24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Tonio le Jeu 8 Oct 2020 15:52

renaud45 a écrit:
Samuel85 a écrit:...
autre super nouvelle: Renaud45 (qui est aussi un collègue de travail) va venir aux 24h et m'a même proposé de m'assister! Une première pour moi. Sais pas quoi demander!!...

salut Samuel,
c'est toi l'patron, tu demanderas ce que tu trouveras dans la limite de la décence bien sur :rigoler:
A+
Renaud


C'est du réchauffé c'la :exclamation: :wink:
La victoire de la course sur soi-même !
Avatar de l'utilisateur
Tonio
Administrateur du site
 
Messages: 13591
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 00:17
Localisation: Lorrain rural de Paris, là où il y a le labo anti-dope
Sexe: Homme
VMA: 8,0
IE: -4,10

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Cloclo le Ven 9 Oct 2020 20:37

Samuel85 a écrit:Arrivée vendredi soir, par le train de 19h12. Direction le circuit pour retirer mon dossard.
puis dodo... avec Tonio (première expérience).... dans une Suite m'a t il promis!

T'as pris tes boules Quiès ? :siffle:
A demain, les amis :dodo:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 4740
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede J2J le Ven 9 Oct 2020 20:48

Cloclo a écrit:
Samuel85 a écrit:Arrivée vendredi soir, par le train de 19h12. Direction le circuit pour retirer mon dossard.
puis dodo... avec Tonio (première expérience).... dans une Suite m'a t il promis!

T'as pris tes boules Quiès ? :siffle:
A demain, les amis :dodo:

Bon 24 heures à tout le monde et interdit de dormir! :wink:
Et attention à l'apéro d'après course : les berrichons (mais pas qu'eux) savent recevoir. Buvez un coup ou plus de Quincy à ma santé!
2 881,2 km, 268h36 en 2020 (17e/41) - 10,73 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7804
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Tonio le Ven 9 Oct 2020 20:50

Cloclo a écrit:
Samuel85 a écrit:Arrivée vendredi soir, par le train de 19h12. Direction le circuit pour retirer mon dossard.
puis dodo... avec Tonio (première expérience).... dans une Suite m'a t il promis!

T'as pris tes boules Quiès ? :siffle:
A demain, les amis :dodo:


Tu aggrave ton cas :cartonR: , demain, ta table de ravito, je la mets dehors :exclamation: :rigoler:
La victoire de la course sur soi-même !
Avatar de l'utilisateur
Tonio
Administrateur du site
 
Messages: 13591
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 00:17
Localisation: Lorrain rural de Paris, là où il y a le labo anti-dope
Sexe: Homme
VMA: 8,0
IE: -4,10

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Popol24 le Dim 11 Oct 2020 20:36

Le thermostat était cassé :hein:

Petit retour sur ce week-end à Vierzon qui constituait l'objectif de l'année.
Une préparation aux petits oignons par coach Christophe, et un objectif
bien élevé, 225, même pas peur :mrgreen:
Sur le papier, c'était simple : 03h00, 30 km, 59 en 6h00, 117 à mi-course
puis se battre avec le 6'40 au km sur la seconde partie :siffle:
Et grande première pour moi, une assistance 24/24 assurée par mon épouse :love:
et par mon coach car nous sommes 3 circadiens de Bergerac :pompom:
Bon, 3h00 et 30 km :super: mais j'ai chaud et je transpire inhabituellement
beaucoup trop ce qui a déjà impliqué un changement de haut. Je crois que j'ai du
me changer 7 ou 8 fois sur la course, épuisant pour une fois mon stock de fringues.
Pas trouvé le point d'équilibre......dommage. Le bug vient de la je pense :boulet:
04h00, 40 bornes, c'est la fête :super: mais je déchante aussitôt, une grand coup de
moins bien arrive et j'enchaîne 2h00 à 8 km/h. Même pas le quart de la course et
mon objectif est mort :langue: Mais, mais...je me refais la cerise et arrive à enchaîner
un petit 9 km/h tranquille qui me va bien, passant à mi course à 109,5 km.
A ce moment, je pense atteindre un petit 205 qui, pour moi, est tout à fait honorable.
Je suis sur une base de 205 km jusqu'à la 17ème heure, heure à laquelle je m'écroule :mexicain: ,
plus de jus. Une pause de 10'00, puis je repars frigorifié, c'est le début de mon long chemin de
croix. Je suis à la rue et retourne faire une nouvelle pause de 3/4 d'heure, rien que cà..... :boom:
Je tente de négocier 5'00 de plus avec mon épouse :mrgreen: mais elle ne veut rien savoir,
elle me remet en piste :hein: . Seul, j'aurai jeté l'éponge....
Reste 4h20 quand je repars, en marchant ca me ferait pile 180. Finalement, je m'échoue à 185...
Me manque juste un petit marathon..... :mrgreen:

J'assiste en direct au RP de mon camarade de club qui explose son record et arrive enfin
aux 180 km, synonyme de tirage au sort pour le machin :maitre: 2 ans qu'il y court après !!!
Bravo Stéphane :super:

Sinon, de beaux, très beaux champions de France. Quels podiums :maitre: :maitre: :maitre:
Impressionné par les 6/7 premières féminines. Une volonté à toute épreuve, bravo mesdames :super:

Voilà, la qualif directe pour le Spartathlon, c'est du passé pour moi, faudra que je me dise
"""ca c'était avant"""" :mrgreen:

:hello:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2464
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede J2J le Dim 11 Oct 2020 20:52

Popol24 a écrit:Le thermostat était cassé :hein:

Petit retour sur ce week-end à Vierzon qui constituait l'objectif de l'année.
Une préparation aux petits oignons par coach Christophe, et un objectif
bien élevé, 225, même pas peur :mrgreen:
Sur le papier, c'était simple : 03h00, 30 km, 59 en 6h00, 117 à mi-course
puis se battre avec le 6'40 au km sur la seconde partie :siffle:
Et grande première pour moi, une assistance 24/24 assurée par mon épouse :love:
et par mon coach car nous sommes 3 circadiens de Bergerac :pompom:
Bon, 3h00 et 30 km :super: mais j'ai chaud et je transpire inhabituellement
beaucoup trop ce qui a déjà impliqué un changement de haut. Je crois que j'ai du
me changer 7 ou 8 fois sur la course, épuisant pour une fois mon stock de fringues.
Pas trouvé le point d'équilibre......dommage. Le bug vient de la je pense :boulet:
04h00, 40 bornes, c'est la fête :super: mais je déchante aussitôt, une grand coup de
moins bien arrive et j'enchaîne 2h00 à 8 km/h. Même pas le quart de la course et
mon objectif est mort :langue: Mais, mais...je me refais la cerise et arrive à enchaîner
un petit 9 km/h tranquille qui me va bien, passant à mi course à 109,5 km.
A ce moment, je pense atteindre un petit 205 qui, pour moi, est tout à fait honorable.
Je suis sur une base de 205 km jusqu'à la 17ème heure, heure à laquelle je m'écroule :mexicain: ,
plus de jus. Une pause de 10'00, puis je repars frigorifié, c'est le début de mon long chemin de
croix. Je suis à la rue et retourne faire une nouvelle pause de 3/4 d'heure, rien que cà..... :boom:
Je tente de négocier 5'00 de plus avec mon épouse :mrgreen: mais elle ne veut rien savoir,
elle me remet en piste :hein: . Seul, j'aurai jeté l'éponge....
Reste 4h20 quand je repars, en marchant ca me ferait pile 180. Finalement, je m'échoue à 185...
Me manque juste un petit marathon..... :mrgreen:

J'assiste en direct au RP de mon camarade de club qui explose son record et arrive enfin
aux 180 km, synonyme de tirage au sort pour le machin :maitre: 2 ans qu'il y court après !!!
Bravo Stéphane :super:

Sinon, de beaux, très beaux champions de France. Quels podiums :maitre: :maitre: :maitre:
Impressionné par les 6/7 premières féminines. Une volonté à toute épreuve, bravo mesdames :super:

Voilà, la qualif directe pour le Spartathlon, c'est du passé pour moi, faudra que je me dise
"""ca c'était avant"""" :mrgreen:

:hello:

Dommage.
Je connais bien le circuit et les particularités chaud/froid : c'est ca le piège.
Bon au moins tu pourras être tiré au sort...
2 881,2 km, 268h36 en 2020 (17e/41) - 10,73 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7804
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede rsteph1 le Lun 12 Oct 2020 07:55

Compte-rendu des 24h de Vierzon
Il y a eu du bon et du moins bon et quelques surprises:
Tout d'abord je n'ai pas réussi à battre mon record de Tullins l'an dernier (202,7) mais ai dépassé de justesse les 200...
La course démarre correctement les trois premières heures avec une moyenne au-dessus de 10. J'avais prévu d'essayer les 60 en 6h dans mon hypothèse basse puis comme souvent au bout de trois heures de course je me prends mon premier coup de mou qui m'emmènera aux 6h en 58km. Bon il n'y a que 2km de retard, je commence à me dire qu'il faudra peut-être viser moins haut. De la 6e à la 9e heure je tourne à 9km/h, j'ai dû changer de chaussures car ça frottait sur le dessus du pied alors que je les avais porté 15h en Ardèche... Je passe les 100km vers les 10h 45 et à la 12e heure je suis à 109,772 contre 117 espéré. Ma douce accompagnatrice va se coucher à l'hôtel.
Je suis dans mon ronron à 8km/h jusqu'à ce que surgisse le coup de mou phénoménal. Je n'en ai rarement eu des comme ça où tout passe en boucle: qu'est-ce que je fous là? pourquoi j'abandonnerai pas? etc etc, j'ai le mollet droit qui commence à donner des signes de faiblesse et je rechange à nouveau de chaussure passant d'altra zéro drop à merrel all out crush chaussures de Trail de dernier recours qui n'ont rien à faire sur un circuit de 24h mais ça sera efficace pour le mollet. Ce qui me permettra de sortir du trou c'est la caféine c'est pas la première fois qu'un manque de café m'est presque fatal. Du coup je fais trois heures en dessous de 8km/h puis quand arrive la 18e heure l'excitation revient et je vois que je commence à remonter au classement. Moi qui ne pensais pas pouvoir être dans les 30 premiers aux vues de la liste des participants, je grapille petit à petit jusqu'à finir 15e et premier en open avec 200,5km que j'aurais dû aller chercher!
Je retiendrai de ces 24h:
-Une bonne organisation, des bénévoles souriants et efficace
-La foulée fluide de Guillaume Laroche et de Stéphane Ruel impressionnants tous les deux, c'est la que tu te dis que tu es vraiment un petit bonhomme à côté d'eux.
-La capacité de souffrir de Corinne Gruffaz qui est sûrement celle qui à le plus puisé dans son potentiel.
-La détermination de Karine Zeimer
-La rencontre fugace d'Antony qui a battu son record même s'il n'a pas atteint son objectif.
-Ne pas oublier de prendre du café...
-Performance décevante mais bon classement qui rattrape les choses.
rsteph1
 
Messages: 36
Inscription: Jeu 17 Jan 2019 20:11
Sexe: Homme
VMA: 17,5

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede spikeb91 le Lun 12 Oct 2020 15:52

:hello:

Mon petit cr de ce dernier 24h à Vierzon.

Mais d'abord, bravo à fabsim et à toute son équipe pour l'exploit de maintenir cette épreuve, malgré le merdier :maitre:

Après avoir dormi chez Palmatum77 avec son frère Hermagot, et arrosé, une fois n'est pas coutume, notre repas de bières sans alcool (si si), départ pour Vierzon samedi matin. Seulement deux heures de route mais une petite hésitation sur la fin pour trouver le parc des expo, ce qui nous vaudra de se préparer un peu dans la précipitation.
Après la longue procession vers la mairie, le départ est donné à 11h00 pile.
Objectif affiché depuis l'automne dernier (à ce moment là ça devait être à Champigneulles), 180 pour pouvoir glisser mon nom dans l'urne pour le tirage au sort du Machin.
C'est parti pour 24h...
Dès le début, je sens que je ne suis pas au top, j'ai mal à la tête et je ne parviens pas à poser mon souffle. A ce moment là, je me dis que ça ne va pas durer. Bizarre ce mal de tête, je n'ai jamais eu ça. Ça va durer 5/6h comme ça, les jambes ok mais le souffle et le crane qui font chier. Puis ça passe.
Au bout de 80 km je suis dans le dur, les pieds et les jambes font mal, mais il me reste plus de 14h pour faire 100 km.
Je vais avoir un gros passage à vide entre le 80 et le 100, plus de 3h pour faire ces 20km :hein:
Ça me fait presque mal de le dire en tant que défenseur des chaussures légères et de la foulée naturelle, mais sur ce coup là, c'est Hoka qui va me sauver la mise après le 100ème. Si les premières foulées sont compliquées à cause du poids des pompes, je n'ai plus mal à la plante des pieds pendant plusieurs heures. Et ça change la vie.
A 13h de course, il me reste 11h pour faire 77km. Objectif 8'30/km jusqu'au bout. Ça parait jouable mais 11h c'est long. Pas le droit à l'erreur. Je vais me raccrocher à tout ce que je peux pour ne pas bâcher, idée qui m'a effleuré un bon millier de fois. J'ai l'impression de revivre ce dernier jour de l'UA avec Manu où nos n'avions d'autre choix que de courir si nous voulions finir dans les temps. Là c'était pareil, pas le droit au répit. Je me suis donc bougé le cul en donnant tout ce que j'ai pu, jusqu'à la dernière heure où j'ai su que, sauf pépin, c'était gagné (je crois qu'il me restait 5 km à faire en 55'). 180ème tour, je récupère ma plaquette, passe devant notre table et serre le poing bien fort. Je m'accorde alors ce dernier 1/4 d'heure à la marche avant de poser la plaquette à 181.567 km, non sans lâcher quelques sanglots de victoire et de fatigue.
C'était plus dur que l'UA. Je suis très content de cette marque inespérée.
Merci à tous ceux qui m'ont encouragé, sur place ou à distance. Mention spéciale pour Guillaume Laroche dont les encouragements et les félicitations n'ont pas cessés même lorsqu'il était dans le dur. Guillaume, tu es un champion comme on les aime :maitre:
Je ne sais pas si on m'y reprendra.
Je ne sais pas non plus si je glisserai mon bulletin dans l'urne, si je n'arrive pas à gagner en vitesse, ça ne sert à rien. Si vous avez des solutions miracles (et autorisées, hein !), je suis preneur.
:hello:
2 285,9 km en 2020 27e/41
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4917
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Cloclo le Lun 12 Oct 2020 17:32

:maitre: :maitre: :maitre:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 4740
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Hermagot le Lun 12 Oct 2020 17:36

Très sympa de revoir tous ces amoureux des 24h :love:
Et tous ces compétiteurs aussi :super:
Pour certains, des cumulards, d'ailleurs :wink:

Ca aurait aussi été sympa de courir 24h. Mais non.
Tant pis. Ce sera pour une autre fois. Ou pas. Plutôt "pas".

Bravo à tous ceux qui ont atteint leur objectif.
Et peut-être plus encore à ceux qui sont restés en piste alors que celui-ci (l'objectif) s'éloignait.

C. Youssoun :chinois:
Magoo
VU D' la DUV, aFFAiré @ FFA, MàD @ ADdM, sans entraves @ Strava
Avatar de l'utilisateur
Hermagot
Diogène de Sinope
 
Messages: 9194
Inscription: Lun 18 Mai 2009 18:13
Localisation: Grand-Est

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede manubuell le Mar 13 Oct 2020 19:46

spikeb91 a écrit::hello:

Mon petit cr de ce dernier 24h à Vierzon.

Mais d'abord, bravo à fabsim et à toute son équipe pour l'exploit de maintenir cette épreuve, malgré le merdier :maitre:

Après avoir dormi chez Palmatum77 avec son frère Hermagot, et arrosé, une fois n'est pas coutume, notre repas de bières sans alcool (si si), départ pour Vierzon samedi matin. Seulement deux heures de route mais une petite hésitation sur la fin pour trouver le parc des expo, ce qui nous vaudra de se préparer un peu dans la précipitation.
Après la longue procession vers la mairie, le départ est donné à 11h00 pile.
Objectif affiché depuis l'automne dernier (à ce moment là ça devait être à Champigneulles), 180 pour pouvoir glisser mon nom dans l'urne pour le tirage au sort du Machin.
C'est parti pour 24h...
Dès le début, je sens que je ne suis pas au top, j'ai mal à la tête et je ne parviens pas à poser mon souffle. A ce moment là, je me dis que ça ne va pas durer. Bizarre ce mal de tête, je n'ai jamais eu ça. Ça va durer 5/6h comme ça, les jambes ok mais le souffle et le crane qui font chier. Puis ça passe.
Au bout de 80 km je suis dans le dur, les pieds et les jambes font mal, mais il me reste plus de 14h pour faire 100 km.
Je vais avoir un gros passage à vide entre le 80 et le 100, plus de 3h pour faire ces 20km :hein:
Ça me fait presque mal de le dire en tant que défenseur des chaussures légères et de la foulée naturelle, mais sur ce coup là, c'est Hoka qui va me sauver la mise après le 100ème. Si les premières foulées sont compliquées à cause du poids des pompes, je n'ai plus mal à la plante des pieds pendant plusieurs heures. Et ça change la vie.
A 13h de course, il me reste 11h pour faire 77km. Objectif 8'30/km jusqu'au bout. Ça parait jouable mais 11h c'est long. Pas le droit à l'erreur. Je vais me raccrocher à tout ce que je peux pour ne pas bâcher, idée qui m'a effleuré un bon millier de fois. J'ai l'impression de revivre ce dernier jour de l'UA avec Manu où nos n'avions d'autre choix que de courir si nous voulions finir dans les temps. Là c'était pareil, pas le droit au répit. Je me suis donc bougé le cul en donnant tout ce que j'ai pu, jusqu'à la dernière heure où j'ai su que, sauf pépin, c'était gagné (je crois qu'il me restait 5 km à faire en 55'). 180ème tour, je récupère ma plaquette, passe devant notre table et serre le poing bien fort. Je m'accorde alors ce dernier 1/4 d'heure à la marche avant de poser la plaquette à 181.567 km, non sans lâcher quelques sanglots de victoire et de fatigue.
C'était plus dur que l'UA. Je suis très content de cette marque inespérée.
Merci à tous ceux qui m'ont encouragé, sur place ou à distance. Mention spéciale pour Guillaume Laroche dont les encouragements et les félicitations n'ont pas cessés même lorsqu'il était dans le dur. Guillaume, tu es un champion comme on les aime :maitre:
Je ne sais pas si on m'y reprendra.
Je ne sais pas non plus si je glisserai mon bulletin dans l'urne, si je n'arrive pas à gagner en vitesse, ça ne sert à rien. Si vous avez des solutions miracles (et autorisées, hein !), je suis preneur.
:hello:


BRAVO. :maitre: :maitre: :super:
Mars 2020 : semi marathon Paris
Avril 2020 : Ste maxime- Cavalaire
Juin 2020 : 180 km Ultra Marin Morbihan
Avatar de l'utilisateur
manubuell
 
Messages: 490
Inscription: Mer 8 Juil 2015 19:42
Localisation: la teste de buch
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede jbj le Mar 13 Oct 2020 22:53

Réponse rigolote (sur fb) d'un coureur plutôt trailer, mais pas que, à un autre trailer qui va participer à un ultra route et demandant comment gérer le passage ultra-trail ultra-route : Et bien comment dire: pour moi sans entraînement spécifique, ultra route et montagne même combat. Les changements d’allure comme tu le dis permettent de reposer certains muscles et d’en solliciter d’autres, raisons pour lesquelles peu de séquelles après course.
Et tu peux avoir de beaux résultats sur route et en Trail.
Par contre, ayant testé ce week-end les 24hrs vierzon avec 227 km, faute d’avoir pu faire sakura michi et spartathlon, l’allure régulière est une tuerie pour moi. C’est vraiment un truc particulier , on se bousille complètement. Quand tu vois les élites en chaise roulante à la fin pour monter sur le podium tu te poses des questions !
Donc vive l’ultra en liberté et les grands espaces !
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 10915
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede amonere le Mar 13 Oct 2020 23:09

jbj a écrit:Réponse rigolote (sur fb) d'un coureur plutôt trailer, mais pas que, à un autre trailer qui va participer à un ultra route et demandant comment gérer le passage ultra-trail ultra-route
Commentaire de Philippe Verdier à Antoine Guillon, ce dernier venant d’annoncer qu’il allait participer à la fin du mois à la Dromos Athanaton, course qualificative pour le... Non on s’en fout. Une course sur route de 140 km en Grèce, qui passe au pied de 4 statues de héros grecques dans 4 villes différentes, dont la fameuse de Léonidas à Sparte. Antoine Guillon, encore un qui veut toucher le peton, et c’est bien naturel, on en rêve tous :love:
Avatar de l'utilisateur
amonere
 
Messages: 857
Inscription: Lun 20 Fév 2012 21:24
Localisation: La Roche-sur-Yon
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Papa Hugo et Clément le Mer 14 Oct 2020 18:53

Bonjour à tous,
Tout d'abord un GRAND MERCI à ceux qui se démènent pour qu'un tel évènement puisse se tenir. A tout ce temps, travail, énergie investis. A ces sourires, encouragements, aux bénévoles, à la bonne ambiance, musique…

Je m'appelle Norbert, dossard 80, je cours depuis 4 ans, suis plutôt attiré par l'ultra endurance. J'ai fait Millau l'an dernier et cette année l'objectif était de devenir circadien. Ça aurait dû se faire en avril à Tullins, mais la Covid en a eu raison comme tant d'autres courses. Du coup le choix s'est porté sur Vierzon et j'ai pris une licence d'athlétisme pour être une fois dans ma vie dans un classement de championnat. M. Noir me bascule d'Open à championnat en un temps record après ma demande. Merci à lui.

Pas d'objectif kilométrique mis à part faire 120Km pour être dans le classement.
L'objectif fixé était de rester actif sur le circuit durant 24h.
Voir aussi comment le corps va réagir sur 24h, apprendre.
Je suis venu sans accompagnateur, mais j'ai fait du covoiturage avec un autre coureur qui a malheureusement dû abandonner au bout de 135Km.
J'ai été surpris par la vitesse à laquelle certains ont tournés au début, épater par les féminines, mais aussi par les marcheurs athlétiques.
Les pièges, les difficultés principales pour moi étaient le vent, l'humidité surtout le long du canal, le froid de la nuit avec le contraste de l'intérieur du hall. L'adaptation de la tenue selon l'avancée était de rigueur. Physiquement le virage en descente sur la droite pour longer le canal.
Mais ce fut compenser par les encouragements reçu et donné, les rencontres…

Les objectifs fixé sont atteints, je suis circadien, suis au classement d'un championnat de France.

Au terme de ces 24h je termine 10ieme au général, 7ieme des garçons et 2ieme de ma catégorie avec 214Km (quand j'y pense, ça fait 5 marathons et 3Km, c'est fou).
Enfin merci à ceux qui m'ont aidé à monter et surtout à descendre du podium. Et de vivre un moment très émouvant lors de cette remise des prix.
Merci, Norbert nouveaux circadien
Papa Hugo et Clément
 
Messages: 2
Inscription: Dim 4 Oct 2020 13:42

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Cloclo le Mer 14 Oct 2020 19:57

Papa Hugo et Clément a écrit:Merci, Norbert nouveaux circadien

Bravo, Norbert de Hatten, inscrit au club de Haguenau, ma ville natale :pompom:
Super marque pour une entrée en matière, tu m'expliquera plus en détail ton entrainement autour d'une bière à l'occasion en Alsace :trinque:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 4740
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede joss47 le Mer 14 Oct 2020 20:08

Papa Hugo et Clément a écrit:Bonjour à tous,
Tout d'abord un GRAND MERCI à ceux qui se démènent pour qu'un tel évènement puisse se tenir. A tout ce temps, travail, énergie investis. A ces sourires, encouragements, aux bénévoles, à la bonne ambiance, musique…

Je m'appelle Norbert, dossard 80, je cours depuis 4 ans, suis plutôt attiré par l'ultra endurance. J'ai fait Millau l'an dernier et cette année l'objectif était de devenir circadien. Ça aurait dû se faire en avril à Tullins, mais la Covid en a eu raison comme tant d'autres courses. Du coup le choix s'est porté sur Vierzon et j'ai pris une licence d'athlétisme pour être une fois dans ma vie dans un classement de championnat. M. Noir me bascule d'Open à championnat en un temps record après ma demande. Merci à lui.

Pas d'objectif kilométrique mis à part faire 120Km pour être dans le classement.
L'objectif fixé était de rester actif sur le circuit durant 24h.
Voir aussi comment le corps va réagir sur 24h, apprendre.
Je suis venu sans accompagnateur, mais j'ai fait du covoiturage avec un autre coureur qui a malheureusement dû abandonner au bout de 135Km.
J'ai été surpris par la vitesse à laquelle certains ont tournés au début, épater par les féminines, mais aussi par les marcheurs athlétiques.
Les pièges, les difficultés principales pour moi étaient le vent, l'humidité surtout le long du canal, le froid de la nuit avec le contraste de l'intérieur du hall. L'adaptation de la tenue selon l'avancée était de rigueur. Physiquement le virage en descente sur la droite pour longer le canal.
Mais ce fut compenser par les encouragements reçu et donné, les rencontres…

Les objectifs fixé sont atteints, je suis circadien, suis au classement d'un championnat de France.

Au terme de ces 24h je termine 10ieme au général, 7ieme des garçons et 2ieme de ma catégorie avec 214Km (quand j'y pense, ça fait 5 marathons et 3Km, c'est fou).
Enfin merci à ceux qui m'ont aidé à monter et surtout à descendre du podium. Et de vivre un moment très émouvant lors de cette remise des prix.
Merci, Norbert nouveaux circadien


Le type, il court depuis quatre ans, il fait un 24h, comme ça, objectif 120km...
Et il en fait 214 !
Je dis respect et bravo Norbert.
joss47
 
Messages: 353
Inscription: Sam 30 Aoû 2014 20:12

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Popol24 le Mer 14 Oct 2020 21:05

joss47 a écrit:Le type, il court depuis quatre ans, il fait un 24h, comme ça, objectif 120km...
Et il en fait 214 !
Je dis respect et bravo Norbert.

Oui Joss, tu as vu ca !!! Sont au top les mecs de l'Est enfin, presque tous :wink:
Pffff, nous dans le Sud Ouest, on se démène à l'entraînement, hein Joss, on n'arrête pas et au
final..... :fouet:
A croire que la choucroute est plus digeste que les cèpes :boom:
Pareil, je pensais que le rouge était bien meilleur que la bière....
D'un coup il balaie toutes nos idées que l'on a travaillé des mois et des mois.... :hein:
Un gros bravo Norbert, grosse marque pour un premier :maitre:
et bienvenue sur le forum :pompom:
Ils nе cоurеnt раs cоntrе lеs аutrеs mаіs роur еux-mêmеs. Ils sеmblеnt dіfférеnts dе nоus : іls роssèdеnt lа sérénіté dеs sаgеs, l'еnvіе dеs еnfаnts, lа cараcіté dе sе surраssеr. Lеur drоguе еst lе 100 kіlоmètrеs, lе рlаіsіr dе cоurіr реndаnt dеs hеurеs. Ils gоûtеnt іntеnsémеnt lе раrtаgе, lа chаlеur humаіnе еt chаquе cоurеur еst unе hіstоіrе vіvаntе.
Avatar de l'utilisateur
Popol24
 
Messages: 2464
Inscription: Sam 31 Mar 2012 20:28
Localisation: Dordogne (24)
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Samuel85 le Mer 14 Oct 2020 21:44

CR des 24 heures de Vierzon 2020

Arrivé la veille pour récupérer mon dossard, je prends un diner rapidement sur place et pars à l’hôtel en compagnie de Tonio.
Coucher vers 22h, le réveil est prévu à 7h15.
Une nuit plutôt bonne, je suis réveillé un peu tôt, rien d’anormal !
Nous nous préparons et partons en direction du départ. Mon accompagnateur Renaud et José arrivent au même moment que nous. Nous installons nos affaires sur la table mis à notre disposition et définissons le rythme de ce 24h :
Un départ autour de 7’30 au km, boisson (150ml) et quelques aliments solides toutes les 15’. Un bilan au bout de 8h, qui correspond en général à mon passage à vide et nous aviserons alors… Je règle mon débit de base d’insuline à 40% du débit habituel (même réglage que sur la Mil’kil).

Après un départ place de la Mairie, nous rejoignons le parcours au bout de 772m (je l’entendrais tellement de fois !).
au 2ième tour, Renaud me force à ralentir car je suis trop rapide (environ 7’ à 7’10 au tour). Je mets plus d’une heure à trouver le rythme.
Je fais régulièrement ma mesure de glycémie qui se maintient entre 1,30gr et 1,80gr, valeurs idéales.
Au bout de 7h30 de course, je me mets à marcher, je n’arrive plus à courir, sans comprendre pourquoi. Après 2 tours, je finis par faire ma mesure de glycémie : je suis en hypoglycémie sévère (0,46gr/l). Je me pose plein de questions et je continue la marche en essayant de manger. L’appétit n’est pas là. Je diminue par deux fois mon débit pour installer un réglage à 30% du débit de base journalier. Je finis par avaler une soupe et deux bols de purée.
Après 9h30 de course, je remonte enfin à 1,25gr mais l’hypoglycémie m’a énormément fatigué, j’ai une grosse envie de dormir. Je tarde et prends un café au bout de 11h de course (je crois me souvenir). J’ai froid et me couvre déjà de plus en plus.
Le café va tourner un bon moment dans le ventre (le floc-floc par rassurant) et après 11h30 de course, la salive froide remplit la bouche, je vidange.
Zut, je n’ai plus ni purée ni soupe qui n’étaient pas encore digérées, je m’inquiète de retomber à nouveau en hypoglycémie.

Après quelques tours dans le vague, Renaud me demande si je me sens prêt pour aller jusqu’au km 100 avant de faire le bilan. Au km 96 : je m’arrête, me précipite dans mon duvet et me couche. Je demande à dormir 1h.
Renaud me réveille une première fois au bout de 40’, je ne peux pas repartir. Il me réveille à nouveau au bout d’1h, idem… je lui demande de dormir jusqu’à ce que je me réveille.
Après 5h30 d’un bon sommeil couvert comme un œuf (Renaud m’a même couvert de son propre duvet), je me remets sur les jambes et pars en marchant. Je ne suis pas dans mon assiette au niveau gastrique (l’acidité gastrique est encore présente)
J’oscille entre beaucoup de marche et quelques périodes de course… le compteur n’avance pas beaucoup…
Heureusement, je discute avec Philippe, Guillaume(s), Sergio et sa femme, Renaud et José bien sûr et quelques autres connaissances, cela passe le temps, je suis déjà déçu.

Renaud me motive en me disant que je peux atteindre 125km, je n’y crois pas.
Peu de temps avant la fin, j’entends que le premier est sur le point de faire plus du double de moi. Je suis piqué au vif et me mets en marche. 125km, oui, je vais les atteindre, un point c’est tout.
Je prends mon numéro 2 tours avant la fin de me mets à courir pour finalement poser la marque au 2ième coup de feu à 125,083km.

Un résultat décevant par rapport à mes ambitions…
18ieme de la course Open, 2ième VH2
Vivement la prochaine !
Avatar de l'utilisateur
Samuel85
 
Messages: 213
Inscription: Mar 7 Fév 2017 13:59
Localisation: Velizy Villacoublay (78)
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Cloclo le Jeu 15 Oct 2020 19:55

Popol24 a écrit:Pareil, je pensais que le rouge était bien meilleur que la bière....

Le Reuilly offert à la remise des dossards n'a pas fait long feu. Et vous ? :hips:
Avatar de l'utilisateur
Cloclo
Google-man
 
Messages: 4740
Inscription: Mar 11 Mai 2010 23:47
Localisation: Palaiseau (91)

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede J2J le Jeu 15 Oct 2020 20:01

Cloclo a écrit:
Popol24 a écrit:Pareil, je pensais que le rouge était bien meilleur que la bière....

Le Reuilly offert à la remise des dossards n'a pas fait long feu. Et vous ? :hips:

Après la course, bien sur?
Perso je préfère le Quincy du 18 que le Reuilly du 36 qui est trop sec!
2 881,2 km, 268h36 en 2020 (17e/41) - 10,73 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7804
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Papa Hugo et Clément le Jeu 15 Oct 2020 21:29

Cloclo a écrit:
Papa Hugo et Clément a écrit:Merci, Norbert nouveaux circadien

Bravo, Norbert de Hatten, inscrit au club de Haguenau, ma ville natale :pompom:
Super marque pour une entrée en matière, tu m'expliquera plus en détail ton entrainement autour d'une bière à l'occasion en Alsace :trinque:


Salut Cloclo, on avais papoter un peu autour des 18H de courses.
Bon j'avoue, dans mon ravitaillement il y avait une bière, j'en ai pris pour le passage des 100Km.
Une seule bière ça va faire un peu juste pour la méthode d'entrainement.
Mais je suis aussi plutôt vin rouge que bière.

Merci Popol24 et joss47
Papa Hugo et Clément
 
Messages: 2
Inscription: Dim 4 Oct 2020 13:42

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede spikeb91 le Sam 17 Oct 2020 14:01

On est Duvé :pompom: :pompom:
2 285,9 km en 2020 27e/41
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4917
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede J2J le Sam 17 Oct 2020 19:14

spikeb91 a écrit:On est Duvé :pompom: :pompom:

Depuis au moins 2 jours! :clown:
2 881,2 km, 268h36 en 2020 (17e/41) - 10,73 km/h
[ 3 030,2 km, 362h34 en 2019 (24e/47) - 8,36 km/h
C'est au pied du mur qu'on voit .... le pied du mur!!!!
Avatar de l'utilisateur
J2J
 
Messages: 7804
Inscription: Ven 16 Avr 2010 16:21
Localisation: Châtillon (92)
Sexe: Homme
VMA: 16,5

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede Hikaru le Dim 18 Oct 2020 22:08

spikeb91 a écrit:On est Duvé :pompom: :pompom:


Comme ça, ça vous tiendra chaud en hiver :wink:
Martial alias Hikaru
Hikaru
 
Messages: 1168
Inscription: Jeu 31 Jan 2013 09:13
Localisation: 70
Sexe: Homme

Re: 24h de Vierzon - 10 & 11 octobre 2020

Messagede FRED_du_13 le Dim 18 Oct 2020 22:49

Salut tous le monde !

Traileur avant tout je me suis lancé dans le 24h avec 2 participations en 2019.
24H St fons avec un abandon a la 14e heure avec 135 km, suite a des crampes dans les muscles thoraciques
24h Brives avec 188 km (premier effort de 24h et soucis a passer la nuit, je m'endormais en courant)

j'attaque ce 24h en ayant fait l'ultra trail du Mercantour le 03/09/2020 avec 130km et D+9000m en 23h15mn avec seulement 50' d'arrêt.
Je décide de me fixer pour objectif 220km, en me disant que si j'applique la règle des 10km pour 1000m D+ ça fait 130km + 90km en 23h et que j'ai 2 efforts à 24h comme expérience.

Mais les choses ne vont pas se passer comme je voulais !!

Pas à l'aise dés le début. des douleurs dans le bas du ventre du à une crispation sont apparut des la 3eme heure
Au bout de 2h30 le cardio est passé de 135 à 155 (mesuré au poignet) en 2h de course et 110 au repos après 5 mn d'arrêt.
Au bout de 6 heure je pense à abandonner, dans un dernier espoir en changeant ma gestion d'effort je décide de continuer tant que la douleur est supportable mais sans trop de conviction.
Au bout de 12h pour éviter les douleurs dans le ventre je dois descendre ma vitesse à 6/7 km/h.
Je ne vois plus d'intérêt de courir dans ces conditions et décide de m'arrêter à 12h30 de course avec près de 110Km.

A bien réfléchir, mon échec était écrit d'avance.
Une prépa en 15 jours
une avant dernière semaine trop chargé alors que j'aurais du faire du jus.
Un début de tendinite genoux gauche apparut au milieu de cette semaine et au lieu d'arrêter, j'ai continuer.
une gène dans l'ischio droit et la hanche séquelle de l'ultra du Mercantour non résorbé.
Une boucle de 1km compliquée avec plein de virage dont un à 180° en devers, petit faux plat montant.
A Brive j'avais adopté des le départ 50m de marche et 450m de course. Sur ce coup là, course permanent avec juste une baisse de l'allure pendant 50m tous les 250m.
il m'a fallut 6h pour appliquer les conseilles que je dis à tous les athlètes de l'AS Cavaillon que j'entraine
(économie des ressources dés le début, Au lieu de passer en force dans les parties compliquées profiter de ces moments pour se relâcher et le diable se cache dans le détail)
et que je revienne a ma première méthode qui m'allait bien, mais les dégâts étaient déjà là.

En terme de récupération j'ai cru que les conseils que je dis à tous le monde ne s'appliquais pas forcément à moi, erreur monumentales.

Sur ce coup là, j'ai été mauvais sur toute la ligne. Alors que d'habitude ma force est la gestion de j'effort qui permet de finir 90% de mes courses plus vite qu'au début.

J'ai complètement raté ma course, mais j'ai pris une belle leçon !!!

Mais ça ne m'enlève pas du tout le plaisir de revenir sur ce type épreuve, bien au contraire je reviendrais avec une meilleur prépa en amont et de la fraicheur !!!

4 543,0 km, 526h04, 164 163 m D+ en 2019
5 377,7 km, 594h59, 218 950 m D+ en 2018
Avatar de l'utilisateur
FRED_du_13
 
Messages: 370
Inscription: Dim 10 Mai 2009 23:23
Localisation: SENAS - 13560

PrécédenteSuivante

Retourner vers Courses horaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité