CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Hermagot le Ven 31 Mai 2019 17:07

Enorme course de Steeve ! :maitre:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 9009
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede J2J le Ven 31 Mai 2019 18:20

Hermagot a écrit:Enorme course de Steeve ! :maitre:

Je me rappelle encore ses pleurs sur les 100km de Belves : quels progrès! :clown:
1 417,3 km, 132h59 en 2020 (14e/39) - 10,66 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7621
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Popol24 le Ven 31 Mai 2019 19:03

Popol24 a écrit:Euh, comment dire, est un peu mort ce post non ???
C'est les CDF :exite: , dans moins d'une semaine :pompom:
et le post est à l'état végétatif !!!!

J'y serai (à la course, pas végétatif :mrgreen: ). Pourtant, le week end dernier, une de
mes premières pensées sitôt la ligne d'arrivée franchie....me disait quel gros blaireau de
m'être inscrit la dessus, vais même pas y aller :pleurer:
Bon, on en dit des conneries quand on est un poil fatigué :mrgreen: , désolé.

Sinon, niveau ambitions :siffle:
En premier jet ca donne : rester en piste, rester en piste :fouet:
Une expérience intéressante pour mes luttes futures, voir comment je me comporte
avec un ultra dans les pattes. Pour avoir une idée, va falloir que je tienne jusqu'au petit
matin, sinon, ca ne sert à rien.
Au niveau km, on va dire :
- à 180 km, contrat rempli, serai heureux.
- En dessous, bof, me voit trop beau, va falloir penser humilité un peu....
- 200, victoire :trinque: , course réussie :pompom:

Comme dab, doit encore m'enflammer et si ca se trouve, je prendrai le p'tit dej
vendredi matin sur ma terrasse au milieu des vignes..... :pleurer:

Bref, je devrais "ramasser" je pense.... :siffle:
Mais ca m'intéresse de voir :mrgreen:

A bientôt les brivistes :wink:

Cool :pompom: :pompom: :pompom:
C'est passé :mrgreen:
Étonnamment de bonnes jambes et de bonnes sensations les 12 premières heures.
Comme neuf ! Je gère tranquillement mon petit 9,5 km/h environ.
Par contre, je mange énormément. Et ceci depuis la fin de l'Ardèche !!! Je dévore chez moi
et pareil sur la courses, au moins 4 soupes et 4 purées jambon fromage !!
Je passe aux 12h00 avec 112 km soit 4 km d'avance sur le 9 km/h.
A ce moment, me dit que je vais passer facile les 200, enfin j'y crois, suis serein.
Bon vers 12h30, premier coup de moins bien. Je gère, je ralenti, je marche un peu et je réduis
mon allure, ceci jusqu'à la 16/17ème heure où je suis encore à 9 de moyenne :pompom:
Puis, puis, j'explose...plus ou moins. Je ne m'arrête pas, marchant, vapotant, tentant d'avancer avec
les moyens du bord :boulet:
Ca le fait gentiment mais, mais mon avance sur les 200 km fond à vue d'oeil :hein:
A 2h30 de la fin, suis à 185 environ. Faut tenir du 6 km/h, pas évident car je paye cash l'Ardèche depuis
plusieurs heures. C'est limite, très limite.
Je sors mon joker :mexicain: :mrgreen:
J'enfile mon t-shirt finisher du Spartathlon 2017 et j'envoie comme un âne :siffle:
Un bon 10 km/h pendant plus d'une heure, la bouche ouverte, haletant un max....ceci
jusqu'à 22h45/22h50 de course. Cool, doit être à 196,5 :trinque:
Et je fini comme je peux, passant les 200 avec une grande satisfaction :pompom:
Heureux d'entendre le coup de revolver final :chinois:

Bon, les guibolles bien entamées cette fois...mais test réussi.
Conditions idéales aussi, pas trop chaud, pas trop froid, pas de vent :super:
Sans l'Ardèche, les 225 étaient peut être jouable :quoi: mais, mais, aucun
regret, je préfère et de loin ces belles courses en ligne de 200 et + :pompom:
Et en prime je rentre dans le top 20 du CDF :mrgreen:
Voilà, vivement que Ploeren ait le CDF un jour, ca sera cool, en fin de saison :hips:

Et le plaisir de revoir nombre de coureurs et amis du long, du très long. Que d'encouragements
de toute part !!! C'est cool, vraiment cool.
Merci

Et première fois que je trouve un 24h00 """facile""", enfin façon de parler. C'était plat :mrgreen:
et ca na pas durer 30h00 et des brouettes :mrgreen:
:smack:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2375
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede jbj le Ven 31 Mai 2019 21:02

roudaï : 1100 km depuis le 1er janvier --> 232 km
oasis49 : 1600 km depuis le 1er janvier --> 235 km
Popol24 : 3100 km depuis le 1er janvier --> 205 km
Petit zob ou gros zob, ce n'est donc pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir qui permet de perfer sur 24h, qu'on soit bien membré ou pas.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10554
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Popol24 le Ven 31 Mai 2019 22:16

Un petit mot aussi pour faire un parallèle avec l'Ultr'Ardèche.
Mathieu V. alias Teraflop était en piste. En Ardèche on fini quasiment avec le même temps
et là pareil, juste en dessous des 200, toujours heureux :pompom:
David C. également en piste mais beaucoup de marche il me semble.
David ou Antoine, le photographe officiel, également présent :super:

Et un petit mot sur Roudaï, m'a tout simplement scotché. Je connaissais ses brillants
résultats jusqu'à maintenant. Avant Brive, m'inquiétait de ne pas voir son zob décoller.
Et penser qu'il risquait de coincer :oops: Ben non, c'est passé, un surdoué ou un très
gros potentiel, au choix, ou les deux :maitre:
Doivent pas faire les malins les lions ou rhinocéros avec lui !!! :mrgreen:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2375
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede jbj le Ven 31 Mai 2019 22:46

Popol24 a écrit:Doivent pas faire les malins les lions ou rhinocéros avec lui !!! :mrgreen:
:rigoler: c'est clair, ils en mènent pas large au zoo de Doué-la-Fontaine. Ils savent que s'ils font les malins ils vont se retrouver transformés en descente de lit. Les girafes lui baisent les pieds.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10554
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Pat71 le Sam 1 Juin 2019 07:47

jbj a écrit:roudaï : 1100 km depuis le 1er janvier --> 232 km
oasis49 : 1600 km depuis le 1er janvier --> 235 km
Popol24 : 3100 km depuis le 1er janvier --> 205 km
Petit zob ou gros zob, ce n'est donc pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir qui permet de perfer sur 24h, qu'on soit bien membré ou pas.
La différence doit sans doute venir des qualités naturelles de chacun.
L'entraînement permettant de les entretenir, au mieux de les optimiser, mais pas d'aller au-delà.
Comme une histoire de rusticité, quoi.
C'est injuste mais c'est comme ça.
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 8306
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede patate le Sam 1 Juin 2019 08:27

Bonjour
L'âge aussi peut être, non pas que tu sois vieux Philippe, je n'oserais pas
Oasis et Rudy ont des entrainements très structurés d'autre part, entraîné l'un par Bruno et l'autre par Emmanuel et comme tu le dis si justement Patrice, les données génétiques finissent le travail
Peut être que la fraicheur aussi peut expliquer les choses justement avec un kilométrage plus faible mais plus qualitatif
Je ne connais pas Oasis mais Rudy et Philippe ont un point commun, une réelle gentillesse, ça aide ça Patrice :quoi: :mrgreen:
Amicalement Noêl et tite patate et gros godo
729,0 km en 2019
1 169,9 km en 2018
923,7 km en 2017
877,5 km en 2016
1 359,8 km en 2015
1 254,7 km en 2014
1 794,0 km en 2012



http://backagain.over-blog.com
Avatar de l'utilisateur
patate
 
Messages: 4265
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 06:17
Localisation: Montoir de Bretagne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -7,40

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede christian77 le Sam 1 Juin 2019 09:00

Bon, voilà c'est fini. La marque, anecdotique de 150km est quand même là pour me rappeler que je suis mortel donc faillible. Rien à regretter, parti sur des bases raisonnables, le départ le plus prudent de mes désormais six courses de 24 heures, je passe les 4 heures avec 34 km au compteur, puis 8 heures avec 66 km. Me dis que mon petit matelas va encore un peu s'épaissir avant de basculer dans la seconde moitié.. avec seulement 90. Vers la mi course je suis déshydraté et donc sans force, obligé de me traîner jusqu'à la salle de repos. La j'ai déjà renoncé à mon objectif premier et j'ai envie de reprendre la course pour tirer le meilleur de moi-même dans les circonstances qui se présentent. J'ai envie de poursuivre la fête malgré la fêlure que j'ai à l'âme. La secouriste qui m'a remis en selle avec de la grenadine salée à la petite cuillère me laisse repartir après 1h30 d'arrêt. Léonidas est déjà loin mais ma course continue et finalement c'est déjà pas si mal. J'ai ingurgité une purée et réussi à me réhydrater et mes jambes se remettent en marche. Après quelques tours je fais le point et je me projette sur un objectif "de secours"... Je vous promets que 150... c'est bien mieux que ce que j'avais envisagé à ce moment. Il va falloir me remettre en question mais la fête était belle, la famille de l'ultra était réunie pour un spectacle inouï qui méritait bien que je ne jette pas directement l'éponge. Je ne citerai pas tous ceux que j'ai croisé et qui m'ont encouragé ou que j'ai encouragés mais qui tous me donnent envie de revenir sur la route ou sur la piste. Bravo à l'organisation irréprochable et tellement chaleureuse et à ces champions qui nous font rêver.
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019

http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1329
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede mico34 le Sam 1 Juin 2019 12:04

Pat71 a écrit:
jbj a écrit:roudaï : 1100 km depuis le 1er janvier --> 232 km
oasis49 : 1600 km depuis le 1er janvier --> 235 km
Popol24 : 3100 km depuis le 1er janvier --> 205 km
Petit zob ou gros zob, ce n'est donc pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir qui permet de perfer sur 24h, qu'on soit bien membré ou pas.
La différence doit sans doute venir des qualités naturelles de chacun.
L'entraînement permettant de les entretenir, au mieux de les optimiser, mais pas d'aller au-delà.
Comme une histoire de rusticité, quoi.
C'est injuste mais c'est comme ça.



C'est sûr que même en faisant des heures et des heures d'entraînement un cheval de labour ne deviendra jamais un cheval de course :pleurer:
Mico34
"Charrette qui va sans hâte fait son chemin, charrette qui file ne dure pas"
http://statistik.d-u-v.org/getresultperson.php?runner=11648
Avatar de l'utilisateur
mico34
 
Messages: 1581
Inscription: Mer 10 Sep 2014 06:40
Localisation: Lunel
Sexe: Femme

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede spikeb91 le Sam 1 Juin 2019 12:16

mico34 a écrit:
Pat71 a écrit:
jbj a écrit:roudaï : 1100 km depuis le 1er janvier --> 232 km
oasis49 : 1600 km depuis le 1er janvier --> 235 km
Popol24 : 3100 km depuis le 1er janvier --> 205 km
Petit zob ou gros zob, ce n'est donc pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir qui permet de perfer sur 24h, qu'on soit bien membré ou pas.
La différence doit sans doute venir des qualités naturelles de chacun.
L'entraînement permettant de les entretenir, au mieux de les optimiser, mais pas d'aller au-delà.
Comme une histoire de rusticité, quoi.
C'est injuste mais c'est comme ça.



C'est sûr que même en faisant des heures et des heures d'entraînement un cheval de labour ne deviendra jamais un cheval de course :pleurer:

Comme je dis toujours, on ne fait pas un cheval de course avec un bourricot !
974,8 km en 2020 26e/39
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4771
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede FRED_du_13 le Sam 1 Juin 2019 15:12

Salut tous le monde ! :hello:

Il faut croire que c'est une course pour les M2 (60 sur 159 participants sur les CF).
Je démarre ce 24h avec normalement de la fraîcheur (55km d'entrainement en 10 jours). Je part sur une allure cyrano (30" marche, 2'30 course) à une moyenne de 10 km/h, 0,5 km/h plus vite qu'au 24H de St Font, pari prétentieux que je paierais plus tard. Au bout de 3h de course ayant de mauvaise sensation sur ma foulée, je décide de laissée mes BROOKS pour rechausser mes vielles bonnes ALTRA. Miracle, je retrouve mes jambes et continu sur cette allure prétentieuse. Je franchi les 100km en 10h05 soit 25mn de mieux qu'a St Font. Arrive les 12h00 de course avec pratiquement 120km (avec plus de fatigue musculaire qu'a st Font, je suis entraint de payer mon allure du départ), je décide de faire une pause avec un massage auprès des bénévoles qui me rappelle que les muscles de mes jambes commencent à être très tendus. Redémarrage au bout de 20mn. Très difficile pendant 2 tours je retrouve mes allures du début jusqu'à la 14eme heure ou je décide de m'arrêter de nouveau pour aller dormir un peu (2h plus loin qu'a St Font) avec 135km. Après 2h30 d'arrêt (arrêt trop long !!), je décide de repartir (là c'est très difficile, le corps ne veut plut et tu sais que tu en a encore pour 8h) en marchant, après 2 tours j'arrive de nouveau à trottiner entre 9 et 10 km/h (loin de mes allures du départ). Après plusieurs calculs, la barre des 200km est toujours envisageable en maintenant mon allure à 9km/h (4km de marge) que je maintien jusqu'à la 21eme heure ou là en un tour la machine s'arrête complètement. Avec 172km au compteur je décide de me contenter de 180km et donc de faire une pause de 1h avec massage et sommeil et de repartir en marchant d'en le pire des cas en assurant un 4km/h pendant 2H. Je repart donc à la 22eme heure avec pour objectif de boucler 8km (un peu moins de 8 petit tours). J'arrive à trottiner en 2 tours pour assurer un petit 8km/h de moyenne jusqu’à la fin, pour finir avec un petit baroude d'honneur en bouclant les 2 derniers tours à pratiquement 13km/h.
Avec 187.3 km, je suis très content de mon résultat et persuadé que je ferais mieux la prochaine fois !!

BILAN :
C'est bien de donner des leçons de gestion d'allures aux autres, mais faudrait-il les appliquer à soit même d'abord. On ne m'y reprendra pas pour le prochain, car je reviendrais !!!
Il ne faut pas s'arrêter trop longtemps car il faut aller chercher très loin dans le mental pour repartir.
Il faut y croire car tout est possible. A 2 reprise, j'avais tellement mal au jambes (a ne plus pouvoir s’asseoir) que j’aurais cru ne pas pouvoir recourir et pourtant à force de persévérance, ça repart, pas comme avant, mais ça repart. (C'est la grande leçon que j'ai tiré de cette expérience).

Bravo à l'organisation et au bénévole !
Content d'avoir rencontré des ADDM !
Dernière édition par FRED_du_13 le Sam 1 Juin 2019 21:31, édité 1 fois.

4 543,0 km, 526h04, 164 163 m D+ en 2019
5 377,7 km, 594h59, 218 950 m D+ en 2018
Avatar de l'utilisateur
FRED_du_13
 
Messages: 368
Inscription: Dim 10 Mai 2009 23:23
Localisation: SENAS - 13560

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede christian77 le Sam 1 Juin 2019 18:38

Content d'avoir fait ta connaissance Fred. Quel enthousiasme et quelle Tchatche !!!
A la prochaine fois...
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019

http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1329
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede FRED_du_13 le Sam 1 Juin 2019 21:30

christian77 a écrit:Content d'avoir fait ta connaissance Fred. Quel enthousiasme et quelle Tchatche !!!
A la prochaine fois...


Content pour moi aussi !
si mon endurance était a la hauteur de ma tchatche, je serais en haut du classement. on aura surement l’occasion de se revoir, je confirme après St Font, c'est un format qui me plait beaucoup, même si je reste avant tout un trailleur, et on me reverra sur ce type de course d'ici pas longtemps !

4 543,0 km, 526h04, 164 163 m D+ en 2019
5 377,7 km, 594h59, 218 950 m D+ en 2018
Avatar de l'utilisateur
FRED_du_13
 
Messages: 368
Inscription: Dim 10 Mai 2009 23:23
Localisation: SENAS - 13560

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede jbj le Sam 1 Juin 2019 23:37

Popol24 a écrit:David ou Antoine, le photographe officiel, également présent :super:
Les deux en fait, David et Antoine. Ils seront également sur la MiMiL'KiL (assistance de JLV-le solitaire, qui ne courra donc pas en solo). Belle endurance lui aussi. Teaser film Ultr'Ardèche.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10554
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Hermagot le Dim 2 Juin 2019 09:07

Pat71 a écrit:
jbj a écrit:roudaï : 1100 km depuis le 1er janvier --> 232 km
oasis49 : 1600 km depuis le 1er janvier --> 235 km
Popol24 : 3100 km depuis le 1er janvier --> 205 km
Petit zob ou gros zob, ce n'est donc pas la taille qui compte mais la façon de s'en servir qui permet de perfer sur 24h, qu'on soit bien membré ou pas.
La différence doit sans doute venir des qualités naturelles de chacun.
L'entraînement permettant de les entretenir, au mieux de les optimiser, mais pas d'aller au-delà.
Comme une histoire de rusticité, quoi.
C'est injuste mais c'est comme ça.

:plus1: :maitre: :pleurer:
Sad but true... :langue:
Reste la ténacité. Qui ne ne remplace ni la rusticité ni le ténia cité - attention aux contrefaçons ! - mais qui incite à optimiser. A la faveur de certaine progressivité. Au mépris de certaine cécité. Jamais assez citée.
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 9009
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede spikeb91 le Dim 2 Juin 2019 09:09

jbj a écrit:
Popol24 a écrit:David ou Antoine, le photographe officiel, également présent :super:
Les deux en fait, David et Antoine. Ils seront également sur la MiMiL'KiL (assistance de JLV-le solitaire, qui ne courra donc pas en solo). Belle endurance lui aussi. Teaser film Ultr'Ardèche.

Vivement l'intégrale !
974,8 km en 2020 26e/39
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4771
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Pat71 le Dim 2 Juin 2019 10:20

Hermagot a écrit:Reste la ténacité.
Oui.
Et quand c'est un tenace qui fait preuve de ténacité, ça doit pouvoir le faire.
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 8306
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Hermagot le Dim 2 Juin 2019 11:18

Pat71 a écrit:
Hermagot a écrit:Reste la ténacité.
Oui.
Et quand c'est un tenace qui fait preuve de ténacité, ça doit pouvoir le faire.

Ça devrait. Puisque ça doit.
Pourvu seulement que ça veuille.
Au doigt et à l'œil.
Le petit doigt sur la couture.
Le plaisir érigé en conjecture.
Le Temps tartiné comme confiture.
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 9009
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede manubuell le Dim 2 Juin 2019 12:03

christian77 a écrit:Bon, voilà c'est fini. La marque, anecdotique de 150km est quand même là pour me rappeler que je suis mortel donc faillible. Rien à regretter, parti sur des bases raisonnables, le départ le plus prudent de mes désormais six courses de 24 heures, je passe les 4 heures avec 34 km au compteur, puis 8 heures avec 66 km. Me dis que mon petit matelas va encore un peu s'épaissir avant de basculer dans la seconde moitié.. avec seulement 90. Vers la mi course je suis déshydraté et donc sans force, obligé de me traîner jusqu'à la salle de repos. La j'ai déjà renoncé à mon objectif premier et j'ai envie de reprendre la course pour tirer le meilleur de moi-même dans les circonstances qui se présentent. J'ai envie de poursuivre la fête malgré la fêlure que j'ai à l'âme. La secouriste qui m'a remis en selle avec de la grenadine salée à la petite cuillère me laisse repartir après 1h30 d'arrêt. Léonidas est déjà loin mais ma course continue et finalement c'est déjà pas si mal. J'ai ingurgité une purée et réussi à me réhydrater et mes jambes se remettent en marche. Après quelques tours je fais le point et je me projette sur un objectif "de secours"... Je vous promets que 150... c'est bien mieux que ce que j'avais envisagé à ce moment. Il va falloir me remettre en question mais la fête était belle, la famille de l'ultra était réunie pour un spectacle inouï qui méritait bien que je ne jette pas directement l'éponge. Je ne citerai pas tous ceux que j'ai croisé et qui m'ont encouragé ou que j'ai encouragés mais qui tous me donnent envie de revenir sur la route ou sur la piste. Bravo à l'organisation irréprochable et tellement chaleureuse et à ces champions qui nous font rêver.



L ultra est dur mais le 24h c est vraiment une bagarre contre soi même il est tellement facile de s arrêter 5mn...tu as lutté et tenu jusqu au bout c est déjà une très belle victoire :trinque:
Mars 2020 : semi marathon Paris
Avril 2020 : Ste maxime- Cavalaire
Juin 2020 : 180 km Ultra Marin Morbihan
Avatar de l'utilisateur
manubuell
 
Messages: 487
Inscription: Mer 8 Juil 2015 19:42
Localisation: la teste de buch
Sexe: Homme

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede FRED_du_13 le Dim 2 Juin 2019 12:27

manubuell a écrit:L ultra est dur mais le 24h c est vraiment une bagarre contre soi même il est tellement facile de s arrêter 5mn...tu as lutté et tenu jusqu'au bout c est déjà une très belle victoire :trinque:


Je confirme, bagarre contre soi même, un peu comme dans les histoires de TINTIN ou tu as un petit ange sur le coté qui te dis de continuer et de l'autre un petit diable qui te dis "arrête la chaise est là et attends la fin !". Une très bonne école pour forger le mental.

4 543,0 km, 526h04, 164 163 m D+ en 2019
5 377,7 km, 594h59, 218 950 m D+ en 2018
Avatar de l'utilisateur
FRED_du_13
 
Messages: 368
Inscription: Dim 10 Mai 2009 23:23
Localisation: SENAS - 13560

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede christian77 le Dim 2 Juin 2019 16:47

manubuell a écrit:
christian77 a écrit:Bon, voilà c'est fini. La marque, anecdotique de 150km est quand même là pour me rappeler que je suis mortel donc faillible. Rien à regretter, parti sur des bases raisonnables, le départ le plus prudent de mes désormais six courses de 24 heures, je passe les 4 heures avec 34 km au compteur, puis 8 heures avec 66 km. Me dis que mon petit matelas va encore un peu s'épaissir avant de basculer dans la seconde moitié.. avec seulement 90. Vers la mi course je suis déshydraté et donc sans force, obligé de me traîner jusqu'à la salle de repos. La j'ai déjà renoncé à mon objectif premier et j'ai envie de reprendre la course pour tirer le meilleur de moi-même dans les circonstances qui se présentent. J'ai envie de poursuivre la fête malgré la fêlure que j'ai à l'âme. La secouriste qui m'a remis en selle avec de la grenadine salée à la petite cuillère me laisse repartir après 1h30 d'arrêt. Léonidas est déjà loin mais ma course continue et finalement c'est déjà pas si mal. J'ai ingurgité une purée et réussi à me réhydrater et mes jambes se remettent en marche. Après quelques tours je fais le point et je me projette sur un objectif "de secours"... Je vous promets que 150... c'est bien mieux que ce que j'avais envisagé à ce moment. Il va falloir me remettre en question mais la fête était belle, la famille de l'ultra était réunie pour un spectacle inouï qui méritait bien que je ne jette pas directement l'éponge. Je ne citerai pas tous ceux que j'ai croisé et qui m'ont encouragé ou que j'ai encouragés mais qui tous me donnent envie de revenir sur la route ou sur la piste. Bravo à l'organisation irréprochable et tellement chaleureuse et à ces champions qui nous font rêver.



L ultra est dur mais le 24h c est vraiment une bagarre contre soi même il est tellement facile de s arrêter 5mn...tu as lutté et tenu jusqu au bout c est déjà une très belle victoire :trinque:

Merci Manu
C'est vrai, lorsque la machine déraille on se demande si ça vaut le coup de se battre et souvent il s'en faut de peu que tout bascule. Heureusement, il y a la présence des autres coureurs unis dans la même souffrance et ceux qu'on aime pour donner du sens à la poursuite du combat. Une fois encore je suis sorti vaincu mais très heureux d'être là.
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019

http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1329
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede Pascal75 le Lun 3 Juin 2019 12:18

Bonjour,
Content d'avoir rencontré certains ADDM (Christian, Popol, Steeve et Rudy (quelles performances pour ces 2 là !) Guillaume en coach..).
Un 24h mitigé pour ma part. J'aurai pu faire mieux, mais également pire. Pour une fois, je suis parti assez prudemment. Pourtant, au bout de 5h00 de course, j'ai douté sur mes capacités à tenir la distance.
Encore une fois, j'ai bien tourné la nuit, en effectuant une belle "remontada", de la 34ème, à la 13ème place. Malheureusement, des douleurs au dos, et un déséquilibre de ma posture (je penchais sérieusement à droite) a fait que j'ai marché les 2 dernières heures.
J'ai toujours dit à ma moitié, que si un jour, elle me voyait dans une position comme ça : qu'elle m’arrête !
Au contraire, elle m'a encouragé pour atteindre mon objectif principal : 200km
Un fois atteint cette marque(dernier tour effectué avec Mireille Cormier), j'ai stoppé, sans pouvoir profiter de la liesse qu'il y avait sous la hall.
Je ne sais pas si je referai un autre 24H. Je prendrai ma décision à la fin de mon 6 jours en septembre...
Bravo à tous pour vos perfs... et pour la motivation à revenir sur ce format de course !
Merci beaucoup à Emmanuel Fontaine de m'avoir souvent encouragé durant ce double tour d'horloge.
Pour finir 22ème et 200,7 km
Bonne récup'
Pascal75
 
Messages: 88
Inscription: Mar 24 Mai 2011 10:05

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede christian77 le Lun 3 Juin 2019 15:16

Pascal75 a écrit:Bonjour,
Content d'avoir rencontré certains ADDM (Christian, Popol, Steeve et Rudy (quelles performances pour ces 2 là !) Guillaume en coach..).
Un 24h mitigé pour ma part. J'aurai pu faire mieux, mais également pire. Pour une fois, je suis parti assez prudemment. Pourtant, au bout de 5h00 de course, j'ai douté sur mes capacités à tenir la distance.
Encore une fois, j'ai bien tourné la nuit, en effectuant une belle "remontada", de la 34ème, à la 13ème place. Malheureusement, des douleurs au dos, et un déséquilibre de ma posture (je penchais sérieusement à droite) a fait que j'ai marché les 2 dernières heures.
J'ai toujours dit à ma moitié, que si un jour, elle me voyait dans une position comme ça : qu'elle m’arrête !
Au contraire, elle m'a encouragé pour atteindre mon objectif principal : 200km
Un fois atteint cette marque(dernier tour effectué avec Mireille Cormier), j'ai stoppé, sans pouvoir profiter de la liesse qu'il y avait sous la hall.
Je ne sais pas si je referai un autre 24H. Je prendrai ma décision à la fin de mon 6 jours en septembre...
Bravo à tous pour vos perfs... et pour la motivation à revenir sur ce format de course !
Merci beaucoup à Emmanuel Fontaine de m'avoir souvent encouragé durant ce double tour d'horloge.
Pour finir 22ème et 200,7 km
Bonne récup'

Bravo Pascal
C'est une vraie performance que je rêve d'égaler un jour...
Merci à toi pour tes encouragements systématiques qui font beaucoup de bien!
A la prochaine fois!
Dialoguer, c'est probablement avant tout s'efforcer d'écouter l'autre pour comprendre ce qu'il dit.

Spartathlon 2017, Ultrathlétic'Ardeche 2018, Dromos Athanaton 2019

http://christian77ultramarathon.over-blog.com/
Avatar de l'utilisateur
christian77
 
Messages: 1329
Inscription: Lun 9 Mar 2015 13:59
Localisation: Seine et Marne
Sexe: Homme
VMA: 16,0
IE: -6,50

Re: CDF 24 heures 2019 Brive La Gaillarde 30/31 mai 2019

Messagede roudaï le Mar 4 Juin 2019 21:39

Bonsoir à tous,

Quelques mots notamment pour remercier ceux qui nous ont soutenu et encouragé avant et pendant la course.
Un 24h de plus pour moi.
Après l'échec d'Albi l'an dernier, où j'étais arrivé en vrac, celui-ci devait me permettre de retrouver le sourire.
Une préparation qui s'est très bien déroulée, où je me suis fait vraiment plaisir. Certes, sans doute peu de km par rapport à certains, mais qui correspond bien à ce que je suis capable d'encaisser, notamment en terme d'équilibre avec vie professionnelle et vie privée (avec 3 petites terreurs qui remplissent bien ma vie mais accordent peu de repos! :love: ).
Je me suis vraiment senti bien, et le mot qui venait quand il fallait dire comment je me sentais la veille de course, c'était "serein".
Pas de certitude ni de fanfaronnade, mais j'avais vraiment le sourire. Je me sentais bien, j'étais bien. Quel que serait le résultat j'étais déjà très content et... je me disais quand même qu'avec un tel état d'esprit il y avait peut-être moyen de faire un truc. Pour plagier un Japonais célèbre ici, le jour de son marathon victorieux à Boston, je me disais vraiment que j'étais né dans ma vie de coureur pour vivre un jour comme celui-là.
Objectif toujours à 240km. Avec une vitesse de départ à 10,5km/h ça laisse très peu de marge, et ça paraît même très difficile. Mais on fait avec ses moyens. Obligé de ralentir le plus tard possible et le moins fort possible. En même temps si c'est pour partir plus vite et exploser tant physiquement que mentalement quand on ralentit fort...

Parti un tout petit peu trop vite la 1ère heure, je corrige le tir rapidement.
Aux 4h tout va bien.
A partir de 4h30 je crois petit coup de chaud, malgré le parcours quand même assez ombragé. Beaucoup ont commencé à subir et je crois surtout que certains ne se sont pas assez méfié de cette relative chaleur à laquelle les corps ne sont pas habitués. Et moi la chaleur ce n'est pas mon truc...
Je roule tranquille, ferme les écoutilles, pour rentrer dans ma bulle et faire ce que j'ai à faire: avancer sans penser à rien d'autre.
Passage aux 12h en 123,750km. Très près de mon objectif de 124km et en plein dans ma marge acceptable de 123-124.
J'avais calculé au vu des inscrits que je passerais 13è ou 14è aux 12h... Et en étant optimiste entre 6è et 8è à la fin! Je suis 10è aux 12h, c'est bien plus en avance que prévu. M'en fiche l'objectif n'est pas là à ce moment.

La nuit tombe, la fraîcheur aussi. Pas fan de ce circuit avec sa petite bosse et je sais surtout qu'il s'agit d'un circuit à "courants d'air": passage sous la halle ouverte, passage le long de la Corrèze où il peut faire froid à Brive. Expérience de cette même course en... 2008! Et souvenirs de l'abandon de Bruno victime de coup de froid lors des CdM en 2010. A Brive peut-être encore plus qu'ailleurs il faut courir intelligemment, en faisant attention à la météo.

Devant il se passe plein de choses depuis le début. Ceux qui sont partis trop vite commencent à lâcher. Mais même Stéphane Ruel finit par abandonner ce qui est un coup de tonnerre!
De mon côté, longtemps 4è V1, je remonte peu à peu à la 2è place. Ca fait du bien au moral.
Par contre je ralentis plus que ne le voudrait mon tableau de marche. Je maintiens une décroissance assez lente mais quand même... la bataille pour les 240 paraît très compliquée. Même sur ma marge basse je commence à être en retard. Je calcule en tournant qu'en tournant jusqu'au bout à 9,6km/h ça passe encore si je fais la dernière heure à 12 (oui, faut se motiver et y croire...). C'est compliqué à y croire mais mathématiquement ça passe encore quelque temps. Jusqu'à la 15è ou 17è heure je ne sais plus où même avec ces calculs je suis en retard. OK, les 240, c'est mort. On continue, reste les 230 voire le record. Et le classement. Le podium V1. Go go go!
Au fur et à mesure devant ça casse et je remonte. 8è, 7è, 6è, 5è!!! Je me sens bien, cette remontée me galvanise. Je commence à comprendre que je fais une course intéressante, au moins par rapport aux autres. Je lance à Florine, qui m'assiste encore fidèlement, "tu la vois la remontée, là!?".
Le 4è c'est l'ami Steeve. Florine et mes parents me donnent des écarts. Je me rapproche. Mais il a l'air bien, et je crois qu'il voit que je reviens doucement. Il hausse alors légèrement le rythme et reprend quelques centaines de mètres pour me prendre un tour d'avance. On va alors courir longtemps ensemble au coude à coude. Moment très sympa de course. Comme je lui dis alors je crois qu'on n'avait jamais couru ensemble aussi longtemps. Il est bien, semble facile et je sais qu'il est clairement plus rapide que moi. Mais on se motive bien à courir ensemble comme ça et ça nous tire vers le haut. Possible que ces 3 heures à la lutte tout comme en course commune avec lui m'ont consommé un peu trop tôt. Mais je sens que peu à peu je fatigue. Je crois qu'à partir de la 19è heure je n'ai plus eu de jus. Impossible de suivre Steeve qui me prend de l'avance de façon régulière.
Le super pote Piero s'est aussi refait la cerise, et c'est un réel plaisir de le voir ressusciter dans la nuit. Quel retour! Il me passe puis passe Steeve.
Me voilà 6è et ça devient dur. La vitesse a encore baissé. Je lutte. Je commence à avoir la tête qui tourne, les jambes molles, du mal à avoir une vision nette. Un coup de pas bien que j'essaie de repousser à coup de bonbons et de coca, ce qui me remonte un peu. Mais je suis obligé d'instaurer quelques phases marchées courtes. Ca sent le cuit. Le record s'envole. Je commence à ne même plus croire aux 230km. Bon, au moins 220 ou 210. Pour le club, accroche cette fois, une perf de niveau nationale, des points à faire. Continue, continue.
Les calculs à ce moment-là ne sont pas bons et me dépriment. Je les repousse. J'avance avec rage et comme je peux. Plus de jus.
Je lutte. Au petit matin je dis à Florine, en essayant de retenir mes larmes, "dis à Bruno que je vais me battre jusqu'au bout pour essayer de sauver les 230". C'est long, c'est dur. Je ne veux pas lâcher.
Guillaume est là. Mon champion. Qui m'encourage à tous les tours. Il me félicite pour ma course. Me dit que je peux le faire, que je peux battre mon record. Je veux surtout sauver les 230. Je me bats avec ce qui me reste.
Manu, l'éternel ami est là et m'encourage toujours aussi régulièrement. Je crois qu'il sait à quel point sa confiance m'est essentielle...
Noël a fait beaucoup de tours virtuels avec moi...
20è heure il en reste 4. Je lance ma stratégie habituelle. S'appuyer sur les miens.
La 21è je la fais avec mon petit Anton. Mon petit renard coquin.
La 22è avec mon Nils. Mon petit ours rieur. Il est là dans ma tête. Avec son sourire et sa malice.
La 23è heure avec mon Jolan. Mon grand loup. Celui-là il court avec moi. Oh le cochon, ce qu'il court vite. Pas facile de le suivre. Il me relance.
Ok, entre mes délires je calcule à la 22è heure que ça peut le faire pour les 230. Mais faut tenir encore 2h, s'accrocher. Encore et encore. Je vais le faire.
Florine me passe plein de messages d'encouragement. Bruno lui dit de me dire que je dois être fier de ce que je fais. Qu'il est fier. Oh putain...
La 24è heure. Avec Florine. pour Florine... Je vais le faire... Je calcule que j'ai 8 tours à faire pour les 230. J'attends encore 2 tours avant de prendre mon arme fatale. Mon MP3. Je sais qu'il peut me rendre capable de faire des tours de record. Mais je ne veux pas fondre les plombs trop tôt.
6 tours, j'envoie la musique... Je suis en feu... Je tempère quand même comme je peux (tour max en 6' je crois). Les 230 sont dans la poche. Il me reste un peu plus de 3km à faire en 15min je crois. Je calcule que même en maintenant un gros rythme je ne pourrais pas arriver à battre mon record. Me manqueraient 2 ou 3 minutes... Fait ch... Mais bon je me suis tellement battu que je suis heureux d'avoir sauvé les meubles avec ce 230.
Alors je finis à ce rythme et lance quelques dernières belles accélérations pour atteindre le 232km quasi tout pile.

Content sur le coup. J'estime avoir fait le boulot. Et je tiens mon podium V1.
Florine est surprise: elle pensait que je serais plus déçu que cela de n'avoir pas battu mon record. Les jours suivants cette impression finit par m'envahir. Oui, est-ce que je ne dois pas être déçu finalement?
Je suis pragmatique: heureux d'avoir confirmé une nouvelle fois à plus de 230km. Très content de ce podium V1.
Mais finalement c'est vrai que c'est une nouvelle année d'efforts pour ne pas réussir à faire mieux. Tout ça pour ça... Pas de record, pas de podium au général, et évidemment très très loin d'une sélection qui est depuis longtemps mon rêve absolu inaccessible...
Bon, c'est un bilan mi figue-mi raisin... Reste à voir quelle suite je voudrais essayer de donner à tout ça.

Je retiendrai de tout ça beaucoup de plaisir dans ma prépa. De la sérénité enfin (de la maturité?). Malgré tout beaucoup de petits bonheurs pendant: joie de croiser tant d'entre vous, joie de courir, joie de partager des moments de vie comme ceux-là avec mes proches.
Du bonheur oui, la performance moins.
Quelle suite, je ne sais pas... Mes rêves sont peut-être plus hauts que mon talent... Si près si loin.
RDV dans quelque temps. En attendant, course plaisir à venir en septembre chez l'ami Lulu autour du Léman!

Merci à tous
Avatar de l'utilisateur
roudaï
 
Messages: 770
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 10:35
Localisation: 49320

PrécédenteSuivante

Retourner vers Courses horaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités