TCR #7 (ultra vélo)

Venez raconter vos expériences sur une course, posez vos questions sur une autre.

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

TCR #7 (ultra vélo)

Messagede jbj le Ven 11 Jan 2019 21:06

L'ultra vélo est en pleine expansion, la TransContinental Race (traversée de l'Europe non-stop sans assistance), a été créée en 2013 par un Anglais, ancien vainqueur de la Trans America Bike Race (et mort accidentellement en course en 2017 sur la traversée de l'Australie). 31 partants / 21 finishers pour la 1ère édition en 2013, 223 partants / 130 finishers en 2018 et 685 postulants pour la TCR #7 de l'été 2019 qui partira du bord de la Mer Noire en Bulgarie pour se terminer à Brest, Finistère.

Donc, sélection obligatoire + tirage au sort :
685 postulants issus de 38 nations dont 68 femmes
Toutes les femmes retenues + tous ceux qui ont apporté leur contribution à l'organisation de l'édition précédente retenus + tous les représentants des pays peu représentés retenus = 50% des places attribuées. Le reste par tirage au sort. Pas de liste d'attente.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede Lolo07 le Ven 11 Jan 2019 21:24

j'ai eu Fred
il est impatient !
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1428
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede jbj le Ven 11 Jan 2019 21:31

Lolo07 a écrit:j'ai eu Fred
il est impatient !
Il a reçu la réponse hier, non retenu.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede Lolo07 le Ven 11 Jan 2019 22:28

jbj a écrit:
Lolo07 a écrit:j'ai eu Fred
il est impatient !
Il a reçu la réponse hier, non retenu.

Oh M....
Il s'en faisait une joie
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1428
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede fifi le Sam 12 Jan 2019 05:56

Contrairement à la course à pieds, il y a, tout de même, dans le vélo, une tradition ancienne de "cyclosportives ultra", avec les trophées audax, PBP,..... et une organisation par la fédération française de cyclotourisme.
Le format "compet" est, en effet, récent, mais pas forcément les distances.
fifi
 
Messages: 2149
Inscription: Dim 2 Jan 2011 19:12
Localisation: 67
Sexe: Femme

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede spikeb91 le Sam 12 Jan 2019 10:10

jbj a écrit:de la Mer Noire en Bulgarie pour se terminer à Brest, Finistère.


J'avais toujours cru que c'était en France :langue: :mrgreen:
1 877,8 km en 2019 19e/46
Avatar de l'utilisateur
spikeb91
Modérateur
 
Messages: 4207
Inscription: Lun 1 Déc 2014 22:15
Localisation: Morsang sur Orge (91)
Sexe: Homme
VMA: 15,5
IE: -6,85

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede jbj le Sam 12 Jan 2019 12:43

fifi a écrit:Contrairement à la course à pieds, il y a, tout de même, dans le vélo, une tradition ancienne de "cyclosportives ultra", avec les trophées audax, PBP,..... et une organisation par la fédération française de cyclotourisme.
Le format "compet" est, en effet, récent, mais pas forcément les distances.
C'est vrai mais ces nouvelles épreuves (French Divide, BTR, TCR) totalement hors fédérations, attirent un public nouveau et beaucoup plus jeune.
spikeb91 a écrit:
jbj a écrit:de la Mer Noire en Bulgarie pour se terminer à Brest, Finistère.


J'avais toujours cru que c'était en France :langue: :mrgreen:
C'était uniquement pour ajouter un petit caractère géographique à l'information et pour qu'il n'y ait pas de confusion avec Brest-Litovsk, Biélorussie.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede gourdoda le Lun 14 Jan 2019 19:48

Les épreuves de ce type sont ultra victime de leur succès.
Cette année les 300 places de la BTR sont parties en moins de 6h . L'année dernière c'était 1 semaine pour 100 places puis 100 places avaient étées réouvertes puis encore 100.
Ca fait forcément beaucoup de déçu quand ça part si vite mais c'est un peu la force du truc, zéro dossier à remplir, premier arrivé premier servi, ça fait grogner certains mais c'est une règle comme une autre et pas plus débile qu'un tirage au sort ou qu'une selection à la capacité à terminer l'épreuve dans le meilleur temps.
La TCR c'est un autre mode de selection et ça fait également des décus puisque l'ami Fred paraissait un brin remonté !
Il n'aura pas fallu des années pour que ces "courses" fassent rêver bon nombre de coureur.
La TCR reste tout de même un brin taré selon moi :siffle: , zéro assistance, ultralongue distance, on tire sur le sommeil au maximum, dans des pays étranger, ou parfois le détail d'une règle de circulation peut être important ... Quand on voit comment on se fait ramasser en france sur les capots des bagnoles, on peut vraiment dire que c'est une aventure d'aller se frotter à ce genre d'épreuve ou le manque de lucidité lié à la fatigue peut vite devenir catastrophique. :siffle:
Reste les épreuves Audax mais c'est quand même pas pareil ...
En tout cas y'en a pour tous les gouts et quand on est pas pris à l'une on peut tenter l'autre rien que pour voir ce que ça donne.
Avatar de l'utilisateur
gourdoda
 
Messages: 623
Inscription: Mer 9 Sep 2009 07:53

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede jbj le Lun 14 Jan 2019 21:24

gourdoda a écrit:La TCR reste tout de même un brin taré selon moi :siffle: , zéro assistance, ultralongue distance, on tire sur le sommeil au maximum, dans des pays étranger, ou parfois le détail d'une règle de circulation peut être important ... Quand on voit comment on se fait ramasser en france sur les capots des bagnoles, on peut vraiment dire que c'est une aventure d'aller se frotter à ce genre d'épreuve ou le manque de lucidité lié à la fatigue peut vite devenir catastrophique. :siffle:
Je suis d'accord. Mike Hall et quelques autres l'ont payé de leur vie. C'est déjà tellement dangereux de faire du vélo sur certaines routes autour de chez soi, alors faire du vélo sur des routes qu'on ne connaît pas, sans quasiment dormir et habillé de noir des pieds à la tête parce que c'est mode, ça a un côté bien suicidaire. Je suis souvent effaré de voir certaines photos prises lors de ces courses.

Certains diront la même chose de certaines courses à pied non-stop qui durent plusieurs jours et nuits mais on est pourtant autrement moins exposé sur la route à pied qu'à vélo, faisant face à la circulation et pouvant facilement se jeter dans le fossé en cas de danger.
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29

Re: TCR #7 (ultra vélo)

Messagede jbj le Jeu 27 Juin 2019 13:25

jbj a écrit:L'ultra vélo est en pleine expansion, la TransContinental Race (traversée de l'Europe non-stop sans assistance), a été créée en 2013 par un Anglais, ancien vainqueur de la Trans America Bike Race (et mort accidentellement en course en 2017 sur la traversée de l'Australie). 31 partants / 21 finishers pour la 1ère édition en 2013, 223 partants / 130 finishers en 2018 et 685 postulants pour la TCR #7 de l'été 2019 qui partira du bord de la Mer Noire en Bulgarie pour se terminer à Brest, Finistère.

Donc, sélection obligatoire + tirage au sort :
685 postulants issus de 38 nations dont 68 femmes
Toutes les femmes retenues + tous ceux qui ont apporté leur contribution à l'organisation de l'édition précédente retenus + tous les représentants des pays peu représentés retenus = 50% des places attribuées. Le reste par tirage au sort. Pas de liste d'attente.
Ils seront 244 coureurs en solo et une une trentaine de duos pour la 7ème édition. Départ sur les bords de la Mer Noire le 27 juillet, dans un mois. Arrivée à Brest, avec le Paris-Brest-Paris Randonneur® (6000 participants) également organisé cet été du 18 au 22 août, il va y avoir embouteillages de vélos dans les Monts d'Arrée.

« Esprit Randonneur »
En 2003, les premiers arrivants masculins ont été volontairement écartés de la cérémonie de clôture de Paris-Brest-Paris et ce pour la première fois depuis la création de l’épreuve. Alors qu’ils avaient effectué le parcours dans le temps le plus court de l’histoire du PBP Randonneur, ils ont été pénalisés de deux heures suite à différentes infractions aux règles. Un des contrôleurs, Gilbert Bulté, énumère les infractions: « pousser les contrôleurs lors d’un contrôle, uriner en ville, ne pas respecter de nombreux feux rouges et stops, être éclairé par une voiture suiveuse illégalement sur le parcours, refuser de laisser passer la voiture d’un contrôleur, manquer de respect envers les contrôleurs." Robert Lepertel, l'ancien organisateur du PBP, écrit dans le bulletin de la fédération française de cyclotourisme: "jamais autant de cyclos spectateurs ou acteurs ne se sont sentis agressés par ce non respect du règlement […] La douzaine ou quinzaine d’acteurs des premiers groupes […] n'ont pas eu le respect de l’organisateur, des contrôleurs et de tous ceux qui font de PBP une fête et une confirmation de leur capacité à se surpasser pour réussir. Ils ne méritent plus le terme de «randonneurs » qui s’applique à ceux qui savent ce que rouler en autonomie veut dire." Des propos très fermes, d'autant plus que les randonneurs pénalisés estiment n’avoir fait aucune faute ou écart extraordinaire. Comme ils ne pouvaient respecter chaque point du règlement, ils estiment qu’ils se sont comportés comme n’importe quel randonneur durant l’épreuve. Les organisateurs ont réaffirmé que non seulement les différentes infractions individuelles méritaient une pénalité, mais surtout que l’état d’esprit des premiers arrivants était contraire aux principes de l’épreuve. Il y a clairement une différence de vision entre ce que doit être le PBP pour les organisateurs et ce qu’il est pour ces premiers arrivants.
Les organisateurs affirment clairement que PBP n'est pas une course et que l'esprit des randonneurs est menacé par le comportement de ces cyclistes. Mais qu’est ce que l'esprit « randonneur » ? Le règlement de PBP fournit il est vrai peu d’information à ce sujet. Toutefois, le règlement des Brevets de Randonneurs Mondiaux indique bien que « ces brevets n’étant pas des compétitions, ils ne comportent pas de classement » (article 12). Mais alors pourquoi les organisateurs de PBP publient-ils les temps de chacun des participants, et pourquoi mettre en évidence des records et distribuer des trophées aux randonneurs les plus rapides dans leur catégorie? Cela ne signifierait-il pas que PBP est une course pour ceux qui souhaitent aller le plus vite possible ? On peut comprendre alors pourquoi certains décident d’enfreindre encore d'autres règles pour essayer d’arriver premier.
(...)
Clairement, les organisateurs de PBP acceptent l'esprit de compétition, mais ils ne voient pas PBP comme course. La différence est subtile et elle se trouve dans la convivialité. Tandis que la course est plus une bataille avec un seul vainqueur, la randonnée doit être un instant de convivialité et de plaisir. Ou comme un ami non-randonneur me l’a dit un jour: « C'est la recherche d’un cyclisme parfait, sur n'importe quelle distance, par n’importe quel temps, en autonomie ».
Cela ne signifie pas que vous devez rouler doucement ou que toute compétition doit être écartée. Après tout, PBP est en lui-même une performance: vous obtenez seulement une médaille en terminant dans les délais. Pour de nombreux randonneurs, il s’agit simplement d’arriver juste avant la limite des 90 heures ! Et il n'y a rien de mal à se défier soi-même et à essayer de faire mieux que les éditions précédentes. Ou même d’essayer de rouler plus vite que les autres. Mais le plus important reste que chaque personne terminant PBP est un vainqueur. Quelqu'un peut rouler le plus vite, voir même obtenir un trophée, mais il ne pourra jamais prétendre avoir remporté la course PBP. Tout le monde reçoit la même médaille. Les spectateurs le savent bien et encouragent encore plus les derniers que les premiers.
La différence avec une course est claire : seuls les plus rapides sont mentionnés dans une course. Par nature, les gagnants potentiels d'une course sont plus importants que les autres. Si un cycliste attardé est rattrapé dans une course en circuit, on s’attend à ce qu’il s’écarte pour ne pas gêner les coureurs les plus rapide, quand il n’est pas tout simplement prié de sortir du circuit. Dans une randonnée, tous les participants sont égaux. Les plus rapides des randonneurs ne doivent pas s'attendre à voir les plus lents leur laisser la priorité lors des contrôles. Même les plus rapides doivent avoir un comportement correct vis à vis des autres participants, des spectateurs et des contrôleurs.
Les randonneurs doivent aussi être autonomes. Même si les voitures suiveuses sont autorisées lors des contrôles – tout simplement car il serait difficile d'imposer une interdiction! - on s'attend à ce que les randonneurs puissent être autonomes, et soient bien préparés pour relever les défis du parcours.
Comme pour les randonnées, les courses ont leur propre éthique comme ne pas attaquer quand une personne crève ou lors des « pauses techniques ». Ces règles ne sont pas écrites, et chacun peut les interpréter différemment.

https://www.paris-brest-paris.org/index2.php?lang=fr&cat=presentation&page=competition_ou_rando
- - -
jbj∑∑δ€中αß!&ʘ~ (Ich bin ein MiL'Killer) profil DUV / FFA
Zob d'Or 2010-2012-2013, Zob de Bronze 2014, Zob de Chocolat 2011-2015
Avatar de l'utilisateur
jbj
 
Messages: 9544
Inscription: Mer 14 Nov 2007 21:18
Localisation: 29


Retourner vers Les courses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités