CR Intégrale Riquet

Toutes les questions et discussions au sujet de la course la plus longue de France en non-stop : 245km le long du canal du midi

Modérateur: Equipe Courses et entraînement

CR Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Dim 12 Juil 2009 17:07

ça y est. L'heure du départ approche. Stress.....

C'est super j'ai plein d'accompagnateurs vélo $) , ça va être grandiose : Christophe dit "Grandware" et Christine dite "Chris78" + Pierrot 34 + Michel de Toulouse, si j'arrive pas au bout avec autant de monde à me motiver c'est la fin de tout.

Superbe épopée en perspective :) dont le seul objectif est d'arriver au bout (Marseillan/Toulouse en suivant le canal du midi) tout en tenant le plus loin possible de nous les barrières horaires. Des ravitos liquides environ tous les 30km et un seul ravito solide au 124ème (lieu de la fameuse barrière à ne pas se prendre en pleine poire) : 20h pour y arriver.... et 48h pour arriver à Toulouse sans avoir fondu au soleil....

De nombreux coureurs à rencontrer dont Bruno, Bernard, Hervé, Martine..... tout au moins avant le départ et après l'arrivée, vu que leur objectif n'a rien à voir avec le mien. :$

Samedi matin 9H30, à une demi-heure de la barrière horaire, je termine dans l'indifférence générale et assez frustrée une épreuve très belle qui aurait dû me donner une joie immense à l'arrivée. Les deux ou trois personnes présentes sur le lieu de l'arrivée m'ignorent complètement et le classement final a déjà été donné au représentant de VO2 présent sur place. Je ne serais pas classée et un autre coureur dans la même situation que moi, arrivé lui plusieurs heures avant la barrière horaire non plus.

Pourtant le début de la course s'était bien passé. Il faisait chaud mais j'avais réussi à faire un entraînement correct pour une fois.

J'avais tablé sur environ 4H pour parvenir au premier point d'eau mais hélas, comme beaucoup de coureurs, à environ 6 km du départ nous avons pris un mauvais chemin qui nous a obligé à marcher pendant au moins une demi-heure en se cramponnant à des roseaux le long du canal. Plusieurs coureurs sont tombés dedans. J'en serais quitte pour un pied dans l'eau mais ma marge horaire a sacrément fondue du coup. Enfin je peux recourir. Je suis partie sur un tempo de 9 mn/1mn et je pars en direction de mes accompagnateurs vélo que je retrouve vers le 10ème km.

Tout va bien pour l'instant. Les sensations sont bonnes et nous progressons bien. Mes accompagnateurs, Christophe, Christine, Pierrot et Michel seront magnifiques et rempliront leur tache avec bonne humeur et sérieux. C'est eux qui à l'aide du roadbook nous méneront tout au long des chemins. La tâche n'est pas facile pour eux car les rubalises annoncées par l'organisation au départ se révèleront quasiment inexistantes ce qui va m'occasionner juste avant la tombée de la première nuit une erreur de trajectoire qui nous rallonge de quelques kilomètres.

Nous arrivons enfin au 3ème point d'eau où Christophe se fait engueuler par le bénévole présent sur place qui nous attendait pour pouvoir partir se coucher.

C'est là que vont commencer nos ennuis. car il semble que ce bénévole, excédé de nous attendre (alors que nous étions dans les temps) se soit plaint à l'organisateur et celui-ci va nous pourrir notre fin de course. Effectivement je suis la dernière car au fur et à mesure que je progresse ceux que je double abandonne, donc je reste immanquablement dernière. Pauvre Christophe c'est lui qui s'en est pris plein les oreilles à ce ravito. Plutôt que d'agresser verbalement les accompagnateurs vélo qui ne sont pas responsables de la lenteur de leur coureur, il serait plus judicieux peut être que ces bénévoles partent en laissant les deux bouteilles d'eau. Ca serait moins désagréable pour tout le monde.

Zen attitude ; j'essaye de ne pas me formaliser et de rester fixer sur mon objectif qui est d'atteindre la ligne d'arrivée.



la suite ici : http://mico77610.skyrock.com/
Dernière édition par mico77 le Jeu 16 Juil 2009 15:56, édité 2 fois.
mico77
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Lolo07 le Dim 12 Juil 2009 18:02

Je comprends ta déception.
Je pense que les organisateurs ont pris note de ces dysfonctionnements.
Le parcours est magnifique, ce serait dommage que cette course ne soit pas au calendrier tous les ans au même titre que la nove Colli ou le sparthatlon.
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1751
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Lolo07 le Dim 12 Juil 2009 18:02

Lolo07 a écrit:Je comprends ta déception.
Je pense que les organisateurs ont pris note de ces dysfonctionnements.
Le parcours est magnifique, ce serait dommage que cette course ne soit pas au calendrier tous les ans au même titre que la nove Colli ou le sparthatlon.
Bravo pour ta ténacité
Lolonidas**!©Σ*;
Avatar de l'utilisateur
Lolo07
 
Messages: 1751
Inscription: Lun 15 Oct 2007 11:19
Localisation: Ardèche

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Xav le Dim 12 Juil 2009 18:38

Lolo07 a écrit:Le parcours est magnifique ...


Peut-être, mais ça donne pas envie quand même.

Bonne soirée.

Xavier
Avatar de l'utilisateur
Xav
 
Messages: 388
Inscription: Jeu 24 Avr 2008 21:17
Localisation: 12
Sexe: Homme

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede eric14 le Dim 12 Juil 2009 18:51

Salut Mico
Bien dommage pour toi, ce n'est deja pas facile d'etre dans les derniers :langue:
mais si en plus tu te fais engueuler,pas evident de se motiver
Bravo d'avoir fini l'epreuve malgré tous :langue:
cela a du etre trés dur :super:
:smack: A+
Eric-tenter-par-l'edition-2010 :siffle:
eric14
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Pat71 le Dim 12 Juil 2009 18:59

mico77 a écrit:L'intégrale du Riquet aura été pour moi une aventure merveilleuse avec mes suiveurs et notamment Michel qui a été présent pendant la totalité de l'épreuve et d'une disponibilité sans pareille, Christophe et Christine venus exprès de Seine et Marne pour m'assister ainsi que Pierrot34 et son copain sur la première journée. Un grand merci à tous les cinq.

C'est peut-être ça l'essentiel.

Mais ton récit, Mireille, m'a mis mal à l'aise.
Pour connaître un peu ta ténacité, je crois qu'elle mérite au minimum le respect. Et sans doute beaucoup plus.
Je ne doute pas que les organisateurs vont tenir compte de tes remarques et essayer de faire le maximum pour gommer les imperfections que tu as décrites, pour la prochaine édition.

J'imagine ce que tu as vécu. Ce sentiment d'humiliation que tu as peut-être ressenti.
Mais tu sais au plus profond de toi que tu as réalisé quelque chose de grand. Ça, personne ne peut te l'enlever. Et tant pis si le regard des autres ne te renvoie pas ce que tu étais en droit d'attendre, d'espérer.

Bravo.
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 8306
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede tot le Dim 12 Juil 2009 19:41

Bonsoir Mireille,

la vache, t'es plus tenace qu'une tique :boxe:
ils ont tout fait mais rien n'y a fait, tu es arrivée dans les délais :langue:

Bravo pour ton courage et ta ténacité..

Ta description de cette course tranche franchement avec la description des 1 ers. Mais oui pour les 1 er, il y avait des images, des photos, le micro et même l'apéro et peut-être le digeo... :trinque:

Je serais curieux d'avoir le point de vue de l'organisateur sur son attitude et comportement vis-à-vis de toi et des autres durant cette course, les mal-classés, les derniers mais tout aussi héroïques que les 1 er à mes yeux.

Tu as eu bien du courage, de la volonté et de la ressource pour lui prouver que tu pouvais y arriver. :maitre:

Tu retiendras que tu t'es construit un formidable souvenir avec tes amis, que vous avez partagé des émotions et c'est surement là l'essentiel à retenir suite à cette course.

Tot-beaucoup-moins-tenter-maintenant :cartonR: :cartonR:
Tot_2@_α
On est tous différents... à chacun sa distance à chacun sa souffrance....l'accepter et le reconnaitre est le début de la tolérance.
Avatar de l'utilisateur
tot
 
Messages: 2149
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 20:15
Localisation: Bassin rennais

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede cloclo. le Dim 12 Juil 2009 21:09

Mireille, Bravo, malgré les batons qu on ta mis dans les roues et les 16 km manquants.

:cartonR: à l organisation qui ne respecte pas son reglement: les barrieres horaires, on les applique pas de facon anticipee, c est un manque de respect total envers les coureurs. Si vous voulez pas faire poireauter les benevoles, vous imposez la prochaine fois des barrieres plus serrees, ca changera rien, vu que c est apparement deja une course elitiste :boulet:
cloclo.
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede desnambuc le Dim 12 Juil 2009 23:48

Salut Mireille !

Lorsque tu es arrivées à notre ravitaillement, à 13h47 le vendredi, nous t'attendions avec le sourire tout comme nous avons ainsi accueilli tous les coureurs, tout comme aussi nous avons attendu et accueilli les 4 coureurs restants après toi (une, un puis les deux de fin). Je vous ai tous accueilli par votre prénom (facile avec le numéro de dossard j'avais l'information), nous avons essayé de vous donner le maximum de ce que vous aviez besoin, vous mettre à l'aise, en positivant les relations que nous avions avec les concurrents, nous avions amené s'il le fallait des couvertures et autres rabanes de plage en plus des fauteuils de camping pour ceux qui auraient voulu piquer un somme sur place.

je connaissais ton suiveur qui est aussi bénévole sur "la balade de Riquet" l'autre course organisée par Christian le long du canal qui a lieu tous les ans pour Pentecôte, ce suiveur ne peut que te suivre et non t'imposer quoi que ce soit, surtout pas une allure ou te forcer à avancer ou à t'arrêter.

Je t'ai conseillé que tu pouvais rallier la ligne d'arrivée sans soucis, ceci en respectant un plan de marche, à savoir tenter d'aller jusqu'à l'écluse de l'Atlantique à 30km de nous, de t'y reposer et puis partir vers minuit pour arriver bien avant 10h, ceux qui ont suivi ces conseils sont tous arrivés, même toi, comme quoi mon analyse était la bonne.

Lorsque tu nous as en peu de mots raconté ton histoire assez invraisemblable à mes yeux de bénévole mais aussi de coureur (pour ceux qui ne le savent pas), je me suis posé la question de savoir ce qu'il s'était passé, je n'avais que ton point de vue, et pour me faire une opinion il est évident qu'il faut toujours avoir les dires des diverses parties concernées, mais je suis surpris qu'un bénévole puisse s'en prendre ainsi à un concurrent heureux ou malheureux, cela est bizarre, je n'ai donc pas eu l'information souhaitée, j'aurai pu aller à Toulouse le samedi et là j'aurai su.

Le relationnel est important, on ne peut, même au dernier ou à la dernière d'une quelconque course dire que sa présence ou que sa volonté de continuer n'est pas la bienvenue, tant qu'il n'y a pas eu par un coureur une entorse probante au règlement mis en place ou bien qu'une barrière horaire n'est pas atteinte on ne peut donc mettre hors course qui que ce soit.

Voilà, je te félicite pour ta volonté de finir tout en étant dans les bases, il est évident que passé Trèbes, le plus dûr restait à faire, tu t'en es bien dépatouillée, il est probable que cette fameuse barrière horaire est peut être un peu trop courte, 20h seulement, cela peut mériter éventuellement de se pencher dessus pour l'an prochain, mais là je ne peux parler à la place de Christian qui gère son organisation de main de maître.
Dernière édition par desnambuc le Lun 13 Juil 2009 22:58, édité 1 fois.
desnambuc
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede dio le Lun 13 Juil 2009 09:48

bonjour ;
encore :maitre: pour être allé au bout dans ces conditions ....
c'est absolument honteux et scandaleux de la part des personnes incriminés et cela pose la question des coureurs de "petis niveaux" (comme moi aussi) qui sur certaines courses sont traités d'une façon très différente des premiers : :cartonR:
plus personnes aux derniers ravitaillements,plus d'eau ,plus personne ou presque a l'arrivée ,arche démonté ,plus de tee shirts,podium déjà faits ...(je comprends aussi que les écarts sont tels que cela pose des problèmes d''organisation)
je connais tout cela aussi et sur des "grandes courses aussi" (100 km de Chavagnes par exemple)mais aussi l'inverse acceuil par l'organisateur des derniers (même hors délai)comme au trail de la vallée de Chevreuse!
Il ne faudrait pas que les organisateurs oublient que l'élite est minoritaire sur toutes les courses et que ce sont les "populaires' qui font les budgets'!
Il serait intéressant de créer une fiche par course ultra dans laquelle les conditions de course "des fins de peloton" soient relatés
@+
dio
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede guy13 le Lun 13 Juil 2009 10:40

Félicitations pour ta course et ta ténacité. Ton récit est passionnant.
guy13
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede steph_run le Lun 13 Juil 2009 12:50

J'en reviens pas. Plutôt miteux pour une course mythique. :roll: Mais comme dirait desnambuc : positivons :mexicain:
"Notre route est droite, mais la pente est forte." (JP Raffarin, Abandon au Trail de Matignon)
Avatar de l'utilisateur
steph_run
Administrateur du site
 
Messages: 932
Inscription: Lun 15 Oct 2007 05:30
Localisation: Ile de la Réunion

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede eric41 le Lun 13 Juil 2009 13:42

Bravo Mireille. Quelle abnégation. Chapeau. :maitre:

Eric
Eric

1 661,1 km en 2017
2 154,0 km en 2016
2 592,4 km en 2015
2 757,5 km en 2014
2 673,1 km en 2013
2 585,3 km en 2012
Avatar de l'utilisateur
eric41
 
Messages: 1337
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 14:20
Localisation: St Laurent-Nouan (41)
Sexe: Homme

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede BrunoHeubi le Lun 13 Juil 2009 15:17

Cette course est "potentiellement" mythique par tout ce qu'elle peut offrir. On ne va pas y revenir.
Elle le deviendra si chacun à son niveau fait l'effort d'apporter des critiques constructives.

J'ai vu Mico juste à son arrivée. j'ai du retenir mes larmes en écoutant son épopée.
Une chose est sure et n'a pas à être discutée :
les barrières horaires annoncées à l'avance ne doivent pas être discutées un point c'est tout.
Il n'y a pas à hypothéquer sur une éventuelle capacité du coureur à poursuivre ou pas.
Quand on connait Mireille, sa régularité et son obstination, on sait que ce genre de pari risque d'être perdu d'avance avec elle.
J'ai entendu qu'en 48h ce n'était plus de la course.
je lis ici que cette épreuve est élitiste.
Comme quoi ....

Je pense pour ma part que pour la boucler en 48h, il faut déjà être un bon coureur. Il faut avoir fait des courses de ce calibre pour savoir qu'une moyenne ne représente rien si on occulte les pauses (nécessaires), les arrêts (indispensables) et je ne compte pas les heures de jardinage auquel personne n'a échappé cette année et qui font plonger la moyenne.

Je propose donc, si mon opinion peut avoir un écho, que cette limite de 48 heures soit maintenue.
Comme je l'ai dit à Mireille, peut être faut-il alors mettre 3 ou 4 barrières réparties sur le parcours afin de ne pas tout faire reposer sur la seule et unique de Trèbes.
Quand au timing à respecter, je propose que ce soit Mireille elle même qui les fixe car elle est une experte dans ce domaine.

Sans rendre cette course accessible à tous ce qui lui ferait perdre son caractère mythique, elle peut rester un défi qui fasse rêver les coureurs d'ultra
Cordialement,
Bruno
--------------------
mon site internet
Avatar de l'utilisateur
BrunoHeubi
Utilisateur
 
Messages: 3712
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:21
Localisation: Sainte Gemme (Marne) 51

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede guy13 le Lun 13 Juil 2009 16:16

BrunoHeubi a écrit:Une chose est sure et n'a pas à être discutée :
les barrières horaires annoncées à l'avance ne doivent pas être discutées un point c'est tout.
Il n'y a pas à hypothéquer sur une éventuelle capacité du coureur à poursuivre ou pas.
Quand on connait Mireille, sa régularité et son obstination, on sait que ce genre de pari risque d'être perdu d'avance avec elle.
J'ai entendu qu'en 48h ce n'était plus de la course.
je lis ici que cette épreuve est élitiste.
Comme quoi ....

Si j'ai bonne mémoire, les premières éditions proposaient des barrières nettement plus serrées. L'organisateur est libre de faire de sa course ce qu'il veut. Le Spartathlon en 48 heures serait toujours une course passionnante, mais plus la même qu'aujourd'hui. On peut faire un Riquet en 36 ou en 40 heures, mais si le temps disponible est de 48 heures, alors il ne doit pas y avoir de discrimination entre les "coureurs", que l'on respecte, et les autres, qui n'en seraient pas et que l'on traiterait comme l'a décrit Mireille, qui a sorti d'ailleurs une sacrée performance, soit dit en passant.
guy13
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Chantal le Lun 13 Juil 2009 16:29

Coucou Mireille,

Lorsqu’on s’est séparé dans la rue tu m’as dit que tu partais quelques jours en vacances. Je savais donc tu n’allais pas poster tout de suite. Je n’ai pas donné de version de ton « aventure » ou « mésaventure » car je voulais te laisser raconter ce qui t’était arrivée.

Nous avons été plusieurs à être témoins de toute l’hésitation qu’il y a eu à Trèbes au téléphone et sur place autour de ta poursuite ou non de la course. Mais le mal était déjà fait car en arrivant en voiture de l’écluse de l’Aiguille à 16 km de là, vous étiez, avec l’autre concurrent, considérés « hors course ». Comme tu l’as dit sur place : l’erreur a été de monter dans cette fichue voiture. Si vous étiez arrivés après 6h à Trèbes, en courant ou en marchant, le "hors-délai" aurait été pour vous deux plus facile à accepter. Alors fallait-il ou non vous laisser repartir de Trèbes ? Christian était à Toulouse au téléphone et Cécile était devant toi. Tu as tellement insisté que Cécile, un peu excédée il faut bien l’avouer, a fini par craquer et te dire que tu pouvais continuer, mais sans dossard. Christian, depuis Toulouse, est resté sur sa position de t’arrêter à Trèbes. Un peu comme un enfant face à ses deux parents qui ne sont pas d’accord sur la réponse à donner tu as pu profiter de leur faille et tu as fait, à ce moment-là, le choix de repartir. La position de Christian et Cécile a été très claire : tu étais considérée hors-délai et si tu continuais malgré tout ce serait sans dossard et sans classement à l’arrivée. Tu as insisté plusieurs fois sur l’idée que reprend Cloclo d’ailleurs dans son post à savoir que les barrières horaires ne doivent pas être anticipées. Je crois que c’est là qu’est l’erreur de l’organisation : avoir arrêté des concurrents avant la barrière horaire.

Je comprends qu’il ait été difficile d’arrêter à Trèbes. En étant arrivée en voiture du coup tu avais rattrapé du temps et tu retrouvais plusieurs coureurs qui étaient arrivés avant toi, dans les délais, et eux allaient pouvoir repartir alors pourquoi pas toi… Tu te sentais bien et tu avais des suiveurs vélo près à continuer. Je sais que tu n’as pas demandé à être amenée en voiture à Trèbes. J’imagine bien que tu voulais terminer cette course dans les 48h, passer la barrière horaire de Trèbes et il n’est jamais amusant de se faire arrêter quand on sait qu’on peut aller au bout. Mais au-delà de l’émotionnel il y a aussi la réalité des chiffres et du règlement. La barrière horaire à Trèbes était à 6h du matin, soit 20h de course. Vous avez été arrêtés au km 108, après 18h15 de course, soit une moyenne d’environ 6 km/h. Il vous restait 16 km à parcourir jusqu’à Trèbes en 1h45’. Etait-ce réalisable… Ne peut-on pas penser qu’à l’écluse de l’Aiguille, l’organisation a décidé "d’épargner" à ceux qui étaient là ces 16 km restants qu’ils allaient faire, d'après eux, "pour rien" et par la même permettre aussi aux bénévoles de quitter ce poste de ravitaillement. A la décharge des bénévoles, ils étaient peu nombreux et certains quittaient un poste pour en rejoindre un autre ou être à l’arrivée à Toulouse à décharger les sacs des concurrents, mettre en place les tables, chaises, frigos…

Je crois que sur des épreuves comme celles-là, au bout d’un certain nombre d’heures, tout le monde est fatigué et un peu à cran : les coureurs, les bénévoles, les organisateurs. Il faut un peu d’empathie les uns envers les autres. Avec la fatigue certaines réactions s’expliquent. Je ne dis pas qu’elles s’excusent mais elles s’expliquent.

Les organisateurs, malgré ce qu’ils avaient dit, ont continué à suivre ta progression et à ne pas te laisser sans surveillance sur le parcours. Tu as été un peu comme un skieur qui fait du « hors-piste ».

Pour ce qui est de l’arrivée, je voudrais juste te dire que ça ressemblait beaucoup aux arrivées de la TranseGaule que j’ai pu voir l’an dernier. Il y avait certes 2 journalistes à l’arrivée des premiers (VO2Mag et RunningMag) mais le reste des personnes présentes n’était autre que les familles des concurrents attendus et 4 ou 5 bénévoles. Il suffit de regarder les photos prises et la vidéo de Vincent. Sylvie a fini 4ème au scrach et 1ère féminine. Regarde la vidéo de Vincent et tu verras qu’il n’y a pas foule pour l’accueillir. Susan est arrivée vers 6h du matin en plein anonymat aussi. Je suppose que Devegan pourrait dire la même chose. Il n’y a jamais eu de spectateur, pour personne, pas même les premiers. Tous les concurrents ont été logés à la même enseigne. C’est ce type de course qui veut ça je pense. Les arrivées sont tellement échelonnées… Pour répondre à Dio, il n’y avait ni ligne d’arrivée tracée au sol, ni arche, ni pour les premiers, ni pour les derniers. Rien n’a été enlevé entre l’arrivée du premier et l’arrivée du dernier puisque le repas du samedi midi se faisait au même endroit. La zone d’arrivée a été identique pour tous les coureurs, les premiers comme les derniers.

Cloclo, je ne pense pas que ce soit une course élitiste. 240 km divisés par 48h ça fait une vitesse constante de 5 km/h. En tenant compte des arrêts pour manger ou dormir un peu, peut-on parler d’élitisme lorsqu’il s’agit de courir à une vitesse comprise entre 5 et 9 km/h ? Par contre il faut avoir de réelles qualités d’endurance et de gestion du sommeil, c’est incontestable. Et je ne parle pas de faire un classement mais juste de terminer la course dans les délais. Il est évident que les erreurs de parcours ont fait perdre un temps précieux aux coureurs qui étaient proches des barrières horaires.

Mireille, je t’ai manquée de peu à l’arrivée. Quand j’ai trouvé Jean-Pierre (Devegan) à 9h du matin il m’a dit « je suis le dernier de la course mais j’ai fini ». Je suis restée quelques minutes encore puis je me suis dit que s’il était le dernier, personne d’autre n’arriverait et je suis retournée retrouver mes amis chez l’hôte qui nous avait prêté sa douche en attendant midi et le repas. Tu es arrivée à 9h30… juste après mon départ. Samedi midi, nous étions à la même table pour le repas, nous avons donc du entendre la même chose. Christian s’est excusé (même si c’était trop tard et si cela ne changeait rien bien sûr) des problèmes d’organisation qu’il avait pu y avoir et il a dit qu’il endossait entièrement la responsabilité de toutes les erreurs qui avaient pu être commises, qu’il ne se défaussait pas. Il a évoqué également l’erreur commise en rapatriant les deux coureurs en voiture à Trèbes avant la barrière horaire.

Je trouve que ta mésaventure relance la question des barrières horaires. J’ai vécu la sentence de ces barrières à la Trail Blanch à Font-Romeu en janvier. Je sais ce que ça fait et ce que l’on ressent. Mais après-coup je m’étais posé une question : faut-il resserrer les barrières pour ne laisser qu’un certain nombre de sportifs accéder à ces courses ou au contraire faut-il les allonger pour permettre à un maximum de personnes d’y participer, en demandant ainsi un peu égoïstement à des bénévoles de passer des heures au bord de la route à nous attendre ? Je pense qu’il y a suffisamment de courses organisées pour que chacun de nous y trouve son bonheur, suivant son niveau. Je sais que je ne participerai jamais à certaines courses, c’est comme ça. Elles ne sont pas de mon niveau ou je ne suis pas du leur. Mais il y a aussi plein d’autres courses magnifiques qui me tendent les bras… Il y a plein de courses qui te tendent les bras à toi aussi Mireille. Et pourquoi pas l’Intégrale de Riquet l’an prochain, avec un road-book plus détaillé qui évitera les erreurs de parcours et les pertes de temps qui font passer ces fichues barrières horaires.

J’espère que les quelques jours de vacances après la course t’ont permis de récupérer et de te reposer.

Encore BRAVO pour ta course, ta détermination, ton endurance, ta ténacité.

A bientôt sur une course. Peut-être se retrouvera-t-on sur un 24h prochainement.

:hello: :smack:
Dernière édition par Chantal le Lun 13 Juil 2009 19:03, édité 1 fois.
Chantal
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Pat71 le Lun 13 Juil 2009 19:03

Chantal a écrit: ...

Chantal a sorti sa balance avec précision au milligramme pour peser les mots juste avant qu'ils jaillissent de sa plume trempée dans l'encre sympathique.
L'art de dire les choses sans offenser, juger, condamner. En trouvant le ton juste, la forme adaptée afin de permettre au fond d'apparaître dans toute sa simplicité devenue soudainement évidence.

Je continue de penser, et de plus en plus fortement avec le temps qui passe, qu'on doit avant tout faire les choses pour soi.
Sans trop attendre grand chose des autres, en retour.
Triste constat d'échec de la relation humaine mais bon moyen pour continuer à avancer et tenter de rejoindre l'autre rive en évitant les nombreux écueils qui viendront immanquablement entraver la traversée.
Patrice
Speravit anima mea
Avatar de l'utilisateur
Pat71
 
Messages: 8306
Inscription: Lun 24 Sep 2007 16:50
Localisation: Saône-et-Loire (71)

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede cloclo. le Lun 13 Juil 2009 20:15

Chantal a écrit:Cloclo, je ne pense pas que ce soit une course élitiste. 240 km divisés par 48h ça fait une vitesse constante de 5 km/h.


Oui, bon, je me suis un peu emporté, excédé par les malheurs de Mimi :boxe:
Merci de mettre les choses au point de façon limpide, et à une prochaine pour un jus d'ananas :trinque:
cloclo.
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Mar 14 Juil 2009 06:30

Xav a écrit:
Lolo07 a écrit:Le parcours est magnifique ...


Peut-être, mais ça donne pas envie quand même.

Bonne soirée.

Xavier



si t'es rapide. Fais la c'est une course magnifique :super:
mico77
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Mar 14 Juil 2009 07:15

cloclo. a écrit:Mireille, Bravo, malgré les batons qu on ta mis dans les roues et les 16 km manquants.

:cartonR: à l organisation qui ne respecte pas son reglement: les barrieres horaires, on les applique pas de facon anticipee, c est un manque de respect total envers les coureurs. Si vous voulez pas faire poireauter les benevoles, vous imposez la prochaine fois des barrieres plus serrees, ca changera rien, vu que c est apparement deja une course elitiste :boulet:



Merci Cloclo, j'ai essayé de répondre à ton sms mais j'ai deux numéros de portable sous ton nom et évidemment j'ai pas du envoyé au bon :boom:

Pour répondre à ton affirmation, si la barrière horaire indiquée sur le réglement est respectée on ne peut pas dire que c'est une course élitiste - le pb est juste qu'elle le soit :siffle:
mico77
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Mar 14 Juil 2009 07:18

desnambuc a écrit:Salut Mireille !

Lorsque tu es arrivées à notre ravitaillement, à 13h47 le vendredi, nous t'attendions avec le sourire tout comme nous avons ainsi accueilli tous les coureurs, tout comme aussi nous avons attendu et accueilli les 4 coureurs restants après toi (une, un puis les deux de fin). Je vous ai tous accueilli par votre prénom (facile avec le numéro de dossard j'avais l'information), nous avons essayé de vous donner le maximum de ce que vous aviez besoin, vous mettre à l'aise, en positivant les relations que nous avions avec les concurrents, nous avions amené s'il le fallait des couvertures et autres rabanes de plage en plus des fauteuils de camping pour ceux qui auraient voulu piquer un somme sur place.

je connaissais ton suiveur qui est aussi bénévole sur "la balade de Riquet" l'autre course organisée par Christian le long du canal qui a lieu tous les ans pour Pentecôte, ce suiveur ne peut que te suivre et non t'imposer quoi que ce soit, surtout pas une allure ou te forcer à avancer ou à t'arrêter.

Je t'ai conseillé que tu pouvais rallier la ligne d'arrivée sans soucis, ceci en respectant un plan de marche, à savoir tenter d'aller jusqu'à l'écluse de l'Atlantique à 30km de nous, de t'y reposer et puis partir vers minuit pour arriver bien avant 10h, ceux qui ont suivi ces conseils sont tous arrivés, même toi, comme quoi mon analyse était la bonne.

Lorsque tu nous as en peu de mots raconté ton histoire assez invraisemblable à mes yeux de bénévole mais aussi de coureur (pour ceux qui ne le savent pas), je me suis posé la question de savoir ce qu'il s'était passé, je n'avais que ton point de vue, et pour me faire une opinion il est évident qu'il faut toujours avoir les dires des diverses parties concernées, mais je suis surpris qu'un bénévole puisse s'en prendre ainsi à un concurrent heureux ou malheureux, cela est bizarre, je n'ai donc pas eu l'information souhaitée, j'aurai pu aller à Toulouse le samedi et là j'aurai su.

Le relationnel est important, on ne peut, même au dernier ou à la dernière d'une quelconque course dire que sa présence ou que sa volonté de continuer n'est pas la bienvenue, tant qu'il n'y a pas eu par un coureur une entorse probante au règlement mis en place ou bien qu'une barrière horaire n'est pas atteinte on ne peut donc mettre hors course qui que ce soit.

Voilà, je te félicite pour ta volonté de finir tout en étant dans les bases, il est évident que passé Trèbes, le plus dûr restait à faire, tu t'en es bien dépatouillée, il est probable que cette fameuse barrière horaire est peut être un peu trop courte, 20h seulement, cela peut mériter éventuellement de se pencher dessus pour l'an prochain, mais là je ne peux parler à la place de Christian qui gère son organisation de main de maître.


merci Desnambuc, effectivement c'est ce que je souligne les bénévoles sont en général très sympas et s'ils ne le sont pas c'est qu'on leur a peut être donné des informations erronées quand aux temps de passage des derniers. :siffle:
mico77
 

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Mar 14 Juil 2009 07:30

BrunoHeubi a écrit:
Je propose donc, si mon opinion peut avoir un écho, que cette limite de 48 heures soit maintenue.
Comme je l'ai dit à Mireille, peut être faut-il alors mettre 3 ou 4 barrières réparties sur le parcours afin de ne pas tout faire reposer sur la seule et unique de Trèbes.


Je ne pense pas que rajouter des barrières horaires soient une bonne chose ça rajoute un stress supplémentaire sur les coureurs de fond de peloton surtout si elles sont faites dans le même genre que celle existante (20H pour les premières 12Okm et 28k pour les secondes)

BrunoHeubi a écrit:Quand au timing à respecter, je propose que ce soit Mireille elle même qui les fixe car elle est une experte dans ce domaine.

Sans rendre cette course accessible à tous ce qui lui ferait perdre son caractère mythique, elle peut rester un défi qui fasse rêver les coureurs d'ultra


Tout dépend de ce que souhaite l'organisateur.
- Soit n'avoir que des bons et vrais coureurs sur la course auquel cas il faut qu'il remettre les barrières horaires des éditions précédentes. Il n'aura qu'une quinzaine de coureurs d'inscrits, moins de dix qui arriveront au bout. Ce sera une course dure, recherchée (genre le Spartathlon) mais sauf s'il met un tarif d'inscription cher il ne rentrera pas dans ses frais (enfin à mon avis)
- soit ouvrir sa course à un plus grand nombre (pas énorme non plus) car faire 240 km en 48h n'est pas donné à tout le monde avec une soixante d'inscrits et une trentaine d'arrivants potentiels ce qui ne l'a rendra pas moins recherchée pour autant et là 3 possibilités :
1) maintenir la barrière horaire actuelle : 20h sur les premiers 120 et 28h sur la fin de course mais respecter cette barrière horaire déjà pas très bien équilibrée en terme de gestion de course
2) modifier la barrière horaire sans changer la durée totale de la course: 22h et 26h au lieu de 20h et 28h ce qui l'équilibrerait davantage et rendrait la gestion de course plus aisée
3) modifier la barrière horaire sans changer la durée totale de la course: 24h et 24h ce qui la rendrait accessible même à de bons marcheurs.

Concernant la rentabilité de la course, selon moi pour que ce soit possible il faut beaucoup de coureurs et non une simple dizaine pour que ce soit possible
mico77
 

Re: CR Intégrale Riquet ...et barrières horaires

Messagede manumds le Mar 14 Juil 2009 10:09

Salut Mireille,

Personnellement, je retiendrai qu'une chose, c'est qu'une fois de plus, tu as fait preuve d'une grande abnégation pour aller au bout de ce périple, mais je comprends parfaitement ta déception.
Tu as prouvée que tu pouvais aller au bout, mais le fait de ne pas être classée, ne doit pas être évident à accepter.

Merci pour ce CR et bonne récupération.
Avatar de l'utilisateur
manumds
 
Messages: 9576
Inscription: Mar 25 Sep 2007 11:46

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede Hervé le Mar 14 Juil 2009 10:16

Bonjour,

Je vois que certain(e)s ont refait tous les règlements de la course, en fait rien ne vous empèche de faire une non-course : partir d'un point A et arriver à un point B, vous pouvez même vous passer du point B.
Plus de contrainte: plus de frais d'engagement, vitesse libre, pas de cut-off etr surtout pas de règlement...

Rien ne t'empèche Mireille (et quelques autres) de prendre les rennes en passant du coté des organisateurs, mais je pense que tu t'arracheras vite les cheveux si tu dois tenir compte de toutes les suggestions et critiques.

Sur ce, bon débat.
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 2173
Inscription: Jeu 11 Oct 2007 07:07

Re: Compte-rendu Intégrale Riquet

Messagede mico77 le Mar 14 Juil 2009 10:33

quote="Chantal"]Coucou Mireille,

Lorsqu’on s’est séparé dans la rue tu m’as dit que tu partais quelques jours en vacances. Je savais donc tu n’allais pas poster tout de suite. Je n’ai pas donné de version de ton « aventure » ou « mésaventure » car je voulais te laisser raconter ce qui t’était arrivée. [/quote]
Bonjour Chantal, effectivement je suis en vacances, mais je dispose là où je suis d'un accès wifi faiblard :pompom:

Chantal a écrit:Nous avons été plusieurs à être témoins de toute l’hésitation qu’il y a eu à Trèbes au téléphone et sur place autour de ta poursuite ou non de la course. Mais le mal était déjà fait car en arrivant en voiture de l’écluse de l’Aiguille à 16 km de là, vous étiez, avec l’autre concurrent, considérés « hors course ». Comme tu l’as dit sur place : l’erreur a été de monter dans cette fichue voiture. :


ça je suis bien d'accord avec toi

Chantal a écrit:Si vous étiez arrivés après 6h à Trèbes, en courant ou en marchant, le "hors-délai" aurait été pour vous deux plus facile à accepter. :


exact

Chantal a écrit:Alors fallait-il ou non vous laisser repartir de Trèbes ? Christian était à Toulouse au téléphone et Cécile était devant toi. Tu as tellement insisté que Cécile, un peu excédée il faut bien l’avouer, a fini par craquer et te dire que tu pouvais continuer, mais sans dossard.:


faux je n'ai jamais demandé à repartir. Le premier coup, nous étions (les deux coureurs concernés) dans la pièce à Trèbes et c'est elle qui est venue nous dire qu'on pouvait repartir. Idem quand j'étais à l'extérieur. Quand l'organisateur a appelé pour mettre son veto à mon départ, je tirais la gueule certes mais je n'ai jamais "insisté" pour repartir. Je n'ai même rien dit du tout. Cest elle qui a donné son aval par 3 fois (en voyant ma tête peut être, certainement) mais pas à notre demande.

Chantal a écrit: La barrière horaire à Trèbes était à 6h du matin, soit 20h de course. Vous avez été arrêtés au km 108, après 18h15 de course, soit une moyenne d’environ 6 km/h. Il vous restait 16 km à parcourir jusqu’à Trèbes en 1h45’. Etait-ce réalisable….:

nous ne le saurons pas maintenant

Chantal a écrit: Ne peut-on pas penser qu’à l’écluse de l’Aiguille, l’organisation a décidé "d’épargner" à ceux qui étaient là ces 16 km restants qu’ils allaient faire, d'après eux, "pour rien" et par la même permettre aussi aux bénévoles de quitter ce poste de ravitaillement. A la décharge des bénévoles,….:


dans ce cas là on propose mais on n'impose pas

Chantal a écrit: ils étaient peu nombreux et certains quittaient un poste pour en rejoindre un autre ou être à l’arrivée à Toulouse à décharger les sacs des concurrents, mettre en place les tables, chaises, frigos…,….:


exact et je ne minimise absolument pas le rôle des bénévoles loin d'être faciles. Mais là aussi peut être faudrait il revoir le réglement et ne pas prévoir de ravitos avec bénévoles la nuit. Juste mettre à disposition les bouteilles avec le numéro de dossard du concurrent dessus sur le lieu du ravito.
Concernant les tables, chaises, frigos... sauf erreur de ma part, je n'en ai pas vu sur la 2ème journée

Chantal a écrit: Les organisateurs, malgré ce qu’ils avaient dit, ont continué à suivre ta progression et à ne pas te laisser sans surveillance sur le parcours.

ça permet moi d'en douter

Chantal a écrit:Mireille, je t’ai manquée de peu à l’arrivée. Quand j’ai trouvé Jean-Pierre (Devegan) à 9h du matin il m’a dit « je suis le dernier de la course mais j’ai fini ». Je suis restée quelques minutes encore puis je me suis dit que s’il était le dernier, personne d’autre n’arriverait et je suis retournée retrouver mes amis chez l’hôte qui nous avait prêté sa douche en attendant midi et le repas. Tu es arrivée à 9h30… juste après mon départ. .


je comprends très bien que tu n'es pas pu suivre l'arrivée de tout le monde Chantal et ta présence m'a fait beaucoup de plaisir :merci: quand à ce qu'a dit Christian à l'arrivée on n'a pas du "entendre" la même chose alors. Il s'est excusé auprès de ses bénévoles de son agressivité (visiblement y'avait pas qu'avec certains coureurs et accompagnateurs vélos qu'il l'avait été) mais j'ai pas ressenti beaucoup de regrets de sa part de nous avoir arrêté puisqu'il a même été jusqu'à dire (mauvaise foi oblige) que pour faire 16km en 1H45 il fallait faire du 12km/h et que c'était impossible (en réalité 9km/h à tout casser) ce qui est déjà pas si mal.


Chantal a écrit:Je trouve que ta mésaventure relance la question des barrières horaires. J’ai vécu la sentence de ces barrières à la Trail Blanch à Font-Romeu en janvier. Je sais ce que ça fait et ce que l’on ressent. Mais après-coup je m’étais posé une question : faut-il resserrer les barrières pour ne laisser qu’un certain nombre de sportifs accéder à ces courses ou au contraire faut-il les allonger pour permettre à un maximum de personnes d’y participer, en demandant ainsi un peu égoïstement à des bénévoles de passer des heures au bord de la route à nous attendre ? .


le problème est là justement. Y'a t'il vraiment besoin de bénévoles au bord de la route uniquement pour nous donner deux bouteilles d'eau ? Je n'en suis pas sûr

Chantal a écrit:Et pourquoi pas l’Intégrale de Riquet l’an prochain, avec un road-book plus détaillé qui évitera les erreurs de parcours et les pertes de temps qui font passer ces fichues barrières horaires..


Pour ça il faudrait que l'organisateur reconnaisse que le sien pêchait parfois

:smack:
mico77
 

Suivante

Retourner vers Intégrale de Riquet

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


cron