Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'entraînement, osez le demander !

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede spikeb91 le Jeu 2 Fév 2017 17:56

jp75018 a écrit:
spikeb91 a écrit:Bon, comme tout le monde en parle, ici et ailleurs, j'me suis dit, pas con, je vais essayer.
Or donc, à midi ce fut Lactate Shuttle.
Mais bon, comme une première fois, c'était pas terrible et j'ai dû faire des erreurs.
Comme je me suis décidé à l'arrache, je suis parti sur 3x(3x300m SL2/300m SL1) récup 300m à la FC.
Résultat, j'ai eu beaucoup de mal à grimper à 90% FCM sur les fractions à SL2, et beaucoup de mal à redescendre à 77% FCM sur les fractions à SL1 :mrgreen: et ce, même si les fraction SL2 ont été courues plus vite que l'AS10 :sos:
Après coup, je me suis dit que les fractions de 300m étaient trop courtes pour ce type de séances. JP, j'ai bon ?

Oui, 300m est beaucoup trop court, sauf si tu cours tes 300m en 3 minutes... :mrgreen: Donc soit 3' si en nature, soit 600 à 1000m sur piste selon le niveau pour que ce soit proche de 3'.

:super: :merci:
Les 300 en 3'...pas encore, mais ça viendra,je suis confiant :mrgreen:
791,4 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3986
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Jeu 2 Fév 2017 18:09

jp75018 a écrit:
spikeb91 a écrit:Bon, comme tout le monde en parle, ici et ailleurs, j'me suis dit, pas con, je vais essayer.
Or donc, à midi ce fut Lactate Shuttle.
Mais bon, comme une première fois, c'était pas terrible et j'ai dû faire des erreurs.
Comme je me suis décidé à l'arrache, je suis parti sur 3x(3x300m SL2/300m SL1) récup 300m à la FC.
Résultat, j'ai eu beaucoup de mal à grimper à 90% FCM sur les fractions à SL2, et beaucoup de mal à redescendre à 77% FCM sur les fractions à SL1 :mrgreen: et ce, même si les fraction SL2 ont été courues plus vite que l'AS10 :sos:
Après coup, je me suis dit que les fractions de 300m étaient trop courtes pour ce type de séances. JP, j'ai bon ?

Oui, 300m est beaucoup trop court, sauf si tu cours tes 300m en 3 minutes... :mrgreen: Donc soit 3' si en nature, soit 600 à 1000m sur piste selon le niveau pour que ce soit proche de 3'.

Par curiosité et pour en avoir le coeur net... Je m'invite rapidos, sul gaz, sur ce sujet... juste pour confirmation ou infirmation... :sos:

NB : Je n'ai ni le courage ni l'envie de lire le machin parallèle, édité 60 fois chez Kikou :hein: , ou encore moins tel autre, édité bientôt 100 fois :fou:
Ce type de publication (qu'il s'agisse de vérités ou de vérités alternatives, plus à la mode depuis quelque temps) n'est pas l'objet d'un forum mais d'un site d'information. Les modos de chez Kikou finiront sans doute par s'en rendre compte à leur tour. C'est complètement hors-sujet ici.


Donc... A propos de ces SL1 et SL2...
Je me demandais : seraient-ce tout bêtement, par hasard, ce qu'on appelle, de plus longue date et respectivement, les seuils aérobie et anaérobie (avec une différence d'environ 30"/km) ?

Seuil VS Seuil.png
Seuil VS Seuil.png (4.81 Ko) Vu 3722 fois
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Jeu 2 Fév 2017 18:17

Hermagot a écrit:Donc... A propos de ces SL1 et SL2...
Je me demandais : seraient-ce tout bêtement, par hasard, ce qu'on appelle, de plus longue date et respectivement, les seuils aérobie et anaérobie (avec une différence d'environ 30"/km) ?

Seuil VS Seuil.png

Oui tu as bien reconnu ces seuils :maitre: , on utilise aussi SV1 et SV2 (V pour ventilatoire), le L de SL1 et SL2 étant pour lactique, mais ces 3 appellations nomment les mêmes allures qui sont les limites inférieures et supérieures de la résistance douce. Ces seuils encedrent en effet l'allure marathon, sauf pour les coureurs en plus de 4H où l'allure marathon se confondra plutôt avec SL1. Un écart de 30"/km est en effet fréquent, mais l'écart varie beaucoup avec le niveau et l'endurance (plus le niveau et plus l'endurance sont élevés, et plus ces 2 seuils se rapprochent).
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Jeu 2 Fév 2017 18:35

OK.
Et - euh - c'est censé être révolutionnaire ?
Ou bien est-ce juste un rappel de bases connues de tous ?
Non parce que... parfois, j'ai des doutes à ce sujet :siffle:
Mais il faut bien admettre que, sous nos latitudes, on est tellement habitué à passer de l'eau chaude à l'eau froide, tout simplement, en tournant, tout bêtement et sans y penser, le mitigeur dans un sens ou dans l'autre... qu'on oublie qu'il y a là quelque chose de magique et ô combien rare et précieux pour des populations nettement moins favorisées :langue:

Bon...
Ok pour SL1 et SL2, alors :super:
:merci: pour la confirmation.

Concernant les séances spé LS, si j'ai bien pigé, il s'agit d'alterner ces seuils sur des fractions "relativement longues" au sein d'une même séance.
Ca n'est pas du tout la même chose, mais ça me fait penser aux blocs de 3 jours consécutifs lors de ma/notre ( :smack: Spike) prépa 100km de l'automne 2015, sur la base d'un plan repiqué à H. Seitz (cf. les séances 3,4,5 des semaines 36 et 38).

Ce n'était pas une alternance seuil aéro/seuil anaéro dans une séance mais une alternance de séances à allure marathon et au seuil aéro sur 3 jours consécutifs.
Je me demande (tout à fait gratuitement/à voix haute/sans désir irrépressible d'obtenir une réponse :siffle: :mrgreen: ) si l'effet recherché n'était pas un peu le même.
Dernière édition par Hermagot le Jeu 2 Fév 2017 18:38, édité 3 fois.
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Oli89 le Jeu 2 Fév 2017 18:36

jp75018 a écrit:
Hermagot a écrit:Donc... A propos de ces SL1 et SL2...
Je me demandais : seraient-ce tout bêtement, par hasard, ce qu'on appelle, de plus longue date et respectivement, les seuils aérobie et anaérobie (avec une différence d'environ 30"/km) ?

Seuil VS Seuil.png

Oui tu as bien reconnu ces seuils :maitre: , on utilise aussi SV1 et SV2 (V pour ventilatoire), le L de SL1 et SL2 étant pour lactique, mais ces 3 appellations nomment les mêmes allures qui sont les limites inférieures et supérieures de la résistance douce. Ces seuils encedrent en effet l'allure marathon, sauf pour les coureurs en plus de 4H où l'allure marathon se confondra plutôt avec SL1. Un écart de 30"/km est en effet fréquent, mais l'écart varie beaucoup avec le niveau et l'endurance (plus le niveau et plus l'endurance sont élevés, et plus ces 2 seuils se rapprochent).


Ah! Une dénomination qui me parle déjà beaucoup plus! :super:
Bien plus logique d'en rester à des termes de base des études physiologiques en français (seuils aérobie et anaérobie), que ce qui m'apparaissait comme un barbarisme anglais supplémentaire! (lactate shuttle).
Courir en décalé de A à Z à 360° https://www.amazon.fr/dp/197410169X/ref ... er+cabrera
Avatar de l'utilisateur
Oli89
Modérateur
 
Messages: 3198
Inscription: Sam 24 Sep 2011 19:02
Localisation: Metz

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Jeu 2 Fév 2017 18:37

Hermagot a écrit:Concernant les séances spé LS, si j'ai bien pigé, il s'agit d'alterner ces seuils sur des fractions "relativement longues" au sein d'une même séance.
Ca n'est pas du tout la même chose, mais ça me fait penser aux blocs de 3 jours consécutifs lors de ma/notre ( :smack: Spike) prépa 100km de l'automne 2015, sur la base d'un plan repiqué à H. Seitz (cf. les séances 3,4,5 des semaines 36 et 38).

Ce n'était pas une alternance seuil aéro/seuil anaéro dans une séance mais une alternance de séances à allure marathon et au seuil aéro sur 3 jours consécutifs.
Je me demande (tout à fait gratuitement/à voix haute/sans désir irrépressible d'obtenir une réponse :siffle: :mrgreen: ) si l'effet recherché n'était pas un peu le même.

Pas la même chose, mais ça reste de la résistance douce... :clown:
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Jeu 2 Fév 2017 19:23

jp75018 a écrit:Pas la même chose, mais ça reste de la résistance douce... :clown:

Ok :chinois:
Je m'en doutais :mrgreen:
Ca manquait de navette :siffle:
Mais ça aura permis de tailler la bavette :clown:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede spikeb91 le Jeu 2 Fév 2017 21:44

jp75018 a écrit:Oui, 300m est beaucoup trop court, sauf si tu cours tes 300m en 3 minutes... :mrgreen: Donc soit 3' si en nature, soit 600 à 1000m sur piste selon le niveau pour que ce soit proche de 3'.

Le doute m'habite.
Si tu fais ça sur piste, la distance SL2 est égale à celle SL1, mais tu passes plus de temps à SL1 par rapport à SL2. Mais si tu fais 3'/3' en nature, là c'est la distance à SL1 qui est plus faible... Et le but c'est de travailler SL1 :sos:
Je sais, je m'arrache les cheveux que je n'ai pas, mais si je veux Référencer tout ça, il faut que j'aille bien tout compris :oops:
791,4 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3986
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Jeu 2 Fév 2017 22:38

spikeb91 a écrit: si je veux Référencer tout ça, il faut que j'aille bien tout compris :oops:

Mais... tu ne veux pas vraiment Référencer tout ça :oops:
C'est d'ailleurs pour cela que tu portes ces gousses d'ail(le) autour du cou :mrgreen:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede spikeb91 le Jeu 2 Fév 2017 22:57

Hermagot a écrit:
spikeb91 a écrit: si je veux Référencer tout ça, il faut que j'aille bien tout compris :oops:

Mais... tu ne veux pas vraiment Référencer tout ça :oops:
C'est d'ailleurs pour cela que tu portes ces gousses d'ail(le) autour du cou :mrgreen:

Ail aille aïe ! Si j'aurais écrit que j'èye bien tout lu Freud, tu n'aurais pas revenu sur ce Référentiel, collier anti-ténia ou pas.
791,4 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3986
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Ven 3 Fév 2017 06:22

spikeb91 a écrit:
Hermagot a écrit:
spikeb91 a écrit: si je veux Référencer tout ça, il faut que j'aille bien tout compris :oops:

Mais... tu ne veux pas vraiment Référencer tout ça :oops:
C'est d'ailleurs pour cela que tu portes ces gousses d'ail(le) autour du cou :mrgreen:

Ail aille aïe ! Si j'aurais écrit que j'èye bien tout lu Freud, tu n'aurais pas revenu sur ce Référentiel, collier anti-ténia ou pas.

Sadly true :mexicain: Au fond du true* :clown:
Mais peut-être, Jipé, peux-tu nous expliquer, en 1 edit et 2 ou 3 mots, le principe de ces séances et leur place dans un plan d'entrainement : quelle phase, à quel moment, pour quel objectif ???
Je suis, moi aussi, preneur. Par curiosité. Et plus si affinités :wink:
Mais sans refaire le monde, hein :nonnon: :langue:
Ca, ça nécessite ou ça mérite plutôt une soirée entre potes :trinque: :pleurer:

* et donc : en MP :mrgreen: ... :hein: ... mais :exclamation:
Je viens enfin de comprendre cette blague :rigoler: ... TrueMP <==> Trump :clown:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede christian77 le Ven 3 Fév 2017 11:15

Salut à tous
Après lecture de la totalité des échanges de ce post, j'ai essayé de réfléchir à ce que je faisais en matière de travail du seuil. Pour moi, c'est super difficile de me tirer sur la couenne pour maintenir 3' à 90% FCM (...encore faut-il que j'y parvienne!) et du coup je me suis dit que ces fameuses séances de Lactate Shuttle devraient m'aider à progresser dans mon indice d'endurance. Même si je suis d'un naturel exigeant avec moi-même à l'entraînement (trop peut-être?) c'est le secteur qui me rebute le plus.
Cela dit, j'ai souvent eu l'occasion de faire de LS sans le savoir puisque lorsqu'on est au taquet dès la première répétition à 85%FCM (à qui n'est-ce jamais arrivé?... :mrgreen: ), on se dit qu'on va faire la répétition suivante un peu moins vite pour ne pas renoncer totalement à la séance de fractionné qu'on avait programmée :siffle: ...
La différence avec le protocole de LS c'est qu'il faut faire plusieurs fois la même séquence SL2(vite) suivie de SL1(un peu moins vite).
Concrètement si j'ai bien tout compris, pour que ma séance soit correctement organisée, il faut faire plusieurs fois une séquence avec une phase de à peu près 3' à 85% FCM suivie d'une phase à environ 80%FCM..?
On peut sans doute intégrer ça dans un plan sous forme d'une progression dans laquelle on va faire augmenter progressivement la durée des deux phases (de 2 à 6' par exemple).
Est-ce que j'ai bon?
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 923
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,9
IE: -6,50

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Ven 3 Fév 2017 11:52

:plus1:
Je pense aussi qu'on doit tous être, peu ou prou(st), des M. Jourdain du "LS" :mrgreen:

D'où l'intérêt, peut-être, de conseils relatifs à ce type de séance.
--- quand les faire ? (en phase de prépa générale seulement ? ou spécifique également ?)
--- quelles séances-type et quelle progression pour ces séances ?
--- quels pourcentages de VMA (i.e. VM3, VM6, VM12 suivant les individus) ou de FCM utiliser ?
--- ...

En tous cas, le lien assez évident de ce post avec tel autre, qui en son temps fit fureur, me plaît bien :love:
Et quelque chose me dit que ce petit dernier pourrait être promis au même destin que son illustre aîné, lancé initialement à l'occasion d'un 5000m en petit bassin :clown: :rigoler:

Et ce serait sympa de le lancer (franchement) ici :super: :maitre:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Ven 3 Fév 2017 14:19

A la réflexion, ce post serait plutôt apparenté, non seulement à celui du soutien de VMA, mais aussi (voire surtout) à celui dit du "Grand Huit" ou "des trois-huit", au sens on pourrait y revenir, chacun à son tour, comme vient de le faire Spike (sur des fractions apparemment un peu courtes :siffle: :mrgreen: :oops: ), sur les séances qu'on a tentées/réalisées, le gain attendu/espéré et celui constaté (au fil du temps (qui passe (et trop rarement suspend son vol (pour nous offrir les heures pro-peace)))).

Ce qui m'amène à poser plus précisément - en la détriplant ?! :exclamation: :clown: - la question qui me travaille (gentiment, hein... en Mode Pénélope (MP)... point trop n'en faut) : Quel est le gain attendu de ces séances ? Quelle qualité/allure permettent-elles de développer ? Est-ce plus utile de les pratiquer en prépa 10, semi, marathon, 100, voire au-delà ?

En attendant une réponse - ou disons plutôt : "des éléments de langage" -, je crois bien que je vais m'inspirer de l'exemple donné par Spike (3x(3x300m SL2/300m SL1) récup 300m à la FC) pour tenter prochainement une séance de 3x(3x(3'/3')) récup 3'... soit 3x3x(800m/700m) réc3' ... soit un "Grand Trois" :wink: :mexicain:

To be continued :hello:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede laurentsalo le Ven 3 Fév 2017 16:17

jp75018 a écrit:
laurentsalo a écrit:hier g fais une séance 4x 3/3' à 88/78%VMA, et c bien passé.
g n'ai jamais travaillé en FCM, car j'ai l'impression de pas me sortir les doigts du [censure] ^^

allez bonne récup à tous :trinque:

Le but d'une séance de LS n'est pas de se sortir les doigts du... C'est une séance relativement facile (à peine plus dure que de l'allure marathon), 24' c'est un petit volume donc normal que ce soir vraiment facile. Essaie 1h30 ou plus pour voir, je doute que tu y parviennes à 88/78% VMA (ou alors ta VMA est sous-estimée)... En fait tu ne fais pas une vraie séance de LS, vu tes allures ton taux de lactates ne va pas redescendre, à moins que tu ne sois un coureur de très bon niveau (< 2h30 sur marathon) ET très endurant...


Je me disais bien que mon allure marathon ne pouvait pas être entre 13kmh et 14,7.
RP Marathon 3h50..

Je le redis, j'ai connu ce type de séance, il y a 15 jours ; donc personne s'enflamme./ Ce post, comme j'ai lu n'est pas fait pour causer des accrochages, de quelconque forum venant. :chinois:
et apparemment je suis pas le seul a être intéressé par cette compréhension.

donc, j'ai lu qu'il te fallait JP un temps récent sur 10 ou 21 : moi cet hiver, j'ai enchainé 3 10kms à 44'30.

est ce que ca peut m'aider pour cette séance LS à connaitre mes seuils aérobie et anaérobie, vu que certains semblent aimer ça :wink: ("ana" :clown: ) ?

sinon en indice d'endurance, hier séance de résistance douce avec 2x21' r3' à 80% VMA soit 13,4kmh.

Bravo à tous pour l'entretien de ce post pure science CAP ^^ :merci:
laurentsalo
 
Messages: 23
Inscription: Dim 8 Jan 2017 11:02
Localisation: Valenciennes
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede laurentsalo le Ven 3 Fév 2017 17:25

Hermagot a écrit:
Donc... A propos de ces SL1 et SL2...
Je me demandais : seraient-ce tout bêtement, par hasard, ce qu'on appelle, de plus longue date et respectivement, les seuils aérobie et anaérobie (avec une différence d'environ 30"/km) ?

Seuil VS Seuil.png


Salut Herr Magot ! d'où te viens ce tableau plize ? :super:
laurentsalo
 
Messages: 23
Inscription: Dim 8 Jan 2017 11:02
Localisation: Valenciennes
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Ven 3 Fév 2017 18:48

laurentsalo a écrit:
Hermagot a écrit:
Donc... A propos de ces SL1 et SL2...
Je me demandais : seraient-ce tout bêtement, par hasard, ce qu'on appelle, de plus longue date et respectivement, les seuils aérobie et anaérobie (avec une différence d'environ 30"/km) ?

Le fichier joint Seuil VS Seuil.png n'est plus disponible.


Salut Herr Magot ! d'où te viens ce tableau plize ? :super:

:chinois:
Bonne question... à laquelle je ne saurais répondre :oops:

Je me souviens avoir repompé ce tableau sur un site internet, en 2005 ou 2006, à une époque où je commençais à chercher des clés pour améliorer mon record sur marathon... Je n'arrive pas à retrouver le site en question. Il a sans doute été fermé.

Il y a juste un truc qui m'embêtait dans ce tableau : le temps réalisé sur le test CAT (2000m à 3000m - suivant le niveau - à donf mais régulier)... dont on était censé déduire les autres allures de travail et estimations de chrono.
Sauf que... en jouant ce petit jeu à l'envers, je ne me suis jamais retrouvé* dans ce tableau... :rigoler:
Des incohérences/aberrations, reformulées et largement discutées ensuite, sous le fil "soutien de VMA" notamment, et dont je conclus, pour ma part, que la VMA ne saurait être une VM6 ou une VM5, de manière universelle et indiscutable :nonnon: ... mais, suivant les individus , une VM3, 4, 5, 6, ... voire 12 :chinois:
Nous sommes tous différents :mexicain: Et heureusement :trinque:

allures.pdf
(36.74 Ko) Téléchargé 107 fois

* jamais dans une seule ligne en tous cas - Mia Wallace vailderait sans doute :mrgreen: - mais plutôt dans 3 ou 4 distinctes :clown:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede laurentsalo le Ven 3 Fév 2017 20:21

TvT suis même pas dans le tableau ^^ 3h juste Heaven./

Bon sinon Lactate Shuttle : moi g un temps marathon à 3h45 en objectif.
Partant de ça, je calcule des allures encadrant : 10kmh (60% vma) SL1 et 11.7kmh (70% VMA) SL2 au pifométre

Ca me semble plus que moisi vu que j'ai tenu 2h15' à 11kmh dimanche passé.

autre piste de calcul pour un pauvre quidam-piétre-marathonien-mais-qui-veut-s'améliorer ^^ :trinque:
laurentsalo
 
Messages: 23
Inscription: Dim 8 Jan 2017 11:02
Localisation: Valenciennes
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Ven 3 Fév 2017 20:38

laurentsalo a écrit:TvT suis même pas dans le tableau ^^ 3h juste Heaven./

Désolé... j'ai effectivement rogné un peu juste :oops:
Mais faut dire... c'était un copier-coller à usage strictement interne/personnel :siffle:
But don't worry ! Je suis sûr que tu trouveras dans le coin quelque bonne âme pour extrapoler tout ça, de manière on ne peut plus scientifique, et faire repousser les racines de ce tableau amputé qui zoome un peu trop sur la sub-canopée (en toute humidité, humilité, utilité) :mexicain:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hikaru le Ven 3 Fév 2017 23:54

Hermagot a écrit:
laurentsalo a écrit:TvT suis même pas dans le tableau ^^ 3h juste Heaven./

Désolé... j'ai effectivement rogné un peu juste :oops:
Mais faut dire... c'était un copier-coller à usage strictement interne/personnel :siffle:
But don't worry ! Je suis sûr que tu trouveras dans le coin quelque bonne âme pour extrapoler tout ça, de manière on ne peut plus scientifique, et faire repousser les racines de ce tableau amputé qui zoome un peu trop sur la sub-canopée (en toute humidité, humilité, utilité) :mexicain:


Ton tableau m'interpelle au niveau de la vo2max. En gros, il faut 61 ou 62 pour être autour des 3h sur marathon. Cela me semble énorme. Pourtant la relation semi/marathon est bien pas trop mal avec semi x2 +10 min environ pour le temps marathon.
Ma fenix me donne une vo2max de 58 pour un temps marathon à 2h49 soit plus de 10 % d'écart (65 pour le même temps dans ton tableau).

Je n'ai pas creusé le fonctionnement de l'algorithme garmin (qui d'ailleurs à mon avis surestime bien mon niveau), mais je ne pensais pas voir un tel écart.
Martial alias Hikaru
Hikaru
 
Messages: 1002
Inscription: Jeu 31 Jan 2013 09:13
Localisation: 70
Sexe: Homme

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede jp75018 le Sam 4 Fév 2017 00:04

Hikaru a écrit:
Hermagot a écrit:
laurentsalo a écrit:TvT suis même pas dans le tableau ^^ 3h juste Heaven./

Désolé... j'ai effectivement rogné un peu juste :oops:
Mais faut dire... c'était un copier-coller à usage strictement interne/personnel :siffle:
But don't worry ! Je suis sûr que tu trouveras dans le coin quelque bonne âme pour extrapoler tout ça, de manière on ne peut plus scientifique, et faire repousser les racines de ce tableau amputé qui zoome un peu trop sur la sub-canopée (en toute humidité, humilité, utilité) :mexicain:


Ton tableau m'interpelle au niveau de la vo2max. En gros, il faut 61 ou 62 pour être autour des 3h sur marathon. Cela me semble énorme. Pourtant la relation semi/marathon est bien pas trop mal avec semi x2 +10 min environ pour le temps marathon.
Ma fenix me donne une vo2max de 58 pour un temps marathon à 2h49 soit plus de 10 % d'écart (65 pour le même temps dans ton tableau).

Je n'ai pas creusé le fonctionnement de l'algorithme garmin (qui d'ailleurs à mon avis surestime bien mon niveau), mais je ne pensais pas voir un tel écart.

Daniels, Noakes et d'autres ont montré (mesures VO2max en labo vs performances) que la VO2max était un très mauvais prédicteur de la performance, on note des écarts de plus de 10% de VO2max sur 3000m (pourtant couru vers 100% VO2max chez l'élite) à performance égale, et jusque 20% sur marathon (où l'endurance aérobie entre aussi en ligne de compte). la VMA est déjà un moins mauvais indicateur, et même parfait sur le 3000m chez l'élite (forcément on est à 100%), l'écart sur marathon allant jusque vers les 10%.
Et oubliez la relation qu'on voit trop souvent : VO2max = 3,5 x VMA, qui n'est qu'une moyenne statistique comme peut l'être FCM = 220 - âge.
Ne confondez pas non plus VO2max labo et VDOT (Daniels). les montres donnent d'ailleurs plutôt une VDOT (en tout cas Garmin), mais appelée VO2max pour des raisons de Copyright...
La surestimation chez Garmin est d'autant plus forte que le coureur est endurant et diesel (chez un coureur très peu endurant on peut avoir un écart dans l'autre sens); Quand je susi au top de ma forme, Garmin me prédit 2h30 sur marathon... :clown: soit environ 20 minutes de moins que mon potentiel réel.
Blog : http://jp75018.blogspot.fr
Carnet d'entraînement
Sans patience, tu ne maîtriseras jamais l'endurance. Yiannis Kouros

(/46) -
[ 1 042,7 km, 97h10, 6 307 m D+ en 2018 (41e/51) - 10,73 km/h dont / en course ]
[ 3 230,9 km, 291h46, 10 619 m D+ en 2017 (19e/68) - 11,07 km/h) ]
Avatar de l'utilisateur
jp75018
Modérateur
 
Messages: 4229
Inscription: Jeu 8 Jan 2009 18:02
Localisation: Paris 18e
Sexe: Homme
VMA: 18,2
IE: -5,35

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Sam 4 Fév 2017 06:27

Hikaru a écrit:
Hermagot a écrit:
laurentsalo a écrit:TvT suis même pas dans le tableau ^^ 3h juste Heaven./

Désolé... j'ai effectivement rogné un peu juste :oops:
Mais faut dire... c'était un copier-coller à usage strictement interne/personnel :siffle:
But don't worry ! Je suis sûr que tu trouveras dans le coin quelque bonne âme pour extrapoler tout ça, de manière on ne peut plus scientifique, et faire repousser les racines de ce tableau amputé qui zoome un peu trop sur la sub-canopée (en toute humidité, humilité, utilité) :mexicain:


Ton tableau m'interpelle au niveau de la vo2max. En gros, il faut 61 ou 62 pour être autour des 3h sur marathon. Cela me semble énorme. Pourtant la relation semi/marathon est bien pas trop mal avec semi x2 +10 min environ pour le temps marathon.
Ma fenix me donne une vo2max de 58 pour un temps marathon à 2h49 soit plus de 10 % d'écart (65 pour le même temps dans ton tableau).

Je n'ai pas creusé le fonctionnement de l'algorithme garmin (qui d'ailleurs à mon avis surestime bien mon niveau), mais je ne pensais pas voir un tel écart.


:mrgreen:
Houla, houla... :hein: :sos: :mrgreen:
Ne nous méprenons pas, hein ! Ce n'est pas "mon" tableau :nonnon:

Ou bien seulement au sens où c'est par moi qu'il vient d'arriver sur ce forum (et c'est comme ça, sûrement, que tu l'entendais). Mais je n'en suis en aucun cas l'auteur et n'ai aucune idée, d'ailleurs, de la façon dont on (?) s'y est pris pour le pondre (et, à ma grande honte, fort heureusement simulée :wink: , je dois avouer que je m'en cogne). Je laisse aux génies de la lampe le soin de ré-inventer le fil à couper l'eau chaude et s'approprier les découvertes du passé (mais, pour le coup, sans fausse honte de ne pouvoir endosser ce profil-là :mexicain: ). Ici, je me positionne plutôt comme le banal croyant lambda à qui on a expliqué que la mer peut s'ouvrir, que l'eau parfois vaut du vin (oh, je sais bien... ici et à ce chapitre, je joue souvent à celui qu'a n'a rien à foot'... mais, kekvouvoulez, ma bonne dame, la pudeur va parfois se planquer dans des recoins si peu usuels, si contraints...), toussah-toussah, et j'ingurgite cette médication bon marché... pour pouvoir aller faire gentiment mon marché... et aussi, en l'occurrence, mon courir :pompom:

Or donc, dans ce tableau, je n'ai jamais prêté attention aux 2 colonnes extrêmes.
(1) Parce que... je me méfie des extrêmes. Pour commencer. Et ne suis certes pas pressé d'être légitimé, chez nous, dans cette position.
(2) Parce que... ces colonnes sont celles qui, plus que les autres encore, soutiennent le temple. Or, je me méfie instinctivement de ses marchands et préfère me baser sur des valeurs sûres car éprouvées personnellement (des chronos effectivement réalisés sur semi et marathon, des données enregistrées à l'entrainement lors des séances de résistance dure).
(3) Parce que, surtout, le chrono sur 3000m annoncé à gauche m'a toujours paru irréalisable, en dépit des perfs réalisées sur semi et marathon ET sur la même ligne, et que le VO2Max suggéré à droite ne m'est jamais apparu comme une variable utile (du point de vue pratico-pratique du coureur que je suis (comme de celui que je précède, j'en jurerais) et non du chercheur que je ne suis pas).

Voili-voilou ce qu'il me fallait préciser ici, Hikaru, pour couper court à tout malentendu :siffle: :wink: :smack:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Cloclo le Sam 4 Fév 2017 10:11

Hermagot a écrit:
laurentsalo a écrit:Salut Herr Magot ! d'où te viens ce tableau plize ? :super:

Bonne question... à laquelle je ne saurais répondre :oops:

On le trouve par exemple là:
http://wwwhbb.free.fr/conseils/conseils/test3000m.htm
Et si vous voulez vous amuser pour calculer des allures:
http://home.nordnet.fr/scharlet/feuilles.htm
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 3863
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede Hermagot le Sam 4 Fév 2017 13:58

Cloclo a écrit:On le trouve par exemple là:
http://wwwhbb.free.fr/conseils/conseils/test3000m.htm

Ouaaaaiis !!!
C'était bien cette page-là :super:
De mémoire, elle devait s'appeler "la page du marathon" à l'époque.
J'aimais bien cette page. Ca fait drôle de la retrouver :hein:
C'est un peu comme retrouver, via internet, aujourd'hui, des jeux auxquels on jouait, hier, sur Amstrad, Atari, Spectrum... D'ailleurs, quelque part, l'expansion incontrôlable de la lave, si on lui laisse trop de temps, dans Boulder Dash, fait écho à l'invasion des lactates lorsqu'on dépasse imprudemment les 4 mmol/l :mrgreen: :oops:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 8357
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: Lactate shuttle : Seuil aérobie SL1

Messagede spikeb91 le Sam 4 Fév 2017 14:10

Puisque JP n'a pas l'air pressé de répondre sur le pourquoi du comment des séances de LS, je me permets de citer ce qu'il écrivait sur kikourou au mois d'aout :
"Pour revenir sur les séances de LS, l'objectif est de faire monter le taux de lactates (mais pas trop, d'où la vitesse SL2 sur les fractions rapides), puis de le faire redescendre à une valeur stable mais pas trop facilement (d'où SL1 sur les fractions lentes), et ainsi de suite pour solliciter la capacité de l'organisme à recycler ces lactates. Comme on ne mesure pas les lactates, on se sert de la FC (80% FCM pour SL1 et 90% pour SL2 en gros chez un coureur bien entraîné), ce qui est une approximation.
Le plus important est la partie SL1, car c'est bien la capacité à faire baisser la FC qu'on recherche sur cette séance. La partie SL2 peut effectivement être courue un peu plus vite (et moins longtemps), le tout étant de faire monter progressivement la FC vers 90% FCM (sans doute un peu moins bien entraîné), mais pas trop vite sinon le taux de lactates peut s'envoler et on perdra le bénéfice de la séance.
Pour la partie SL1, le tout est de parvenir à courir à une allure stable qui mène la FC à se stabiliser vers 80% FCM (ou un peu plus mais pas trop sur la fin de la séance) au bout de quelques minutes, la durée variant d'un coureur à l'autre et selon l'entraînement entre 2 et 4 minutes. Si sur la courbe de FC, la FC à SL1 n'est pas stabilisée, il faut allonger les portions à SL1. Si la FC se stabilise trop haut, il faut baisser la vitesse à SL1. Donc au début mieux vaut des alternances 2' SL2 / 4' SL1 pour aller vers 3' / 3' ensuite. Si on court sur piste, c'est plus simple et plus précis de prendre des distances qui tombent près de ces valeurs, sur route on peut bien sûr travailler en durée au GPS / cardio."

Comme le bonhomme est plutôt constant dans sa manière d'envisager la cap, je ne pense pas qu'il ait changé d'avis depuis.
JP, à toi :wink:
791,4 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 3986
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

PrécédenteSuivante

Retourner vers L'entraînement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité