivement tous les messages, et reflechir dessus.
Un peu comme un cours de physique. Un peu comme le LCHL et tutti quanti ... :mexicain:

Mais tu peux tres bien continuer a courir comme tu le fais sans te poser question sur les SL
(seuils lactates, pas les Sorties Longues).
Si tu te contentes d'appliquer les principes de base de l'entrainement, ca sera deja pas mal.
Et meme si tu ne les appliques pas et que tu te fais plaisir, ca sera encore mieux :mrgreen:

Nicolas.
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 3953
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede petit Franck le Mar 7 Fév 2017 10:30

C est vrai

Mais par exemple quand je lis sur kikourou il faut lire le premier message d après kikourou dans le tire il faut lire le premier message de nine14 sur kikourou qui a été edite plus de 66 fois depuis le début du sujet et perso j ai pas réussi a me concentrer jusque au bout pour lire le message initial sur kikourou qui a été editie plus de 66 fois depuis le début du sujet

Alez lire les premiers message sur kikourou est vrai que c assez impressionnant certains messages sont vraiment compliques :boom: :maitre: Après je me rend pas compte si c est a cause de mes socuos mais ça me rassure de pas être le seul a pas tout comprendre les messages surtout le premier message de nine14 sur kikourou edite 66 fois depuis decevre !!!

Bonne journée

Franck derrien
Avatar de l'utilisateur
petit Franck
 
Messages: 7896
Inscription: Mar 6 Juil 2010 14:57
Localisation: Villard de Lans
Sexe: Homme
VMA: 27,0
IE: -12,00

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Bultaco le Mar 7 Fév 2017 10:56

petit Franck a écrit: Mais par exemple quand je lis sur kikourou il faut lire le premier message d après kikourou dans le tire il faut lire le premier message de nine14 sur kikourou qui a été edite plus de 66 fois depuis le début du sujet et perso j ai pas réussi a me concentrer jusque au bout pour lire le message initial sur kikourou qui a été editie plus de 66 fois depuis le début du sujet

Alez lire les premiers message sur kikourou est vrai que c assez impressionnant certains messages sont vraiment compliques :boom: :maitre: Après je me rend pas compte si c est a cause de mes socuos mais ça me rassure de pas être le seul a pas tout comprendre les messages surtout le premier message de nine14 sur kikourou edite 66 fois depuis decevre !!!

T'inquiete pas, on peut tres bien vivre et tres bien courir sans chercher a comprendre tout ca :mrgreen:

Haile Gebreselassie (dope ou pas :wink: ) ne connaissant ni le LCHL ni les SL1 et SL2 et ca ne l'a pas
empeche de battre plein de records ...
Alors je crois que Petit Franck, qui s'entraine, de temps en temps, sur une piste dont il n'est pas
completement sur du mesurage, sans connaitre vraiment sa VMA, peut tres bien vivre, courir,
et meme ameliorer ses records sans se poser de questions par rapport a tout cela :mrgreen:

Laisse beton (laisse tomber), surtout si ca t'angoisse ! :wink:

Nicolas.
Dernière édition par Bultaco le Mar 7 Fév 2017 11:04, édité 1 fois.
Bultaco
Troll Officiel
 
Messages: 3953
Inscription: Mer 14 Jan 2015 10:57
Localisation: Grenoble (38)

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Mar 7 Fév 2017 10:56

petit Franck a écrit:Mais par exemple quand je lis sur kikourou il faut lire le premier message d après kikourou dans le tire il faut lire le premier message de nine14 sur kikourou qui a été edite plus de 66 fois depuis le début du sujet et perso j ai pas réussi a me concentrer jusque au bout pour lire le message initial sur kikourou qui a été editie plus de 66 fois depuis le début du sujet

:clown: :clown: :clown:
Ces 66 fois seront bientôt 666 fois, Franck... et ça ne changera rien au fait que les séances-type de ce genre ont été ici (comme sur Kikourou) proposées et testées (par JP et par d'autres) et que tu peux les tester, toi aussi, comme Spike, comme Skippy, Christian, ma pomme et encore d'autres ici... :pompom: :trinque:
Pour le reste :siffle: Chercher à définir que l'ion hydrogène te/me chatouille ou plutôt qu'il te/me grattouille... ne présente aucun intérêt pour le coureur à pied :clown:
Bonne course, Franck :hello:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Mar 7 Fév 2017 11:08

Hermagot a écrit:
petit Franck a écrit:Mais par exemple quand je lis sur kikourou il faut lire le premier message d après kikourou dans le tire il faut lire le premier message de nine14 sur kikourou qui a été edite plus de 66 fois depuis le début du sujet et perso j ai pas réussi a me concentrer jusque au bout pour lire le message initial sur kikourou qui a été editie plus de 66 fois depuis le début du sujet

:clown: :clown: :clown:
Ces 66 fois seront bientôt 666 fois, Franck... et ça ne changera rien au fait que les séances-type de ce genre ont été ici (comme sur Kikourou) proposées et testées (par JP et par d'autres) et que tu peux les tester, toi aussi, comme Spike, comme Skippy, Christian, ma pomme et encore d'autres ici... :pompom: :trinque:
Pour le reste :siffle: Chercher à définir que l'ion hydrogène te/me chatouille ou plutôt qu'il te/me grattouille... ne présente aucun intérêt pour le coureur à pied :clown:
Bonne course, Franck :hello:

On a retrouvé l'ion H+ du trou...
Image
Enquête passionnante car on a un lien avec la chatte de Tristan du coup... :rigoler:
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'entraînement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité